Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

DALAI-LAMA : BREF COUP D`OEIL SUR UN NID DE VAUTOURS

de : himalove
vendredi 15 août 2008 - 23h21 - Signaler aux modérateurs
3 commentaires

Malgre ce que repete a l`envi, Tenzin Gyatso, le gouvernement tibétain en exil est une eglise constituant un minuscule Etat, un peu comme le Vatican, avec à sa tête un prince de l`eglise, le dalai-lama, choisi par les “eveques” de la secte gelougpa.

Pour satisfaire leurs parrains americains, ce gouvernement fantoche a établi un cadre legislative, Assemblée des députés du peuple, un organe exécutif, Kashag, et un organe judiciaire, Commission de la justice suprême du Tibet, qui miment un semblant de separation des pouvoirs.

Mais le dalaï-lama, omniscient et omnipotent, demeure le maitre inconteste du pouvoir spirituel...

La preuve : son trone, couvert de faux joyaux, est installe, symboliquement, au coeur meme de l`Assemblee au-dessus des sieges des deputes ; et le premier ministre porte la toge monacale.

“Le gouvernement democratique” de Dharamsala est une sorte de village Potemkine ou l`on delivre aux refugies des papiers de couleur jaune qui ne servent a rien ; les sujets du dalai-lama ne peuvent ni traverser les frontieres avec ses papiers ni pretendre a de quelconques droits sur le sol indien.

Seuls les riches, c`est-a-dire les nobles et leurs relatifs, peuvent se payer des passeports onusiens, indiens, nepalais ou chinois.

Les pauvres tibetains qui vivent dans des bidonvilles appartiennent corps et ame a “l`Ocean de sagesse” et a sa bureaucratie de pacotille.

Les enfants qui viennent du Tibet s`ils appartiennent a une autre secte religieuse, Bon, Nigmalpa, Sakya, Drukpa, etc. doivent faire allegeance a la seule figure de l`etat-eglise, le XIVe dalai-lama.

Les adorateurs de la divinite gelougpa Dorje Shugden sont invites a cracher et injurier l`image bannie par une bulle papale, s`ils souhaitent etre pris en charge par l`administration....

 “Nombre de tibetains `evades du Tibet` sont, en fait, des touristes venus voir des proches ; ils se font enregistrer par le bureaux des refugies, recoivent les 500 roupies qu`on donne au nouvel arrivant et refont le chemin inverse…” raconte Tsering, un habitué du systeme.

D`après les experts en tibetologie, la philosophie de cette entite, dirigee par Gyatso et ses freres, est inchangée depuis qu`elle a ete creee, il y a plusieurs siecle, aux frontieres de la Mongolie, par un empereur chinois lequel a nomme le Premier dalai-lama...

Un tibetologue chinois Bi Hua crache avec mepris sur cette entite : “Il s’agit juste d’une autre église médiévale d’Europe déguisée en démocratie occidentale”.

Pour un psychanalyste ethnologue, “le dalaï-lama, dans ce village des contreforts de l`Himalaya, est le surmoi d`une communaute attardee de quelques milliers d`ames dont le mode de penser se serait arrête, quelque part, entre le XII et XIIIes siecles”.

Les nobles rimpoche qui composent la cour du dieu-roi, quant a eux, semblent etre fortement impressionnes par le grand timonier qui les a vires du Tibet en 1959.

Le musee du genocide, construit il y a quelques annees, qui pretend que les chinois ont tue plus d`un million de tibetains* depuis 1950, represente Tenzin Gyatso comme une sorte de Mao-tse-toung, infaillible, dont la moindre pensee respire la grace et la justesse.

Il y a la, pour l`observateur attentif, un curieux melange de superstitions moyenageuses, de fascination inconsciente pour la Chine rouge.

Tellement sure d`elle et conquerante, cette Chine medaillee olympique, que la minorite tibetaine, en exil, se sent oblige de comparer le dalai-lama au grand timonier.

 “Le culte de la personnalite est tellement pousse, a Dharamsala, que les sujets de Sa majeste pretendent que la sueur et l`odeur de Tenzin Gyatso ont des vertus miraculeuses” me dit un touriste chinois.

La chose n`est pas extraordinaire sur le continent indien ; on recuperait le crottin et l`urine des Maharadjas, autrefois, pour en faire des philtres et des parfums...

La croyance a donne naissance a une industrie lucrative : selon un apothicaire, crasseux et coiffe d`un bonnet zanskari, le dalai-lama passerait sa journee a souffler sur des pillules, faites d`herbes himalayennes et de poussieres “divines”, a avaler au dernier quart de la lune montante.

En France, le marabout Tenzin Gyatso serait accuse d`exercice illegale de la medecine, traffic de drogue, de faux, usage de faux, abus de confiance et manipulation de personne vulnerable.

En Inde, Il est le Bouddha vivant, c`est-a-dire celui qui soigne par la parole…

Les cancereux en phase terminale et les grabataires a cinq minutes de la tombe viennent du bout de monde, par charter, acheter ces produits miracles.

La spiritualite tibetaine s`est faite une specialite des soins palliatifs et de l`accompagnement aux riches mourants.

Le lama qui illustre le mieux le phenomene, c`est l`escroc genial Sogyal Rimpoche avec son best seller, “Le livre tibetain de la vie et de la mort”.

“Un Bardo Todol” a l`usage d`aide soignant, mal intentionne, qui souhaiterait etre couche sur le testament de riches patients.

Dans les annees 1980-1990, le lama a connu la fortune et la celebrite aux Etats-Unis. Helas pour lui, la roue du karma a brutalement tourne.

Des disciples de sexe feminin l`ont denonce, en 1994, a la police ; pendant 19 ans, le lama persuadait ses auditrices d`avoir des relations sexuelles avec lui pour atteindre l`illumination…

Le Maitre etant riche, il a pu eviter un proces en payant tres cher ses victimes.

Mais revenons au soit-disant gouvernement tibetain en exil, modele de democratie.

Au sein du gouvernement en exil, le président de l’Assemblée et les Kalons (ministres) du Kashag sont soumis au dalaï-lama.

A la fois saint et gouverneur, c’est lui qui fixe les résolutions du Kashag et de l’Assemblée ; et nomme les officiels aux postes gouvernementaux.

Il est le maitre du calendrier et le patron des bouddhas. Ses frères DamCe Tubdainnorb et Dainzin Qoi’gyai (nom et prononciation chinoise des ”elus”) sont des bouddhas vivants, et occupent des postes officielles au gouvernement.

Le pouvoir spirituel et temporel du DL est inscrit dans la constitution du gouvernement ; aussi aucune personne, raisonnable, ne peut denoncer ouvertement le nepotisme de la famille royale.

Le frère du dalaï lama Gyalo Toinzhub (Thondup) est responsable a la fois de la securite, de la diplomatie et de la finance ; autre frère cadet, Losang Samdain, est ministre de la Sante.

La soeur cadette Jezuin Bai’ma dirige le département de l’éducation.

Le beau-frère a été “ministre de l`Interieur” pendant 18 ans... De nombreux parents de Tenzin Gyatso ont occupé des postes importants dans son gouvernement.

L`histoire de cette famille agrippee au pouvoir depuis les annees 1940 au Tibet jusqu`a aujourd`hui, en Inde, en exil, est pleine de coups de poignards, de lettres empoisonnees et de trahisons.

L`histoire de l`evasion rocambolesque du Tibet en l`an 2000 du XVIIe Karmapa, choisi curieusement par le DL et la republique populaire de Chine, illustrerait bien la saga.

Cette evasion etait une necessite pour la survie de la secte ; des rimpoches comme le gerant Sharma, proche des interets indiens, avait choisi un autre tulku pour succeder au tres riche XVIe Karmapa, protecteur du monastere de Rumtek au Sikkhim.

Il fallait empecher que ce Karmapa, choisi par l`Inde, soit intronise…

Cette histoire pourrait faire l`objet d`un thriller passionnant et enrichir un producteur de Bollywood.

Mais, helas ! cela n`interesse meme pas un scenariste de film B de Hong Kong.

Pourquoi une telle protection ?

La republique populaire de Chine et l`Union indienne protegeraient-elle ensemble cette mafia ?

Himalove

* Selon Patrick FRENCH, l`ancien directeur du mouvement “Free Tibet” : le chiffre d`un million et demi de victimes tibetaines, donne par le gouvernement en exil, est une supercherie.


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
DALAI-LAMA : BREF COUP D`OEIL SUR UN NID DE VAUTOURS
16 août 2008 - 00h12

Au fourneau les obscurantistes religieux.

Au travail, comme tout le monde.



DALAI-LAMA : BREF COUP D`OEIL SUR UN NID DE VAUTOURS
16 août 2008 - 10h27

70.**.138.***

Tenez... pour voir encore d’autres facettes de cet enfant de famille mulsulmane tibétaine élevé au rang de grand chef incontesté et incontestable à qui on a répété comme un mantra qu’il était spécial et un bouddha vivant. www.aboutwss.org/fr, si seulement c’était une fiction, mais c’est la triste vérité.



DALAI-LAMA : BREF COUP D`OEIL SUR UN NID DE VAUTOURS
17 août 2008 - 09h11 - Posté par himalove

Je tiens a m`excuser, aupres des lecteurs, pour les trop nombreuses fautes d`orthographe qui emaillent mon texte et rendre penible sa lecture.

Je ne dispose pas d`un clavier "francais" et de systeme de correction automatique en langue francaise.

L`article a ete ecrit et publie trop hativement.

Cela dit je ne renie rien de ce que j`ai ecrit : Tenzin Gyatso et ses freres sont des escrocs et des imposteurs, nourris, loges, blanchis, par une bourgeoisie mondiale qui a des problemes metaphysiques face a la mort.

Bien que partageant pas mal le point de vue de la Chine sur la nature du DL et son gouvernement - je me suis servi du reste d`articles chinois pour composer le texte que vous denoncez -, je pense qu`il existe, de maniere sous-terraine et non dite, des complicites entre la secte religieuse et le gouvernement chinois.

Un peu les memes qui existent en Inde, entre New-Delhi et les innombrables sectes, Rama Soami, Sai Baba, Osho, etc., qui pullulent sur le sol indien.

Ces sectes ont une utilite publique dans l`economie liberale. Lorsque l`appareil d`etat se desengage des secteurs educatifs et de sante, elles prennent le relai. Elles batissent des semblants d`ecoles, des dispensaires, et, surtout, dans le deploiement de leur propagande, empechent les gens de penser et de se revolter.

Dans le meme ordre d`idee, la propagande qui fait s`affronter la clique du dalai-lama, le peuple tibetain martyrise par les mechants chinois, et Pekin, est factice.

Cette propagande, largement diffusee par les medias et reprise par les militants des deux bords sert a occuper le terrain.

C`est d`autant plus vrai, pour la cause tibetaine, que ces derniers, hormis la marionnette souriante, ne possedent aucun leader, aucun parti politique, qui puissent developper une strategie d`emancipation.

Tashe Deley !

Himalove







accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
DAZIBAO
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite