Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

Otages, Paris au bord d’une crise politique

de : ANNA MARIA MERLO
mercredi 6 octobre 2004 - 04h50 - Signaler aux modérateurs
2 commentaires

Echouée la « mission parallèle », gouvernement sur la sellette. « L’Elysée savait tout », accuse Le Monde

de ANNA MARIA MERLO, PARIS

La France est au bord d’une crise politique à cause de l’histoire rocambolesque de la « diplomatie parallèle » à l’ouvrage pour la libération des otages. L’unité nationale a échoué face aux ambiguïtés et aux voix incontrôlées sur la « mission » ratée en fin de semaine. Hier après-midi le premier ministre a convoqué à Matignon une réunion restreinte des ministres concernés. Aujourd’hui le gouvernement sera sous le feu des questions de l’opposition, à l’ouverture de la session parlementaire. Dans la matinée, Jean-Pierre Raffarin tient une réunion des présidents de l’Assemblée, du Sénat et des groupes parlementaires pour « les informer sur la situation des otages français en Irak ». François Hollande, secrétaire du Parti socialiste, a demandé au gouvernement et au parti de Chirac, l’UMP, de mettre fin à la confusion, à son comble après les révélations, à la fin de la dernière semaine, sur la « mission » du député UMP Didier Julia, qui avait assuré pouvoir ramener les otages chez eux.

Une mission qui s’est soldée par un échec éclatant, qui laisse bien des questions sans réponse. Les familles de Christian Chesnot et de Georges Malbrunot ont demandé hier du « calme » et de la « responsabilité » aux autorités, parce que la confusion risque de mettre définitivement en danger la vie des otages. La version officielle est restée la même hier, même si selon Le Monde l’ « initiative privée » de Didier Julia était bien connue de l’Elysée et du Ministre des affaires étrangères, puisqu’il y avait eu nombre de contacts entre les hommes de l’opération Julia et deux hauts fonctionnaires de la présidence de la République et du Quai d’Orsay. L’Elysée a démenti au milieu de l’après midi : la présidence « n’a ni approuvé ni soutenu » la mission parallèle . Mais aujourd’hui Julia, de retour de Damas, a l’intention de se rendre à l’Assemblée pour y donner sa version des faits. C’est aujourd’hui aussi que se réunira la direction de l’UMP, qui pourrait décider des « sanctions » contre Julia. Pour le ministre de l’Intérieur, Dominique de Villepin, « la libération des otages est un travail très difficile et sur ce terrain, il ne peut pas y avoir d’initiatives personnelles mais un esprit de responsabilité partagé par tous. »

Selon la reconstruction faite par Le Monde la tentative de libération, à laquelle aurait également participé un homme du président de la Côte d’Ivoire Laurent Gbagbo, aurait échoué aussi bien à cause des dissensions surgies entre Julia et les siens d’un côté et les ivoiriens de l’autre, qu’à la suite d’une instrumentalisation mise en œuvre par les services secrets syriens. En ce moment, la Syrie a une dent contre Paris à cause de la récente résolution de l’Onu qui demande le retrait des troupes étrangères du Liban. La confusion est rendue encore plus grave par un site israélien qui semble confirmer que le convoi où se trouvaient les otages, en voyage de Bagdad à Damas, a été réellement bombardé par les Usa, comme Julia l’avait déclaré. Les services secrets français démentent Julia sur un point : son collaborateur, l’ambigu Philippe Brett, qui avait déclaré vendredi se trouver à Bagdad avec les otages, était, au contraire, à Damas.

Traduit de l’italien par Karl et Rosa - Bellaciao

http://bellaciao.org/it/article.php...


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
> Otages, Paris au bord d’une crise politique
6 octobre 2004 - 13h30

Bonjour à tous,

J’ai eu un rêve : que les autorités de notre pays sachent ce que RESPECT veut dire !

Je ne suis pas touché personnellement, quoique Français, mais je n’ose imaginer l’effet de ce spectacle pour les membres des familles concernées.

PéKa



> Otages, Paris au bord d’une crise politique
6 octobre 2004 - 17h34

Les politiciens sont des gens qui ne respectent rien, sinon l’électeur la veille des élections... et encore, il le prend pour un con.







accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
DAZIBAO
14e festival des Canotiers mercredi 7 au dimanche 11 juillet 2021
lundi 5 juillet
L’association Ménil Mon Temps présente le 14e festival Les Canotiers, « cinéma et concerts en plein air », qui se déroulera du mercredi 7 au dimanche 11 juillet 2021 sur le parvis de l’église de Ménilmontant. Au programme : Des concerts (20h30) : Mer 7 : Dominique Grange et Mymytchell, avec Jonathan Malnoury (guitare) et Alexis Lambert (accordéon). Jeu 8 : Cheikh Sidi Bemol (solo). Ven 9 : TyArd, [Duo Électro-Pop]. Dim 11 : M.A.J, [Duo Électro-Folk’n’Roll]. (...)
Lire la suite
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite