Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

Cher Monsieur Paranagua… (video)

de : Romain Migus
mercredi 30 mai 2007 - 18h50 - Signaler aux modérateurs
7 commentaires
JPEG - 22 ko

de Romain Migus

Cher Monsieur Paranagua,…

Cher Mr Paranagua, journaliste au Monde, envoyé spécial à Caracas ces derniers jours,

Je vous écris au travers de ces nombreux sites webs qui publient une information alternative aux rouleaux compresseurs idéologiques comme le journal qui vous emploie. Je sais que vous lisez attentivement ces sources d’informations. Non pas que vous aimiez leur ligne éditorial généralement de gauche, mais pour vous faire une idée de la situation politique réelle en Amérique du Sud.

Cher Mr. Paranagua, vous étiez donc à Caracas ces derniers temps. Je crois qu’il est temps de rentrer à Paris. Il me semble que l’éloignement de la ville lumière vous ait fait perdre vos repères ; que l’excitation de votre mission au Venezuela vous ait fait oublié les lois de mon pays, les règles qui garantissent le bien commun dans notre société. J’ai donc une série de questions en tant que citoyen français, respectant les lois de la République.

Cher Mr. Paranagua , dans l’édition du Monde du 28 mai 2007, vous écrivez "les opposants [au non-renouvellement de la concession de RCTV] ont mobilisé plusieurs milliers de personnes face au Conseil national des télécommunications, où des heurts avec la police ont fait une dizaine de blessés". Passons sur le fait qu’il n’y avait que quelques centaines de manifestants (sur 6 millions d’habitants que compte Caracas), en revanche il me parait opportun de signaler que la dizaine de blessés se trouve toute dans le camps des forces de l’ordre. Un policier a même été grièvement blessé par balle. Mr Paranagua, qu’est-ce qu’il se passerait en France si un manifestant sortait son revolver pour tirer sur un CRS ? A combien d’années de prison serait-il condamné ? Au Venezuela, cette personne est aujourd’hui en liberté. Et j’ose espérer que si la justice venait à la condamner un jour, vous ne prêteriez pas votre plume pour défendre un "prisonnier politique de plus" dans ce drôle de régime dictatorial qu’est le Venezuela.

Cher Mr. Paranagua, que se serait-il passé, en France, si trois semaines avant les dernières élections présidentielles, un leader du Parti Socialiste aurait déclaré sur TF1 à une heure de grande écoute "le 6 mai prochain, le Peuple doit aller voter. Durant la nuit, le Ministère de l’Intérieur va annoncer la victoire de Sarkozy quelques soient les résultats. Le 4, Ségolène Royal…On verra d’ailleurs qui est vraiment Ségolène Royal…elle doit prendre la tête des protestations de rue contre la fraude. (…) elle doit faire la Révolution orange " ? Vous pensez que le candidat et, par la suite, le président de la République, Nicolas Sarkozy, n’aurait pas traîné devant les tribunaux le leader du parti d’opposition et la chaîne qui lui a servi de support pour lancer un tel message ? Au Venezuela, cette déclaration a été faite par le journaliste Rafael Poleo sur la chaîne Globovision. Jugez par vous vous-même :

Ni le journaliste ni la chaîne de télévision ne furent condamnés. Il est vrai qu’ils n’auraient pas manqué de soutien au niveau international pour dénoncer une "atteinte à la liberté d’expression".

Cher Mr. Paranagua que se passerait-il en France si, SANS AUCUNE PREUVE, à une heure de grande écoute et quinze jours avant l’élection présidentielle, TF1 accusait la CIA d’entraîner au maniement des armes à feux des supposées milices populaires du candidat Sarkozy ? L’accusation est double. D’une part, TF1 accuserait dans ce cas Mr. Sarkozy d’être le chef de milices armées, d’autre part de déléguer leur entraînement aux services secrets d’une puissance étrangère. Mr Paranagua, quelle serait la réaction de Nicolas Sarkozy face à cette calomnie ? Au Venezuela, le 15 novembre 2006 sur RCTV, lors de l’émission de Berenice Gomez, on pouvait entendre que les services secrets cubains étaient dans les quartiers populaires de Caracas pour y enseigner le maniement des armes à feu. Berenice Gomez, vous avez du la croiser à la chaîne RCTV lors de votre passage. Ce n’était pas la peine de lui demander des preuves, après tout n’est-elle pas fidèle au titre de son émission : "Les ragots de machine". Que se passerait-il en France dans le même cas ?

Cher Mr Paranagua, qu’auraient fait les autorités françaises si après la tentative d’assassinat de Jacques Chirac, le 14 juillet 2002, le journal de 20h de TF1 aurait adopté une ligne clairement en défense de Maxime Brunerie et aurait terminé le JT en passant des images de l’attentat contre Jean Paul II, accompagné d’une musique entraînante dont les paroles sont : "Ca ne se terminera pas là !". Je doute que cela eut fait rigolé Mr Chirac. Au Venezuela, cela s’est passé le 25 mai 2007 alors que l’idée de l’assassinat d’Hugo Chavez est une des options phares de l’opposition radicale vénézuélienne.

Cher Mr Paranagua, que se passerait-il si TF1, M6 et Canal + formeraient la pierre angulaire d’un Coup d’Etat contre Nicolas Sarkozy. Que se passerait-il si durant ce Coup d’Etat, France 2, France 3, France 5 seraient prises d’assaut et encouragé en ce sens par ces chaînes commerciales ? La "dictature" d’Hugo Chavez les a absous de toute condamnation.

Cher Mr Paranagua, j’ose espérer que c’est la perte des réalités françaises et non un but politique qui vous a fait écrire de tels mensonges ces derniers jours sur la situation au Venezuela. Les lecteurs du Monde achètent ce journal pour y être informé, non pas pour y lire des tracts militants écrits par un envoyé spécial.

Cher Mr Paranagua, qu’est ce qui se passerait en France si un journaliste manquait à tout exercice minimum de déontologie pour utiliser son espace comme tribune politique ?

Sur ce dernier point, je crois avoir la réponse. Au Venezuela comme en France, il ne se passerait malheureusement rien.


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
Cher Monsieur Paranagua… (video)
31 mai 2007 - 01h19

Romain,

Tu vas finir archiviste...Il y a de quoi écrire un bouquin sur Paranagua. Tu devrais t’y mettre...
On l’aime tellement...

JMH



Cher Monsieur Paranagua… (video)
31 mai 2007 - 17h39

c est une honte totale pour les journalistes de France .
ils s e payent une virginité toute neuve de démocrate-repporter en utilisant des informations tronquées et parfois totalement fausses de pro putchiste militaire de droite !!!!
alors là oui ils se rependandent les journalistes en fotn des caisses , tout un stock hurlent là bas y a une dictature.... ( enfin y a surtout du petrole qui passe sous le nez de nos patrons alros nous on fait du bruit)
pendant ce temps en france un repsident et ses amis ( en amerique du sud on appelle ça une JUNTE) tiennent les médias et font ce qu ils veulent avec a leurspieds d habillent jornalistes toujours prets a defendre la justice contre monniae sonnante et trebuchante....
...

http://fils2prof.over-blog.com/arch...



Cher Monsieur Paranagua… (video)
31 mai 2007 - 21h26

je n’ai aucune sympathie pour cette télévision. Mais la défense systématique de Chavez par les cocos ou autres en manque d’idole me déprime. C’est un putain de militaire au pouvoir avec des méthode de bidasse. ça pue et toute une partie de la gauche se bouche le nez. Révolution d’état mon cul. A bas le pouvoir, quel qu’il soit. Mais oui il a été élui démocratiquement, et alors, sarkozy aussi. Fait chier. Je dit pas que tout est négatif : sortie du FMI, réappropriation du pétrole. Mais Castro aussi a fait des choses bien. Mais aucune de ses actions ne justifira jamais l’atteinte aux libertés.
L’extrême gauche va encore se ridiculiser par un soutien idiot. Merci camarades !!!
Vive la rue, le peuple et l’anarchie



Cher Monsieur Paranagua… (video)
31 mai 2007 - 22h52 - Posté par

atteinte aux "libertés" ?

Un copain m’a récemment dit ceci

"Pour cette histoire de RCTV, regarde : tu loues ton appartement à quelqu’un. Ce quelqu’un essaie de te tuer. Tu ne lui fais rien, mais à la fin de son bail tu lui dis d’aller chercher ailleurs. C’est quand même pas une putain d’atteinte à la liberté d’expression !!!"

Il a bien raison.

VDJ


Cher Monsieur Paranagua… (video)
1er juin 2007 - 00h52 - Posté par

Oui Viktor, d’autant plus que RCTV n’est pas interdite et peut toujours émettre par cable. C’est seulement la concession hertzienne qui n’est pas renouvelée pour que la bande de fréquences soit utilisée pour une chaîne culturelle. C’est presque comme si tu laissais le grenier au mec qui a voulu te tuer en attendant qu’il trouve autre chose de mieux.

Mais sûrement que tu fais partie de ces putains de communistes qui n’ont rien compris à cette putain de liberté d’expression.

JMH


Cher Monsieur Paranagua… (video)
1er juin 2007 - 17h50 - Posté par

Ce cher Paranagua est un social réformiste qui sévit dans la désinformation impériale depuis longtemps

et pointer du doigt Cuba et le Venezuela "d’atteintes aux libertés" sur la foi de tels propagandistes est une façon de céder à la pression idélogique impériale

Merci, à Romain, Maxime, Viktor, Danièle et tous les autres de remettre la vérité sur ses pieds

Et arrêtons de nourrir la prétention d’avoir des leçons de démocratie à donner à la terre entière, surtout avec un Président comme SARKO

Pedro DA NOBREGA


Cher Monsieur Paranagua… (video)
1er juin 2007 - 13h06

"Les lecteurs du Monde achètent ce journal pour y être informé, non pas pour y lire des tracts militants écrits par un envoyé spécial."

vous êtes optimistes...moi j’ai arrêté justement il y a un bon moment d’acheter le monde pour ne plus lire de tracts militants. Pour être tout à fait honnête, je vais même maintenant régulièrement sur le site internet du Monde (partie non abonné bien sûr) PRECISEMENT pour lire des tracts militants et prendre connaissance des positions de l’idéologie dominante.

D’aillleurs peut être que le dit Paranagua (et confrères) fait aussi ainsi sur les sites dits "alternatifs" ? J’avoue que je n’avais pas pensé que de tels gens viennent ici, mais effectivement c’est assez convaincant. Reste à savoir si ça permettra de changer leur opinion un jour...les déterminismes sociaux sont durs à vaincre :)

cordialement

levochik

PS : les "si" n’aiment pas les "rait" (plusieurs fois la faute)







accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
DAZIBAO
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite