Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

La Décroissance serait-elle devenue une mode !

de : Par Michel Mengneau
jeudi 31 décembre 2009 - 10h10 - Signaler aux modérateurs
3 commentaires
JPEG - 50.8 ko

Ou quand on évite de parler d’anticapitalisme !

Par Michel MENGNEAU

Pendant longtemps ceux qui parlaient de Décroissance étaient raillés, quand ils n’étaient pas voués aux Gémonies, ou plus simplement complètement ignorés. Il est vrai que dans une société où l’accent est mis sur le productivisme au service d’un consumérisme dévastateur, lorsque l’on évoquait l’idée de réduire notre croissance cela paraissait pour certains comme une douce utopie ; ou parmi les autres, les plus impressionnables ont même eu peur pendant un temps du terme Décroissance. D’ailleurs, on qualifiait la décroissance de mot-obus, et pour ma part dès le printemps 2007 j’avais intitulé un article : « Décroissance, un mot qui fait peur ! », dont il semblerait que la formulation soit restée dans les esprits…

Mais divers éléments inquiétants ont réveillé les consciences, les déchets du nucléaire, la saturation des sols par les engrais, la déforestation, les OGM, la gestion de l’eau par les exploiteurs, le réchauffement climatique, etc. ; indéniablement la suractivité humaine dans un monde fini mène à la catastrophe. Alors des hommes politiques de diverses horizons, jusqu’alors opposés aux idées de la décroissance, s’en sont emparés pour faire semblant d’avoir une solution pour sauver la planète.

Une sorte de mode c’est créée qui veut qu’il soit de bon ton de parler Décroissance en ce gargarisant du fait qu’il s’agit « d’une utopie en marche » comme l’a précisé l’animateur du Téléphone Sonne le lundi 28 décembre sur France-Inter. Emission dont le sujet était la décroissance pour une fois non décriée, et que les intervenants ont d’ailleurs jugée inéluctable afin de préserver la planète…

Utopie, le mot est lâché et alors on l’a fait miroiter pour donner à croire à la portée hautement philosophique de la solution qui veut que l’on est prêt au partage des richesses.

Le partage des richesses est en effet l’un des moteurs de la décroissance, mais il ne s’agit plus d‘une utopie puisque effectivement il est primordiale que les pays riches devront absolument diminuer « leur train de vie » pour aller vers un rééquilibrage vis-à-vis des pays moins favorisés. Mais cela implique nécessairement une autre façon de voir nos sociétés et il est évident que le capitalisme n’est pas soluble dans la décroissance, s’en est même l’antithèse ; par conséquence aucune avancée vers le « bien vivre » de tous les peuples ne sera possible s’il n’y a pas rupture totale avec le capitalisme, c’est pourquoi l’émission de France Inter n’a aucunement abordé le vrai fond de la Décroissance. On a assisté une nouvelle fois à une mascarade entre gens de bonne compagnie, émission où n’étaient d’ailleurs même pas invités ceux qui défendent l’objection de croissance sur la scène politique…ça veut tout dire !

Pourtant, les objecteurs de croissance ont de véritables projets constructifs et décroissants pour rebâtir nos sociétés en dehors du capitalisme…

La rupture avec le capitalisme est la première condition. Mais dans l’esprit de beaucoup, si la décroissance est devenue une mode et ne fait plus peur, l’anticapitalisme, lui, inquiète !

Pourtant, l’autogestion de petites fabrications locales existe déjà, et cela fonctionne. La dotation inconditionnelle d’autonomie est indéniablement le minimum vital pour tout citoyen de la planète. Le retour à une agriculture non productiviste pour sortir de l’agro-business est déjà la façon de faire et la recommandation d’agriculteurs responsables, qui de cette manière favorise le biologique et redonne à la terre nourricière sa quintessence. La suppression de l’OMC, organisation inféodée à la loi des marchés ; économie spéculative et mondialiste à laquelle on préférera la relocalisation, le commerce de proximité, la collectivisation des transports avec la gratuité dans certains cas ; ce qui mènera aussi vers un système bancaire non spéculatif et apportera, pourquoi pas, le retour des monnaies locales ou autres formes d’échanges

Il est évident que les Objecteur de Croissance ne peuvent être contre certains propos de Dominique Bourg allant à l’évidence dans le sens des idées qui sont aussi les leurs. Mais comme on a pu le constater, les intervenants présents n’étant pas de ceux qui remettent en cause la pensée unique capitaliste, donc l’ensemble de l’émission est resté particulièrement incomplet ; on peut même dire tout à fait superficiel avec les interventions d’un membre de l’UMP, serviteur opportuniste et zélé d’un capitalisme apanage de pays riches ; pays qui viennent, pleins de morgue à l’encontre des pays moins favorisés, de faire capoter le Sommet de Copenhague…

La Décroissance n’est pas une mode, et doit cesser d’être considérée comme une utopie mais comme une réalité tangible dans laquelle est incluse obligatoirement la rupture avec le capitalisme !

http://le-ragondin-furieux.blog4ever.com


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
La Décroissance serait-elle devenue une mode !
31 décembre 2009 - 14h48

Je suis d’accord avec vous . N’acheter que le strict nécessaire, ne pas changer un équipement qui fonctionne mais le réparer ou l’améliorer (si c’est vraiment une amélioration) , retirer son salaire de la banque le jour où il est versé est un comportement anti-capitaliste très efficace s’il se généralise .

Mais la grande messe de Copenhague, après Kyoto, où notre président et ses collègues occidentaux veulent se poser en moralistes précisément au moment où les pays émergents accèdent à l’industrialisation (à les croire, avant, la pollution par le seul occident était sans doute propre) ont fait réagir Chavez, le plus cultivé des chefs d’Etat .

Même si le refus de consommer inutilement est une attitude rationnelle, c’est quand même une manoeuvre politique de la part de Sarko et de ses amis de vanter au peuple les bienfaits de la décroissance juste avant que la ruine financière des caisses d’allocations chômage n’impose aux classes moyennes de tous les pays occidentaux de se serrer la ceinture . Autant qu’elles s’imaginent le faire par un libre choix . Ainsi elles ne se révolteront pas .

Cela fait quand même deux décennies que les pauvres survivent grâce aux conserves de la banque alimentaire dès le 15 du mois et aux restos du coeur et la décroissance, ils la vivent au quotidien .



La Décroissance serait-elle devenue une mode !
31 décembre 2009 - 14h59 - Posté par Mengneau Michel

Effectivement, c’est ce qui fausse le débat. C’est pourquoi la dotation universelle qui est le "pour vivre" à laquelle a droit tout individu est l’une des priorités à mettre en place. Mais cela inclus aussi la gratuité de l’obligatoire, certains transports par exemple...


La Décroissance est devenue une mode !
31 décembre 2009 - 20h23 - Posté par krop

le vieux capitalisme à un très grand rêve ou "cauchemar" c’est de se voir vieillie ! pris aux pièges de ces contradictions, il pense à l’asile, mais hélas l’asile est trop chère. alors il se retourne vers la mort qui lui conseille d’acheter une "arme". Qui lui dit... tu est libre grasse à moi !.. alors si je suis libre dit le "vieux capitalisme" je ne serais pas vieux ? non lui dit la "mort" puisque que je n’ai jamais réussi à faire des verbes pour cette mécanique ! bonne année comme la lune qui est pleine se soir .Vive la décroissance soutenable pour tous ...







accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
DAZIBAO
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite