Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

CREATION D’ARGENT ET ENDETTEMENT PUBLIC

de : Robert Gil
mercredi 22 juillet 2009 - 10h20 - Signaler aux modérateurs
1 commentaire

CREATION D’ARGENT ET ENDETTEMENT PUBLIC Vous croyez que la monnaie est créée par l’état ? Vous vous trompez : ce sont les banques privées qui créent la monnaie et qui en perçoivent les intérêts. Si c’était l’état qui créait la monnaie, il pourrait l’investir directement lui-même sans devoir payer le moindre intérêt jusqu’au remboursement. Puis détruire le surplus issu de cette création, pour éviter l’effet « planche à billets ». En 1971 la dématérialisation de la monnaie supprime la convertibilité en or. Ce découplage suivi de mesure de dérégulation permettra des spéculations de plus en plus énormes. L’union européenne participe à ce détournement de richesse, notamment avec l’article 104 du traite de Maastricht qui interdit à la BCE et aux banques centrales d’accorder des découverts ou des crédits à toutes les autorités publiques. Depuis 1973 la France s’est interdite de créer la monnaie dont elle a besoin pour financer son développement et ses investissement (écoles, routes, hôpitaux…etc.) mais également son fonctionnement (salaires des fonctionnaires, loyers …etc..), et elle s’est obligé à emprunter sur le marché monétaire. C’est-à-dire principalement auprès des banques et des assurances. La conséquence directe de cette arnaque est qu’à partir de cette époque la dette a explosé, et pour rembourser les intérêts nous sommes avec ce système obligé d’emprunter à nouveau auprès de ceux qui nous détroussent. Il n’est pas besoin d’être économiste pour comprendre que cela ne finira jamais, nous seront sans cesse obligés de nous endetter pour rembourser les intérêts des intérêts de l’emprunt et ainsi de suite. L’aberration de ce système est que les richesses produites par tous ne peuvent servir notre pays, mais seulement les intérêts de ceux qui fabriquent l’argent. Ce système mis en place par une oligarchie permet d’occulter d’autres débats : la dépense publique est-elle utile ? Doit-on se doter d’hôpitaux, d’écoles ? Doit-on créer des emplois ? notre système fiscal est-il juste ? Non ce système permet surtout de nous maintenir dans la peur de l’avenir et sert de prétexte à la privatisation des services publics et à la destruction de notre modèle social. L’état doit se rapproprier son droit fondamental d’émettre une monnaie utile aux citoyens,. dont notre économie et le société ont besoin. Il n’est plus acceptable que notre argent issu de notre travail ne nous appartienne pas. Nous subissons chaque jour les conséquences de cette trahison : dégradation de l’emploi et des services publics, course sans fin à la croissance, destruction de l’environnement…Etc. L’état contrairement à un chef de famille fixe lui-même ses revenus par l’impôt, les taxes et les bénéfices des entreprises nationales. Mais le bradage des biens publics (edf, gdf les autoroutes, l’eau...etc.) et les cadeaux fiscaux faits à ceux qui détiennent l’argent, l’oblige à emprunter à ces mêmes personnes encore plus d’argent. Conclusion ils sont gagnant à tous les coups d’un coté ils perçoivent des cadeaux qui nous appauvrissent de l’autre coté on leur emprunte de l’argent pour combattre la pauvreté que l’on a nous même créée. C’est un véritable holdup contre la population et les générations futures.

« C’est une bonne chose que le peuple ne comprenne rien à notre système bancaire et monétaire, car sinon demain matin ce serait la révolution » …....Henry Ford

Robert Gil militant NPA du comité de Nice http://www.npa06.fr


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
CREATION D’ARGENT ET ENDETTEMENT PUBLIC
22 juillet 2009 - 18h18

Voici le montant de la dette publique, en pourcentage du PIB, des principaux pays

Comme presque tous les pays, plus ou moins, le vôtre est endetté !

Japon 177 %
Égypte 113 %
Italie 106 %
Singapour 98 %
Belgique 88 %
Grèce 82 %
Maroc 67 %
États-Unis 66 % (avant la crise)
Portugal 65 %
Hongrie 65 %
Chypre 65 %
France 64 %
Argentine 64 %
Allemagne 63 %
Autriche 62 %
Inde 60 %
Turquie 59 %
Tunisie 55 %
Serbie 53 %
Suisse 51 %
Pays-Bas 49 %
Canada 48 %
Suède 47 %
Croatie 46 %
Brésil 46 %
Pologne 45 %
Royaume-Uni 43 %
Norvège 41 %
Espagne 40 %
Finlande 39 %
Danemark 30 %
etc

Nous savons quelle est, en général, la cause de cette dette : c’est que dans la pensée unique libérale qui mène actuellement le monde, les dirigeants ont considéré qu’il était nécessaire aux États de financer leurs déficits auprès des financiers ( banques, assureurs, détenteurs de capitaux, etc,), afin de faire profiter ces derniers de placements garantis et rentables, plutôt que de la faire financer par leur banque centrale.

Au fil des années, les seuls intérêts versés aboutissent à des sommes considérables, par exemple plus de 1300 milliards d’euros pour la France, depuis 1973 ... alors que le capital de la dette augmente automatiquement chaque année pour atteindre à ce jour plus de 1250 milliards d’euros

Et combien votre pays a t’il déjà payé d’intérêts ?

Si vous voulez internationaliser, ou au moins européaniser, ce combat pour la reprise du droit pour l’État de bénéficier des mêmes avantages dont bénéficient les banques commerciales, c’est-à-dire de pouvoir emprunter directement auprès des Banques Centrales, ce qui permet dans la pluspart des cas de ne pas payer d’intérêt au privé, nous vous offrons l’espace d’un domaine " http://xxx.public-debt.org " afin de dénoncer avec nous mais dans votre langue et avec les chiffres que vous pourrez trouver, cet état de fait.

Contactez-nous à " contact[at]public-debt.org "

http://www.public-debt.org/







accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
DAZIBAO
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite