Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

Marina Petrella

de : hamed
mercredi 6 août 2008 - 00h07 - Signaler aux modérateurs
7 commentaires
JPEG - 118.3 ko
Hamed Merakchi et Bellaciao

Hamed Merakchi et Bellaciao

Signez la pétition de soutien ici

de Hamed Merakchi

Je sais que la bataille n’est pas finie, mais je sais aussi grâce à vous tous que ceux qui marchent debout non pas tous disparus.

Au revoir les maitres à penser, bienvenue aux maitres à agir.

Je voudrais vous remercier tous et toutes pour ce moment de bonheur et je le ferais, mais aujourd’hui je vous le dis collectivement en prenant les deux extrêmes :

 à toi jean Jacques de Felice...

 à toi Alain le sdf qui chaque jour me demandait des nouvelles de ma compagne.

A tous reconnaissance éternelle.

JPEG - 7.8 ko
JPEG - 108.5 ko

Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
marina petrella
6 août 2008 - 08h42

Je vais te répéter ce que j’ai écris à Marina :"....... nous fêterons ta sorti même
si cela doit nous obliger à monter à Paris, Claude devrait être facile à convaincre...." Un premier pas est franchi Maintenant l’abandon du mandat
d’extradition et tu retrouveras Marina et vous pourrez vous reconstruire.
De tout coeur avec vous trois en souvenir d’Epinay. Jean-Paul



Marina Petrella
6 août 2008 - 11h16 - Posté par picouz34

Bonjour

Pour moi, une vraie démocratie se mesure aussi à sa capacité de faire preuve de compassion et de pardon !!

BON VENT A VOUS !!!!!



Marina Petrella
6 août 2008 - 12h23 - Posté par

Ni compassion,
Ni pardon,
Ni miséricorde !

Ce que nous devons exiger, c’est le respect de la parole de la France.
Celle donnée par la République à travers le président Mitterrand.
Point final !!!

Le moins que je puisse dire à propos de Petrella, c’est que je ne partage pas du tout son engagement de l’époque auprés des brigade rouge.
Celui-ci a été néfaste pour le mouvement populaire et néfaste pour la classe des prolétaires !
Mais si nous autorisons ce Nicola Pacotille a flouer de la sorte la parole de la France, c’est la République qui s’en trouvera bâillonnée.

SAd


Marina Petrella
6 août 2008 - 14h52 - Posté par François Pellarin

Salut Hamed,

Il n’y a personne à remercier , il n’y a que des camarades qui se battent pour la liberté.Et en nous battant pour la liberté TOTALE de Marina nous nous battons aussi pour nos libertés.

Le combat de Marina est le nôtre tout comme celui de C.Battisti et autres camarades pour qui la France reprend la parole donnée,ce qui est totalement inadmissible.

Marina doit pouvoir se soigner sans craindre l’extradition,elle doit être complètement et définitivement libre.

Continuons la mobilisation !!!

LIBERTE TOTALE INCONDITIONNELLE POUR MARINA PETRELLA !!!

François et Monique Pellarin


Marina Petrella
6 août 2008 - 19h49 - Posté par orphée

Marina, rien que l’idée que son compagnon et sa fille magnifiques de passion et de courage puissent aller la voir sans contrôle est force de vie !

J’imagine que face à sa fatigue il ne faut pas tenter de la voir quant à nous, à plus forte raison les plus éloignés de l’action quoique nous soyons restés solidaires et convaincus.

Aussi merci de lui transmettre tout notre amour et notre respect pour elle, ainsi que notre
profonde sympathie pour sa famille, qui sans lui faire chantage, face au péril, a conjointement combattu pour la soutenir et l’expliquer à l’extérieur de la prison et de hopitaux carcéraux.

J’en profite en quidam pour remercier Irène Terrel... sa patience, sa dignité et sa
souplesse dans l’accompagnement de ceux qu’elle défend, sans se
départir de ses idées, et de lui adresser une pensée attristée pour la disparition de maître Jean-Jacques de Felice.

Il avait tant fait par son engagement pour la justice depuis la guerre d’Algérie...
tant de gestes engagés avec peristance et cohérence dans un monde devenu décérébré de ses droits individuels de penser, Jean-Jacques de Felice, dont la mémoire présente accompagne sans aucun doute cette belle victoire d’amour et d’intelligence.

Probablement est-ce un premier pas vers le retour à
la raison collective par ici, dans l’affaire de nos réfugiés franco-italiens.. du moins on commence à y croire, cela redonnerait tant d’énergie et de courage d’avenir à tous, à la société malade de l’Europe supra économico-politique et délocalisée, elle-même — une Europe des métanationalismes comme un pire des nationalismes ?

Eux devenus en toute participation sociale exemplaires parmi les citoyens français, et si bien intégrés car ils n’ont pas voulu vivre ici en étrangers mais y accomplir le destin commun du pacte dans lequel notre pays se présente encore et la preuve dans la levée d’écrou, et quant à eux comme nous, chacun dans sa situation et sa personnalité singulière se développant localement, dans la plus grande estime du pays d’accueil ou résidentiel légitime, quoiqu’à un moment pourtant il faillit à ses devoirs mais qui vient de prouver qu’il peut se rétablir... Voyons si le rétablissement sera cohérent jusqu’au bout...

Maintenant je pense à Paolo Persichetti qui a pris le
risque de publier un article prenant position sur la necessité de solder les années de plomb en italie, et à Oreste Scalzone qui toujours se bat pour ses amis au risque de sa propre santé..

Je pense encore à Cesare, au Brésil... à propos duquel nous nous
retrouvions tous autour d’un café après chaque séance à la Cité...
sans même nous connaître, mais finissant par nous reconnaître
chaleureusement chaque fois. C’est là que j’ai découvert, au contact
convivial forgé par ces rencontres et nos espoirs en dents de scie,
la personnalité comme un titre de noblesse de Marina, toujours réservée mais on sentait bien qu’elle était quelqu’un, on vient de constater sa droiture éthique jusque dans son choix de faire la grève de la vie pour empêcher l’infamie de se l’approprier, mais aussi pour réinstruire les raisons symboliques collectives, dans l’affaire des réfugiés italiens traités dans le cadre d’avantages monnayés inavouables, toutes ces années...

Marina, ce n’était qu’une grève, un peu trop longue : mais te revoici, peu à peu !

Cesare, qui a du fuir, pourvu qu’il obtienne là-bas un tatut de réfugié. Ce ne serait que justice après tant de harcèlement et d’acharnement ... délire de l’esprit du talion imprégnant les demandes au nom des lois en actuelle Italie.

C’est aussi par le chemin de Cesare que j’ai rencontré ce type formidable de confiance d’engaggement à la foi héroïque, mais positif et joyeux malgré les épreuves, totalement ouvert et non répressif au plan des idées exprimées (et c’est pourquoi on ne peut l’oublier même quand on ne veut pas s"engager dans un parti), militant avec son coeur, et qui se nomme Roberto — de bellaciao !

Merci Roberto !

Nous verrons si la présence avisée des personnalités italiennes secourables, et de
leurs filiations solidaires, par le sens de leur action se rapprochant
de notre persévérance critique, mèneront à la levée du mandat
d’extradition...
Et si tel était le cas, tous nous ne pourrions que
nous réjouir de tant de complexité et de diversité pour concourrir à la
solution pacifique d’un problème fossile, déjà prescrit par
l’histoire. Quelque chose aurait enfin changé infirmant un des pires apects de l’Europe.

Le combat de Marina a fini par faire lever des personnes de diverses origines sociales inégales et aux intérêts bien différents... Cela s’appelle un mouvement : tous ceux personnes ou groupes qui y ont concourru y ont leur place, et c’est une unité de fait, une autonomie pragmatique inaliénable augurant de l’élargisement du soutien et de sa force pour réaliser les solutions... Même si tous ceux qui sont concernés n’y retrouvent pas les catégories de leurs propres représentations, seul le résultat révèlera le sens éprouvé et l’actualité du changement.

Continuons, continuons... du moins est-ce que je me dis.

Marina, si sage jusque dans ses choix terribles contre elle pour combattre depuis la prison, pour sa liberté personnelle égale aux libertés collectives, que son humour subtil au-delà de tout lui revienne.

Mais nous savons que le chemin de vie ne sera pas tout à fait
retrouvé tant que la mesure d’extradition elle-même ne sera pas
levée...

J’y crois car l’action élargie est puissante en ce qu’elle réalise à l’acte même une démocratie ou une république citoyennes, respectueuses des individus ; sans quoi elles ne sont plus que des façades factices cachant des dictatures autocratiques ou oligarchiques.

Marina, vraiment nous l’aimons.

Je l’embrasse de tout mon coeur,

Pour tous les italiens des années de plomb nous crions le seul mot d’ordre viable pour le retour de la paix collective respectiv e et réciproque, seul facteur d’énergie ociale positive dans un pays à l’économie sinistrée, où la jeunesse se suicide de désespoir :

AMNISTIE GÉNÉRALE !

Du moins est-il en notre pouvoir de le dire sans ingérence, vu l’ingérence par le biais des conventions supra-citoyennes des pouvoirs, dans nos propres traditions de respect des droits et devoirs individuels, au nom desquels les italiens ont été reçus et contre lesquelles on voudraiit les soustraire, alors que notre situation a pu leur donner place d’exister parmi notre région d’Europe.

Orphée



Marina Petrella
6 août 2008 - 20h11 - Posté par orphée

pardon pour les omissions de typos, mon clavier est comme moi.. il viieillit !


Marina Petrella
7 août 2008 - 00h34

bonsoir,

Je me permets de vous embrasser Marina,vos filles et vous Hamed,qui avez été d’une solidarité si exemplaire que j’en ai les larmes aux yeux !

Ellejo.dont tous les posts ont sauté sur rue89.

courage.
Respects.
Solidarité.







accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
DAZIBAO
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite