Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI
Cesare Battisti (437 articles)
En désavouant Rome, l’UE donne une chance à Battisti
de : Dominique SIMONNOT - 16 novembre 2004
La condamnation de la contumace italienne par la Cour européenne des droits de l’homme rend l’extradition délicate. Par Dominique SIMONNOT C’était soi-disant une certitude, affirmée par Dominique Perben sur tous les tons à propos de l’affaire Cesare Battisti : grâce à une réforme de 1999, la contumace italienne était, selon le garde des Sceaux, validée par la Cour européenne des droits de l’homme. Un mensonge grossier, pourtant repris par des éditorialistes, (...)
Lire la suite, les commentaires...
Un arrêt de la Cour européenne pourrait aider Cesare Battisti
de : Philippe Bernard - 16 novembre 2004
de Philippe Bernard Les avocats de Cesare Battisti peuvent se réjouir ; les juges français qui ont autorisé l’extradition vers l’Italie de l’ancien militant d’extrême gauche, peuvent craindre la censure. En condamnant l’Italie pour le "dysfonctionnement" de sa procédure de contumace par un arrêt publié mercredi 10 novembre, la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) conforte la position de ceux qui espèrent que la bataille juridique autour du cas (...)
Lire la suite, les commentaires...
Cesare Battisti : entrevue virtuelle a Fred Vargas
de : le vieux nice - 16 novembre 2004
de Le Vieux Nice LVN : Fred Vargas, comment interprétez-vous cette "affaire Battisti" ? L’"affaire Battisti" s’étend sur deux plans : c’est d’abord un drame individuel, le cauchemar d’un homme, une vie en grand danger. Cette vie, il nous faut absolument la sauver. Puis, au-delà du destin terrible que vit Cesare, son histoire a pénétré l’Histoire en devenant emblématique des sinistres dysfonctionnement de notre pays. Sur ce terrain aussi, nous sommes (...)
Lire la suite, les commentaires...
Et si Battisti était vraiment innocent ? par Fred Vargas
de : Pas d' apostrophe ! - 14 novembre 2004
de Fred Vargas Cesare Battisti semble avoir tout contre lui : accusé de quatre homicides, condamné à perpétuité et en fuite. Mais il clame son innocence. Quel homme, répondra-t-on, ne ferait pas de même à sa place ? N’est-ce pas la seule solution qui lui reste pour tenter de sauver sa vie ? Pourtant, ce cri d’innocence existe, il est là. Qu’on ne le prenne pas pour argent comptant, voilà qui est normal. Ce n’est pas non plus une raison pour ne pas (...)
Lire la suite, les commentaires...
L’affaire Cesare Battisti relancée à Strasbourg
de : patrizia - 11 novembre 2004
Un arrêt de la cour européenne des droits de l’homme condamne la contumace à l’italienne. de Dominique Simonnot En ricochet, c’est une gifle aux juges et au gouvernement français. La Cour européenne des droits de l’homme a condamné hier l’Italie pour sa procédure de contumace. Les juges de Strasbourg avaient à juger du cas d’un ex-Yougoslave soupçonné de meurtre en Italie et condamné par la cour d’assises de Rome à 21 ans et huit mois de prison. « (...)
Lire la suite, les commentaires...
POURQUOI BATTISTI N’A-T-IL PAS DIT SON INNOCENCE PLUS TÔT ?
de : Fred Vargas - 2 novembre 2004
de Fred Vargas Sa décision de changer de défense était en germe dès le mois de juillet et je peux me permettre d’en parler pour éviter tout risque d’ambiguïté. Cette décision n’est en aucun cas une rupture avec ses précédents avocats, non plus qu’une rupture avec la dynamique collective. Depuis mars, deux "lignes de défense" s’affrontaient : « sauver l’homme en sauvant la cause collective », ou bien « sauver la cause collective en sauvant l’homme (...)
Lire la suite, les commentaires...
Cesare Battisti : le Conseil d’Etat saisi d’un "recours sommaire"
de : Paris - 2 novembre 2004
Les avocats de l’ancien activiste d’extrême gauche ont déposé vendredi un recours "sommaire" pour contester le décret d’extradition pris à son encontre. Un décret plus approfondi sera déposé plus tard. Les avocats de l’ancien activiste d’extrême gauche italien Cesare Battisti ont déposé vendredi un recours "sommaire" devant le Conseil d’Etat pour contester le décret d’extradition pris à son encontre, a-t-on appris samedi 30 octobre auprès de (...)
Lire la suite, les commentaires...
Oublier Cesare Battisti
de : Olivier Favier - 30 octobre 2004
2 commentaires
"L’histoire se fait dans la tourmente et s’écrit une fois le calme revenu." Didier Daeninckx. de Olivier Favier Les événements eux-mêmes sont relativement simples. Cesare Battisti, ancien membre du Groupe des Prolétaires armés pour le Communisme, est condamné en 1988 par contumace à la prison à vie par la Cour d’Assises de Milan. D’après le témoignage de " repentis ", il est reconnu coupable de deux meurtres perpétrés en février 1978 et en avril 1979, ainsi que de (...)
Lire la suite, les commentaires...
Pour la grâce de Cesare Battisti
de : Aliette Guibert-Certhoux - 30 octobre 2004
de Aliette Guibert-Certhoux Inutile de résumer les faits et les causes déjà largement informés. L’extradition, démettant les bases d’un consentement réciproque sur le doute éthique, qui assortit toute cause non divine, est symboliquement inacceptable en République une et indivisible des trois principes de la liberté, de l’égalité, de la fraternité (solidarité), et représentée par chacun des trois pouvoirs séparés en France. La séparation des pouvoirs n’est pas une (...)
Lire la suite, les commentaires...
Claude Mesplède : Jean-Pierre Raffarin a signé le décret d’extradition de Battisti
de : Claude Mesplède - 27 octobre 2004
de Claude Mesplède Ainsi, après la cour d’appel qui, le 30 juin, a bafoué le droit français, après la cour de cassation qui a examiné le dossier dans le même état d’esprit (il se murmure que pour certains, il y aura de la promotion), c’est au tour du premier ministre de signer le décret d’extradition, fidèle en cela à la ligne définie par le Président de la République qui avait déclaré, sans même attendre la décision de la cour de cassation que "si une personne est (...)
Lire la suite, les commentaires...
Raffarin scelle le sort de Cesare Battisti
de : Laurent Mouloud - 25 octobre 2004
de Laurent Mouloud D’un trait de plume, Jean-Pierre Raffarin a renié la parole de l’État français. Et scellé le sort de Cesare Battisti. Samedi dernier, le premier ministre a signé le décret d’extradition de l’ancien activiste d’extrême gauche, en fuite depuis le 21 août. Désormais, il ne reste plus, à ce dernier, qu’un ultime espoir s’il veut éviter la prison à vie que lui promettent les autorités italiennes : le recours devant le Conseil (...)
Lire la suite, les commentaires...
Communiqué LDH "Cesare Battisti : décret d’extradition signé"
de : LDH - 25 octobre 2004
COMMUNIQUÉ LDH Paris, le 25 octobre 2004 BATTISTI : DÉCRET D’EXTRADITION SIGNÉ La signature du décret d’extradition de M.Cesare Battisti marque un recul de l’État de droit et constitue une violation de la parole donnée. Alors que deux présidents de la République et plusieurs gouvernements avaient respecté les engagements pris au nom de la France, alors que cet homme, comme d’autres, bénéficiait de l’asile sur notre territoire, voici, qu’au bénéfice de (...)
Lire la suite, les commentaires...
Cesare Battisti : Lettre ouverte au Président de la République de Julien Cendres
de : Julien Cendres - 20 octobre 2004
de Julien Cendres LR/AR à l’attention de Jacques Chirac Pour rappel, Monsieur le Président de la République, cette « lettre ouverte » publiée dans le quotidien L’Humanité en date du 19 juillet 2004, ainsi que sur de nombreux sites de l’Internet Bellaciao, Tamazgha, Pour le respect de la parole donnée, Hermaphrodite, Via libre 5, La Lettre de la Ligue des Droits de l’Homme, etc. Et pour mémoire, cet extrait de la Constitution de la Ve République, en son article (...)
Lire la suite, les commentaires...
Sur la séparation de la défense de Cesare Battisti
de : Orphée - 20 octobre 2004
3 commentaires
de Orphée Bien que je suive à fond Fred Vargas chez Tolkien et depuis toujours - et elle le sait -, mais aussi quant à moi sous un autre angle, tant que Cesare lui-même voulait une ligne de défense politique plus générale, solidaire avec ses camarades réfugiés et ceux déjà incarcérés injustement en Italie (j’entends injustement compte tenu de l’adversaire face auquel ils se levèrent en lutte, dont partie tient les clés du pouvoir italien actuellement), je pense devoir donner (...)
Lire la suite, les commentaires...
Affaire Cesare Battisti : la droite embarrassée par son passé
de : Dominique SIMONNOT - 19 octobre 2004
Depuis 1985, tous les gouvernements ont refusé d’extrader les activistes italiens. Par Dominique SIMONNOT Cela s’appelle, depuis 1985, « la doctrine Mitterrand ». A tort. Car la promesse du président de la République d’accueillir en France des activistes italiens d’extrême gauche, contre l’assurance qu’ils avaient rompu « avec la machine infernale » du terrorisme, a perduré. Cohabitation ou pas, les gouvernements de droite l’ont appliquée sans (...)
Lire la suite, les commentaires...
Messages de soutien a Cesare Battisti
de : Paris - 15 octobre 2004
MESSAGE DE ANNE-MARIE VIOSSAT : un petit mot de soutien. Absente de Paris depuis un mois je n’ai pu suivre qu’à travers la radio les actualités. Aujourd’hui je rentre et c’est cette nouvelle terrible. Comme tu as bien fait de disparaître !!!!!! Triste, dégoutée et en colère je te redis tout mon fidèle souten. Si la justice française est inique et vendue - il reste encore des individus pour qui une parole donnée est sacrée. J’en suis et je me battrai (...)
Lire la suite, les commentaires...
La cassation : non à Cesare Battisti
de : ANNA MARIA MERLO - 15 octobre 2004
Le recours de l’ex-leader des Pac a été rejeté. Changement de sa ligne de défense de ANNA MARIA MERLO Il ne manque plus que le décret d’application du gouvernement pour l’extradition de Cesare Battisti, pour autant que la police française, s’il est encore en France après ne pas s’être présenté au contrôle judiciaire le 21 août dernier, l’arrête. Hier (le 13 octobre, NdT), la Cour de Cassation a repoussé le recours présenté par l’ex activiste (...)
Lire la suite, les commentaires...
Contre l’extradition de Cesare Battisti : lettre à Chirac
de : Paris - 14 octobre 2004
Monsieur le Président de la République C’est avec consternation que nous venons d’apprendre le rejet du pourvoi en cassation de monsieur Césare BATTISTI par la Cour de cassation ce jour 13 octobre 2004. Cette décision nous interpelle, et vous comprendrez par la même, monsieur le Président, la force de notre propos à votre égard mais également à l’égard de la France, pays des Droits de l’Homme et du citoyen. Cette décision nous interpelle parce que nous ne (...)
Lire la suite, les commentaires...
Le pourvoi en cassation de Cesare Battisti a été rejeté
de : Sylvia Zappi - 14 octobre 2004
de Sylvia Zappi M. Raffarin pourrait signer rapidement le décret d’extradition de l’ex-activiste italien, en fuite. La cour de cassation a rejeté, mercredi 13 octobre, le pourvoi en cassation de l’ancien activiste d’extrême gauche italien Cesare Battisti, condamné à perpétuité pour meurtres et en fuite depuis le 24 août. La décision donne ainsi un caractère définitif à l’avis favorable rendu le 30 juin par la cour d’appel de Paris à la demande (...)
Lire la suite, les commentaires...
Fin du processus judiciaire sur le cas Cesare Battisti selon Perben
de : Paris - 14 octobre 2004
PARIS - Le processus judiciaire est "arrivé maintenant à son terme" dans l’affaire Battisti, a déclaré le ministre de la Justice Dominique Perben, au lendemain du feu vert donné par la Cour de cassation à l’extradition de l’ancien activiste d’extrême gauche vers l’Italie. Il a souligné que les grandes institutions judiciaires françaises avaient "dit le droit" et qu’il fallait maintenant respecter leur analyse. "Sur la décision et sur le processus (...)
Lire la suite, les commentaires...

... | 20 | 40 | 60 | 80 | 100 | 120 | 140 | 160 | 180 |...



accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 14 juin 2021)
Facebook Twitter
DAZIBAO
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite