Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

La reprise en main de la justice par le système Sarkozy

de : Bruno Lamothe
dimanche 9 décembre 2007 - 13h37 - Signaler aux modérateurs
2 commentaires
JPEG - 30.4 ko

Par Bruno Lamothe

Renaud Van Ruymbeke, juge d’instruction peu suspect de complaisance avec la gauche (l’affaire Urba, c’est lui), accuse, dans le Jounal du Dimanche, le pouvoir politique en place de "chercher à reprendre en main la justice".

Et de poser, simplement, la question qui agite l’ensemble de la magistrature, et surtout les pôles écofi (économiques et finaciers) : "On veut transformer les procureurs en préfets, c’est inacceptable dans une démocratie digne de ce nom. L’époque est à la dépénalisation du droit des affaires et les juges d’instruction sont de moins en moins saisis. Veut-on en finir avec les ’affaires’ ?"

Victime lui-même d’un zèle ministériel un peu suspect (voire d’un acharnement), le juge Van Ruymbeke a été traduit par le ministère de la Justice devant le Conseil supérieur de la magistrature pour sa gestion de l’affaire Clearstream, malgré le rapport de sa hiérarchie, qui avait pour sa part "conclu qu’il n’y avait pas lieu à poursuivre".

Visant le vaste mouvement qui touche les Procureurs de la République et Procureurs Généraux sur décision de la ministre de la Justice Rachida Dati, le magistrat anti-corruption dénonce le fait qu"il apparaît qu’on cherche à discréditer notamment la justice financière, qui dérange. Il existe indiscutablement une volonté de reprise en main de la justice, par le biais des procureurs notamment, sommés aujourd’hui de rendre compte, y compris lorsqu’ils prennent la parole à l’audience"

Bien entendu, la "dépénalisation" de la délinquance économique, annoncée par Nicolas Sarkozy (avant les résultats du rapport commandé par Rachida Dati à une commission dont tous les membres ont été nommés par elle), est clairement destinée à freiner la découverte de nouvelles affaires politico-financières embarassantes pour le pouvoir, puisqu’elle créera "de nouveaux obstacles juridiques à la poursuite des investigations".

Une justice aux ordres, des magistrats à qui l’on met des bâtons dans les roues, que l’on sanctionne dès qu’ils ne plaisent plus au pouvoir en place, un blanchiment des affaires financières, mais aussi une remise en cause de la carte judiciaire qui rendra plus difficile encore l’exercice de leur mission par les magistrats. Voilà l’oeuvre du président Sarkozy et de sa gardienne des Sceaux .

D’ailleurs, dans le Canard Enchaîné de cette semaine, l’on peut lire le nouveau visage de la justice sarkozienne : Serge Dassault, sénateur UMP proche de Nicolas Sarkozy, et patron du Figaro et du groupe Dassault, a versé à l’un de ses conseillers municipaux la somme de 500.000 euros (un demi million d’euros) à charge pour lui, selon l’hebdomadaire, d’en distribuer une partie aux éléments agités des banlieues, et ainsi "pacifier" les cités sensibles. Le procurerur de la République a bien entendu... immédiatement classé sans suite cette vilaine affaire.

http://ensemble-a-gauche.over-blog....


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
La reprise en main de la justice par le système Sarkozy
9 décembre 2007 - 13h51

La justice en France. Pour se faire une idée de ce à quoi elle ressemble, il faut lire le juge Alphen qui a craint un moment de se retrouver dans la Seine avec une pierre au cou, because il enquêtait trop sérieusement sur les affaires du Président. Ou encore Eva Joly, qui après le procés Elf a fui Paris, "véritable jungle" pour son pays natal ; enfin, elle cessait d’avoir peur.
Des témoignages édifiants de gens qui connaissent le milieu et savent de quoi ils parlent.Jeffe



La reprise en main de la justice par le système Sarkozy
9 décembre 2007 - 18h38

QUELQUE CHOSE ME DIT QUE DANS LA

" DEPENILISATION DE LA DELINQUANCE ECONOMIQUE"

IL A SURTOUT PENSE A SE PROTEGER LUI-MEME

Michèle







accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
DAZIBAO
14e festival des Canotiers mercredi 7 au dimanche 11 juillet 2021
lundi 5 juillet
L’association Ménil Mon Temps présente le 14e festival Les Canotiers, « cinéma et concerts en plein air », qui se déroulera du mercredi 7 au dimanche 11 juillet 2021 sur le parvis de l’église de Ménilmontant. Au programme : Des concerts (20h30) : Mer 7 : Dominique Grange et Mymytchell, avec Jonathan Malnoury (guitare) et Alexis Lambert (accordéon). Jeu 8 : Cheikh Sidi Bemol (solo). Ven 9 : TyArd, [Duo Électro-Pop]. Dim 11 : M.A.J, [Duo Électro-Folk’n’Roll]. (...)
Lire la suite
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite