Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

Quid de la censure sur Internet ?

de : Maxime Vivas
jeudi 31 juillet 2008 - 10h00 - Signaler aux modérateurs
9 commentaires
JPEG - 13.4 ko

L’histoire des noirs interdits de bistrot en Chine est un bobard. Il faut être un peu beaucoup passionnément anti-chinois pour y avoir cru un instant.

Quid de la censure sur Internet ?

de Maxime Vivas

J’ai lu sur un autre site que « Les USA sont le premier censeur sur l’Internet ! Ils investissent des millions de dollars dans une lutte acharnée contre toutes les informations qui pourraient sortir concernant la réalité de l’Irak, ou d’autres opérations sensibles (Venezuela, etc.). »

Vrai ! Ils interdisent aussi aux Cubains l’accès au câble (qui passe près des côtes de l’île). Mais la presse française, qui déplore les restrictions pour l’accès à Internet ne l’écrit jamais. Les USA tirent aussi un peu vite sur les journalistes non embedded qui filment leurs guerres.

Quant à la Chine, essayons de nuancer (et merci de ne pas me rétorquer que je suis un partisan du système chinois). Ce qu’on découvre aujourd’hui est conforme à ce qu’avaient dit les Chinois : « Tout sera mis en œuvre pour que les journalistes venus couvrir les JO puissent travailler ».

Les journalistes pour qui les JO sont prétexte à l’obtention d’un visa avec mise à disposition d’équipements performants et de locaux confortables pour se livrer, in situ, à une analyse politique prolongeant celle qu’ils firent en avril sur le Tibet par exemple ou pour élargir sur le Ouïgour sont bridés. Aucune promesse ne leur avait été faite sur ce point. Faire semblant de le découvrir aujourd’hui est un mensonge médiatique qui méprise le lecteur ou le téléspectateur.

Mon propos n’excuse pas la censure, je ne dis pas que c’est bien, mais je recontextualise.

Pour des raisons familiales (et non de « villégiature » comme l’a écrit une journaliste du Figaro qui savait qu’elle mentait), j’étais en Chine en avril.

J’ai mesuré sur place et comparé deux cas flagrants de censure :
1- Il m’a été impossible de me connecter sur certains sites. Parfois, des stratégies simples permettaient le contournement. Dans d’autres cas, la connexion était impossible. Par exemple, quand je tapais « RSF » (c’était dans les jours qui ont suivi les incidents autour de la flamme olympique à Paris).
2- J’ai constaté aussi comment un citoyen, qui n’avait pas parlé comme le souhaitait l’animateur d’une émission, a subi le couperet d’une censure totale à la télévision. Comment le sais-je ? J’ai visionné en Chine sur Internet une émission de France 2 (« Complément d’enquête), violemment antichinoise, à laquelle j’avais accordé une interview de deux heures : pas une seule de mes paroles n’est passée. Je n’y faisais pas plus qu’ici l’éloge de la Chine, j’y parlais de mon livre « La face cachée de Reporters sans frontières. De la CIA aux Faucons du Pentagone ». Finalement c’est Ménard qu’ils ont fait longuement parler, promu par notre télé et non censuré par les Chinois, au moins dans ce cas là. Les ciseaux étaient à 100% français.

L’erreur (outre celle de croire que la censure n’existe pas chez nous alors qu’elle est multiforme et terrible) serait de sous-estimer les conséquences de notre racisme antichinois sous-jacent. La liberté en Chine ne va pas progresser au rythme voulu par Paris ; nos maladresses ont déjà provoqué un réflexe nationaliste qui rapproche les citoyens chinois de leur gouvernement (ce qui n’aide pas la « dissidence »).

Fustigé par les opinions françaises et chinoises,Sarkozy ira à Pékin. Bush aussi, mais moins décrié. Il peut remercier une ONG française qu’il subventionne et qui a fait de la belle ouvrage. Pékin vient de geler toute autorisation d’implantation d’entreprises françaises en Chine, et ce n’est sans doute qu’un début dont se félicitent nos concurrents aux USA.


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
Quid de la censure sur Internet ?
31 juillet 2008 - 10h23

sont bridés.

Hi hi hi ah a ha ha oh oh :) LOL

Pardon, je n’ai pas pu m’en empêcher.

Cela étant dit, cet article est très intéressant et tombe pile poil- je me disais ce matin justement après avoir couté Rance Info où une somme d’informations toutes contradictoires mais d’apparence véridique tourne en boucle depuis des heures, je me disais donc, que j’avais hâte d’aller sur le Web dénicher des trucs intelligents objectifs et informés sur le sujet de "Chine Censure Internet".

Et non je ne pense pas que tu sois un défenseur du système chinois ( moi non plus d’ailleurs) - mais, comme pour l’histoire du Tibet, il faut se battre pour avoir le droit de faire la part des choses, avoir le droit de dire la VERITE, c’est ça le fondement de la liberté d’expression et une des sources de l’émancipation de l’homme.

Merci donc.

LL



Quid de la censure sur Internet ?
31 juillet 2008 - 11h53 - Posté par

Et en refusant d’abaisser leur droits de douane agricoles à l’OMC, les chinois viennent encore d’agraver leur cas...

CN46400


Quid de la censure sur Internet ?
31 juillet 2008 - 10h37

Je ne veux pas foutre le bazar mais les journalistes vont en Chine pour commenter les exploits sportifs ou pour faire de la politique.
Je me pose des questions !



Quid de la censure sur Internet ?
31 juillet 2008 - 11h13 - Posté par

Bon ben alors ça dépend :)

Pendant les JO, s’ils vont en Chine c’est pour parler "politique" ; s’ils vont aux USA, c’est pour parler sport.

Ne te casse pas la tête va. Le but dans tout ça, c’est toujours de pouvoir casser du coco à échelle mondiale.

Même s’il se trouve nombre de communistes qui pensent que éventuellement la Chine n’est pas (ou n’est plus ) un "pays communiste", bien sur, cela n’a pas d’importance.

On va ressortir la vieille rengaine Chine = coco = facho.

Voilà.

C’est pour ça que c’est important d’avoir des discours comme celui de M. Vivas sur la question, de pouvoir, au moins, faire la part des choses. De ne pas tomber dans la défense idiote de "la Chine parce qu’elle est communiste" - non, c’est pas ça le débat. Ni dans la critique stupide.... ""la Chine parce qu’elle est communiste" ....

Il y avait un article intéressant aussi sur le postcommunisme en Chine dans le Monde Diplo de juillet - je le recommande.

On a du mal à qualifier la Chine aujourd’hui du point de vue du système et du régime. Ca ressemble bcp à l’URSS par certains côtés. Mais ça peut ressembler aussi aux USA par d’autres côtés...Et puis tout simplement , à la chine avec son histoire et son évolution.

L’important c’est qu’on puisse avoir des données fiables, des parts de vérité, qui permettent ensuite d’avoir des analyses fiables.

L’important c’est de pouvoir sortir de la pensée dominante et bêlante.

Et de savoir regarder la poutre qui est dans notre œil et pas seulement la paille dans celui du voisin.

Et encore une fois, je précise comme M. Vivas, que je ne défends pas la censure ni le régime chinois. En tout cas, certainement pas au motif que ce serait "communiste". Mais ça me gonfle d’entendre n’importe quoi sur ce sujet, même si je suis loin d’être une spécialiste, il y a un minimum de bon sens...non ?

LL


Quid de la censure sur Internet ?
31 juillet 2008 - 20h48 - Posté par 93 Montreuil

C’est bizarre,la plupart des intervenants sont comme ceux qui cherchent après les lunettes qu’ils ont au nez.
Comment ne pas voir que la plus implacable CENSURE c’est de priver la Presse
Ecrite de moyens économiques,
comment ne pas savoir alors que l’on se targue
d’Internetiser, qu’en France 99,99% des Jounaux appartiennent à Des Groupes de Presse qui sont des Portefeuilles d’actions des grands groupes industriels et financiers ,des milliards de bouillons sont "recyclés",les Gratuits intoxiquent les Transports en commun tout l’info est dirigée dans le but de la pensée unique.
La Tv et la quasi totalité des radios diffusent des discours patronaux.
Tout est bon même "à perte" pour occuper l’Espace et perpetuer l’Idéologie dominante de cet ancien régime .
Comment ne pas voir le travail en sous oeuvre de la Publicité dans toute cette
guerre idéologique ?


Quid de la censure sur Internet ?
2 août 2008 - 07h46 - Posté par ibnrushd

La campagne anti-chinoise dans le contexte des JO a atteint des proportions qui frôlent l’hystérie, même les JO de Moscou n’avait pas connu un tel niveau de désinformation. La Chine est aujourd’hui le bouc-émissaire de tous les malaises des sociétés et économies occidentales et la situation ne cesse d’empirer. Le contrôle des medias occidentaux permet le règne d’une pensée unique sur la question. Je vous recommande l’ouvrage suivant "Défis chinois, introduction à une géopolitique de la Chine" chez Ellipses qui tente de remettre les pendules à l’heure.

La Chine n’est ni un régime communiste orthodoxe ni un régime libéral échevelé comme le présentent certain, elle s’efforce d’inventer de manière pragmatique un modèle de développement qui lui soit propre et qui lui permette de mener ses réformes, y compris politiques, jusqu’au bout de leur logique sans se laisser intimider par les organisations dites "non gouvernementales" et une presse occidentale inculte, incompétente et trop souvent au service d’intérêts financiers omnipotents... Les comparaisons qui foisonnent avec les JO nazis de Berlin ou le régime du Zimbabwe prouvent le niveau de subjectivité et d’ignorance de ces pauvres journalistes. Mais n’oublions pas qu’un certain nombre d’entre eux ne doivent leur "réputation" actuelle qu’à cette supposée connaissance de la Chine et de ses turpitudes...

La Chine leur survivra et notre aveuglement actuel nous conduit à de pénibles surprises dans quelques décennies. "Défenseur du régime chinois" ? non pas, mais de la Chine et des qualités d’abnégation, de courage et de travail du peuple chinois qui a compris depuis quelques mois que l’objectif de cette campagne était bien de le preiver de la reconnaissance de trente années d’efforts et de résilience, la frustration et l’amertume sont grandes en Chine (dont je rentre) et ce n’est pas à notre honneur.


Quid de la censure sur Internet ?
31 juillet 2008 - 12h02 - Posté par

Ya longtemps que les "exploits" sportifs aux JO, même les plus remarquables, sont avant tout exploités pour justifier la "politique" des uns et des autres.

Et surtout celle de ceux qui les financent. Des états, aux firmes comme CacaCola.

Ca n’enlève rien aux mérites des athlètes mais ça devrait tempérer l’enthousiasme de leurs admirateurs.

Surtout dans leurs conclusions qui de sportives deviennent vite politiques.

G.L.


Quid de la censure sur Internet ?
31 juillet 2008 - 12h26 - Posté par Copas

Pékin vient de geler toute autorisation d’implantation d’entreprises françaises en Chine, et ce n’est sans doute qu’un début dont se félicitent nos concurrents aux USA.

Savoureux le nos .

A rajouter au nous du vous qui essaye de mettre populations sur même plan que leurs gouvernants...

Mais je pense que c’est là un excès.

Sinon, sur le fond, évidemment que les conceptions de la censure se rapprochent entre les états bourgeoise chinois, français et américains. Et ça c’est la chose qu’on doit intégrer : une libéralisation en Chine du net (qui existe de fait depuis des années au fur et à mesure de l’augmentation d’internautes) mais par une classe dominante qui essaye d’en garder contrôle, rejoignant des classes dominantes européennes et américaines qui se dotent de moyens de censure, et maintenant d’agression, du net .

Les deux situations tendent à se rapprocher.

La bataille pour les droits et libertés démocratiques, pour la liberté du net, vont avoir tendance à être des batailles mondiales, merveilleux capitalisme, terrible capitalisme.

Et ça doit rentrer dans le champ de nos réflexions, comme le reste des signes de rapprochement des comportements entre d’un côté les états bourgeois occidentaux et asiatiques, de l’autre les classes populaires de ces états.

On peut même craindre des tensions nationalistes bourgeoises de part et d’autres, pour essayer d’étouffer des contradictions des système bourgeois américains, européens et chinois. Il y a de multiples moyens pour étouffer les classes exploitées en mouvement : le nationalisme en fait partie (le nationalisme peut avoir des vertus quand il s’agit de défendre une nationalité opprimée, mais pas dans un pays dominant).

Pour ce qui est au final des entreprises et des investissements, l’ensemble des investissements de l’UE a baissé en Chine en 2007 (les rapaces doivent chercher d’autres terres encore + sous-payées), pas seulement les entreprises d’origine françaises (encore qu’il faudra connaitre le détail). Mais l’inverse est également vrai, baisse des investissements Chinois en Europe (faiblesse de la devise chinoise par rapport à l’Euro semble une des explications).

Dernier mot enfin dans le buzz médiatique sur la Chine dans le monde : la pollution.

Cette pollution qui agresse pour l’essentiel des poumons chinois, a servi a fabriquer des objets manufacturés allant en partie dans d’autres états (dont les USA, l’UE et le Japon).

Elle n’est donc pas "chinoise", pas que "chinoise", même si 100% des victimes en sont chinoises (là sans guillemets).

L’hypocrisie qui consiste à voir cette pollution que comme une responsabilité chinoise est pénible car malhonnête. Dans la responsabilité de cette pollution il y a une partie des entreprises américaines, japonaises, européennes , qui y ont été non seulement parce que les salaires étaient bas mais également que l’ensemble de la chaine de pollution n’était pas maitrisée (et pour cause : manque de moyens).

Responsabilité = devoir de réparation.



Quid de la censure sur Internet ?
31 juillet 2008 - 12h43 - Posté par

Dernier mot enfin dans le buzz médiatique sur la Chine dans le monde : la pollution.

Cette pollution qui agresse pour l’essentiel des poumons chinois, a servi a fabriquer des objets manufacturés allant en partie dans d’autres états (dont les USA, l’UE et le Japon).

Elle n’est donc pas "chinoise", pas que "chinoise", même si 100% des victimes en sont chinoises (là sans guillemets).

L’hypocrisie qui consiste à voir cette pollution que comme une responsabilité chinoise est pénible car malhonnête. Dans la responsabilité de cette pollution il y a une partie des entreprises américaines, japonaises, européennes , qui y ont été non seulement parce que les salaires étaient bas mais également que l’ensemble de la chaine de pollution n’était pas maitrisée (et pour cause : manque de moyens).

Extrêmement bien vu Cop....

Merci. LL






accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
DAZIBAO
14e festival des Canotiers mercredi 7 au dimanche 11 juillet 2021
lundi 5 juillet
L’association Ménil Mon Temps présente le 14e festival Les Canotiers, « cinéma et concerts en plein air », qui se déroulera du mercredi 7 au dimanche 11 juillet 2021 sur le parvis de l’église de Ménilmontant. Au programme : Des concerts (20h30) : Mer 7 : Dominique Grange et Mymytchell, avec Jonathan Malnoury (guitare) et Alexis Lambert (accordéon). Jeu 8 : Cheikh Sidi Bemol (solo). Ven 9 : TyArd, [Duo Électro-Pop]. Dim 11 : M.A.J, [Duo Électro-Folk’n’Roll]. (...)
Lire la suite
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite