Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI
Fausto Bertinotti (24 articles)
Bertinotti démissionne après l’échec de la gauche radicale
de : Roberto Ferrario - 15 avril 2008
6 commentaires
Fausto Bertinotti, leader du mouvement "La Gauche arc-en-ciel", regroupant les deux partis communistes et les Verts italiens, a annoncé lundi qu’il quittait la direction de cette formation après son échec cuisant aux législatives. "Mon rôle de dirigeant s’achève ici, ce soir, je suis désolé pour la défaite. Je poursuivrai mes activités, je continuerai à aider mais mon époque prend fin ici", a déclaré le leader historique des communistes italiens du Parti refondation communiste, (...)
Lire la suite, les commentaires...
Fausto Bertinotti a annoncé aujourd’hui qu’il quittait la direction...
de : Rome - 15 avril 2008
Echec de la gauche radicale italienne Fausto Bertinotti, leader du mouvement "La Gauche arc-en-ciel", regroupant les deux partis communistes et les Verts italiens, a annoncé aujourd’hui qu’il quittait la direction de cette formation après son échec cuisant aux législatives. "Mon rôle de dirigeant s’achève ici, ce soir, je suis désolé pour la défaite. Je poursuivrai mes activités, je continuerai à aider mais mon époque prend fin ici", a déclaré le leader historique des (...)
Lire la suite, les commentaires...
Selon Bertinotti : "le communisme ne sera plus qu’une tendance culturelle dans le nouveau parti"
de : Roma - 8 avril 2008
9 commentaires
Selon Bertinotti : "le communisme ne sera plus qu’une tendance culturelle dans le nouveau parti" Le Président de la Chambre des députés italienne, Fausto Bertinotti, a soutenu qu’il fallait imaginer "un sujet unique, démocratique et participatif, construit sur le modèle d’une organisation politique unitaire, avec ses propres règles, sa propre démocratie, et son propre groupe dirigeant." "Cette Gauche Arc-en-ciel devra être innovante même dans la forme, abandonnant le (...)
Lire la suite, les commentaires...
BERTINOTTI DE LA RIFONDAZIONE COMUNISTA A LA RIFONDAZIONE SOCIALISTA
de : Leonardo Masella - 7 avril 2008
1 commentaire
de Leonardo Masella Fausto Bertinotti et Gennaro Migliore viennent de rompre le moratoire qui était convenu sur le débat interne au PRC pour ne pas nuire à la campagne électorale en cours, et d’affirmer publiquement leur position, en des déclarations lourdes de conséquences, autant pour la campagne, que pour l’avenir du PRC et du communisme. Bertinotti a déclaré il ya deux jours "la question d’une force socialiste en Italie est posée, et elle ne trouve pas de réponse (...)
Lire la suite, les commentaires...
Europe : quelle gauche de transformation sociale ?
de : Prague - 28 novembre 2007
2 commentaires
Rappel des faits Alors que la gauche française, encore sous le choc des défaites du printemps dernier, doute et cherche les chemins d’une reconstruction, outre- Rhin la fondation d’un nouveau parti de gauche, Die Linke, né du rassemblement entre ex-communistes déçus de la social-démocratie et syndicalistes, nourrit l’espoir de voir émerger une force à même de bousculer l’échiquier politique allemand et de favoriser l’émergence d’une alternative au (...)
Lire la suite, les commentaires...
Ces idées qui ne meurent pas
de : Fausto Bertinotti - 29 juillet 2007
1 commentaire
Entretien avec Alfonso Gianni, broché, 239 p., CHF 30 de Fausto Bertinotti A l’origine, militant syndicaliste et membre dans sa jeunesse du "Partito socialista italiano di unità proletaria", Fausto Bertinotti a ensuite milité dans les rangs du Parti communiste italien. Ex secrétaire général du Parti de la Refondation communiste (PRC), qui regroupe les secteurs de l´ex-PCI et de l´extrêmegauche italienne, hostiles à la dérive droitière qui a donné naissance au Parti Democratici de (...)
Lire la suite, les commentaires...
Intervention intégrale de Fausto Bertinotti à l’assemblée de la Gauche Européenne
de : Roberto Ferrario - 2 juillet 2007
9 commentaires
"Un sujet pluriel et unitaire de la gauche ne peut pas être renvoyé" de Fausto Bertinotti traduit de l’italien par Karl&Rosa Je vous parle avec un titre que je suis en train de quitter, celui de président du Parti de la Gauche Européenne et je le ferai dans le respect des institutions et de mon rôle institutionnel. C’est pourquoi je ne parlerai pas du gouvernement, de ses actions et de comment il devrait répondre aux grandes questions sociales ouvertes ni je formulerai des (...)
Lire la suite, les commentaires...
SATIRE-ISLAM : BERTINOTTI, ILS DEVRAIENT TOUS DEMISSIONNER
de : Fausto Bertinotti - 18 février 2006
2 commentaires
Traduit de l’italien par karl&rosa Le secrétaire de Refondation Communiste, Fausto Bertinotti, est de l’avis que non seulement Calderoli (le ministre des Réformes du gouvernement Berlusconi, ndt) mais tout l’Exécutif devrait démissionner. "Au mal s’ajoute le pire", dit-il, "à la honte s’ajoute la honte. C’est un gouvernement sans aucune présentabilité que celui qui permet des années durant à certains de ses ministres d’alimenter des (...)
Lire la suite, les commentaires...
Primaires italiennes - Fausto Bertinotti : agenda des priorités programmatiques (14)
de : Fausto Bertinotti - 15 octobre 2005
Agenda des priorités programmatiques proposées par Fausto Bertinotti dans le cadre des Principes de l’Union de Fausto Bertinotti traduit de l’italien par karl&rosa Sur la politique de paix : Retrait des troupes de la guerre d’occupation en Irak et des autres théâtres militaires d’occupation. Réduction des dépenses militaires. Réutilisation du territoire occupé par les armements et les bases militaires. Nouvelle coopération avec les pays du Sud. Sur la (...)
Lire la suite, les commentaires...
Primaires italiennes - Fausto Bertinotti : JE VEUX... une nouvelle époque des droits (13)
de : Fausto Bertinotti - 14 octobre 2005
de Fausto Bertinotti traduit de l’italien par karl&rosa Une nouvelle politique économique, les droits sociaux et une politique de paix sont les éléments essentiels pour la Réforme dont le pays a besoin. Mais son acheminement concret n’est possible que si, avec tout cela, on intervient dans les lieux de la souffrance, de la marginalisation et de l’exclusion et en direction d’une extension des libertés personnelles. Une forte demande de liberté surgit des (...)
Lire la suite, les commentaires...
Primaires italiennes - Fausto Bertinotti : JE VEUX... que les rentes commencent à payer (12)
de : Fausto Bertinotti - 14 octobre 2005
de Fausto Bertinotti traduit de l’italien par karl&rosa Le véritable scandale de ce pays est qu’il y ait le plus grave phénomène d’évasion fiscale de l’Union Européenne. On dit souvent que cette évasion est due au niveau élevé de l’imposition fiscale. En réalité, le niveau de la pression fiscale dans notre pays ne dépasse pas la moyenne de l’Union Européenne. Son problème est qu’elle est déséquilibrée et injuste. Les faits sont clairs. (...)
Lire la suite, les commentaires...
Primaires italiennes - Fausto Bertinotti : JE VEUX... les biens communs, la valorisation de la culture, la défense du territoire (11)
de : Fausto Bertinotti - 13 octobre 2005
1 commentaire
de Fausto Bertinotti traduit de l’italien par karl&rosa Il y a des biens qui, pour leur jouissance, doivent être préservés du marché et des logiques du profit mais qui doivent être garantis comme des biens naturels dont tout le monde peut profiter ; nous parlons de l’eau, du territoire, de l’énergie, de la qualité de l’air, de la pollution causée par le bouleversement du territoire, des incinérateurs, de la mobilité, de la ville vivable. Mais nous parlons aussi (...)
Lire la suite, les commentaires...
Primaires italiennes - Fausto Bertinotti : JE VEUX... sortir du déclin (10)
de : Fausto Bertinotti - 12 octobre 2005
de Fausto Bertinotti traduit de l’italien par karl&rosa Le cas de l’Italie prend place dans le cadre de l’échec du néo-libéralisme, avec ses spécificités. La crise est vécue dans notre pays d’une manière plus aiguë parce qu’on s’est entêté plus radicalement et plus durement dans une recette de politique économique dont l’ axe stratégique était la réduction du coût du travail comme élément de fond pour la compétition internationale. Au (...)
Lire la suite, les commentaires...
Primaires italiennes - Fausto Bertinotti : JE VEUX... sortir de la pauvreté (9)
de : Fausto Bertinotti - 11 octobre 2005
de Fausto Bertinotti traduit de l’italien par karl&rosa La perte de pouvoir d’achat des salaires et des retraites est un phénomène aux dimensions telles que, désormais, même la grande presse et les principales forces politiques, même le gouvernement, sont obligés de la reconnaître. Le point déterminant, cependant, est le suivant : un tel fait énorme n’est pas le fruit d’une catastrophe naturelle ou le résultat neutre d’évènements objectifs. C’est (...)
Lire la suite, les commentaires...
Primaires italiennes - Fausto Bertinotti : JE VEUX... sortir de la précarité (8)
de : Fausto Bertinotti - 10 octobre 2005
de Fausto Bertinotti traduit de l’italien par karl&rosa La précarité et l’insécurité ne concernent plus des couches sociales déterminées ou les exclus du processus de production (les chômeurs, les temps partiels etc.). La précarité et l’insécurité deviennent aujourd’hui la condition générale à laquelle le néo-libéralisme condamne tout le monde, à commencer par ceux qui travaillent. Les conditions d’exploitation du travail se sont accrues de manière (...)
Lire la suite, les commentaires...
Primaires italiennes - Fausto Bertinotti : JE VEUX... la réforme de la politique d’abord (7)
de : Fausto Bertinotti - 9 octobre 2005
de Fausto Bertinotti traduit de l’italien par karl&rosa C’est aujourd’hui une priorité absolue pour toute force qui aspire au changement. Réforme de la politique veut dire rompre avec le schéma de la politique séparée et, au contraire, l’intriquer aux mouvements et aux luttes réelles. Ce n’est qu’ainsi, entre autre, que l’on favorise une réelle capacité d’incidence des luttes dans les choix et, par cette voie, on promeut la continuation (...)
Lire la suite, les commentaires...
Primaires italiennes - Fausto Bertinotti : JE VEUX... une alternative de société (6)
de : Fausto Bertinotti - 8 octobre 2005
de Fausto Bertinotti traduit de l’italien par karl&rosa Plusieurs possibilités s’ouvrent à nous. L’opposition sociale, si elle est reliée à un projet politique de changement, peut permettre l’ouverture d’un nouveau cours. Le point décisif est un grand projet de Réforme du Pays dans le contexte européen et mondial, de réforme des choix de fond en économie, dans le domaine des droits sociaux et de la personne et quant au rôle international, de paix et de (...)
Lire la suite, les commentaires...
Primaires italiennes - Fausto Bertinotti : JE VEUX... une démocratie non autoritaire (5)
de : Fausto Bertinotti - 7 octobre 2005
3 commentaires
de Fausto Bertinotti traduit de l’italien par karl&rosa Le néo-libéralisme a produit des conséquences dévastatrices également sur le terrain de la démocratie. La crise et la mise à l’écart de la politique et de la démocratie à différents niveaux et dans des dimensions variées en sont le signe évident. Dans la dimension supranationale, la crise de la démocratie est, avant tout, déplacement des lieux de décision des organismes de la démocratie représentative, en premier lieu (...)
Lire la suite, les commentaires...
Primaires italiennes - Fausto Bertinotti : JE VEUX... ne pas être écrasé par l’échec du néo-libéralisme (4)
de : Fausto Bertinotti - 6 octobre 2005
1 commentaire
de Fausto Bertinotti traduit de l’italien par karl&rosa Le néo-libéralisme a échoué quant à sa principale promesse : l’idée que une fois retirées les contraintes de l’intervention de l’Etat dans l’économie, une fois abattus les piliers de l’Etat social, une fois éliminées les protections du monde du travail, on aurait garanti un avenir de développement sans crises. Cette ligne a représenté une véritable "vision du monde" qui a formé l’ensemble (...)
Lire la suite, les commentaires...
Primaires italiennes - Fausto Bertinotti : JE VEUX... une politique de paix (3)
de : Fausto Bertinotti - 5 octobre 2005
de Fausto Bertinotti traduit de l’italien par Karl&Rosa La guerre et le terrorisme veulent entraîner le monde dans le gouffre de la guerre des civilisations. Tandis qu’ils se combattent à mort, ils se poursuivent dans une spirale où l’une alimente l’autre et vice-versa. Les faits parlent clairement. Des années de guerre globale contre le terrorisme, selon la doctrine de la guerre préventive, avec les armes de l’invasion militaire, des bombardements, de (...)
Lire la suite, les commentaires...

0 | 20



accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
Un vieil article qui reste d’actualité : "Sarkozy l’Italien"
mardi 2 mars
de Roberto Ferrario
2 commentaires
jeudi 9 avril 2009 Le meurtre perpétré par les fascistes de Sergio Argada le 20 octobre 1974 a Lamezia Terme de Bellaciao Avertissement - Comme vous le savez peut-être, nous sommes un collectif Franco-Italien. Nous avons toujours un œil sur la vie politique italienne et l’autre sur la vie politique française. Dernièrement, nous sommes souvent troublés par les nombreuses coïncidences, par les échos, que l’on trouve d’une ou de l’autre chez le voisin (...)
Lire la suite
Ca chauffe grave chez #Info’Com-CGT !!!
mardi 23 février
de Stéphane Paturey et Olivier Blandin (anciens secrétaires du syndicat)
Lettre ouverte à #RomainAltmann, secrétaire général d’#Info’Com-CGT Directement, sans contour, permets-nous de trouver ton commentaire hallucinant ! Comme à l’accoutumée, des généralités mais jamais de fond. Ce sens perpétuel du raccourci passe peut-être devant une commission exécutive (CE)… beaucoup moins lorsque des camarades apprennent les méthodes, les mensonges et les calomnies que tu couvres dans notre syndicat. Ce n’est pas digne d’une direction (...)
Lire la suite
Lettre ouverte au secrétariat Info’Com-CGT
mercredi 3 février
de Sidi Boussetta
2 commentaires
Au secrétariat Info’Com-CGT Vous êtes venu me chercher il y a 4 ans suite à cet article dans l’Humanité car vous "aviez besoin de militants". Par conviction, j’ai lâché le CDI et l’appartement qui m’attendaient à Nantes. J’ai fait ça pour rejoindre vos rangs. Vous m’avez proposé un emploi au Journal Officiel. Vous avez fait des réunions pour proposer mon nom comme futur CDI au Journal officiel. Suite à un "refus", vous m’aviez dit que le (...)
Lire la suite
Discrimination "anti-syndicale" à Info’Com-CGT finalement dénoncée dans un livre...
mercredi 27 janvier
4 commentaires
NDLR de Bellaciao : le (nous) employé par Mickaël Wamen fait référence aux (punitions) infligées par InfoCom-CGT à trois camarades : 15 jours de suppression de salaire pour Mickaël Wamen et pour Sidi Boussetta (actuellement Secrétaire adjoint UL CGT Blois) et non renouvellement (licenciement) du contrat de travail de Mickaël, Sidi et de Roberto Ferrario (membre fondateur du site Bellaciao.org) pour avoir exprimé leur désaccord avec ces méthodes discriminatoires... Au royaume de la CGT. La (...)
Lire la suite
ON A BRÛLÉ DES PNEUS ET ON EN EST FIERS ....
vendredi 22 janvier
de Un ex du pneu
1 commentaire
Où peut être la fierté de pouvoir annoncer ne pas avoir lutté et avoir permis en un temps record la fermeture d’une usine ? Les seuls qui peuvent aujourd’hui s’en féliciter sont les patrons de Bridgestone mais aussi les acteurs politiques qui gravitent autour du dossier et un avocat payé à 100% par le tôlier qui était donc celui du tôlier et non des salariés ... Jamais dans l’histoire une usine de cette taille n’aura été fermée aussi rapidement, si il y a un (...)
Lire la suite
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite