Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

L’Utopie d’aujourd’hui est la réalité de demain !

de : via Michel Mengneau
mercredi 30 décembre 2009 - 13h52 - Signaler aux modérateurs
5 commentaires
JPEG - 59.5 ko

Lundi 28 décembre 2009 au Téléphone Sonne sur France-Inter :

Et pourquoi pas la décroissance ?

« Après l’échec du sommet de Copenhague, on reparle de la décroissance, cette idée qui fait peur, et qui est la seule utopie du 21ème siècle. »

Pendant longtemps, ceux qui parlaient de Décroissance étaient raillés, quand ils n’étaient pas voués aux Gémonies, ou plus simplement complètement ignorés.

Il est vrai que, dans une société où la priorité est donnée au productivisme, au service d’un consumérisme dévastateur, parler de réduire notre croissance paraissait à certains comme une douce utopie, et en effrayait d’autres, les plus impressionnables, avec le terme « décroissance ».

Mais divers éléments inquiétants ont réveillé les consciences. A première vue, la rédaction de France-Inter en aurait pris conscience. Voilà bien la première fois qu’elle proposait une émission sur ce thème, sans que la Décroissance ne soit enjointe à se défendre. Elle est présentée comme indubitable ; il s’agirait juste pour les intervenants d’en définir les contenus et les contours.

« l’Utopie est en route. » conclut le présentateur.

Illusion !

En réalité, certains jusqu’alors opposés aux idées de la Décroissance s’en emparent en prétendant avoir une solution pour sauver la planète. Une sorte de mode se crée ; il est de bon ton de parler Décroissance en se gargarisant du fait qu’il s’agit d’une utopie en marche. Utopie, le mot est lâché ; il faut alors le faire miroiter pour prétendre à la portée hautement philosophique d’une solution voulant que l’on soit prêt au partage des richesses.

La Décroissance, c’est la sortie du capitalisme.

Le partage des richesses est en effet l’un des moteurs de la Décroissance, mais il ne s’agit plus d‘une utopie, car les pays riches doivent absolument diminuer leur niveau de vie pour permettre un rééquilibrage avec les pays moins favorisés. Cela implique nécessairement une autre façon de voir nos sociétés, et il est évident que le capitalisme n’est pas soluble dans la Décroissance. Aucune avancée vers le « bien vivre » de tous les peuples ne sera possible s’il n’y a pas rupture totale avec le capitalisme.

Pour ces raisons, on ne peut que constater que l’émission de France Inter n’a aucunement abordé le fond du sujet de la Décroissance. On a assisté une nouvelle fois à une mascarade entre gens de bonne compagnie, émission où n’étaient d’ailleurs même pas invités ceux qui défendent l’objection de croissance sur la scène politique…ça veut tout dire !

Et si on parlait de choses sérieuses ?

Pourtant, eux ont de véritables projets constructifs pour rebâtir nos sociétés en dehors du capitalisme… la relocalisation, le réa-ménagement du territoire et des transports, l’agriculture autre que celle de l’agro-buziness (biologique et redonnant à la terre nourricière sa nature première), la dotation inconditionnelle d’autonomie, la sortie du système financier spéculatif et redonner sa vraie valeur au travail pour qu’il ne soit plus une constante d’ajustement à la rentabilité de l’actionnariat.

C’est pourquoi nous pensons, à l’AdOC , que, si certains propos de Dominique Bourg vont dans le sens de ce que nous défendons, l’ensemble de l’émission est restée totalement incomplète, même superficielle, comme les interventions d’un membre de l’UMP,, serviteur d’un capitalisme apanage de pays riches qui viennent de faire capoter le sommet de Copenhague…

L’Utopie d’aujourd’hui est la réalité de demain


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
L’Utopie d’aujourd’hui est la réalité de demain !
30 décembre 2009 - 14h06 - Posté par Mengneau Michel
L’Utopie d’aujourd’hui est la réalité de demain !
30 décembre 2009 - 15h48 - Posté par Mengneau Michel

Cette mode qui veut qu’il soit de bon ton de parler décroissance à aussi son danger. Car effectivement, les capitalistes intelligents ont compris ce que l’on va pouvoir faire avec cette évidence qui veut que les capacités de la terre sont déterminées et non extensible. D’ailleurs si l’on se souvient Miss Parisot a déjà abordé ce sujet. Le danger est que dans leur têtes il faut produire toujours plus que maintenant, voir autant pour faire marcher la machine économique qui rapporte des dividendes. Pour cela, on a vu l’apparition d’un marché prétendu vert, mais le danger va venir du fait que eux ne diminueront pas leurs trains de vie, mais qu’ils vont déplacer les productions en exploitant le travailleurs à tous les bout de la planète. Pour eux c’est cela la décroissance. Alors qu’il faut diminuer le productivisme inutile et fabriquer de l’utile recyclable et dépanable. A partir de là, la course au profit n’existe plus, et c’est bien ce qui les gêne, il n’ont plus peur du mot décroissance puisqu’ils sont en train d’en faire une mode, mais ils ont peur de l’anticapitalisme qui ferait disparaître leurs privilèges, pourtant si on veut faire de la vraie décroissance il faut commencer par là....

D’ailleurs quand on parle de supprimer l’OMC, il font des bonds, et bien, la décroissance commence aussi par modifier les comportements consuméristes qui sont la pierre d’achoppement de l’organisation mondiale du commetrce, qui alors n’aura plus aucune utilité !

http://le-ragondin-furieux.blog4ever.com



L’Utopie d’aujourd’hui est la réalité de demain !
30 décembre 2009 - 20h57

C’est quand même curieux que nos élites commencent à prôner la décroissance et à se préoccuper de sauver la planète de la pollution précisément au moment où les pays émergents commencent à accéder à l’industrialisation et à la consommation . Quand les USA et les Occidentaux étaient les seuls à polluer la planète, ils n’avaient pas d’états d’âme .

Avec les retombées de la crise financière, la décroissance de l’Occident est inéluctable . Nos élites ont intérêt à nous persuader que c’est nous qui avons choisi volontairement cette décroissance qui nous sera imposée par notre ruine financière , sinon les peuples occidentaux vont se révolter contre les seigneurs qui les gouvernent .

Personnellement, je n’ai jamais compté parmi les consommateurs, achetant uiquement le strict nécessaire aux producteurs sur le petit marché local et n’értant jamais entrée dans un salon de coiffure, ni dans une boutique de fringues ou de colifichets . Cela évite de perdre du temps , de l’argent et de s’encombrer la tête de niaiseries . J’ai une très vieille voiture qui ne tombe jamais en panne, pourquoi la changer ? J’ai rajouté des barrettes de mémoire à mon vieil ordi assez lent mais qui fonctionne !!! C’est plus un refus de la sur-consommation qu’une décroissance .



L’Utopie d’aujourd’hui est la réalité de demain !
31 décembre 2009 - 06h32 - Posté par Mengneau Michel

Pour résumer :

La Décroissance n’est pas une mode, et doit cesser d’être considérée comme une utopie mais comme une réalité tangible dans laquelle est inscluse obligatoiremnt la rupture avec le capitalisme !



L’Utopie d’aujourd’hui est la réalité de demain !
31 décembre 2009 - 14h26 - Posté par

Je suis d’accord avec vous . N’acheter que le strict nécessaire, ne pas changer un équipement qui fonctionne mais le réparer ou l’améliorer (si c’est vraiment une amélioration) , retirer son salaire de la banque le jour où il est versé est un comportement anti-capitaliste très efficace s’il se généralise .

Mais c’est quand même une manoeuvre politicienne de vanter au peuple les bienfaits de la décroissance juste avant que la ruine financière des caisses d’allocations chômage n’impose aux classes moyennes de tous les pays occidentaux de se serrer la ceinture . Cela fait deux décennies que les pauvres survivent grâce aux conserves de la banque alimentaire dès le 15 du mois et aux restos du coeur .






accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
DAZIBAO
14e festival des Canotiers mercredi 7 au dimanche 11 juillet 2021
lundi 5 juillet
L’association Ménil Mon Temps présente le 14e festival Les Canotiers, « cinéma et concerts en plein air », qui se déroulera du mercredi 7 au dimanche 11 juillet 2021 sur le parvis de l’église de Ménilmontant. Au programme : Des concerts (20h30) : Mer 7 : Dominique Grange et Mymytchell, avec Jonathan Malnoury (guitare) et Alexis Lambert (accordéon). Jeu 8 : Cheikh Sidi Bemol (solo). Ven 9 : TyArd, [Duo Électro-Pop]. Dim 11 : M.A.J, [Duo Électro-Folk’n’Roll]. (...)
Lire la suite
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite