Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

Pour Yldune Lévy et Julien Coupat, et tant d’autres

de : La LOUVE
lundi 22 décembre 2008 - 15h48 - Signaler aux modérateurs
40 commentaires
JPEG - 22.2 ko

de La Louve

A quelques jours de la fin de l’année 2008, pendant que toutes celles et ceux qui le peuvent encore vont se réfugier dans des délires d’hyper-consommation, ou, plus raisonnablement, prendre des forces auprès de leurs familles et amis, il y a deux personnes vers lesquelles vont, plus particulièrement, mes vœux, mes souhaits.

Il s’agit de Julien Coupat et d’Yldune Lévy (oui, vous savez bien, la jeune femme que 90 % des articles ne présentent que comme "Yldune la compagne de....").

Ces deux jeunes gens ont été arrêtés le 11 novembre 2008, à Tarnac.

Et depuis qu’ils ont été arrêtés, ils sont détenus.

Détenus et "particulièrement surveillés".

Pourquoi au juste, ont ils été arrêtés, et pourquoi sont ils détenus ?

Il faut le dire haut et fort aujourd’hui : POUR RIEN.

Oui, POUR RIEN.

Dans un soi disant "Etat de droit", une soi disant "démocratie", régis par une soi disant "déclaration des droits de l’homme et du citoyen" qui aurait soi disant une "valeur constitutionnelle, il n’y a RIEN.

Leur dossier est vide, d’une vacuité inversement proportionnelle au zèle déployé par certains ministres du gouvernement Sarozy-Fillion pour tenter de mettre en œuvre, pourquoi pas, une "stratégie de la tension" digne des "années de plomb" italiennes.

Rappelez-vous pourtant ...

Le 11 novembre la France entière et au-delà découvrait Tarnac, "dangereux repaire de dangereux criminels"...

Là étaient terrés les membres d’un réseau de la "mouvance ultra-gauche anarco-autonome", qui étaient, c’était sûr et certain, responsables de quelques sabotages de lignes électriques (caténaires) sur des voies ferrées...et plus si besoin.

Vous me direz, on ne les a pourtant pas arrêtés pendus aux caténaires, donc on ne les a pas pris en flagrant délit ... Ben non, justement - vous imaginez bien que toutes les caténaires de France ne convergent pas à Tarnac...

Mais alors ?

On avait, paraît-il, de très sérieux éléments pour leur mettre le grappin dessus à base de GIGN et tutti quanti, à ces 9 jeunes (qui deviendront vite "les 9 de Tarnac").

On nous avait dit, à nous (nous, "l’opinion publique", ou "le peuple", ou "les citoyens", voir "nous les gogos" c’est selon qui s’adresse à nous et ce que nous pensons être), donc, on nous avait dit qu’on allait voir ce qu’on allait voir, quelles preuves énormes et absolument indubitables de l’absolue culpabilité de ces 9 personnes on allait nous montrer...

Et puis finalement, nous, le bon peuple, de plus en plus ému quand même, nous avons du constater que ce sac de preuves incontestables était vide.

En tout cas, bien trop vide pour justifier non seulement d’un maintien en détention, mais encore, d’un maintien en détention dans des conditions inhumaines, injustes (et je veux dire peut être "encore plus inhumaines" que pour les détenus de droit commun).

En effet, quiconque lit de temps à autre le "Canard Enchaîné" pouvait apprendre, la semaine dernière, au détour d’une page, que (je cite) :

« Depuis un mois, à la maison d’arrêt des femmes de Fleury-Mérogis, la nuit, toutes les deux heures, la lumière s’allume dans la cellule d’Yldune Lévy, présumée d’"ultragauche" saboteuse de caténaires SNCF. (…) Officiellement, c’est "pour la protéger d’elle-même". En réalité, comme le concèdent des juges en privé, il s’agit d’abord d’"attendrir la viande" de cette "dangereuse terroriste" promue par MAM ennemi public no 1 avec son compagnon Julien C. (…)

À la question de Libération (11 décembre) : "Comment s’expriment leurs velléités terroristes ?", le contrôleur général Christian Chaboud, responsable de la lutte antiterroriste, a répondu : "De par leur attitude et leur mode de vie." »

Attention donc : sachez que si votre attitude et votre mode de vie (?) ne sont pas conformes (conformes à quoi ? Allez savoir...) , vous êtes déjà en mauvaise posture.

(Et si en plus vous êtes en train de lire mon texte sur "Bellaciao.org", ce dangereux site internet regroupant la fine fleur de la mouvance anarco-autonome d’ultra-gauche, selon sa Sainteté La Bible de Le Figaro, alors là , vous êtes très mal barrés).

De la même manière, on apprenait le vendredi 19 décembre dernier qu’un juge avait ordonné la remise en liberté de Julien Coupat mais que le Parquet avait immédiatement fait appel de cette ordonnance, et qu’ainsi Julien Coupat restait en prison jusqu’à nouvel ordre (ou jusqu’à Ordre Nouveau peut être ?) .

Entre temps, les 7 autres protagonistes ont été relâchés. Est-ce à dire pour autant que leur vie s’écoule à nouveau paisible, tranquille, joyeuse ? Non, évidement, et loin de là.

Seuls demeurent donc en prison actuellement Julien et Yldune.

Yldune, réveillée toutes les deux heures, probablement de plus en plus épuisée, le moral de plus en plus défaillant (et que cherche -t-on ainsi ? A la rendre folle ? A la tuer psychologiquement ?...A lui faire signer n’importe quels aveux bidons ?).

Julien, dont on a moins de nouvelles "récentes" mais dont on sait que ses parents ont récemment obtenu le droit de visite, mais dont on peut imaginer qu’il subit ou a subi le même genre de traitement.

Je regardais son l’intervention de son père, chez Laurent Ruquier samedi soir (tard, c’est après minuit et demie).

J’ai vu un homme abasourdi, presque encore étonné de ce que vivait son fils, qui ne pouvait pas croire, presque, qu’il se passait ce qui se passait.

Un homme venu défendre aussi l’honneur et la probité de son fils, et un homme venu dénoncer aussi très courageusement ,sans fard, à mains nues, et sans avocat ni immunité parlementaire, ce qu’est ce système, ce qu’est en train de devenir ce pays depuis 3 ans.

Un homme qui, je pense, a forcé le respect et l’admiration de tous les invités présents, et de la plupart des téléspectateurs.

M. Coupat,

je vous dis bravo

, vous avez été très juste, vos mots ont été simples, votre analyse claire, vous ’avez beaucoup touchée et attachée davantage encore à la cause de votre fils et de ses compagnons d’injustice.

Tout juste regretté-je que vous n’ayez pas été plus entouré de "personnalités" pour mener ce combat...

Et moi, la question qui m’obsède, de plus en plus, c’est "pourquoi".

Pourquoi sont-ils ENCORE en prison à ce jour ?

Pourquoi la mobilisation pour les protéger d’un système qui est manifestement devenu fou, n’est pas plus forte ?

Pourquoi est-ce que encore une fois, la majorité des partis politiques et figures dites "de gauche" sont aussi muets, aphones, inaudibles, une fois passé leur petit communiqué indigné d’usage ?

Mais merde, que se passe-t-il dans la France aujourd’hui ?

Et que va-t-il se passer demain ?

Pas un jour sans que l’angoisse qui étreint ma poitrine depuis plusieurs semaines augmente.

L’angoisse et la honte également. La honte d’être une "nationale" de ce pays croupissant, amorphe, pourri, fascisant, de ce pays qui semble renouer avec le pire de son histoire....

La honte de me dire que les bouches semblent closes, que les cœurs semblent secs, que les raisons semblent figées et les courages oubliés.

J’ai l’impression d’être entrée dans un cauchemar que je ne pensais pas pouvoir vivre un jour à ce point.

Un cauchemar dans lequel les soirs et les matins sont bruns.

Un cauchemar fait de chiens policiers, de surveillance généralisée, de mensonge d’Etat, de propagande outrancière, un cauchemar fait de prisons, de barreaux.

Un cauchemar où mon pays, la France, dont je porte 1/62 millionième de la responsabilité à titre individuel, continue sa descente vers le fascisme, où l’on maintient au cachot sans raison un jeune homme de mon âge, où l’on torture une jeune femme emprisonnée au nom d’une présomption de culpabilité aggravée qui ne veut pas dire son nom, aggravée par quoi d’ailleurs ?

Aggravée par le fait de ne pas être un mouton bêlant du capitalisme et du libéralisme.

Aussi, je dédie à Julien Coupat, à Yldune Lévy, mais aussi à Cyril Khider, à Jann-Marc Rouillan, entre autres, et plus généralement, à tous les encagés, à tous les enchaînés, à tous les suppliciés du système, à toutes les victimes de l’injustice profonde de la répression d’Etat, et de l’inhumanité totale du système carcéral, le magnifique et dernier livre du grand Jack London,

"Le vagabond des étoiles"

Cet ouvrage sublime raconte les derniers mois de Darrell Standing, qui s’apprête à être pendu dans la prison d’État de Californie, à San Quentin. Il y a huit ans, alors professeur d’agronomie à l’école d’agriculture de Berkeley, il a été condamné à perpétuité pour crime passionnel.

Sur les huit années d’incarcération, il a passé cinq ans dans les ténèbres d’un cachot, surnommé la "mort vivante". En attendant l’heure fatale, il s’évade au gré de son imagination et de la puissance de son esprit, dans le passé.

Il s’imagine, il se rêve au cœur du Paris de Louis XIII sous les traits du comte Guillaume de Sainte-Maure ; comme enfant rescapé d’une caravane de pionniers massacrés par les Indiens ; en marin anglais marié à une princesse coréenne du XVIe siècle ; en centurion de Ponce Pilate au moment du procès de Jésus ; en homme des cavernes à l’aube de l’humanité...

Échappant à la souffrance de l’angoisse et aux ravages de l’enfermement et de l’isolement, par la même occasion, Darell Standing se paie le luxe d’échapper au plaisir que susciteraient chez ses geôliers, des résistances physiques qu’il sait parfaitement inutiles et vaines et qui ne lui ont valu jusqu’alors que les coups et la camisole, chaque fois plus serrée, au point de presque l’étouffer.

Ainsi, en ne leur laissant plus que son enveloppe charnelle, et en voyageant de plus en plus loin et de plus en plus longtemps dans sa tête, plongé dans une sorte de catatonie volontaire, il les contourne, il les prive de ce qui fait leur justification : mater et casser l’Autre.

Ce livre est considéré comme le dernier acte du militant socialiste acharné et de l’être extraordinairement humain que fut toute sa vie Jack London.

Tenez bon, Julien et Yldune.

Vous êtes nos frères et nos sœurs, nos camarades aussi, d’une certaine manière, alors, tenez bon, nous pensons à vous, nous allons faire en sorte de nous mobiliser de plus en pus nombreux pour vous faire sortir, pour que cessent le délit d’opinion, la détention abusive, les traitements inhumains et dégradants que vivent presque tous les prisonniers de France et de Navarre.

Toutes mes pensées aussi à vos familles, pour certaines très affectées par ces incarcérations, beaucoup de courage à toutes et tous.

Pourvu que demain le jour se lève, et que le soleil brille enfin. L’avenir ne peut appartenir qu’à celles et ceux qui se battent pour la Liberté et le respect réel de la dignité de l’humain.


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
Pour Ydlune Lévy et Julien Coupat, et tant d’autres
22 décembre 2008 - 16h05 - Posté par François Pellarin

Merci à toi chère Elodie pour cet article dont certains feraient bien de prendre de la graine.

Bien sûr tu as tout à fait raison et Julien et Yldune doivent sortir de cabane sans délai.

Tu as parfaitement raison aussi en ce qui concerne la père de Julien ;ce Monsieur force le respect et a "touché" beaucoup de monde.J’ai,en l’écoutant, ressentit de l’admiration et de la dignité.

Ils n’ont pas le droit de garder son fils plus longtemps ainsi que la compagne de celui-ci,Yldune.Celà n’a que trop duré.



Pour Yldune Lévy et Julien Coupat, et tant d’autres
22 décembre 2008 - 16h55

Merci aussi, La Louve, pour avoir su trouver les mots justes.

P’tit Nico



Pour Yldune Lévy et Julien Coupat, et tant d’autres
22 décembre 2008 - 17h10 - Posté par anjou

Si je dis " merci "encore une fois, ça fait répétition ? Tant pis, j’avais envie de te dire merci car tu as écrit ce que je sentais, ressentais sans l’exprimer et tu le fais avec talent.
Bon courage Monsieur le papa de Julien. Merci de montrer ce qu’est un homme digne. Merci de montrer ce que c’est que la dignité humaine.
Yldune et Julien ne peuvent, ne doivent pas rester en prison parce que des mythomanes les y ont mis.
Anjou



Pour Yldune Lévy et Julien Coupat, et tant d’autres
22 décembre 2008 - 17h11 - Posté par gaf

Merci,si les emotions etaient politiques .
Cela ce saurai
gaf



Pour Yldune Lévy et Julien Coupat, et tant d’autres
22 décembre 2008 - 17h59

c clair !!!
c’est tres bien !!!
mais gare a toi de ne rentrer dans leur jeux, les angoisses, les peurs, rendent faible et c’est ce qu’il leur faut !!!
continu tes reflexions
que le vaya bien
suerte



Pour Yldune Lévy et Julien Coupat, et tant d’autres
22 décembre 2008 - 18h44 - Posté par

Chers camarades

Oui les émotions sont politiques.

A 10.000 % !!

Les émotions sont politiques parce que nous sommes humains, et aussi animaux, et donc nous sommes émotions (à des degrés plus ou moins grands selon les "natures").

Les émotions sont politiques parce que les politiques manipulent les émotions, un coup en haut, un coup en bas - que pensez-vous que ressent Yldune dans sa cellule où la lumière s’allume toutes les deux heures ? Aucune "émotion" ?

La propagande, ça joue sur quoi sinon l’irrationnel, les émotions ?

De mon point de vue, nier notre "émotionnalité", c’est commettre d’emblée une erreur parce que c’est s’exposer , par exemple, à se croire plus fort qu’on ne l’est en réalité, c’est à dire, de mon point de vue toujours, se surestimer - et là, gaffe à se prendre les pieds dans le tapis.

Moi je pense (c’est une expérience personnelle) que nier ses émotions c’est le contraire de la force, le meilleur moyen de se les prendre dans la gueule et d’en être paralysés au moment où il ne faut pas.

Je pense qu’il est bien préférable de connaître les émotions qui peuvent nous agiter, de les voir en face et de faire avec plutôt que de se les cacher et d’essayer de "faire sans".

Faire avec, ça ne signifie pas s’y soumettre ni les nier. Ça veut dire en avoir conscience, et pouvoir faire du positif avec du "négatif".

Ressentir des émotions et en faire ressentir à d’autres, ce n’est pas être émotif. C’est être humain et donc sans doute c’est être plus fort.

Je préfère savoir avec netteté que je suis un être humain sensible à des émotions comme la peur, l’empathie, le désir, la colère...savoir ce que me permettent de faire ces émotions et ce qu’elles ne me permettent pas.

La peur par exemple, excellent exemple. De mon point de vue c’est une force positive si on e n a une approche rationnelle et empirique. La peur peut faire construire des solutions, découvrir de nouveaux chemins et ils ne seront pas tous pourris.

Les émotions, donc, en somme, ça dépend de ce que ta tête et ton sang froid sont capables d’en faire.

L’homme qui ne sait pas pleurer ne peut pas se battre, j’ai lu ça quelque part il y a quelques jours et cela m’a semblé plutôt juste.

Je ne suis ni un robot ni un caillou...et je n’ai pas l’impression que tous les gens dont il est question ici le soient non plus.

Fraternellement

La Louve


Pour Yldune Lévy et Julien Coupat, et tant d’autres
22 décembre 2008 - 20h49 - Posté par

Dis comme ça, encore très juste.

Pour la peur et la paranoïa, ce sont des outils biologiques de défenses anticipatrices du danger. Il faut les cultiver ! Mais l’amour et l’empathie aussi, of course.

Mais je ne dirais pas pas qu’elles « sont » politiques, mais tu as raison, elles sont le terreau de la manipulation politique. Ce qui est politique (pour nous), c’est l’attitude critique que l’on a vis à vis d’elles. Et je suis cent pour cent d’accord sur ta manière de poser ce rapport, ayant moi aussi vécu la situation de nos camarades.

Encore merci,

P’tit Nico


Pour Yldune Lévy et Julien Coupat, et tant d’autres
22 décembre 2008 - 18h14 - Posté par raannemari
Pour Yldune Lévy et Julien Coupat, et tant d’autres
22 décembre 2008 - 18h37

Parfois je me sens devenir un loup.......qui a fait son droit.....

......PASTEUR n’est pas né.....et je plante mes crocs enragés dans la viande de tout les cons de la terre........

Bise

LE REBOURSIER

PZ : heu....je crois qu’il faut que je prenne des vacances.



Pour Yldune Lévy et Julien Coupat, et tant d’autres
22 décembre 2008 - 19h20 - Posté par

Salut tout le monde,
oui une pensée pour Julien Coupat et les personnes qui ont été arrêtées avec lui.
Le rouge est ciblé en ce moment.
Qu’est devenu le groupe de rap Rapaces, par exemple.
Plus de messagerie sur leur site (temporairement désactivée...).
Ce gouvernement musèle tout ce qui ne va pas dans son sens.
Tout comme ce site qui est activement surveillé par les RG.
Alors restez vigilant. Nous ne sommes pas dans une démocratie.
Gare aux barbouzes de sarko !
KRS

NB allez, je vais risquer la censure du webmestre : message destiné aux RG, DST et toute agence gouvernementale similaire : vous serez toujours à la traîne, toujours un coup de retard. Plus vous serez présent, plus vous légitimerez les actions.
Alors ne respectez pas les consignes de l’autre empafée : pas de zèle !


Pour Yldune Lévy et Julien Coupat, et tant d’autres
23 décembre 2008 - 12h02 - Posté par

De la même façon qu’il est "bizarre" que le site qui acceuille la pétition dite "Darcos démission" a été "ciberattaqué" et neutralisé a deux reprises...

Paco


Pour Yldune Lévy et Julien Coupat, et tant d’autres
22 décembre 2008 - 20h58 - Posté par

OUI, prends des vacances, ami Le Reboursier, que je te souhaite bonnes (quand même... vu la situation). En réfléchissant (oh ! là, tu vas pas aimer) sur le fait qu’on est toujours le con d’un autre.

Très amicalement

P’tit Nico


Pour Yldune Lévy et Julien Coupat, et tant d’autres
22 décembre 2008 - 23h43 - Posté par

Mon P’TIT NICO,tu te trompes.Pour moi c’est particulierement jouissif de penser que pour Georges PEPY,ROUSTAND député-maire d’ALES,G.FRECHE.....ect,je suis un con (et bien plus encore).

Et le "casses-toi pauvre con",quel pied pour ce retraité d’être le CON à SARKO ! tu te rends compte s’il l’avait traité de "lèche c.. ?" Il s’en serait pas remis.

Tiens,parce que c’est toi,je t’informe que ce con de REBOURSIER avec la CGTet tous ces cons de cheminots du LANGUEDOC-ROUSSILLON,nous préparons le comité d’acceuil à PEPY,en gare de PERPIGNAN le 8 JANVIER.

Amitiés

LE REBOURSIER


Pour Yldune Lévy et Julien Coupat, et tant d’autres
22 décembre 2008 - 21h27 - Posté par

Incroyable, nous avons les mêmes délires :-) sauf que moi une fois que j’ai bien planté les crocs, en général je rêve que j’appuie bien, je sers et je secoue la gueule dans tous les sens... façon puzzle ... tu vois ce que je veux dire, mon frère ?

Bises
LL

pz : Attention c’est le début de la LYCANTHROPIE ....va falloir que tu t’achètes un paquet de rasoirs :-)))

AAAAAOOUUHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHH


Pour Yldune Lévy et Julien Coupat, et tant d’autres
22 décembre 2008 - 23h56 - Posté par

JE ME RASERAI PAS ! je resterai LICANTHROPE !....vu les phantasmes de ma voisine.....

GRrrrrrrr...bisous barbus

LE REBOURSIER


Pour Yldune Lévy et Julien Coupat, et tant d’autres
22 décembre 2008 - 20h12 - Posté par Patrice Bardet

J’ai été aussi frappé que l’on parle, à raison, de Julien, mais pas de sa compagne Yldune, comme si elle devait vivre dans son ombre ( née d’une côte ?)

Au delà de tout ce qu’on a pu hurler sur cette injustice, cet embastillement politique, il faut souligner les conditions inhumaines de détention. Yldune serait réveillée toutes les deux heures : essayez, programmez votre réveil en conséquence. 4 à 5 jours après, vous ne serez plus qu’une larve. Et ce n’est pas considéré comme une torture !

Yldune est maintenue en détention parce qu’elle n’aurait pas été entendue par un juge d’instruction ???? Naturellement, il faut la punir pour ça aussi ! La preuve qu’elle est coupable, c’est que les juges ne veulent même pas l’entendre ! A vie, en prison ! Les juges ne doivent pas l’écouter, pas même l’entendre !
Le régime pré-fasciste en place en a décidé ainsi : elle est coupable !

Pas comme n’importe quel patron, coupable de la mort d’un ouvrier, ou même de dizaines : celui-là ne risque même pas d’aller au commissariat. On se déplace, et on demande une "entrevue". Si par hasard, il est placé en garde à vue -quand le scandale est trop grand-, c’est au "régime VIP" : il ne risque pas d’être mis avec un poivrot qui salirait son plastron !

à ne pas rater, demain dans l’Huma

MANIPULATION POLITICO-POLICIÈRE
Alors que les deux derniers inculpés de Tarnac pourraient être libérés, le pére de Julien, Gérard Coupat, nous livre son analyse des raisons politiques de l’incarcération de son fils et de sa compagne.



Pour Yldune Lévy et Julien Coupat, et tant d’autres
22 décembre 2008 - 20h25 - Posté par Roberto Ferrario

Yldune Levy reste en prison

La demande de remise en liberté d’Yldune Levy, incarcérée depuis la mi-novembre avec son compagnon Julien Coupat dans l’enquête sur des dégradations contre des lignes TGV, a été rejetée vendredi par un juge des libertés et de la détention (JLD), a indiqué une source judiciaire.

Cette demande a été rejetée par le JLD car Yldune Levy n’a pas encore été entendue par le juge d’instruction chargé du dossier, a-t-on expliqué de même source. L’avocat d’Yldune Levy, Me Steeve Montagne, avait annoncé vendredi avoir déposé mardi dernier une demande de remise en liberté de sa cliente.

Un juge des libertés et de la détention s’est en revanche prononcé vendredi pour la remise en liberté de Julien Coupat, qui reste cependant incarcéré en raison d’un appel du parquet.

Le président de la chambre de l’instruction de la cour d’appel de Paris, qui contrôle le travail des juges, doit se prononcer mardi sur la validité de la procédure de référé-détention, pris vendredi par le parquet de Paris pour bloquer la remise en liberté de Julien Coupat.

http://bellaciao.org/fr/spip.php?ar...



Pour Yldune Lévy et Julien Coupat, et tant d’autres
22 décembre 2008 - 20h34 - Posté par Basile Morton

Lentement le long serpent brun fait sa place.

Lentement il s’infiltre dans les espaces de liberté.

Lentement, sa reptation secoue nos certitudes d’un monde meilleur.

La bête immonde est là, qui grossit plus chaque jour

La peste brune infiltre ses vibrions dans des esprits embrumés d’alcool de shit ou de croyances.

Julien et Yldune sont en prison pourtant, les trains arrivent de moins en moins à l’heure.

Julien et Yldune sont en prison, pour que la Ministre insolente puisse laper la main de celui qui l’a faite puissante.

Julien et Yldune sont en prison pour qu’un nain infidèle se sente grand.

Mais un jour, Julien et Yldune sortiront.

Comme des millions.

Dans la rue.



Pour Yldune Lévy et Julien Coupat, et tant d’autres
22 décembre 2008 - 20h34 - Posté par bruno M

PRISON JE TE HAIS......tu ne peux pas savoir à quel point !!!!!!

http://bellaciao.org/fr/spip.php?ar...



Pour Yldune Lévy et Julien Coupat, et tant d’autres
22 décembre 2008 - 20h39 - Posté par bruno M

POURQUOI ?????? voici la réponse !!!!

http://bellaciao.org/fr/spip.php?ar...



Pour Yldune Lévy et Julien Coupat, et tant d’autres
22 décembre 2008 - 20h50 - Posté par bruno M

hé les amis.....on ne les abandonne pas ...on leur écrit !!!! mon amie est en taule depuis... 1994 . Elle tiens le coup en grande partie grace au courrier !!!!

Qui a leurs coordonnées ?????



Pour Yldune Lévy et Julien Coupat, et tant d’autres
22 décembre 2008 - 21h33 - Posté par

Personne ne les oublie. Du moins ceux qui ont un minimum d’humanité.

Paut-être même que tout ça fera prendre conscience du cauchemar ou on est en train d’être embarqués.

Faut en parler, en reparler autour de nous, pas que sur le Net.

Et pour en revenir toujours au même leit-motiv : Quand donc les médias qui se disent "de Gauche", l’Huma en tête et la presse dite "communiste" mettront-ils en manchette chaque jour l’exigence de la libérations des innocents emprisonnés. En décomptant les jours.

Quand les Partis et les Syndicats qui se prétendent "anticapitalistes" mettront-ils leurs moyens et leurs militants dans l’action contre l’injustice légale ?

Et à quand des banderole sur les locaux des Partis et Syndivcats qui se disent antagonistes du système réclamant une élémentaire justice ?

Et ou sont-ils les "Mateotti" dénonçant les crimes sarkofascistes à l’Assemblée et au Sénat ?

Ils ne le font pas pourquoi ? Parce-que Julien et Ydlune ne sont pas de leur chapelle ? Comme si les innocents devaient être encartés pour mériter qu’on les défende.

Avant de réclamer du pognon aux victimes du système, feraient mieux de jouer le rôle pour lequel moi et les miens on les a payés et soutenus durant des décennies.

Et à travers moi c’est trois générations de Communistes militants qui le disent.

De toute façon on se passera d’eux. Et on va revenir.

Mais sans eux. Simplement pour la Justice.

G.L.

Fils de Déporté politique.


Pour Yldune Lévy et Julien Coupat, et tant d’autres
22 décembre 2008 - 22h00 - Posté par bob2
Pour Yldune Lévy et Julien Coupat, et tant d’autres
22 décembre 2008 - 22h40 - Posté par bruno M

pas de souci bob 2.... elle va bien....et on ne l’oublie pas !!!!

mais elle veut se faire discrète.....tu comprendras...j’en suis sûr !!!

bonne lutte à toi, Bob 2


Pour Yldune Lévy et Julien Coupat, et tant d’autres
22 décembre 2008 - 21h27 - Posté par némésis

T’inquiète pas, la louve, les mafias au pouvoir depuis déjà trop longtemps, vont devoir payer pour ça, leurs mensonges et tout le reste...

Bonne année 2009 à Yldune, Julien et les autres ! À vous tous, quoi !



Pour Yldune Lévy et Julien Coupat, et tant d’autres
22 décembre 2008 - 22h03

" MAIS MERDE,QUE SE PASSE-T-IL DANS LA FRANCE AUJOURD’HUI ?

ET QUE VA’T-IL SE PASSER DEMAIN ? "

Salut ma soeur,il se passe que, un individu ELU par les Français fait main-basse sur les 3 "pouvoirs",exécutif,législatif et judiciaire.

Et demain,s’il réussit nous serons dans la pire des dictatures !

C’est ce qui nous attend si nous ne faisons pas de JANVIER 2009,et en particulier le 29,et après,une démonstration de force par les grèves et manifestations dans tout le pays.

En même temps que se termine l’année,il faut mettre un terme aux indécisions,hésitations,égoïsmes,et délégations de pouvoirs.

Comment rester passif quand on est salarié et parents de lycéens ?

Comment regarder ses enfants dans les yeux en courbant le dos,en restant silencieux devant tant d’injustices ?

Cette affaire de TARNAC,et bien d’autres,illustrent parfaitement la situation dans laquelle nous nous trouvons,et à laquelle il n’y a que 2 comportements possibles à adopter :

RESISTANT ou COLLABO

A plus

LE REBOURSIER



Pour Yldune Lévy et Julien Coupat, et tant d’autres
22 décembre 2008 - 22h05 - Posté par raspoutine

Grand merci à l’ancien maire communiste et tous les copains du PCF qui l’on suivit pour avoir ,dès les premiers jours après l’incarcération créé un collectif pour leur libération.

Pour les avoir aidés à s’installer dans son village, il n’a jamais douté de ces concitoyens là ! Bravo et merci !

Au dernier congrès du PCF, parmi les décisions prises, il y a celle de travailler de toutes nos forces à la création d’un front progressiste citoyen qui aura pour nom :

"TOUCHE PAS A MES LIBERTES"

Alors au boulot, dès les premières lueurs de cette année 2009 !!!

RASPOUTINE



Pour Yldune Lévy et Julien Coupat, et tant d’autres
22 décembre 2008 - 22h17 - Posté par

Bravo pour les camarades de Tarnac. et pour leurs actions courageuses. Mais à part eux j’ai pas beaucoup entendu les "ténors" du Parti sur le sujet. Ni ses médias.

Pour le reste de l’action, en particulier au sommet, la création et le baptème d’une nouvelle assoce "Touche pas à mes Libertés" me semble d’une audace lègerement extrémiste pour un parti qui devrait être "révolutionnaire".

J’ai presque envie de l’écrire aux emprisonnés pour leur démontrer que le PCf va employer tous les moyens connus et réalisables pour les faire sortir de là.

Quand aux bonnes résolutions du CN pour 2009 ça les empêchera pas de passer Noël en prison.

Mais bon, Noël en prison, Pâques au balcon ???

G.L.


Pour Yldune Lévy et Julien Coupat, et tant d’autres
22 décembre 2008 - 22h07 - Posté par LE BRIS RENE

Tout est dit, donc je profite juste pour te souhaiter de bonnes fêtes de
fin d’année et aussi mes meilleurs voeux pour 2009 ainsi qu’à toute l’équipe de Bellacio qui nous offre des bulles d’air dans la pollution médiatique !
(même s’il m’arrive aussi de pousser des coups de gueule) Saluté ! René !



Pour Yldune Lévy et Julien Coupat, et tant d’autres
22 décembre 2008 - 22h23

Je précise en tant que de besoin que la comparaison que je fais entre Julien C. et Yldune L., et d’autres comme JM Rouillan, ou Florence Rey, ou encore Cyril Khider justement, ne repose aucunement sur une similitude de faits ou de situations ou de revendications supposées, mais sur l’injustice de leur situation commune, sur les conditions de leur détention, et le fait que la justice semble s’acharner sur des gens qui ont soi largement purgé leur peine, ou dont on peut estimer que la peine qui leur est infligée est excessivement lourde, sur l’espèce d’acharnement que la justice semble prendre plaisir à développer au-delà de la nature des actes reprochés ou avérés, et qui ont eu à connaître avant leur jugement des "délices" de la "détention provisoire".

Mais en France, le provisoire qui dure, ça nous connaît faut dire...

LL

Ps : Merci à l’Internaute qui nous a rappelé en effet que Florence REY est TOUJOURS derrière les barreaux, 14 ans après, alors que comme le soulignaient de nbx journaux, comme cela fut reconnu à l’issue du procès (jugement 4 ans après les faits !!)

"(...)Par chance, elle n’a pas tué, les experts balistiques l’ont démontré. Et les psychiatres sont formels : elle ne récidivera pas. Mais, de l’enfermement d’Argenteuil à l’impasse de Nanterre où elle vivait avec Audry, l’adolescente a été au bout du malheur."

Et elle est toujours enfermée...



Pour Yldune Lévy et Julien Coupat, et tant d’autres
22 décembre 2008 - 22h53 - Posté par geronimo le rebelle

C’est bien connu vaut mieux avoir fait déporter des milliers de juifs, la justice est plus compréhensive, on est libérer pour raison humanitaire. Comme ça en France nous avons nos petits guantanamo où la justice n’est qu’une parodie.
Empêcher une personne de dormir, cela a un nom, de la torture. Apparemment en France c’est légal. A quand la fin de cette société sécuritaire qui sent plutôt le vert de gris et le bruit des bottes.
Les médias sont bien muets sur le communiqué allemande de revendication des actes de résistances sur les TGV, et, ce bien avant l’arrestation des 9 de Tarnac.
dans un état où la justice est aux ordres des tenants de la plus grande farce de pouvoir que l’humanité ait connu, le capitalisme, tout sera bons pour perpétuer ce système.


Pour Yldune Lévy et Julien Coupat, et tant d’autres
23 décembre 2008 - 00h58 - Posté par Chien Guevara

LL, figure-toi que ce sujet est celui de mon "dossier du mois" ; il me manquait le préambulle pour l’introduire, permet-moi de te voler les premières lignes de cet édito si juste ... une fois de plus !

Je finalise demain, si j’en ai le temps et te tiens au courrant...

Amitiés de Chien Gué signature bellaciao.jpg



Pour Yldune Lévy et Julien Coupat, et tant d’autres
24 décembre 2008 - 00h08 - Posté par Chien Guevara
Pour Yldune Lévy et Julien Coupat, et tant d’autres
23 décembre 2008 - 08h15 - Posté par marie.lina

Solidarité, tu,nous, vous pourrons bientôt être en longue garde à vue ! Par contre pour Madoff ,pas de menottes ,on est entre gens du même monde !AH,AH

A moin que vous vouliez jouer à la guerre virtuelle : c’est bien ,à la télé on ne parle que de cela ,moi je propose la guerre des chaussures, solidarité avec tout ceux qui ont juste envie de vivre !
Courage,je ne peus que vous souhaiter que cela marie.lina



Pour Yldune Lévy et Julien Coupat, et tant d’autres
23 décembre 2008 - 08h26 - Posté par B.A.BA.

"prendre des forces auprès de leurs familles et amis,"

Et pour les familles dans le malaise car divisée depuis l’élection du 6 mai 2007 ?
C’est possible d’inventer un Noël ni religieux, ni familial, juste citoyen voire militant ?



Pour Yldune Lévy et Julien Coupat, et tant d’autres
23 décembre 2008 - 13h37 - Posté par Maximiien alias Démocrite

Un excellent article dans l’Huma d’aujourd’hui avec une première page qui y renvoi...



Pour Yldune Lévy et Julien Coupat, et tant d’autres
23 décembre 2008 - 18h01 - Posté par schweiger robert

Mardi 23 decembre 2008 il est 17h55 j’apprends que la justice a decidée de garder en prison julien coupat et sa compagne !
il n’y a aucune preuve contre ces personnes , ils sont en prison pour delits d’opinions dans la france fasciste de sarkosy !

je me solidarise donc avec coupat et levy , j’ai les mêmes opinions qu’eux donc ma place devrait être auprés de ces deux personnes..
je devrais être au trou pour delits d’opinions dans la france du reducteur de pouvoir penser autrement "sarkosy"

la flics pourront facilement trouver mon identité et mes coordonnées avec mon IP , qu’ils viennent quand ils voudront !

vive la revolte ! vive l’insurection ! vive l’anarchie !



Pour Yldune Lévy et Julien Coupat, et tant d’autres
23 décembre 2008 - 19h57 - Posté par cerise 66

mon chien est brun, mon chat aussi, j’aime bien les hommes bruns, les hommes bleus vont-ils me tuer parceque je suis brune ?..... MOI AUSSI j’ai peur pour mes enfants qui marcheront les yeux baisses et non le poing levé.Reveillons nous, nous sommes nonbreux avec la rage au ventre . La couleur rouge coule toujours dans mes veines mais, parfois j’aimerais que cette couleur eclabousse les murs de toutes les villes, reveillons les moutons,soyons des loups bruns evidemment ! bref a quand la pétition pour riposter contre cette mascarade, d’internement !



Pour Yldune Lévy et Julien Coupat, et tant d’autres
23 décembre 2008 - 20h16 - Posté par gaf

he oui,t’a raison la louve
Cry wolf



Pour Yldune Lévy et Julien Coupat, et tant d’autres
23 décembre 2008 - 21h08

JULIEN COUPAT RESTE EN DETENTION....

La cour d’appel de Paris a refusé mardi la remise en liberté sous contrôle judiciaire du principal suspect de l’affaire des sabotages des lignes de TGV, Julien Coupat, a annoncé son avocate Irène Terrel. La chambre de l’instruction a accepté l’appel qu’avait déposé le parquet contre une première décision de remise en liberté prononcée vendredi par un juge des libertés.

Julien Coupat, 34 ans, en détention depuis le 15 novembre, reste mis en examen pour "direction d’une association de malfaiteurs et dégradations en relation avec une entreprise terroriste".

http://bellaciao.org/fr/spip.php?ar...







accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
DAZIBAO
14e festival des Canotiers mercredi 7 au dimanche 11 juillet 2021
lundi 5 juillet
L’association Ménil Mon Temps présente le 14e festival Les Canotiers, « cinéma et concerts en plein air », qui se déroulera du mercredi 7 au dimanche 11 juillet 2021 sur le parvis de l’église de Ménilmontant. Au programme : Des concerts (20h30) : Mer 7 : Dominique Grange et Mymytchell, avec Jonathan Malnoury (guitare) et Alexis Lambert (accordéon). Jeu 8 : Cheikh Sidi Bemol (solo). Ven 9 : TyArd, [Duo Électro-Pop]. Dim 11 : M.A.J, [Duo Électro-Folk’n’Roll]. (...)
Lire la suite
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite