Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

Cesare Battisti : comité de soutien de Douarnenez

de : Gérard Alle
vendredi 28 mai 2004 - 20h59 - Signaler aux modérateurs

Premières réactions politiques à l’envoi du bouquin de Fred Vargas :

1 - Pierre Maille, Président du Conseil général du Finistère, apporte son soutien : "Je n’ai aucun état d’âme par rapport à la doctrine Mitterrand. Sans porter de jugement sur les actes soi-disant commis, il apparaît que les Italiens accueillis en France ont largement fait la preuve qu’ils avaient tourné le dos à toute forme de terrorisme, les faits incriminés remontant à presque trente ans. J’apporte donc mon soutien à ceux qui s’opposent à l’extradition de Cesare Battisti."

2 - Des élus régionaux écrivent à Perben et au président de la 1ère chambre de la Cour d’appel de Paris :

Messieurs,

Je voudrais vous faire part de ma profonde tristesse de voir menacé gravement le maintien sur le sol français - et par delà sa liberté - de Monsieur Cesare Battisti. Vous avez déjà dû entendre et lire maintes fois tous les arguments politiques et juridiques - par ailleurs fondés - que vous ont avancés les nombreuses personnes qui se sont émues de la possible extradition de M. Battisti. À savoir l’ancienneté (Les années 1970) et le contexte particulier (les "années de plomb") dans lesquels se sont déroulés les faits reprochés. Puis l’engagement pris par M. François Mitterrand, de ne pas extrader les activistes italiens ayant abandonné la lutte armée. Engagement respecté par tous les dirigeants de l’État français... Jusqu’à ce jour.

Sans doute n’êtes-vous pas sensibles à ces arguments. Sans doute d’autres considérations vous animent pour extrader Cesare Battisti 25 ans après les faits qui lui sont imputés, et qu’il a toujours niés. Alors, puis-je, Messieurs, faire appel à votre conscience pour interrompre cette machine infernale ? Ce qui attend Cesare Battisti, c’est tout simplement la prison à vie. Et s’il ne la "méritait" pas ? J’en appelle également à votre bon sens et à votre raison. Quel intérêt, en effet, d’enfermer cet homme le reste de ses jours ? Sans doute, au plus profond de vous, en convenez-vous. Aussi, je vous en conjure, ne sacrifiez pas le vie d’un homme, aujourd’hui reconnu, installé et utile à la culture comme à l’humanité, au nom d’intérêts immédiats et - bassement - conjoncturels. D’avance, je vous remercie de répondre à ma requête, et vous prie d’agréer, Messieurs, mes sentiments respectueux.

Naïg Le Gars

Conseillère régionale,

Porte-parole du groupe UDB et Gauche alternative au Conseil régional de Bretagne, Maire adjointe de Pluguffan

3 - Le Conseil général des Côtes d’Armor et le Conseil régional de Bretagne devraient s’exprimer dans les prochains jours, si l’on en croit certains élus.

4 - Copie du courrier accompagnant l’envoi du livre : Monsieur le Président du Conseil général , Vous trouverez ci-joint un ouvrage, rédigé par la romancière Fred Vargas, au sujet de l¹affaire Battisti, qui démonte de façon magistrale une manipulation scandaleuse de l¹Histoire et des médias. Un homme risque aujourd¹hui la prison à perpétuité. Cet homme est un ami, un auteur de romans noirs, comme moi, et il est aujourd¹hui menacé d¹extradition vers son pays d¹origine, l¹Italie.

Je me permets de vous solliciter parce que l¹affaire a pris un tournant résolument politique, lors de l¹audition de Cesare Battisti, le 12 mai dernier, devant la justice. L¹avocate générale a tenté de faire valoir le contraire : " Votre juridiction est saisie d’une demande. Elle doit faire abstraction de considérations politiques, quelle que soit l’époque où elles ont été formulées. " Elle faisait ainsi allusion à la promesse faite par le Président Mitterrand, en 1991, de ne pas extrader les militants italiens.. Hors, une précédente demande d¹extradition avait été examinée par la même cour, en 1991, et rejetée. La défense a soutenu, par la voix de Me Irène Terrel, à quel point l¹affaire était, au contraire, politique : " Il n’y a aucun fait nouveau, si ce n’est des accords plus ou moins occultes entre deux ministres. " (en l¹occurrence entre D. Perben et le ministre italien de la Justice, membre de la Ligue du Nord). Elle a rappelé les interventions publiques de notre garde des Sceaux, dans cette affaire, " au même moment où il expliquait, dans l’affaire Juppé, qu’il n’était pas dans son rôle d’intervenir. " Puis elle a ajouté : " Déjuger vos collègues pour des raisons politiques, ce serait... je n’ose même pas le dire... Il y a séparation des pouvoirs en France. " Avant de conclure : " Je trouve indigne que l’on vous ait saisis et que l’on vous demande de dire le contraire de ce que vos collègues ont dit en 1991 (...). M. le Président, mesdames, les gouvernements passent, l’Histoire jugera. "

Il en va donc de l¹autorité de la chose jugée, un des fondements de notre République. La prise de position des présidents des Conseils généraux et des Régions revêt un caractère de la plus haute importance, avant la décision de la cour, qui sera rendue le 30 juin.

Aussi, je compte sur vous, et je vous remercie d¹avance, M. le Président, au nom de tous ceux qui se sont mobilisés dans cette affaire, pour défendre l¹État de droit.


Partager cet article :

Imprimer cet article




accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
DAZIBAO
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite