Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

Nuit ordinaire aux urgences

de : Bernard Gensane
mercredi 3 février 2010 - 11h45 - Signaler aux modérateurs
5 commentaires

Ci-dessous, un témoignage parmi cent autres sur ce qui se passe dans les services d’urgence (source : L’Appel des appels).

Hier en arrivant a 20h30 il y avait pas moins de 38 patients inscrit sur cristalnet, le temps d’attente en traumatologie était déjà à cette heure là de plus de 5h30, certains d’entre eux ont attendu plus de 7h30 avant de pouvoir se faire suturer (et y compris des enfants de moins 8 ans ), d’autres ont souffert avec des fractures pendant plus de 6h avant de voir un médecin. certains patients de médecine présents depuis plus de 4h n’avait pas non plus encore vu de médecin. La tension l’agressivité, et les injures ont commencé à pleuvoir très très rapidement, relevant encore un peu l’excitation générale qui régnait dans tous le service.

Et tous cela avec deux IDE (+IOA jusqu’a 23h), encore une fois pas d’aide soignante, et la troisième infirmière oublié aussi. Dans la disposition du service actuel, et sans bip qui fonctionne l’infirmière bilan est donc coincé dans son coin, avec des patients chronicisés toujours plus nombreux et lourds (plus de 20h de présence).

Nous avons eu plus de 35 patients (en meme temps) jusqu’a 23h, dont 2 déchocs, une transfusion(dans le couloir), des dames de plus 75 ans sur des brancards en couloir depuis plus de 17h, a qui une seule tension avait été prise (uniquement a l’entrée), aucun plateau repas, plus de bande de platres, des telephones qui affichent hors réseau en plein milieu du service, l’ouverture a distance qui fonctionne une fois sur quatre (et qui sonne partout sauf au bon endroit), les ventilations qui meme éteintes soufflent sur les tetes de gens en salle de parage.

Nous avons fini la traumato a 3h45, sans compter, les entrees médecines qui se surajoutent au fur et a mesure, et les réguls Centre 15 qui ne se donne même plus la peine d’appeler avant de faire venir les gens. 2 patients alzheimer à surveiller en permanence , une étudiante a encadrer. Avec tout ça il va s’en dire que ni les pleins ni la sté n’a été faite cette nuit, ni la préparation de pilluliers, ni le ménage des salles.

Je suis parti du service a 7h30, il y avait 13 patients (5 au bilan ) et un dans chaque salle de parage, deux couloirs un déchoc. Et j’en oublie surement une bonne partie..... Par chance nous avons réussit a ne tuer personne cette nuit, mais les règles d’hygiène, le respect de la dignité de la personne, la prise en charge efficace et rapide de douleur, ont été plus de milles fois balayés cette nuit. Je ne souhaite plus venir la boule au ventre au travail, je ne souhaite pas risquer mon diplôme a chaque nuit, je ne veux plus avoir à mettre en danger la vie des patients accueillis aux urgences, je refuse de m’assoire sur l’éthique et la déontologie qu’implique nos professions de soignants ; la négligence étant une forme de maltraitance, j’estime ne plus pouvoir assurer de soins meme minimum dans de pareilles conditions, et je prendrai rapidement les décisions personnelles qui s’imposent si la situation venait à perdurer.

À faire suivre à qui de droit, pour un changement radical, et je le souhaite rapide des conditions de travail et d’acceuil dans le service des urgences (qui est la vitrine de notre établissement).

X I(encore DE) de Nuit aux urgences


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
Nuit ordinaire aux urgences
3 février 2010 - 12h57

vive la démocrature UMP !
On fout en l’air le sce public de santé !



Nuit ordinaire aux urgences
3 février 2010 - 18h11

Parlez-vous de la salle des urgences du Centre Hospitalier Universitaire ou d’un dispensaire de brousse en pleine épidémie ?

Il faut rappeler d’urgence les équipes de Médecins sans Frontières pour les affecter dans ce pays déshérité !



Nuit ordinaire aux urgences
4 février 2010 - 00h05 - Posté par

merci pour cet article ! c’est un comité de salut public qu’il faudrait !


Nuit ordinaire aux urgences
4 février 2010 - 05h08 - Posté par

On se croirait dans un hôpital anglais ! Merci pour cet article empreint d’humanité, et bon courage ..


Nuit ordinaire aux urgences
10 février 2010 - 15h03 - Posté par anciennetravailleuseeninstitution

très bon témoignage ...
voilà comment j’ai quitté mes fonctions en institution (même pb) au mois de septembre
tous les jours nous sommes confrontés à des prises de risques incensées !
Et malgrè ce que je peux lire à droite à gauche sur le web : non les soignants ne sont pas tous maltraitants !
beaucoup ont de l’éthique, refusent de pareilles conditions, sont plein d’empathie ....
malheureusement face à la sourde oreille de nos dirigeants, ceux là partent ...
mais ce n’est pas la solution !







accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
DAZIBAO
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite