Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

Picardie : la direction du Front de gauche a fait le sale boulot et n’a rien en échange

de : Jean-Paul LEGRAND
mardi 16 mars 2010 - 23h15 - Signaler aux modérateurs
33 commentaires
JPEG - 39.1 ko
Colere et espoir contre la gauche caviar

Colere et espoir contre la gauche caviar

de Jean-Paul LEGRAND

Lamentable mascarade de Thierry Aury, tête de liste et des dirigeants du "Front de gauche" après le premier tour, implorant le PS de les prendre sur sa liste. Pitoyable de voir ces politiciens devant le siège du Conseil Régional dans l’attente d’être reçus par Claude Gewerc, le président sortant du Conseil Régional (PS). "Nous sommes toujours devant le conseil régional, pour marquer notre volonté de conclure un accord, mais les jeux sont faits", raconte Thierry Aury." Il m’a été impossible de rencontrer Claude Gewerc aujourd’hui, il a déposé sa liste dans l’après-midi" déclarait-il ce mardi .

Thierry Aury avoue clairement au NouvelObs.com son dépit de n’avoir pas été récompensé pour le sale boulot qu’il a commis en divisant la force communiste picarde. "Nous pensions avoir trois sièges". "Nous avons aidé le Parti socialiste en empêchant Maxime Gremetz de faire plus de 10%".

Tout est dit en ces quelques mots.

Non seulement depuis des mois Thierry Aury et les premiers dirigeants fédéraux du PCF ont refusé l’union avec "Colère et Espoir" mais ils le reconnaissent explicitement, ils ont travaillé à diviser la force communiste en Picardie en accord avec Claude Gewerc en espérant bénéficier des faveurs du PS pour quelques places.

Ils portent une très lourde responsabilité dans ce qui vient de se passer et qui aboutit au fait que dans une Picardie où la force communiste représente 12% , où avec les autres organisations de la gauche radicale il aurait été possible de créer une dynamique unitaire avec toutes les forces de transformation sociale, en définitive il n’y a aura pas un seul élu communiste dans l’Assemblée régionale privant les Picards et les Picardes d’élus de combat pour les défendre , s’opposer à la terrible régression imposée par la droite, et construire une politique alternative réellement favorable à la population !

Depuis juin 2009 avec d’autres responsables et militants de l’Oise du PCF, j’ai agi pour l’union de tous les communistes en initiant notamment un appel d’élus et de militants pour l’unité, mais Thierry Aury répondant aux directives nationales a refusé tout contact avec les camarades de "Colère et Espoir". Chacun pourra juger de tels actes.

Les citoyens, les électeurs qui se reconnaissent dans les valeurs du communisme, tous les hommes et femmes de progrès qui veulent vraiment changer à gauche, peuvent juger de la faillite de la stratégie du "Front de gauche" qui aboutit à diviser les forces de transformation, laisse prédominer la gauche social-libérale, et enferme notre peuple dans la bi-polarisation droite-PS qui ne change rien à sa vie. Les faits sont là. Thierry Aury et les premiers dirigeants fédéraux du PCF en Picardie viennent de prouver leur grave responsabilité par leurs grotesques comportements politiciens qui exaspèrent les gens, qui conduisent au dégoût, au rejet de la politique et qui divisent.

A l’opposé la force communiste dans sa diversité , mais aussi tous les hommes et femmes de progrès peuvent compter sur les militants de"Colère et Espoir" pour poursuivre le combat pour l’union, pour la droiture politique, le refus des combinaisons d’appareils afin de rassembler largement, engager les combats nécessaires et construire ensemble des solutions qui répondent aux exigences populaires. Ils peuvent compter sur nous pour imposer tous ensemble une véritable politique de gauche en Picardie.

Jean-Paul LEGRAND
militant et tête de liste de "Colère et Espoir" dans l’Oise
Maire-Adjoint PCF de Creil


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
Picardie : la direction du Front de gauche a fait le sale boulot et n’a rien en échange
17 mars 2010 - 00h17

JE CITE :

"Non seulement depuis des mois Thierry Aury et les premiers dirigeants fédéraux du PCF ont refusé l’union avec "Colère et Espoir" mais ils le reconnaissent explicitement, ils ont travaillé à diviser la force communiste en Picardie en accord avec Claude Gewerc en espérant bénéficier des faveurs du PS pour quelques places.

Ils portent une très lourde responsabilité dans ce qui vient de se passer et qui aboutit au fait que dans une Picardie où la force communiste représente 12% , où avec les autres organisations de la gauche radicale il aurait été possible de créer une dynamique unitaire avec toutes les forces de transformation sociale, en définitive il n’y a aura pas un seul élu communiste dans l’Assemblée régionale privant les Picards et les Picardes d’élus de combat pour les défendre , s’opposer à la terrible régression imposée par la droite, et construire une politique alternative réellement favorable à la population !"

QUESTION : "QUI RÊVE QUE L’AUTRE RÊVE" ???????????????????



Picardie : la direction du Front de gauche a fait le sale boulot et n’a rien en échange
17 mars 2010 - 00h41

En effet c’est triste pour la famille communiste de voir un dirigeant communiste se prosterner ou se faire le complice d’un social-démocrate bourgeois . Gremetz , malgré ses défauts populistes , fait un bon boulot en tant que député . Mais la direction nationale l’ostracisme pour je ne sais quelle raison ...Peut-être gêne-t-il pour son franc-parler ???

La picardie , dans sa misère extrême , risque de se livrer au démagogue Le Pen avec toutes les conséquences politiques que cela ouvrira pour cette belle région .Il nous reste encore à lutter contre le carrièrisme électoral de certains communistes comme Robert HUE ou Jean-claude Gayssot ...Mais Gewerc , avec son coup de jarnac, ne l’emportera pas non plus au paradis . La vengeance est un plat qui se mange froid . "Colère et espoir" bon vent , l’élection régionale n’est qu’un épiphénomène devant la crise du capitalisme qui va emporter la 5ème république et les deux formations UMP-PS qui ont détruit le pays par leur gouvernance anti-sociale et anti-patriotique . Notre classe ouvrière est malheureuse et son parti communiste a failli dans sa défense avec le programme commun des années 70 . Et nous continuons à en payer le prix par de mauvais choix stratégiques et l’incapacité à renouveler nos cadres dirigeants si médiocres aujourd’hui ...Mais le réveil ne saurait tarder avec des camarades comme andré Chassaigne et autres militants de terrain comme toi jean-Pierre Legrand .

A Aubagne nous luttons contre la complicité du Maire et de ses co-listiers qui font tout pour minorer l’activité de notre section communiste en plein renouvellement sous la conduite de Patrick Candela . Comme toujours le peuple tranchera au moment voulu . Mais l’essentiel est la mobilisation des masses populaires pour abattre le plus vite possible la socièté capitaliste . Les indemnités d’élus que certains recherchent pour vivre mieux leur complicité avec le système bourgeois ne sera bientôt plus que de l’argent papier sans valeur et sans intérêt . Il faut retrouver la vertu révolutionnaire , nous en avons besoin ...

Bernard SARTON ,membre du bureau de section d’Aubagne



Picardie : la direction du Front de gauche a fait le sale boulot et n’a rien en échange
17 mars 2010 - 01h18 - Posté par DUMESNILDOT 68

En Loire Atlantique venez découvrir les horreurs du citoyen Rica et du soldat Bontemps , le tout accompagné par le silence de la bande à M.G.B..
L’HUMA a pousser la trahison de couvrir la campagne du P.S.F.IO. des Pays de la Loire. Le F.G./N.P.A. sont fiers de leur résultat obtenu .
J’espére que les bourgeois parisien du P.C.F. ne viendront pas parader dans les mettings d’Auxiette et sa bande d’escrocs politiques !!!!!!!!



Picardie : la direction du Front de gauche a fait le sale boulot et n’a rien en échange
17 mars 2010 - 08h24 - Posté par Mengneau Michel

Il y a d’ailleurs un recour qui a porté car il a été apposé, entre autre, le sigle PCF sur le bulletin de vote à Auxiète. Donc, affaire à suivre....

Des électeurs n’ont d’ailleurs pas compris puiqu’il y avait aussi le sigle PCF sur la liste : "Tous ensemble, la gauche vraiment !"


Picardie : la direction du Front de gauche a fait le sale boulot et n’a rien en échange
17 mars 2010 - 14h09 - Posté par VERGNES

A 4 millième près !

En Pays de la Loire, les médias et la préfecture ont annoncé 5% pour la liste NPA/FDG…mais c’est un arrondi, il manque 46 voix !

Et pourtant l’ensemble des militants des orgas ont su travailler unitairement et sans compter leur temps durant 2 mois.

Nous avons peut-être sous-estimé le fait que la présence de 5 PC sortant sur la liste du PS dés le 1er tour, allait créer une confusion pour les électeurs ou faire voter « utile ». Ces quelques centaines de voix ainsi perdues pèsent lourd dans la balance et surement dans le cœur des communistes qui avait choisi le FDG et dont l’Huma n’a jamais parlé dans ses colonnes pour relayer cette campagne unitaire FDG/NPA, couvrant ainsi la trahison des élus PC partant avec le PS au 1er tour.

Beaucoup d’amertume et de tristesse, mais une expérience unitaire riche d’enseignements et de rencontres fraternelles ente militants des différentes orgas pour les luttes à venir.

De toutes les façons , sur la base de ces 5% « officiel », nous avons rencontré le PS dés dimanche soir. Il exigeait un accord programmatique et une solidarité de gestion. Notre liste « Tous ensemble, la gauche vraiment » ne pouvait l’accepter et se limitait à une fusion démocratique proportionnelle aux résultats obtenus comme nous nous étions engagés à le faire.

Nous sommes très déçus, mais le combat continu dans les urnes comme dans les luttes.
Et bien évidemment nous appelons à faire barrage à la droite de Béchu, le jeune loup sarkoziste


Picardie : la direction du Front de gauche a fait le sale boulot et n’a rien en échange
17 mars 2010 - 14h31 - Posté par La Louve

Nous avons peut-être sous-estimé le fait que la présence de 5 PC sortant sur la liste du PS dés le 1er tour, allait créer une confusion pour les électeurs ou faire voter « utile ».

Non, vous sous estimez GRAVEMENT la nécessité ABSOLUE d’une analyse de la construction de la société actuelle en termes de classe, désolée.

Vous ignorez la classe ouvrière pour lui préférer une classe inexistante qui s’appellerait "prolétariat" et regrouperait "tous les salariés". C’est un des défauts en terme d’analyse de classe qui vous conduit ( et indirectement, nous avec) dans le mur.

Vous payez le prix du choix du "parti de masse" vs le "parti de classe".

Et vous continuez avec les conneries de "faire barrage à la droite", mais bon dieu de merde, quand allez vous atterrir ? Vous voulez vraiment ENTERRER le parti et le communisme de votre vivant ?!!.alors que cette abstention peut être vue aussi comme un cri d’un besoin de communisme ?

Est ce que au moins vous avez conscience que ce type de comportement ouvre la voie aux pires compromis politiques en termes d’alliance de classe, je parle du fascisme ?


Picardie : la direction du Front de gauche a fait le sale boulot et n’a rien en échange
17 mars 2010 - 15h15 - Posté par VERGNES

@ La Louve

Notre comportement de vouloir regrouper la gauche de la gauche sur des bases clairement anticapitalistes et indépendantes de PS/EE ouvrirait la voie au facisme ?????

Voilà bien une analyse à l’emporte-piéce. Voilà une docte affirmation qui nécessiterait un plus peu d’argumentation

Quant à affirmer que l’abstention est un cri de besoin de communisme, c’est aller un peu vite en besogne, et sans vouloir être désagréable, quelque peu simpliste.

L’abstention c’est aussi l’expression du repli sur soi, ce qui n’est en rien un début de réponse collective, élément moteur du "communisme". L’éclatement des luttes en est aussi le reflet. Certes cela ne signifie pas que les choses vont nécessairement rester en l’état, mais c’est la situation actuelle alors que paradoxalement toutes les conditions sociales et économiques semblent réunies pour une explosion sociale.

C’est l’éternelle question de la classe en soi et de la classe pour soi. A l’heure actuelle la deuxième condition n’est pas encore remplie et c’est bien là le nécessaire et patient travail qu’il nous faut poursuivre...sans être sûr d’y parvenir.


Picardie : la direction du Front de gauche a fait le sale boulot et n’a rien en échange
17 mars 2010 - 15h31 - Posté par La Louve

C’est l’éternelle question de la classe en soi et de la classe pour soi.

Soit. Mais tu en fais quoi, de cette question, à l’heure actuelle ?

Notre comportement de vouloir regrouper la gauche de la gauche sur des bases clairement anticapitalistes et indépendantes de PS/EE ouvrirait la voie au facisme ?????

Regrouper la "gauche de la gauche" sur des "bases anticapitaliste" SEULEMENT oui, pire encore sur une base idéologique bidon de "la gauche de gauche" qui ne recouvre aucune réalité de classe économique, sociologique et politique, re-oui, c’est encore une stratégie de tentative de domination de la social démocratie dans le PCF par le vecteur PDG...

Ça ne peut amener qu’échecs désillusions trahisons (trahison de la part de vos "alliés").

En cela je ne varie pas "l’anticapitalisme" seul ne suffit absolument pas pour nous sortir de ce merdier et au contraire, il peut être carrément l’occasion d’un recul encore plus grand des positions gagnées par la classe ouvrière, à moyen terme !

Ce qui manque c’est anticapitaliste ET révolutionnaire, ce qui manque c’est la place accordée (ou plutôt non accordée en l’espèce) à la "classe ouvrière" , et plus exactement encore, à ses intérêts réels dans votre stratégie. Si tu crois que s’ouvrir à des partis comme le PDG c’est rendre service à la classe ouvrière dans sa construction de "classe en soi", bah, juste pour dire, on n’a pas la même analyse.

En revanche cela a un indéniable mérite en termes dialectiques, ça c’est sûr ! La preuve est mathématiques : le front de gauche fait moins de 6 % au niveau national, et le PCF va perdre des élus, des vices présidences, au profit d’éléments qui de toute façon pactiseront avec la bourgeoisie par de nombreux biais.


Picardie : la direction du Front de gauche a fait le sale boulot et n’a rien en échange
17 mars 2010 - 16h18 - Posté par VERGNES

@ La Louve

Tes propos sont surtout incantatoires et propagandistes.
Réaffirmer la place centrale de la classe ouvrière, qu’elle est la seule force révolutionnaire, c’est enfoncer une porte ouverte.
Chaque militant révolutionnaire peut en faire des pages sur ce thème.
Convaincre les convaincus n’est pas la tâche des révolutionnaires, par contre construire le Front unique (ne pas confondre avec le FdG) demeure un levier pour faire progresser non seulement le sentiment d’appartenance à sa classe, mais également pour que la classe ne se contente pas de résister mais reprenne l’initiative et confiance dans sa capacité à changer le cours des choses.

Dans une période où aucun débouché politique alternatif n’est en vue,les élections ne sont qu’une photo tronquée à l’instant T du rapport des forces entre les classes, mais elles demeurent un indicateur chiffré et mesurable qui influence le niveau de combativité de chacun (tout le monde n’est pas engagé politiquement et syndicalement). Elles sont la seule expression collective (abstentionnistes compris) dans des périodes de faibles mobilisations sociales éclatées.

Quant à affirmer que l’anticapitalisme peut être carrément l’occasion d’un recul encore plus grand des positions gagnées par la classe ouvrière, à moyen terme !
Voilà encore une docte affirmation, sans argumentation

Vergnes (NPA)


Picardie : la direction du Front de gauche a fait le sale boulot et n’a rien en échange
17 mars 2010 - 16h36 - Posté par La Louve

Tes propos sont surtout incantatoires et propagandistes. Réaffirmer la place centrale de la classe ouvrière, qu’elle est la seule force révolutionnaire, c’est enfoncer une porte ouverte.

"Incantatoire et propagandiste", comme tu y vas !?!

Et puis, depuis quand "propagandiste" ce serait une insulte ?

Admettons, ce serait vrai ce que tu dis, si mon propos était de seulement "réaffirmer" ?!! Mon propos est plutôt de "prendre conscience" et d’analyser quelles implications concrètes cela a aujourdh’ui en terme de lutte de classe !!! Tu vois bien que tu ne comprends pas :)

Allez il y a qques années ta prose m’aurait fait douter, je sais désormais que ce type de réaction stéréoptypée de la part de certains militants confrontés aux seuls mots de "classe ouvrière" "petite bourgeoisie", "dictature du prolétariat" etc....en particulier signe exactement l’inverse de ce qu’il prétend être.

Bref.

VERGNES (NPA)

Personne n’est parfait !

La Louve (plus Nulle Part Ailleurs que NPA...)


Picardie : la direction du Front de gauche a fait le sale boulot et n’a rien en échange
17 mars 2010 - 16h23 - Posté par Mengneau Michel

Ayant vécu la campagne électoral de l’intérieur, avec un regard ni du PCF, ni PG, ni FdG, je pense que où la plus grande erreur a été faite, c’est qu’il n’y a pas eu de démarquage franc vis à vis du PS, les elus communistes qui voulaient sauver leur sièges l’ont annoncé dès le début qu’il pourrait y avoir alliance, alors que beaucoup en fin de campagne on compris qu’il faisait fausse route, mais trop tard.

Les réactions que j’entendais autour de moi, c’étaient, soit on vote pour vous en espérant que le score sera suffisant pour permettre une liste indépendante du PS, mais j’ai le plus souvent entendu dire par beaucoup qu’ils n’iraient pas voter car ça revenait au même avec une alliance au second tour.

Mon petit avis est d’abord en termes électoraistes. D’autant que d’aborder des notions de fond et faire prévaloir qu’il fallait arguer qu’il s’agissait d’une lutte de classe, j’ai bien peur que beaucoup de gens ne savent plus ce que cela veut dire, c’est regrettable à mon avis ; mais je ne pense pas qu’il puisse être facile de faire revivre cette notion avec un peuple dont l’imaginaire est colonisé par le consumérisme, le productivisme capitaliste, la notion de consentementes est latente et tellement imprégnée qu’il va falloir, je pense trouver d’autres solutions.

Mais ce qui m’a sans doute le plus effaré, c’est l’absence totale des jeunes. Lors des réunions publiques, les moins agés avaient aux alentours de la quarantaine.

Pour le Sud Vendée, où le Collectif de Résistance Sociale (CRS) sévi, les pourcentages sont déjà plus intéressants, avec nettement plus de 6% pour une cinquantaine de communes, principalement dans le Marais Poitevin.

J’ajouterai aussi, qu’il y aura une manif à Fontenay le 23, pour les retraite, les licenciements, Fontenay étant particulièrement touché, sans oublier les services publics, etc. avec rassemblement à 10 heures place Viète.

Il est prévu une AG pour décider si l’on doit poursuivre le mouvement et par conséquence, et surtout, la grève...


Picardie : la direction du Front de gauche a fait le sale boulot et n’a rien en échange
17 mars 2010 - 16h31 - Posté par teres

il y a la gauche Rose :30% à peu près +
la gauche Rouge : 10% environ...+
et les Verts.....

50% en gros d’abstentionnistes....terrain à travailler.........pour rougir cette gauche française ! la révolte n’est pas la révolution...si elle ne s’organise pas.A nous de prouver cette couleur... mais, un non rassemblement des rouges, une dispersion comme on la vit....est néfaste pour les gens qui n’aiment pas le morcellement face à une droite dure, inhumaine !


Picardie : la direction du Front de gauche a fait le sale boulot et n’a rien en échange
17 mars 2010 - 17h10 - Posté par

il y a la gauche Rose :30% à peu près + la gauche Rouge : 10% environ.

Avant 1981, le PS était rose. Dire qu’aujourd’hui il est resté rose (alors qu’il a indubitablement beaucoup changé vers la droite) me semble complètement faux (comme dire qu’il est réformiste : il l’était, il ne l’est plus).

Et le pb, c’est que si on part de ce constat erroné, on bâtit une stratégie erronée en choisissant l’alliance avec le PS. Qui permet d’avoir quelques postes mais qui renforce la domination du PS et ne change rien de sérieux dans les politiques réellement mises en oeuvre.

Chico


Picardie : la direction du Front de gauche a fait le sale boulot et n’a rien en échange
17 mars 2010 - 17h22 - Posté par La Louve

Le PS est tellement teinté de BLEU qu’il est devenu VIOLET

Il devrait faire comme la fleur : filer SE CACHER !


Picardie : la direction du Front de gauche a fait le sale boulot et n’a rien en échange
17 mars 2010 - 14h51 - Posté par VERGNES

En Pays de la Loire, tous les militants du PC ont reçu un courrier de la part des élus PC partis avec le PS, leur enjoignant de voter pour la liste PS et donc condamnant l’initiative de la liste unitaire FDG/ NPA, alors que la direction nationale du PC avait décidé que seul le PC rejoignant le FDG était légitime à arborer le logo PC.
Cette manœuvre à contribué à nous faire échouer à 46 voix prés ! sur 1 178 885 votants

Non seulement aucun article dans l’Huma sur la campagne NPA/FDG, mais aucune condamnation de la part de la direction du PC des pratiques et des pressions exercées par ceux du PC qui se sont opposés au FDG et à l’unité de la gauche de la gauche

Ceci dit, il apparait que des militants du PC qui ont mené la campagne unitaire veulent poursuivre le travail commencé, et çà c’est plutôt une bonne nouvelle. Les réunions unitaires qui ont eu lieu durant la campagne vont donc se poursuivre localement.


Picardie : la direction du Front de gauche a fait le sale boulot et n’a rien en échange
17 mars 2010 - 15h11 - Posté par La Louve

Comment peut-on à ce point se bercer d’illusions et refuser de voir la vérité en face ? bien sur ce genre de saloperie n’aide pas mais bon....


Picardie : la direction du Front de gauche a fait le sale boulot et n’a rien en échange
17 mars 2010 - 16h08 - Posté par La Louve

(...)Restent deux échecs et non des moindres. La Picardie. Moche. Un truc vicieux et pervers pour piéger tout le monde avec des offres à la baisse, d’heure en heure, dans le plus parfait style des films sur la maffia. Genre : « On vous propose trois places ». « Ah ! Vous en voulez cinq ? Bon, ça sera deux ». Et ainsi de suite. A la fin c’est : « trop tard ! Les bulletins de vote sont à l’imprimerie ». Voici mon avis : « n’en imprimez pas trop parce que, nous, on n’en aura pas tous besoin, beaucoup m’ont déjà dit qu’ils allaient amener eux-mêmes leur papier blanc ! » « Le bulletin blanc vous gène ? Bon, alors pas la peine de venir ». Je suis fier de notre tête de liste, le communiste Thierry Aury. Au cas précis, les socialistes prétendaient nous imputer les sièges qu’ils avaient accordés au premier tour au « communiste » proposé par Robert Hue. Délicat, n’est-ce pas ? Ha ! Ha ! On sait s’amuser chez les importants de la gauche picarde ! Les camarades ont été parqués dans le hall. Jamais le moindre entretien avec le président sortant, trop grand seigneur pour parler au menu fretin ! Celui-là s’arrangeait si bien de voir le parti communiste représenté par Maxime Gremetz ! En nous ostracisant il donne à ce dernier un deuxième souffle. On s’en souviendra. Que peut-on faire d’autre ? On doit juste éviter de tomber dans le panneau de l’intox des socialistes qui racontent partout et à chacun l’histoire sur mesure qu’il a envie d’entendre pour opposer les uns aux autres et berner tout le monde.(...)

http://www.jean-luc-melenchon.fr/20...

AH AH AH ! Sacré JL Mélenchon.

Tiens, "VERGNES" ,au sujet de la Picardie, regarde ce qu’écrit Mélenchon !

Il a fait son choix (Gremetz ? non trop caca, trop "classe ouvrière" pas assez "classe prolétaire"...), qu’il ne vienne pas nous raconter la messe après !


Picardie : la direction du Front de gauche a fait le sale boulot et n’a rien en échange
17 mars 2010 - 18h07 - Posté par VERGNES

@ La Louve,

Une fois encore tu convaincs un convaincu, c’est donc une perte de temps et d’énergie

Je ne suis pas un tifosi de Mélenchon, bien au contraire. Et je n’ai aucune illusion sur cet ex-sénateur-ministre PS d’un gouvernement privatiseur.
Qui de plus n’a de cesse de taper sur le NPA tout en jouant le grand-frère.
Qui se prend pour l’intello de service et laissant aux militants PC le soin ,non pas de mettre les mains dans le "cambouis", mais dans la colle.
De plus ce personnage électron libre et égocentriste, ne fait pas l’unanimité au sein des militants du PG qui sont obligés bon gré mal gré d’assumer tous ses propos à l’emporte-piéce.

Ceci dit lorsque tu parles de classe ouvrière et que tu l’opposes à l’appellation prolétariat, il te reviens de définir les contours de cette "classe ouvriére" , sinon tes propos restent vagues et incantatoires, et ne permettent en aucune façon de définir une stratégie et donc de la confronter avec la stratégie que tu prêtes aux autres et que tu trouves fausse voire dangereuse et ouvrant la voie au facisme, ce qui demeure une accusation grave...Mais peut-être que tes mots ont dépassé ta pensée.


Picardie : la direction du Front de gauche a fait le sale boulot et n’a rien en échange
17 mars 2010 - 21h55 - Posté par

Ben je veux bien te définir la "classe ouvrière" mais tu vas dire que je prêche un convaincu et que je pontifie etc

 ;)

Inversons les rôles tiens ça sera moins pénible pour toi ! Pour toi donc ,qu’est ce que "la classe ouvrière" ?


Picardie : la direction du Front de gauche a fait le sale boulot et n’a rien en échange
19 mars 2010 - 09h50 - Posté par

Alors "VERGNES", toujours pas de définition de la "classe ouvrière" selon TOI ?

Tu me déçois....


Picardie : la direction du Front de gauche a fait le sale boulot et n’a rien en échange
17 mars 2010 - 16h49 - Posté par Mengneau Michel

J’ai d’ailleurs été contacté par un journaliste de "l’huma dimanche" le vendredi 12 qui m’a demandé mon avis sur le problème de la tempête, mais ne m’a rien demander sur les élections, alors que le soir de la tempête, j’étais à Ste Radegonde des Noyers à un pot-au-feu débat organisé par le PCF du coin ; débat fort interessant puisqu’il y avait des gens d’horizons divers, même de droite, étonnant !.

La mer a arrêté sa course au portes de Ste-Radegonde...c’est tout dire.


Picardie : la direction du Front de gauche a fait le sale boulot et n’a rien en échange
17 mars 2010 - 02h18 - Posté par Alain62

Tout comme à la CGT avec ses sections qui courcircuitent certaines fédés et confédés, il est grand temps d’en faire de même au parti en se servant de certaines structures existantes travaillant malheureusement en ordre dispersé, je ne vois pas d’autres solutions pour dégager cette direction mutante du Colonel Fabien, mieux de les dépasser...

Bon courage à tous les Camarades véritablement communistes, nous finirons par renverser cette vermine vasalisée à la sociale démocratie.

Fraternellement.

Alain62



Picardie : la direction du Front de gauche a fait le sale boulot et n’a rien en échange
17 mars 2010 - 13h54

Notre assemblée générale d’hier à Aubagne , composée d’une quarantaine de camarades , a entériné le vote Vauzelle à quelques exceptions près dont moi-même.Le faible score du Front de gauche en PACA , courcicuité par le FN et l’abstention massive , mérite réflexion puisque des Maires dits communiste ont appellé à voter Vauzelle dés le premier tour ou en sous-main en l’aidant à coller ses affiches comme à Aubagne .

Pour ma part j’ai fait la déclaration suivante :

A part le Limousin, la Corse , le Nord-Pas de Calais et surtout l’Auvergne... le Front de Gauche ne décolle pas des 5% . Même en voix nous dépassons péniblement le million (1.098.584) . Ce qui est mieux bien sûr qu’aux élections présidentielles avec 700.000 voix . Les Alpes-Maritimes et le Var n’atteignent pas les 5% .

Alors, face à ce taux d’abstention attendu , nous ne sommes pas encore en position conquérante dans les masses populaires . Notre stratégie d’alliance avec le PS nous plombe toujours et ne permet pas une nouvelle crédibilité de l’option communiste en ces temps de crise du capitalisme . Sans une autocritique militante de fond du niveau national au local l’abstention reste le marqueur essentiel de l’expression citoyenne et de la crise de la délégation de pouvoir . Cela doit remettre en cause l’attitude électoraliste de nos élus et des partis politiques , surtout le nôtre .
Le Front de Gauche , offre politique que nous proposons , n’est pas assez révolutionnaire et pas ancré sur les masses populaires. Créer un front populaire révolutionnaire est sûrement plus crédible dans la situation politique actuelle .Si nous ne changeons pas la dynamique de combat contre le capitalisme le démagogue Le Pen , avec l’aide active de la bourgeoisie , engrangera le mécontentement grandissant de la population .

Le vote majoritaire du PS dans la gauche entraîne une illusion car ce parti n’est pas prêt à affronter la crise du capitalisme pour le dénoncer et le remplacer . L’illusion de peser à gauche du PS pour le faire changer d’orientation politique se confirme dans les déclarations de leurs dirigeants comme Hollande ,Rebsamen etc ...

L’UMP et le PS se partagent le pouvoir sous le 5ème république en faisant le va et vient entre pouvoir national et pouvoirs locaux , surtout avec un mode de scrutin majoritaire qui empêche l’expression de toutes les sensibilités citoyennes du peuple . L’ attitude flagrante de Vauzelle se proclamant Baron ou Roi de Provence , avant même d’être réélu , prouve la complicité du PS avec une démocratie de personnalités au détriment d’une démocratie citoyenne et populaire. C’est le retour au vote censitaire de 1830 . La 5ème république monarchique encourage cette notion de chef féodal .

En tant que communiste nous ne pouvons cautionner ces attitudes monarchiques sur le plan électoral . Certains de nos élus se prêtent à ce jeu , ils ont oublié les principes du marxisme et les paroles de l’internationale... " ni dieu , ni maître , ni césar , ni tribun , ni sauveur suprême ... L’idéologie bourgeoisie fait des ravages y compris dans nos rangs et c’est absolument regrettable . Le jeu électoral est discrédité par les citoyens car ils s’aperçoivent que, malgré leur vote , rien ne change et que tout s’aggrave. Leur vote est même contourné comme nous l’avons vu avec le référendum sur la constitution européenne .Le PS bourgeois n’apporte pas le changement car la bourgeoisie le contrôle et s’en sert comme caisse de résonance du mécontentement populaire , elle fait de même avec le FN de la famille Le Pen .

La famille communiste, tous les révolutionnaires doivent s’unir pour faire front et enclencher une dynamique d’action révolutionnaire partout .

- Vendre des produits alimentaires bon marché dans les cités populaires avec l’aide des paysans et des maraîchers .

-Investir les banques et les salles de marché pour perturber le travail des traders-spéculateurs .

- Secouer les médias serviles par diverses actions de déstabilisation de l’information unique .

- Faire la grève de loyers et des impôts .

- Conspuer les élus aux ordres du patronat et des affairistes

Notre pays est malheureux à cause de l’Europe du capital . Rejetons l’Euro et redonnons au Franc son rôle historique de contrôle de notre économie .

Faisons de notre parti un grand forum citoyen de propositions et d’actions . Alors là nous serons utiles et efficaces pour en finir avec le capitalisme et créer la société de nos rêves . En sommes-nous capables ? C’est la question qui nous est posé par le peuple qui , par la débrouille , essaye de s’en sortir .

Pour en revenir au débat du 2ème tour des régionales , je vais renforcer l’abstention politique pour ne pas me faire le complice de la mise en place de féodaux dit socialiste à la tête d’une région qui a eu Mistral , Pagnol comme emblème culturel et intellectuel . Le Roi René est mort depuis le 17ème siècle, il n’a pas à être remplacé par un avocat politicien, clientéliste et aussi corrupteur .

Bernard SARTON , section d’Aubagne



Picardie : la direction du Front de gauche a fait le sale boulot et n’a rien en échange
17 mars 2010 - 17h40 - Posté par JM Berniolles

VAUZELLE : c’est la duplicité sur le budget : "les impôts locaux n’augmentent pas" mais l’assiette est modifiée, et dont la part emprunt, 15% aujourd’hui, au taux fort, va gréver les futurs exercices et sûrement augmenter, puisque le budget lui-même augmente d’une année sur l’autre.

*C’est la LGV, au dépend des TER, du désenclavement vers Grenoble et l’Italie..

*C’est le soutien au business "vert", photovoltaïque..., à nature spéculative que les consommateurs d’électricité vont bientôt lourdement encaisser sur leurs factures à venir. C’est le financement d’entreprises sous couvert d’un critère de l’économie écologique et responsable .....

*C’est un soutien aveugle, parce que c’est la mondialisation, au projet ITER, plusieurs centaines de millions d’euros pour les collectivités locales, dont une école internationale de nature élitiste pour la part locale >30%, et dont le débouché est incertain et beaucoup plus lointain qu’annoncé (cela frise l’escroquerie scientifique d’ailleurs)

*C’est par contre un abandon total du secteur de Recherche : (Cadarache canal historique), des possibilités d’études sur la captation du CO2 et de la pollution induite par des chaudières à charbon avancées à Gardanne, le gel du site de la Technopole de Château Gombert. En PACA, la Recherche trouverait un terrain favorable et des compétences diverses.

*C’est une gestion de l’enseignement, sans avouer ni encore moins traiter les énormes problèmes que l’on y rencontre et qui ne sont pas seulement de moyens. Quand il y a des choix à faire comme pour l’école internationale ITER, c’est un choix élitiste au détriment de l’enseignement professionnel.

*Et bien sûr c’est, au plan national, un soutien sans faille au néo libéralisme, qui menace l’agriculture PACA, malgré plus d’un demi milliards d’euros de subvention PAC, et son Industrie largement mondialisée, - électronique, sidérurgie, ...ou bien Total.

Nul prétexte ne peut amener à cautionner par son vote une liste Vauzelle.

L’abstention commence à prendre un sens. C’est malheureux, mais c’est aussi une réponse à l’offre politique actuelle.

JM Berniolles


Picardie : la direction du Front de gauche a fait le sale boulot et n’a rien en échange
18 mars 2010 - 21h46 - Posté par

Notre assemblée générale d’hier à Aubagne , composée d’une quarantaine de camarades , a entériné le vote Vauzelle à quelques exceptions près dont moi-même.

Et entre autres, y as-t il quelqu’un dans l’assemblée qui s’est levé et qui a dit que sur la liste "Vauzelle" en position éligible il y a le Président de l’"Association pour le Bien-être du Soldat Israélien", Jocelyn ZEITOUN ??? Médecin-praticien dans un centre de la Mutualité Française, ex-Mutuelles de Provence ?

Et que c’était un scandale innommable de voter pour des mecs qui, comme Frèche en Languedoc Roussillon, vendent leur âme à des siono-nazis ??? Ca leur rappelle rien Gaza ???

Y a même une camarade de ta section, Mireille, qui est signataire sur la liste de pétition de l’UJFP. Laquelle liste appelle à voter avec des bulletins "Vauzelle" nuls en entourant le nom de ce triste personnage.

Et la "majorité" des camarades est d’accord pour passer outre à cette saloperie opportuniste ?

Si tu veux mon avis vous êtes pas encore sortis de l’auberge à Aubagne, même si j’ai beaucoup et même énormément d’estime pour Patrick Candella.

Fraternellement,

G.L.


Picardie : la direction du Front de gauche a fait le sale boulot et n’a rien en échange
19 mars 2010 - 14h06 - Posté par

En effet on n’ est pas sorti de l’auberge à Aubagne puisque Mireille, membre du conseil départemental, s’est ralliée à la candidature Vauzelle pour battre la droite et l’extrème-droite . La croyance en la victoire électorale pour changer les choses reste encore majoritaire au sein du PCF , surtout pour garder des élus qui rapportent du fric . Mais ce débat n’a jamais lieu dans nos rangs , je ne sais pas pourquoi ? La préparation du congrès sera sans nulle doute très intéressante avec les positions des uns et des autres . Le Communisme va , à mon avis , retrouver des couleurs et certains dirigeants pour cette raison vont rejoindre les nébuleuses électorales PS ou Europe-écologie comme Hue , Gatignon , Gayssot etc...

Vive la socièté communiste le plus vite possible pour effacer ces barbons carriéristes et clientélistes ...

Bernard SARTON , section d’Aubagne


Picardie : la direction du Front de gauche a fait le sale boulot et n’a rien en échange
19 mars 2010 - 14h07 - Posté par

En effet on n’ est pas sorti de l’auberge à Aubagne puisque Mireille, membre du conseil départemental, s’est ralliée à la candidature Vauzelle pour battre la droite et l’extrème-droite . La croyance en la victoire électorale pour changer les choses reste encore majoritaire au sein du PCF , surtout pour garder des élus qui rapportent du fric . Mais ce débat n’a jamais lieu dans nos rangs , je ne sais pas pourquoi ? La préparation du congrès sera sans nulle doute très intéressante avec les positions des uns et des autres . Le Communisme va , à mon avis , retrouver des couleurs et certains dirigeants pour cette raison vont rejoindre les nébuleuses électorales PS ou Europe-écologie comme Hue , Gatignon , Gayssot etc...

Vive la socièté communiste le plus vite possible pour effacer ces barbons carriéristes et clientélistes ...

Bernard SARTON , section d’Aubagne


Picardie : la direction du Front de gauche a fait le sale boulot et n’a rien en échange
17 mars 2010 - 14h33 - Posté par Roberto Ferrario

PS/Front de Gauche : pas d’accord en Picardie

Le Parti socialiste considère qu’il a déjà intégré des communistes avant le premier tour. Mais le Front de gauche estime qu’il s’agit de dissidents.

Pas d’accord entre le Front de gauche et le Parti socialiste en Picardie pour le second tour des régionales, dont les listes définitives devaient être présentées avant 18h ce mardi 16 mars. "Nos interlocuteurs ont demandé la peau d’Olivier Chapuis-Roux", a déclaré à Nouvelobs.com un membre de l’équipe de campagne socialiste en Picardie, faisant référence au vice-président de la région en charge des Sports, des Loisirs et des Traditions populaires. "Nous avons les enregistrement de la demande de Thierry Aury, tête de liste du Front de gauche", a-t-il ajouté. Olivier Chapuis-Roux, ancien membre du Parti communiste, a suivi le Mouvement unitaire progressiste de Robert Hue qui a fusionné ses listes avec les socialistes dès le premier tour des élections.

"Le Front de gauche a donné comme condition nécessaire à tout accord qu’il soit rayé des listes", a ajouté le socialiste, "mais nous ne revenons pas sur notre engagement". Une version que conteste totalement Thierry Aury, tête de liste du Front de gauche en Picardie.



"Nous n’avons pas prononcé son nom"

"Nous avons demandé dès le début à ce que le nombre de siège sur la liste du second tour soit proportionnel aux résultats du premier", confie Thierry Aury à Nouvelobs.com, "nous avons remporté 5.35% des votes, et nous avons demandé cinq sièges. Nous étions prêts à accepter quatre sièges, mais Claude Gewerc a catégoriquement refusé". Interrogé sur une éventuelle demande de rayer Olivier Chapuis-Roux de la liste, Thierry Aubry répond que "cela concerne le fonctionnement interne du Parti socialiste. A aucun moment, lors des trois réunions de lundi nous n’avons prononcé le nom d’Olivier Chapuis-Roux, et eux non plus."

Le PS considère qu’il a pris des communistes

Les communistes ont fait une réunion avec les militants en novembre 2009. Ils ont proposé trois solutions :

 rejoindre le Front de gauche, qui fusionnerait avec la liste PS au second tour ;

 rejoindre la liste de Maxime Gremetz, ancien membre du PC, dissident ayant refusé toute alliance au premier comme au second tour ;

 rejoindre le Parti socialiste dès le premier tour.

91% ont répondu pour le Front de Gauche, 5% pour Maxime Gremetz, et 3% pour fusionner avec le PS. Deux vice-présidents de région, Olivier Chapuis-Roux et Daniel Beurdeley, ont intégré la liste socialiste, contre l’avis du Front de gauche.

Claude Gewerc considère donc qu’il a pris des communistes dans sa liste tandis que le Front de gauche estime que ces deux personnes ne sont plus de chez eux.

"Nous avons créé la surprise"

"En réalité, nous avons créé la surprise. Personne ne s’attendait à ce que le Front de gauche fasse 5%, Claude Gewerc (président sortant du conseil régional et tête de liste socialiste) le premier", admet Thierry Aury, qui rajoute : "nous pensions avoir trois sièges". "Nous avons aidé le Parti socialiste en empêchant Maxime Gremetz de faire plus de 10%".

"Nous voulions simplement discuter sur la base stricte des règles formulées par Martine Aubry au niveau national", poursuit la tête de liste du Front de gauche, faisant référence à la règle de proportionnalité, 5% égale cinq sièges. "Claude Gewerc nous a proposé trois sièges éligibles, et, éventuellement, un quatrième siège, mais que nous n’avions aucune chance d’obtenir", poursuit Thierry Aury.

"C’est un mauvais coup"

"Nous sommes toujours devant le conseil régional, pour marquer notre volonté de conclure un accord, mais les jeux sont faits", raconte Thierry Aury." Il m’a été impossible de rencontrer Claude Gewerc aujourd’hui, il a déposé sa liste dans l’après-midi". A un moment où nous avions besoin de rassembler la gauche, c’est un mauvais coup", conclut-il, apparemment ému. Le membre de l’équipe de campagne socialiste de Picardie a confirmé qu’il n’y avait pas d’accord. Il a ajouté que le député du Parti de gauche de l’Aisne, Jacques Desallangre, allait annoncer publiquement son soutien à la liste socialiste pour le second tour.

http://tempsreel.nouvelobs.com/actu...



Picardie : la direction du Front de gauche a fait le sale boulot et n’a rien en échange
17 mars 2010 - 14h45 - Posté par La Louve

"En réalité, nous avons créé la surprise. Personne ne s’attendait à ce que le Front de gauche fasse 5%, Claude Gewerc (président sortant du conseil régional et tête de liste socialiste) le premier", admet Thierry Aury, qui rajoute : "nous pensions avoir trois sièges". "Nous avons aidé le Parti socialiste en empêchant Maxime Gremetz de faire plus de 10%".

ET DANS UNE TERRE AUSSI SINISTREE PAR LA CRISE CAPITALISTE QUE LA PICARDIE TU ES FIER DE TOI PAUVRE C.... ????????

TU ES ALLE VOIR LES CAMARADES EN LUTTE CHEZ GOODYEAR CHEZ CONTI ET J’EN PASSE ? TU CROIS QUE TU AS RENDU SERVICE A LA CLASSE OUVRIERE EN LA PRIVANT DE GREMETZ ?


Picardie : la direction du Front de gauche a fait le sale boulot et n’a rien en échange
17 mars 2010 - 17h10 - Posté par Alain62

Toutes ces compromissions pour en arriver à évincer le Camarade Gremetz et obtenir queue dalle à la sortie !...

Alors là je suis d’accord avec La louve vous ête vraiment des sacs à merde...

Alain62


Picardie : la direction du Front de gauche a fait le sale boulot et n’a rien en échange
17 mars 2010 - 17h21 - Posté par La Louve

Et c’est pas tout ! Regarde ce que dit Mélenchon sur son blog :) Il est fier de lui aussi le bougre !

(...)Restent deux échecs et non des moindres. La Picardie. Moche. Un truc vicieux et pervers pour piéger tout le monde avec des offres à la baisse, d’heure en heure, dans le plus parfait style des films sur la maffia. Genre : « On vous propose trois places ». « Ah ! Vous en voulez cinq ? Bon, ça sera deux ». Et ainsi de suite. A la fin c’est : « trop tard ! Les bulletins de vote sont à l’imprimerie ». Voici mon avis : « n’en imprimez pas trop parce que, nous, on n’en aura pas tous besoin, beaucoup m’ont déjà dit qu’ils allaient amener eux-mêmes leur papier blanc ! » « Le bulletin blanc vous gène ? Bon, alors pas la peine de venir ». Je suis fier de notre tête de liste, le communiste Thierry Aury. Au cas précis, les socialistes prétendaient nous imputer les sièges qu’ils avaient accordés au premier tour au « communiste » proposé par Robert Hue. Délicat, n’est-ce pas ? Ha ! Ha ! On sait s’amuser chez les importants de la gauche picarde ! Les camarades ont été parqués dans le hall. Jamais le moindre entretien avec le président sortant, trop grand seigneur pour parler au menu fretin ! Celui-là s’arrangeait si bien de voir le parti communiste représenté par Maxime Gremetz ! En nous ostracisant il donne à ce dernier un deuxième souffle. On s’en souviendra. Que peut-on faire d’autre ? On doit juste éviter de tomber dans le panneau de l’intox des socialistes qui racontent partout et à chacun l’histoire sur mesure qu’il a envie d’entendre pour opposer les uns aux autres et berner tout le monde.(...)

http://www.jean-luc-melenchon.fr/20...

COLPORTER DES CONTRE VERITES COMME CELLE LA

Les camarades ont été parqués dans le hall. Jamais le moindre entretien avec le président sortant, trop grand seigneur pour parler au menu fretin ! Celui-là s’arrangeait si bien de voir le parti communiste représenté par Maxime Gremetz !

Et ça va se prétendre un jour "révolutionnaire" et "socialiste" peut être ???????????

Je te jure que ça fait mal au c....de constater les errements et pour certains mêmes les SALOPERIES dans le Parti. Personnellement, quoi que je n’en sois plus, ni ça ne me réjouit, ni ça ne m’amuse, ça me fait carrément CHIER.


Picardie : la direction du Front de gauche a fait le sale boulot et n’a rien en échange
17 mars 2010 - 17h43 - Posté par Alain62

Bien que m’étant abstenu dimanche, je vais voter Bocquet avec une photo de Lénine pour faire chier ce grand con de Percheron...

Alain62

Ps : va falloir mettre des couches-culottes bout filtre...


Picardie : la direction du Front de gauche a fait le sale boulot et n’a rien en échange
17 mars 2010 - 20h58

Je réside à Amiens.
Je vote habituellement LCR/NPA.

Sauf quand j’ai l’occasion de voter Gremetz.

Je ne suis dupe de rien des errements du camarade Maxime.

Mais je constate:jusqu’à 80% de votes Gremetz sur certains bureaux de votes des quartiers les plus populaires de la ville.

Et ce depuis des années.

C ’est pas un hasard.C est le fruit d’années et d’années de présence,parfois"musclée", sur ces quartiers,sur les entreprises de la zone industrielle.

Gremetz est un véritable phénomène à Amiens.Je pense aussi que la dimension affective et n est pas à négliger.
Les quartiers Nord /Etouvie sont fiers de leur député.Ils lui passent ses excès,ses écarts de langage.

Merci Maxime.

PS:je ne voterai pas dimanche.Ce sera la première fois depuis plus de 20 ans.







accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
DAZIBAO
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite