Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

Le frère d’Hamid Karazaï est un agent de la CIA (New York Times) (video)

de : D.B. Grady
dimanche 1er novembre 2009 - 22h00 - Signaler aux modérateurs
3 commentaires
JPEG - 73.9 ko

L’ange gardien de son frère

de D.B. Grady, The Atlantic, le 29 octobre novembre article original : "His Brother’s Keeper"

Mercredi, le New York Times a rapporté que Ahmed Wali Karzaï, le frère du président afghan Hamid Karzaï, est employé par la CIA. Tandis que les explications ne sont pas formellement condamnables (la CIA et les Forces d’Opérations Spéciales US lui louent une enceinte et l’utilisent souvent comme intermédiaire pour communiquer avec les Taliban), on sait très bien comment cette information sera perçue dans la région. Les théories selon lesquelles l’Afghanistan est un Etat fantoche de l’Occident sont confirmées. Cela appuie les rumeurs disant que les intérêts d’Hamid Karzaï sont entre les mains de l’hégémonie américaine. Et, cela aggrave la "crise de confiance" que connaît le peuple afghan envers son gouvernement, comme le décrit le Général Stanley McChrystal dans son Appréciation Initiale de Commandement. Selon toutes les indications, c’est une catastrophe pour l’administration Karzaï. Et cela a été dévoilé une semaine avant le deuxième tour forcé (par les Etats-Unis) de l’élection présidentielle.

PNG - 77.3 ko

Ahmed Karzaï n’est pas un simple gouverneur-copain d’un Etat qui s’enfonce dans une guerre de plus en plus terrible. Il est la cheville ouvrière de l’opium en Afghanistan, le Pablo Escobar de l’Hindu Kuch. Selon le Général McChrystal, cette guerre ne peut pas être gagnée tant que le commerce illicite de l’opium reste sans entraves. L’ISAF [la Force Internationale d’Assistance à la Sécurité en Afghanistan] a passé huit années à incendier les champs de pavot de tout un chacun et, pourtant, il semble que Ahmed Karzaï touche des subsides de la CIA et bénéficie » d’un laissez-passer. Un fonctionnaire américain a raconté au New York Times : « Il n’y a aucune preuve de l’implication de Wali Karzaï dans le trafic de drogue, certainement rien qui puisse tenir devant un tribunal ». Ne manquait qu’un clin d’œil et un sourire complice.

Lorsque le Sénateur John Kerry a annoncé un deuxième tour inattendu entre Hamid Karzaï et Abdullah Abdullah, on a parfaitement compris que Karzaï était sur la sellette. Il est exact que les élections d’août dernier ont été entachées de violence, de corruption et d’irrégularités électorales, mais tous ceux qui peuvent localiser l’Afghanistan sur une carte s’y attendaient. Vu la récente montée en flèche de la violence, vu les pertes étasuniennes croissantes et les forces talibanes qui s’enhardissent, y a-t-il la moindre raison de croire que les choses iront mieux en novembre ?

Avant que ne soient révélés les liens entre Ahmed Karzaï et la CIA, cette élection semblait être un risque inutile pour les soldats américains chargés d’apporter la sécurité et la couverture politique à un président vacillant. Il apparaît à présent que c’est une méthode calculée pour entreprendre un coup d’Etat sans verser de sang.

En 1963, Ngo Dinh Diem était au pouvoir depuis neuf ans au Sud Vietnam. L’administration Kennedy en avait hérité d’Eisenhower. L’ancien Secrétaire d’Etat John Dulles disait que Diem était « le meilleur à leur disposition ». Le leadership de Diem était ténu, ses réussites étaient encensées au-delà de leurs mérites, et ses échecs étaient de dimension épique. Cependant, au final, c’est son frère qui causa sa perte. L’administration Kennedy autorisera la CIA a monter un coup qui trouvera Diem et son frère à l’arrière d’un véhicule blindé de transport de troupes et du côté opérant de fusils semi-automatiques.

Comme l’Agence a évolué ! Ces derniers temps, ils révèlent le nom de certains alliés soigneusement entretenus pour être des larbins des Etats-Unis et truquer les élections, mais qui sont devenus indésirables.

En dévoilant ce lien entre la CIA et la famille Karzaï, les Etats-Unis ont tacitement donné le feu vert à un changement de régime en Afghanistan. Si Karzaï est chassé du pouvoir par Abdullah Abdullah, l’administration Obama pourrait revendiquer avoir fait table rase – un nouveau général, un nouveau plan et une nouvelle diplomatie avec un nouveau gouvernement. Dans un sens, c’est une bonne nouvelle pour ceux qui soutiennent le plan de McChrystal. Mais si Karzaï survit à ce deuxième tour, celui-ci serait bien avisé d’éloigner son bureau des fenêtres et de ne pas s’attendre à beaucoup de latitude de la part des Etats-Unis.

Il est difficile d’affirmer que les négociations de Kerry ont été entreprises de mauvaise foi.

S’il est réélu, Hamid Karzaï devra agir là où Diem ne l’a pas fait : en se distançant rapidement de son frère – en commençant, au minimum, par l’écarter du pouvoir. Et les Etats-Unis devront expliquer au monde en quoi exposer sans vergogne des renseignements classés secrets, en vue de manipuler une élection libre, est bénéfique à une démocratie naissante ou à la guerre contre la terreur.

L’effondrement de l’Union Soviétique, l’incursion de Saddam Hussein au Koweït, le 11 septembre et l’absence des armes de destruction massive en l’Irak manquaient à la C.I.A., mais ils sont de retour à ce qu’ils font le mieux : poignarder un allié tout en lui passant de la pommade dans le dos.

S’il est réélu, il se pourrait que Hamid Karzaï veuille éviter les véhicules blindés de transport de troupes.

http://questionscritiques.free.fr/e...


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
Le frère d’Hamid Karazaï est un agent de la CIA (New York Times)
1er novembre 2009 - 23h53

pour moins que çà un président serait au moins mis en empêchement...

Karzai est un agent objectif ou pas des USA et surtout de l’OTAN...de toutes manières.



Le frère d’Hamid Karazaï est un agent de la CIA (New York Times) (video)
2 novembre 2009 - 13h12

sur la photo, le mec au fond à droite, il porte un gilet de sauvetage ? (ca se passe au bord de l’eau ?) une bombe ?...

 :)



Le frère d’Hamid Karazaï est un agent de la CIA (New York Times) (video)
2 novembre 2009 - 13h12 - Posté par

des képas d’opium ?






accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
DAZIBAO
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite