Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

Melissa Patiño accusée de « terrorisme » pour le « péché » de Poésie »

de : Cristina Castello
vendredi 25 avril 2008 - 05h52 - Signaler aux modérateurs
2 commentaires

Demande urgente de signatures pour sa liberté. Détenue depuis fin février dans un centre pénitentiaire de haute sécurité, Melissa Patino, poète de vingt ans. L’accusation : « Terroriste ». Depuis son incarcération aucune preuve n’a été à son encontre. Pas de preuve pour une inculpation en « chantier » ! La poète Melissa Patiño Hinostroza (20 ans) a été arrêtée et accusée de « terrorisme » au Pérou.

Son « péché » : avoir participé en tant que promoteur culturel à une rencontre politique de Coordinatrice Continentale Bolivarienne, qui a eu lieu à Quito, Équateur. Elle appartient au groupe culturel « Cercle du Sud », dont la tâche est d’organiser récitals de poésie à Lima. Melissa prend part aussi à la production d’une émission de radio ; Elle étudie à l’Université.

Son « péché » : être poète, aimer la vie, aimer autrui, aimer un monde juste. Melissa fut arrêtée par la police péruvienne, lors de son retour au Pérou. La télévision l’a montré ainsi qu’une « terroriste » qui « voulait saboter les sommets de chefs d’État que prépare le Pérou ».

Le Président du Pérou, Alan García, ne fait rien d’autre qu’être à genoux face à George W. Bush et sa politique perverse du « terrorisme préventif ». Melissa est poète, innocente de toute innocence. Elle n’a pas même fait acte de militantisme.

Elle écrit.

Amis, la vie de Melissa est en sérieux danger ! Il faut agir sur-le-champ.

http://www.altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article6393

http://les-risques-du-journalisme.over-blog.com/article-18500103.html

http://les-risques-du-journalisme.over-blog.com/categorie-10384816.html

http://sandrine.feraud.over-blog.fr/article-18826031.html

http://site.mynet.com/diana.duroque/MelissaPatino/index.htm

et bien d’autres.

===========================

Le P.E.N. Club, toutes les personnes concernées par les droits de l’homme et ce, d’où qu’ils soient, de même que la famille Patiño, essayent d’aider notre poète. Mais elle a besoin de nous ! L’aide internationale est indispensable.

Je vous prie de bien vouloir signer cette lettre aussi vite que possible. Pour adhérer à la liberté de Melissa Patiño, emprisonnée par le Régime du Pérou, vous devez me faire parvenir un mail à :

castello.cristina@gmail.com en complétant les données suivantes :

Prénom, Nom Activité Ville Pays

Merci,

Cristina Castello

http://www.cristinacastello.com

Docteur ALAN GARCÍA PEREZ,

Président constitutionnel de la République du Pérou,

Affaire : Nous demandons la liberté immédiate de Melissa Patiño Hinostroza, emprisonnée injustement dans le pénitencier de Sainte Mónica.

De par notre plus grande considération, Monsieur le Président :

Il est très probable qu’étant donné vos multiples tâches et préoccupations en tant que dirigeant, l’affaire qui motive la présente lettre ne soit pas arrivée à votre connaissance, jusqu’à présent, et, peut-être est-ce pour cela aussi, que vous n’y aurez pas accordé plus de signification ou d’importance que cette situation impose.

Pour nous, Monsieur le Président, elle est d’une urgence suprême. C’est pour cette raison qu’avec tout le respect que nous vous portons, nous nous permettons de nous adresser à vous.

Une jeune femme, âgée d’à peine vingt ans, étudiante d’administration de l’Université Nationale, (Universidad Nacional Mayor de San Marcos), membre d’un groupe culturel qui, entre autres activités, organise des récitals dans le cône sud Lima, et, pour excédent de « malheurs », poète.

C’était il y a quelques semaines, arrêtée et, aujourd’hui, elle se trouve internée dans ce centre pénitentiaire de sûreté maximale (la Sainte Mónica de Chorrillos), non comme s’il s’agissait d’une délinquante commune, qu’elle n’est seulement pas, mais sous le soupçon infâme d’une chose totalement étrangère à elle, celui de « terroriste » !

Son « péché » : avoir assisté à une activité publique et légitime effectuée dans le voisin pays de l’Équateur.

Pour avoir dans une représentation de son cercle culturel, en remplaçant - à la dernière heure - le directeur du programme radial qu’elle transmet dans son quartier.

Son délit : être revenu dans un véhicule de transport public, dans lequel voyageaient aussi des personnes auxquelles les policiers « attribuent des liens avec un groupe subversif ». La situation de la poète Melissa est kafkaïenne, c’est-à-dire absurde, insolite, injuste, ironique.

Non seulement ce fait nous préoccupe, Monsieur le Président, mais plus encore, il nous répugne.

Melissa Patiño Hinostroza (on appelle ainsi l’étudiante, presque adolescente encore, qui pourrait être une de vos filles), nous allons vous dire avec clarté :

Elle n’est pas impliquée dans quelque chose qui pourrait engendrer un souci et, plus encore, un danger pour l’État. Est-ce un impair blâmable et réprouvable : elle étudie, écrit, favorise la culture. Elle rêve.

Rien de plus. Tout ceci est-il estimé comme dangereux Monsieur le Président ?

Nous ne considérons pas raisonnable et encore moins admissible que dans un pays démocratique et civilisé l’exercice de ce qui serait persécution mue par une sorte de paranoïa, puisse acquérir un droit de citoyenneté et de légitimité.

Ce qui arrive à Melissa nous blesse comme poètes, artistes, intellectuels, professionnels, êtres pensants et critiques. Cette situation nous frappe comme des Péruviens, comme personnes. Nous sentons et sommes sûrs qu’il s’agit d’une atteinte flagrante des droits de l’homme.

Mais, de plus, nous comprenons qu’elle fait mal à la dignité des créateurs, qui pensent, à ce dont ils rêvent ; qu’ils aspirent à un monde meilleur pour tous. Par cette raison, Monsieur le Président, nous osons exprimer ici notre solidarité absolue avec cette jeune poète, étudiante et promotrice culturelle Melissa Patiño Hinostroza, injustement enfermée dans une prison de notre pays. Non seulement par le droit que les lois peuvent nous octroyer, nous le faisons par la faculté et l’arbitre que le sens commun et l’intelligence nous prodiguent.

Il faut s’engager sur notre patrie, monsieur le Président - nous l’invoquons respectueusement - Une raison de plus pour penser qu’il y a encore de l’espoir ; que des erreurs soient commises, mais que l’équité puisse s’appliquer á temps ; que la raison, que le bon jugement régit l’exercice du pouvoir sans les émouvoir. Convenons, Monsieur le Président, que la liberté est sacrée et que la jeunesse - de Melissa Patiño et de tous - nous inspire de bons sentiments et non de la perversion. Que ce mois, qui est celui des Lettres, soit aussi celui de l’intelligence, de la beauté et de la liberté.

Nous sollicitons de votre part, de mettre une attention particulière à ce cas, qui n’est ni minuscule ni bénin. Et, s’il vous plaît, indiquez à ceux avec qui elle communique, que les autorités et les fonctionnaires qui ont à voir avec le sujet de sa liberté, évalueront au plus tôt avec pondération, lucidité, justice et célérité, la situation de la poète citée. Et que sans perte de temps, soit ordonnée sa libération, qui la délivre, parce que c’est son droit et qu’elle ne mérite pas ce déshonneur traumatique. Le plus grave délit est d’avoir retiré la liberté à Melissa Patiño Hinostroza, une jeune poète une Péruvienne, une citoyenne de notre patrie.

« Une geôlière tend des clefs innombrables, / si tu étais ici, si tu voyais même/ quelle heure ce sont ces quatre murs. / Avec celles-ci nous serions avec celui-là, les deux, / plus deux que jamais. Et ni tu ne pleureras, / dis, libératrice ! » (César Vallejo).

Nous vous remercions de votre attention, en ayant confiance en vos bons critères. Très attentivement,

Les infos et plus de neuf cents signatures :

http://www.altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article6393

http://les-risques-du-journalisme.over-blog.com/article-18500103.html

http://www.tlaxcala.es:80/detail_artistes.asp?lg=es&reference=154


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
Melissa Patiño accusée de « terrorisme » pour le « péché » de Poésie »
25 avril 2008 - 15h46

Un pays dirigé par des corrompus, amis des USA, qui maintient en détention des hommes et des femmes qui se battent pour la liberté, qui couvre les exactions de hauts militaires de l’armée, el APRA voilà la face cachée du Pérou. Tortures, disparitions, répression antisyndicale (pas comme en Colombie bein entendu mais, bon, un gouvernement de la bourgeoisie pour la bourgeoisie et surtout pour...les USa et les multinationales).

Pepe



Melissa Patiño accusée de « terrorisme » pour le « péché » de Poésie »
25 avril 2008 - 17h48 - Posté par

Depuis l’invention du "terrorisme international" censé faire peur à tout le monde, l’accusation arbitraire de "terrorisme" permet de s’affranchir de toute loi humaine. Il suffit de déclarer qui que ce soit "terroriste" et on peut en faire ce qu’on veut... Il convient, cependant, pour le pouvoir, qu’un peu des "mauvais traitements" apparaisse, et qu’ils soient appliqués de temps à des complets innocents, de manière à continuer à gouverner par la peur.

http://www.bellaciao.org/fr/spip.ph...






accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
DAZIBAO
14e festival des Canotiers mercredi 7 au dimanche 11 juillet 2021
lundi 5 juillet
L’association Ménil Mon Temps présente le 14e festival Les Canotiers, « cinéma et concerts en plein air », qui se déroulera du mercredi 7 au dimanche 11 juillet 2021 sur le parvis de l’église de Ménilmontant. Au programme : Des concerts (20h30) : Mer 7 : Dominique Grange et Mymytchell, avec Jonathan Malnoury (guitare) et Alexis Lambert (accordéon). Jeu 8 : Cheikh Sidi Bemol (solo). Ven 9 : TyArd, [Duo Électro-Pop]. Dim 11 : M.A.J, [Duo Électro-Folk’n’Roll]. (...)
Lire la suite
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite