Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite, commenter l'article...

La bourgeoisie la plus intelligente du monde !

de : CN46400
lundi 18 juin 2007 - 17h36 - Signaler aux modérateurs
3 commentaires

La droite la plus intelligente du monde !

Le cycle électoral français, organisé selon la volonté des socialistes, vient de rendre son verdict.

La bourgeoisie française a rempli son carton. D’abord elle vient de mettre un terme à la division électorale, montée et instrumentalisée, par Mitterrand autour du fasciste Le Pen. Ensuite son leader, pour la première fois depuis 58 est un atlantiste convaincu, ce qui devrait lui permettre de ramasser plus que des miettes derrière les armées de l’oncle Sam. Enfin sa majorité au parlement est assez large pour que ses intérêts soient toujours pris en compte et pas trop pour éviter les initiatives incontrôlées. Sauf imprévu, la dictature de la bourgeoisie est assurée pour cinq ans !

Comment en est-on arrivé là ?

Les socialistes qui ont voulu, et réorganisé, de la pire des façons (quinquennat + inversion du calendrier) les institutions françaises, portent une responsabilité essentielle dans cette « bérézina » de la gauche. Si la République Française s’apparente, désormais, plus aux régimes « bananiers » de la zone tropicale de la planète qu’aux démocraties issues des esprits de Tocqueville ou Montesquieu, c’est à eux qu’on le doit. Et on voit mal comment la droite pourrait modifier, un tant soit peu, un système aussi favorable pour elle.

D’autant qu’en poussant, jusqu’à l’absurde, à la bipolarisation, ce système tend à marginaliser toutes les idées qui ne s’accommodent pas avec le libéralisme ambiant, mais qui sont indispensables pour envisager une vraie victoire de la gauche. C’est si vrai que la candidate socialiste a terminé sa campagne par une supplique lamentable à Bayrou qui n’est, pour le moment, qu’une des roues de secours de la bourgeoisie !

Comment en sortir ?

D’abord en unissant, autour du Pcf, ceux qui pensent qu’ »un autre monde est possible » fondé sur les intérêts de ceux qui doivent, ou ont dû, travailler pour vivre. Pourquoi « autour du Pcf » ? D’abord parcequ’il a le mérite d’exister, ensuite parce que depuis La Montagne de 1793 à aujourd’hui, via 1848, la Commune de1871, Jaures de juillet 1914, le Front populaire, la Résistance, les guerre coloniales, le programme commun, le courant qu’il représente a, toujours, concrètement et honnêtement, défendu, avec des résultats certes variables, les intérêts du peuple contre ceux du capital. D’ailleurs existe-t-il un parti dans l’hexagone qui peut, sur le sujet, présenter, depuis 90 ans, un bilan plus positif ?

Bien sûr le Pcf n’a pas tout réussi, et il ne doit ni s’offusquer ni négliger les critiques d’où qu’elles viennent. Comprendre, répondre et même polémiquer sans jamais perdre de vue les intérêts unitaires des forces du travail. Et puis « autour » ne veut pas dire « dans ». Nous n’imposons à personne l’adhésion, nous proposons la construction d’un pôle antilibéral dans lequel chacun est ce qu’il est et peut rester ce qu’il veut être ! Le peuple n’attend pas la construction d’un parti supplémentaire à gauche, il veut, au contraire, que les partis existants soient clairs et nets sur leurs positions ! Et pour ce qui est du Pcf, qu’il aide à l’émergence d’un pôle antilibéral crédible, susceptible de sortir la gauche française des miasmes de la social démocratie ramollie.

Ensuite il faut être clair sur les alliances qui, même si elles sont incontournables au plan électoral, ne doivent jamais ligoter les forces du travail. Rien n’obligeait le Pcf à participer au gouvernement de la gauche plurielle, à partir du moment que le PS ne s’interdisait pas de faire passer une loi, ou un texte contre lui, avec le renfort de la droite (Ex : privatisation de France Télécom, inversion du calendrier électoral ). Mais tout aussi sérieux, le plus sûr moyen de perpétuer la domination du capital est encore de laisser l’électorat socialiste dans l’orbite de la droite, quelle qu’en soit la variante, UDF ou UMP. Aussi devons-nous mettre les trotskistes, LO ou LCR, devant leurs responsabilités. Ceci implique de revisiter la position du Pcf sur Trotsky qui, fût, aprés Lénine, un adversaire résolu de Staline. Nous serions inexcusables, si 70 ans aprés son assassinat, Trotsky, qui fût le premier « tuteur » du Pcf, ne pouvait être remis à sa place, rien que sa place, mais toute sa place.

En clair, terminer, au plus vite, son aggiornamento post stalinien, sans rien céder sur ses objectifs à cours, moyen ou long terme est, à mon sens, le plus urgent pour le Pcf.

Favoriser l’émergence à un niveau de crédibilité suffisante pour jouer dans la « cour des grands » du système présidentiel « jospinien », tant qu’il est en vigueur, doit être notre deuxième objectif, et ce, même si ce n’est pas un(e) des notres qui est concerné.

C’est à ce prix, que le Pcf peut espérer sortir de l’isolement qui le paralyse aujourd’hui.


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
La bourgeoisie la plus intelligente du monde !
19 juin 2007 - 14h44

Je suis d’accord pour dire que Mitterands qui était encore flanqué d’un PCF à 16 % en 81 a fait d’une pierre deux coups : diviser la droite pour éviter un débat frontal avec elle en utilisant l’épouvantail FN et déporter la contestation de la société capitaliste (PCF) de la gauche à l’extrême droite. Ce cycle est terminé.



La bourgeoisie la plus intelligente du monde !
19 juin 2007 - 15h51

"Autour du PCF". Z’êtes fatiguants.
Déjà, le PCF a quand même une histoire "trouble" et au moins une perception négative puisqu’il a été utilisé pour imposer des dictatures : Chine, Vietnam ...

Vous, simples militants ou membres plus actifs, vous avez des idées généreuses, vous défendez les droits de l’homme, au moins dans les démocraties (pas trop en Chine, hein ?).

Alors si vous changez le nom du parti, personne ne vous en voudra.
Et comme ça vous pourrez manifester aussi contre la politique du Vietnam par exemple où plus personne ne crois que c’est du communisme "idéal" mais une dictature où les plus forts s’appuient sur le parti pour se partager les richesses. Ca vous rappelle quelque chose ?

Concernant l’aspect "projet antilibéral", je doute qu’il faille suivre un des partis de gauche.
Vous le saviez comme les autres avant et pendant les élections. La division a fait perdre les partis de gauche et surtout le peuple que vous prétendez défendre. Tout ça parce qu’il doit être bon d’avoir du pouvoir j’imagine, au moins au niveau d’un parti.
Le prétexte pour ne pas s’unir ? La virgule mal placée : même si globalement vous êtes en accord, l’union est impossible !

Et c’est comme ça à chaque élection présidentielle. 2002 a servi à quoi ?
C’est pour ça que la droite gagne tout le temps, au cas où vous ne l’auriez pas remarqué...

La dissolution des différents partis de gauche (de gauche, hein, pas le PS !) me semble être la meilleure solution. Alors "Union autour du PCF", quand on voit ce que ça a donné pour le premier tour des présidentielles, il faudrait peut-être changer de discours, non ?



La bourgeoisie la plus intelligente du monde !
19 juin 2007 - 17h39 - Posté par

D’accord sur le fait que les pays encore communiste ne sont pas démocratique au sens où nous l’entendons.

Mais d’un autre côté le capitalisme possède avec lui tous les médias. Donc côté capitalistes la dictature de l’argent joue aussi. on ne voie pas beaucoupr de prolos dans les émissions de télévision mais plutôt des personnes de cultures universitaires

La présidentielle et surtout sa prédominance organisée par Jospin (inverssion du calendreir) est une machine pour favoriser le bipartisme (exception Duclos en 1969 21,40 % des voix).






accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite
On avance… Marina Petrella et Roberta Cappelli sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Dominique Grange
Nous fêtons ce soir une libération qui nous fait chaud au coeur à tou.te.s, celle de nos deux camarades MARINA PETRELLA et ROBERTA CAPPELLI qui sont désormais dehors, sous contrôle judiciaire ! Mais n’oublions pas les six autres toujours détenus... Continuons à nous mobiliser per liberare tutti...pour les libérer tous ! Rejoindre notre groupe FB tu es le bienvenu ✊ (...)
Lire la suite
LIBERARE TUTTI (audio)
mercredi 28 avril
de Dominique Grange
1 commentaire
A Roberta Capelli, Marina Petrella, Enzo Calvitti, Giovanni Almonti, Sergio Tornaghi, Narciso Manenti, Giorgio Pietrostefani. En 2003, j’ai écrit cette chanson "DROIT D’ASILE", suite à l’enlèvement d’un militant italien exilé en France, Paolo Persichetti, et à son extradition, puis son incarcération en Italie. Je l’ai ensuite dédiée à Cesare Battisti, alors emprisonné au Brésil, à Marina Petrella, arrêtée en 2007 et emprisonnée en France, en attente (...)
Lire la suite
REVIREMENT INQUIÉTANT DE LA FRANCE POUR LES RÉFUGIÉS ITALIENS
mercredi 28 avril
de La LDH
Communiqué LDH A l’inverse de ce que la présidence de la République soutient, la décision de François Mitterrand, exprimée lors du congrès de la Ligue des droits de l’Homme (LDH) en 1985, de ne pas extrader les réfugiés italiens en France n’excluait aucun de ceux-ci. Il est regrettable qu’en violation de toute éthique le président de la République ait décidé de revenir sur les engagements de la République. S’en prendre à des femmes et des hommes qui vivent (...)
Lire la suite