Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

COMPIEGNE ROYAL-LIEU LIEU DE MEMOIRE CONTRE LA GUERRE

de : BABEUF42
samedi 16 août 2008 - 22h50 - Signaler aux modérateurs
6 commentaires

L’armée française s’est retirée de Royal-Lieu ; un mémorial de l’Internement et de la Déportation vient d’être créé dans trois bâtiments. Il a ouvert au public le samedi 23 février 2008.

Je l’ai visité ce samedi 16 août avec mon épouse.

Ce camp de Royal-Lieu hébergeait auparavant et notamment l’armée de l’air qui en avait fait un lieu de formation.

C’est à cet endroit que j’ai accompli mes classes en 1962 au moment où la guerre d’Algérie s’achevait. Nous étions des jeunes troufions aux mains des commandos de l’air pour nous apprendre comme on dit « le métier des armes ».

Je me souviens encore de tous ces gradés à l’allure martiale qui hurlaient leurs ordres et j’avais l’impression de me trouver devant des « clowns dangereux ».Je faisais partie de la génération de Yé-yé et manifestement ils n’aimaient pas cela.

Ce camp était composé de bâtiments alignés par rangées et destinés à loger la troupe et notamment, en dehors de nous, les rappelés d’Algérie qui rentraient et qui n’en avaient plus « rien à foutre de l’armée ».Je me souviens que pour l’anniversaire de la mort de l’enfant chéri de l’armée de l’air : Guynemer ; les gradés avaient prétendu les faire défiler dans Compiègne et ils durent leur faire rebrousser chemin devant le comportement indiscipliné des libérables.

Jamais ces « individus » qui nous formaient ne nous ont conté les heures tragiques de ce camp de déportés.

Pourtant ils étaient très diserts sur l’histoire des armes dans leurs harangues quand ils nous mettaient au carré dans la cour ; ils ne nous ont pas indiqué que des hommes, des femmes et des enfants ont été amenés à cet endroit pour partir dans les camps d’extermination ou pour être exécutés dans la forêt de Compiègne qui jouxte le camp.

Ils préféraient nous parler de leurs exploits militaires en Algérie.

Il y avait parmi les jeunes de mon âge une recrue qui pleurait et comme j’étais son voisin dans la chambrée je l’ai interrogé sur le pourquoi ; et j’ai appris que son père était parti de Royal-Lieu pour la déportation et qu’il n’en n’était jamais revenu.

C’était un résistant.

Les militaires de carrière ont donc ignoré ce camp de concentration.

J’ai donc revu ces lieux et je dois dire que ce mémorial est une très grande œuvre.

Est retracé le passage de plus 50000 personnes avec des témoignages de ceux qui en sont revenus.

Il a été comptabilisé plus de 39900 morts en déportation parti de Royal-Lieu.

Il y eut beaucoup de déportés politiques et en particulier les communistes mais aussi des gaullistes, des catholiques.

Des juifs sont partis de Compiègne ainsi que des tziganes.

J’ai pu voir, relaté dans les présentations, le rôle joué par les communistes pour animer la vie du camp ; notamment en matière de culture et de formation et j’ai été étonné de voir que dans ces moments là, les communistes enseignaient Marx et par exemple la théorie de la plus value dans des cahiers qui sont affichés.Ils faisaient aussi des cours de français, des maths, de la sciences naturelles etc.

J’ai écouté le témoignage de Marie Claude Vaillant Couturier sur les camps nazis au procès de Nuremberg ; elle était partie de Compiègne avec 239 militantes femmes et 39 revinrent des camps. Il y a aussi le témoignage d’André Tollet sur les évasions de Compiègne et j’ai découvert les galeries où les déportés s’étaient enfuis.

Ces galeries étaient dans un des bâtiments militaires où nous étions cantonnés ; elles étaient cachées ; jamais on ne nous a dit qu’existait des galeries creusées par les déportés pour s’enfuir du camp nazi. J’ai vu bien d’autres choses dans ce musée du souvenir et j’invite à le visiter et à se rappeler que des hommes et des femmes ont été envoyées de cet endroit dans les camps de la mort par un individu nommé Pétain qui officiât à la guerre 14/18.

Les expositions sont très bien présentées avec des moyens modernes et permettant à chacun et en particulier aux jeunes générations de saisir que des français collaborateurs ont envoyés à la mort des hommes, des femmes et des enfants.

Nous avons griffonné quelques mots pour la paix sur le livre d’honneur et pour dire notre satisfaction de l’édification de ce mémorial.

Au moment où la haine, le nationalisme, le fascisme relèvent la tête en Europe, et dans d’autres partie du monde, il est utile de rappeler que des hommes et des femmes ont été victimes de ces théories nationalistes, xénophobes, antisémites, anti communistes et racistes.

Oui la paix est une revendication de classe face aux cliquetis des armes et de l’installation de nouvelles bases de l’OTAN en Europe Centrale et dans le Caucase.

Il faut interdire à Sarkozy le retour de la France parmi le va t’en guerre capitalistes de l’OTAN.

Babeuf 42


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
COMPIEGNE ROYAL-LIEU LIEU DE MEMOIRE CONTRE LA GUERRE
28 septembre 2008 - 20h54 - Posté par isangor@yahoo.fr

bonjour, je suis en train d’écrire un livre sur mon père qui a été interné à Ryallieu jusqu’à son départ pour Neuegamme le 4 juin 44, j’ai bien aimé votre article, pourriez vous me dire où se trouvaient les traces de l’écriture des prisonniers quand vous les avez vues en 62
merci
isabelle



COMPIEGNE ROYAL-LIEU LIEU DE MEMOIRE CONTRE LA GUERRE
19 janvier 2009 - 19h32 - Posté par ollitrault georges

PRISONNIER A LA FRONTIERE ESPAGNOL LE15 05 1943 MIS A LA PRISON MILITAIRE DE TOULOUSE TANSFER AROYAL LIEU DEBUT JUIN 1943 ON CHANTE LA MARSEILLAISE LE 14 JUILET LE BOL Deau florine j’ai mes 18 ans le 3 7 43la......aidé par plusieurs camarads pedrono..devulder..couder le marchand...j’ entreprends de m’evader.....les details onété donnésau memorial.......il peuvent etre lu ....le 8aout43 je retrouve la liberté....je suis resistant en bretagne encerclés avec mon groupe fin fevrier 44 je suis blessé mis en cellule d’hopital a st brieuc d’ou je m’evade vous devinez que je savais a quoi m’en tenir avec les s.d et milice...que cela etait triste quand nous avons vu le retour des deportés..si peu nombreux...depuis avec les associations ici en bretagne cotes d’armor nous entrenons la memoire ........descamps ...et du ft122....avec la résitance........signé ollitrault georges ex f t p f22600 st caradec..........


COMPIEGNE ROYAL-LIEU LIEU DE MEMOIRE CONTRE LA GUERRE
3 février 2009 - 16h47 - Posté par jeanclaude

bonjour, c’est quoi ce "message" que vous noter sur le site ?
merci


COMPIEGNE ROYAL-LIEU LIEU DE MEMOIRE CONTRE LA GUERRE
14 février 2009 - 19h14 - Posté par ollitrault georges

j’ai appris que ma fille erika vous avais envoyé un courrier détaillé sur mon evasion de ma cellule ou javais été transporté du camp royal lieu ..ou j’etaisdétenundepuis juin 43 arreté a la frontiere espagnol en mai43......je voulais seulement brievement..confirmer cett lettre.....recvez mes salutations...signé ollitrault


COMPIEGNE ROYAL-LIEU LIEU DE MEMOIRE CONTRE LA GUERRE
28 juillet 2009 - 17h18 - Posté par ollitrault

le 14 juillet1943 devant les mitralleuses des mirador a la fin de l’appel du matin tous soit plusieurs centaines tous groupés.devant les boches présents.Nous entonnons la marseillaise a tue tete.... CE jour la punition boche fut l’interdiction de rentrer dans les baraques car il faisait tres chaud pas d’ombre et l’eau fut coupé....MAIS NOUS AVIONS montré notre PATRIOTIME....façe aux nazis...


COMPIEGNE ROYAL-LIEU LIEU DE MEMOIRE CONTRE LA GUERRE
28 mars 2010 - 16h25 - Posté par meriadec

IL FAUT LIRE RETROUVE LA LIBERTé SUITE A L’EVASION
DE LA CELLULE OU IL AVAIT ETE TRANSFERER GRACE AUX SOUTIENT DU CHEF INFIRMIER DU CAMPS OU IL ETAIT POUR UNE APPENDICIDE SIMULé aidé aussi de camarades complices le16 juillet 44 evade le 8 aout 44 son evasion est expliqué dans le document de erika......kenavo






accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
DAZIBAO
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite