Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

APRES LE SCANDALE, LA HONTE

de : Jean-Luc Gonneau
mercredi 4 juillet 2007 - 20h27 - Signaler aux modérateurs
3 commentaires

de Jean-Luc Gonneau

Il faut toujours se méfier des chouchous des puissants. Lors de la nomination de Patrice de Carolis à la tête de France Télévision, alors que son bagage télévisuel était bien maigre*, la presse avait largement fait écho des amicales pressions exercées par "Bernie" Chirac, vous vous souvenez, la dame aux pièces jaunes. Question de look sans doute : Madame Chirac appréciait les gens bien mis et le cheveu court, pas le genre Luc Ferry, par exemple, pourtant, comme Madame, fieffé réactionnaire, mais trop long du capillaire.

Monsieur de Carolis, donc, a été blessé, le malheureux, qu’on puisse le soupçonner d’avoir cédé à des pressions politiques pour avaliser la suppression d’Arrêt sur images. Monsieur de Carolis n’a pas supporté, apparemment, que Daniel Schneidermann s’en fasse l’écho. Peut-être, en fait, n’y a-t-il pas eu de pression concrète. Il est possible qu’aucun ministre ou président n’ait exigé la tête de l’émission. Mais on connaît la chanson : le prince n’a pas besoin de demander au courtisan, car celui-ci, par nature, court au devant de ses désirs, et même de ce qu’il croit être ses désirs.

On sait aussi que dans le monde télévisuel, Daniel Schneidermann, en dévoilant certaines de ses faiblesses ou turpitudes, ne s’était pas fait que des amis : on aura remarqué l’assourdissant silence (à peu d’exceptions près) des journaux télévisés, publics ou privés, sur cette affaire.

On convient aussi généralement que les motifs invoqués pour supprimer l’émission, qui figure parmi les bonnes audiences (modestes toutefois par rapport aux "grandes" chaînes, mais ne comparons que ce qui est comparable) d’une chaîne qui n’en compte pas tant que ça.

Dès lors, le licenciement pour faute lourde apparaît pour ce qu’il est : la vengeance d’un marquis poudré exaspéré par l’insolence prêtée à un manant. Manière de rapiat aussi, afin d’éviter de verser des indemnités au salarié chassé. Attitude méprisable, évidemment.

On sent bien que Monsieur de Carolis s’est engagé dans un processus irréversible : se déjuger maintenant le déconsidérerait plus encore, si cela est possible, en tout cas vis à vis de ses soutiens. Ce n’est pas une raison pour baisser les bras : il faut continuer de signer les pétitions de soutien qui circulent sur le net.

A ce propos, quelques uns se sont étonnés du fait que plusieurs pétitions (trois à notre connaissance) circulent. Pour ce qui nous concerne, Cactus/La Gauche ! a lancé la sienne au même moment qu’une des deux autres, et il était alors difficile d"arrêter la machine". Il ne s’agit évidemment pas de concurrence et nous sommes convenus de regrouper les signatures recueillies. Autre précision : certains organes de presse ont présenté notre initiative comme "émanant de personnalités de gauche". Au Cactus, nous sommes honorés d’être considérés comme des "personnalités", mais avant tout contents de voir la pétition signée par des citoyennes et citoyens (plusieurs milliers à ce jour) d’horizons très divers, dont quelques élus du Modem. Si notre initiative est politique, elle l’est en tant que citoyenne, et dépasse en ce sens les clivages de la "politique politicienne", comme disait l’autre.

* Son principal fleuron est l’émission Des racines et des ailes, une émission convenable. La télévision publique compte un certain nombre d’émissions convenables. Elle a peu, très peu, d’émissions stimulantes et/ou dérangeantes, et une de moins si Arrêt sur images disparaît.

www.la-gauche.org


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
APRES LE SCANDALE, LA HONTE
4 juillet 2007 - 21h52

Des racines et des ailes : une émission blabla, blabla, où le présentateur se met en vedette.



APRES LE SCANDALE, LA HONTE
5 juillet 2007 - 09h12

Tout ce qui est stimulant pour la curiosité et la réflexion à la radio doit disparaître aussi . Voyez ce qu’ils essayent de faire à France Inter après s’en être pris à Mermet . Un peuple d’abrutis est plus facile à mener .



APRES LE SCANDALE, LA HONTE
5 juillet 2007 - 17h25 - Posté par

A force, nous n’écoutons plus la radio et de moins en moins la télé.
Parce que c’est ennuyeux.






accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
TRICASTIN la catastrophe aujourd’hui ou demain
dimanche 19 septembre
de coordination sud est
pub marine nationale
dimanche 19 septembre
de publicis
Qui sont les animateurs de Reinfocovid ?
dimanche 19 septembre
de jean1
DAZIBAO
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite