Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

NEPAL : UN GURKHA DEVOILE LA VERITE A PROPOS DU MASSACRE DE LA FAMILLE ROYALE

de : himalove
dimanche 27 juillet 2008 - 16h27 - Signaler aux modérateurs
1 commentaire

Il s`agissait bien d`une conspiration…

Le journal “Naya Patrika” publie le Mercredi 23 juillet, a Katmandou, un article sensationnel :

“Nepal royal massacre : Eyewitness claims Dipendra innocent !”

Des journalistes auraient retrouve un temoin, decide a parler, present au Narayanhity, la nuit fatidique du 1er juin 2001, lorsqu`une fusillade, au milieu des gardes du corps, tuait onze personnes de la famille royale.

LAL BAHADUR LAMTERI MAGAR y etait “halwadar”, sous-officier de la garde royale.

Le soldat d`elite rapporte que les premiers coups de feu entendus provenaient des quartiers du prince heritier, ou Dipendra se reposait après avoir bu de l`alcool et consommé de la drogue.

Selon le temoin visuel, le “presume regicide” serait mort le premier, “assassine, avant que la famille royale ne soit massacree…

Dipendra innocent ?

La chose est possible car aucune reconstruction de la scene du crime n`a ete demandee et faite par l`autorite en charge a l`époque.

Etrangement, les corps ont ete rapidement brules sans examen post mortem.

D`après d`autres temoignages, le prince “suicide” gisait avec deux balles dans la tete, du cote gauche (Dipendra est droitier) ; le fusil d`assaut, jete loin du cadavre…

Une chose est indubitable pour le sous-officier dont la memoire est hantee par l`evenement.

Lal Bahadur Lamteri Magar affirme qu`il a vu le prince Paras, fils de Gyanendra, frere du roi Birendra, rescape de la tuerie, en compagnie d`un “mercenaire qui portait le masque de Dipendra”.

Le soldat Magar affirme qu`il a porte, avec d`autres gurkhas, le roi blesse vers l`hopital militaire de Katmandou ; Birendra, toujours vivant, gemissait.

Le dixieme roi de la dynastie Shah Dev est declare mort a l`hopital.

A-t-il ete acheve par la Royal Nepal Army ?

On est en droit de se le demander car la suite du temoignage du gurkha est proprement stupefiante.

Tandis que Dipendra est accuse par le Premier ministre Koirala d`etre l`unique tueur, Lamteri et d`autres soldats ecrivent une lettre a leurs superieurs, leur precisant ce qu`ils ont vu et entendu, soulignant qu`ils trouvaient injustes les accusations portees contre le prince.

Resultat : Lal Bahadur Lamteri Magar est arête par l`armee ; des officiers lui bandent les yeux et le jettent en cellule, au secret, pendant un mois.

Apres quoi, le soldat est inculpe d`un meurtre qu`il aurait commis pendant sa detention ; une cour civile, a la botte des militares et du Congres, le condamne.

Magar purge actuellement une peine de prison a Nakhu Jail, dans la vallee de Katmandou.

J`invite les journalistes francais a le visiter avant que le temoin et le temoignage ne disparaissent et qu`on accuse le tabloid “Naya Patrika” de colporter des rumeurs.

Ces revelations autour du 11-Septembre nepalais, reprises par l`agence de presse indienne, Press Trust of India, interviennent a un moment cruciale de l`histoire politique du Nepal.

La nomination par l`Assemblee constituante du premier president et vice-president de la republique federale du Nepal.

Le docteur Ram Baran Yadav et Paramanda Jha ont ete portes au pouvoir par une alliance antimaoiste, constituee par le Congres et l`UML, qui, par un jeu d`intrigues, ont reussi a damer le pion au candidat des deputes maoistes pourtant majoritaires, Ram Raja Prasad Singh.

Ces deux “madhesis”, originaires des plaines du terai, proches de la frontiere indienne, parlent hindi, une langue minoritaire a Katmandou.

Leur maladroite prestation de serment en langue etrangere, dans le lieu symbole de la nation, a declenche un tolle parmi la population et des manifestations anti-indiennes dans tout le pays.

Les manifestants accusent l`Inde, les Etats-Unis voire l`Angleterre de vouloir briser l`unite du pays a partir du terai.

Le peuple qui a fait la revolution d`avril 2006 rejette ces elections de salon.

La nomination d`un president juge “separatiste” est percue par l`opinion comme une enieme ingerence etrangere.

Pour donner raison au peuple, le Parti communiste maoiste nepalais a decide de ne pas constituer le prochain gouvernement.

La reouverture d`une enquete autour du massacre du Palais royal a l`origine de la chute de la dynastie Shah Dev pourrait etre l`occasion d`une seconde revolution.

La divulgation de l`implication d`officiers generaux de la Royal Nepal Army, toujours en activite, dans le massacre du 1er juin 2001, et la complicite avere du Congres, dans la couverture des evenements, elimineraient politiquement, aujourd`hui, les partis antimaoistes.

HIMALOVE


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
NEPAL : UN GURKHA DEVOILE LA VERITE A PROPOS DU MASSACRE DE LA FAMILLE ROYALE
27 juillet 2008 - 19h20 - Posté par himalove

Ce n`est pas la premiere fois que le journal "Naya Patrika` realise un scoop sur cette affaire.

Le 5 juin 2007, le tabloid revelait que Girija Prasad Koirala, le premier ministre en juin 2001, apres le massacre, avait ete emprisonne brievement, dans une chambre de l`hopital militaire Shree Birendra, a Katmandou.

Les generaux lui avait interdit l`acces aux depouilles royales.

Selon une infirmiere presente pres de lui, "le premier ministre colle sur une chaise tremblait de tout son corps et semblait terrasser par la peur..."

La commission royale ensuite qui a ete chargee de trier le vrai du faux ne s`est pas embarassee elle a pris tel quel les versions donnees par les journalistes de la BBC et CNN.

HIMALOVE







accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
DAZIBAO
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite