Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite, commenter l'article...

Alain Juppé, battu, va démissionner du gouvernement

de : Sarkoland
lundi 18 juin 2007 - 00h02 - Signaler aux modérateurs
5 commentaires
JPEG - 159.9 ko

Coup dur pour le gouvernement. Battu dans la 2e circonscription de la Gironde par la socialiste Michèle Delaunay, Alain Juppé, ministre de l’Ecologie et No2 du gouvernement, a annoncé dimanche soir qu’il allait présenter sa démission à Nicolas Sarkozy.

Le maire de Bordeaux a obtenu 49,07% des voix, contre 50,93% pour son adversaire socialiste Michèle Delaunay dans cette circonscription historiquement à droite, où il avait été élu pour la première fois en 1997.

Alain Juppé en a immédiatement tiré les conséquences. "Je présenterai dès demain matin au président de la République et au Premier ministre ma démission de mes fonctions de ministre de l’Ecologie, du Développement et de l’Aménagement durables", a-t-il annoncé dans une déclaration depuis Bordeaux.

Nicolas Sarkozy et François Fillon avaient fait savoir avant les élections que les ministres battus devraient démissionner du gouvernement. Onze ministres étaient candidats, dont M. Fillon, élu dès le premier tour dans la Sarthe. Tous ont été élus excepté M. Juppé.

Alain Juppé était certes le plus menacé -Ségolène Royal avait obtenu 54,66% des voix dans sa circonscription le 6 mai- mais sa défaite constitue une énorme surprise. Dimanche dernier, il était sorti du premier tour avec 12 points d’avance sur Mme Delaunay, et 43,73% des voix.

Sa défaite va obliger Nicolas Sarkozy et François Fillon à un remaniement gouvernemental beaucoup plus important que prévu. A la tête d’un super-ministère de l’Ecologie créé dans le cadre de la nouvelle architecture gouvernementale mise en place par le nouveau président, Alain Juppé avait la responsabilité de l’environnement, des transports et de l’énergie. Mais il était surtout l’un des poids-lourds du gouvernement.

Sa démission "pose à l’évidence pour le président de la République un problème", a reconnu le ministre de l’Emploi Jean-Louis Borloo. "C’est une mauvaise nouvelle pour notre gouvernement et pour notre pays", a déclaré Jean-François Copé. "Il est sûr qu’un ministre d’Etat de son envergure, ça va entraîner une reconfiguration du gouvernement, c’est certain", a noté Christine Albanel, porte-parole du gouvernement et ministre de la Culture.

Pour autant, les ministres interrogés dimanche soir assuraient que le départ d’Alain Juppé n’infléchirait pas la politique du gouvernement. "La feuille de route (...), elle se fera sans retard, mais aussi sans écart", a déclaré Xavier Bertrand (Travail).

Cette défaite pose aussi la question de l’avenir politique d’Alain Juppé. L’ancien Premier ministre (1995-1997) venait de faire son grand retour au gouvernement, trois ans après sa condamnation dans l’affaire du financement illicite de l’ex-RPR, qui l’avait obligé à abandonner ses mandats de député et de maire.

Il ne lui reste plus que son mandat de maire de Bordeaux, retrouvé à l’automne dernier. Alain Juppé a annoncé dimanche soir qu’il "réunirait dans les prochains jours" sa majorité municipale pour décider "ce qu’il convient de faire".

A droite et à gauche, on rendait hommage dimanche soir à "l’homme d’Etat" Alain Juppé. "C’est un homme d’Etat, il a rendu service à son pays. Je pense qu’il sera encore utile à la France et aux Français", a déclaré la ministre de la Justice Rachida Dati.

Les écologistes s’inquiétaient de l’avenir du ministère du Développement durable. "C’était dans l’équipe actuelle le meilleur qu’on pouvait avoir à ce poste-là. Mon inquiétude est de savoir ce qui va se passer maintenant pour cet enjeu majeur qui est le défi climatique", a déclaré Corinne Lepage (Cap 21).

A gauche, Laurent Fabius a salué la "dignité" de la réaction de l’ancien Premier ministre. "Le jour où les électeurs vous retirent leur confiance, il faut démocratiquement en tirer les conséquences", a reconnu le député de Seine-Maritime.

Médecin des hôpitaux, responsable de l’unité de dermatologie-cancérologie au CHU de Bordeaux, Michèle Delaunay est âgée de 60 ans. Entrée en politique aux municipales de 2001, elle avait déjà été élue en mars 2004 conseiller général du 2e canton de Bordeaux. La même année, elle avait échoué de 500 voix face à Hugues Martin, suppléant d’Alain Juppé, lors de l’élection législative partielle organisée après la condamnation de l’ancien Premier ministre à un an d’inéligibilité. AP

 http://tempsreel.nouvelobs.com/depe...


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
Alain Juppé, battu, va démissionner du gouvernement
18 juin 2007 - 11h13

Mon Dieu Mon Dieu !!!!

Que va devenir l’écologie en France sans ce bon monsieur Juppé ????????????

Vilains Girondins !!

Le ciel va-t-il nous tomber sur la tête ???

Il ne reste plus qu’à aller nous pendre de désespoir à une éolienne...........

Signé : un naufragé d’un rêve qui n’a pas de grève.



Alain Juppé, battu, va démissionner du gouvernement
18 juin 2007 - 14h07

Miam, Juppé out !

Droit dans ses bottes et enterré debout !

On ne boude pas son plaisir, pour ce bel opposant au bien-être des travailleurs...
Aux dernières nouvelles il avait été écolo..... Hurlements de rire !!!

Copas



Alain Juppé, battu, va démissionner du gouvernement
18 juin 2007 - 14h40 - Posté par

Corrompu et soi-disant "blanchi" au climat de la "belle province" ... Comment des électeurs pouvaient-ils avaler de telles conneries ??!!
Juppé est out à Bordeaux et out au gouvernement !! Qu’il se repose et ne nous fasse plus croire que les journalistes sont ses "ennemis" !!
La France sans Juppé survivra ... ;-D


Alain Juppé, battu, va démissionner du gouvernement
18 juin 2007 - 15h24 - Posté par

La défaite de Juppé et sa conséquence sur la composition du gouvernement montre bien l’arrogance de Sarkozy dès qu’il a été élu : pas de doute au sujet de la victoire de ses vassaux aux élections législatives !!
Le Sarko a enc.. le peuple lors de la présidentielle, mais il lui est plus difficile de le faire à distance et lorsqu’il s’agit d’élections plus "proches" des électeurs, il ne réussit pas à faire déboulonner des députés installés !!! Il a même réussi à dégommer certains qui étaient UMP !!!

Sarko est ce qui arrive de meilleur à la gauche ;-D


Alain Juppé, battu, va démissionner du gouvernement
22 juin 2007 - 10h06

Et alors ;Juppé c’est sur c’est un écolo.Chouette un écolo comme lui personne a part l’upm n’en avait besoin.Pourvu qu’il ne se retrouve pas SDF,cela arrive souvent aux repris de justice hihihihi momo11







accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite
On avance… Marina Petrella et Roberta Cappelli sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Dominique Grange
Nous fêtons ce soir une libération qui nous fait chaud au coeur à tou.te.s, celle de nos deux camarades MARINA PETRELLA et ROBERTA CAPPELLI qui sont désormais dehors, sous contrôle judiciaire ! Mais n’oublions pas les six autres toujours détenus... Continuons à nous mobiliser per liberare tutti...pour les libérer tous ! Rejoindre notre groupe FB tu es le bienvenu ✊ (...)
Lire la suite
LIBERARE TUTTI (audio)
mercredi 28 avril
de Dominique Grange
1 commentaire
A Roberta Capelli, Marina Petrella, Enzo Calvitti, Giovanni Almonti, Sergio Tornaghi, Narciso Manenti, Giorgio Pietrostefani. En 2003, j’ai écrit cette chanson "DROIT D’ASILE", suite à l’enlèvement d’un militant italien exilé en France, Paolo Persichetti, et à son extradition, puis son incarcération en Italie. Je l’ai ensuite dédiée à Cesare Battisti, alors emprisonné au Brésil, à Marina Petrella, arrêtée en 2007 et emprisonnée en France, en attente (...)
Lire la suite
REVIREMENT INQUIÉTANT DE LA FRANCE POUR LES RÉFUGIÉS ITALIENS
mercredi 28 avril
de La LDH
Communiqué LDH A l’inverse de ce que la présidence de la République soutient, la décision de François Mitterrand, exprimée lors du congrès de la Ligue des droits de l’Homme (LDH) en 1985, de ne pas extrader les réfugiés italiens en France n’excluait aucun de ceux-ci. Il est regrettable qu’en violation de toute éthique le président de la République ait décidé de revenir sur les engagements de la République. S’en prendre à des femmes et des hommes qui vivent (...)
Lire la suite