Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

Pologne parano

de : Ignacio Ramonet
dimanche 8 avril 2007 - 23h35 - Signaler aux modérateurs
5 commentaires
JPEG - 35.9 ko

de Ignacio Ramonet

Loi de "lustration", ils l’appellent. C’est-à-dire, selon le dictionnaire : de "purification rituelle". Ce qui ne manque pas d’avoir, dans ce pays au catholicisme chevillé à l’histoire, une signification forte de repentir et de pénitence. Sept cent mille Polonais devront donc, en vertu de cette loi votée en octobre 2006 et entrée en vigueur le 15 mars dernier, confesser s’ils ont collaboré avec les communistes entre 1945 et 1989. Tous les hauts fonctionnaires, les professeurs, les avocats, les directeurs d’école et les journalistes nés avant août 1972 ont désormais jusqu’au 15 mai pour avouer leur "faute".

Tous doivent remplir un formulaire et répondre à la question : "Avez-vous collaboré secrètement et consciemment avec les anciens services de sécurité communistes ?" Ils devront le remettre à leur supérieur hiérarchique, lequel l’adressera à l’Institut de la mémoire, à Varsovie. Celui-ci vérifiera dans ses archives et délivrera un certificat de "pureté politique".

En cas de collaboration prouvée, les journalistes qui travaillent dans un service public seront automatiquement licenciés. Ceux qui refuseront de répondre, ou dont il sera prouvé qu’ils ont menti, risquent une interdiction d’exercer leur profession pendant dix ans.

Cette loi délirante, qui fait scandale dans l’Union européenne, réduit par comparaison le maccarthysme américain des années 1950 à un anticommunisme amateur. Elle constitue le dispositif principal d’une furieuse chasse aux sorcières lancée par les autorités depuis l’arrivée au pouvoir, en Pologne, en octobre 2005, du président conservateur Lech Kaczynski et de son frère jumeau Jaroslaw, premier ministre.

De très nombreux Polonais jugent cette loi contraire à la Constitution, car elle contraint les citoyens à « prouver qu’ils n’ont pas fait ce qu’ils n’ont pas fait ». Elle pourrait être invalidée par la Cour constitutionnelle, qui prononcera son verdict début mai.

JPEG - 34.2 ko « Good to be home » Martin Hardouin-Duparc, 2007.

La coalition de droite, catholique et nationale, qui gouverne la Pologne, formée par trois partis : Loi et Justice (des frères Kaczynski), Autodéfense (des milieux agraires) et la Ligue des familles polonaises, conduit une préoccupante politique de retour musclé à l’« ordre moral ». Dans cet esprit, M. Roman Giertych, vice-premier ministre, ministre de l’éducation et chef de la Ligue des familles polonaises, vient de déposer un projet de loi homophobe qui suscite un autre tollé international et les protestations d’organisations de défense des droits humains. Selon ce projet, qui pourrait être prêt dans un mois, toute personne qui, dans un établissement scolaire ou universitaire, révélerait son homosexualité « ou toute autre déviation à caractère sexuel (1) », s’exposerait à une amende, à un licenciement ou à une peine de prison.

Le père de ce ministre, M. Maciej Giertych, député européen de la Ligue des familles, avait déjà soulevé, en février dernier, un orage de condamnations après avoir publié, aux frais du Parlement européen et sous le logo de celui-ci, une brochure antisémite dans laquelle il affirmait, par exemple, que « les Juifs créent eux-mêmes leurs ghettos » et que « l’antisémitisme n’est pas du racisme (2) ».

Car ces décisions d’épuration anticommunistes ainsi que les tentatives de retour à un ordre moral autoritaire cachent, aussi bien en Pologne que, dans une moindre mesure, en Ukraine, en Lituanie et dans d’autres pays de l’Est, une sorte de nauséeuse nostalgie des périodes d’avant guerre, quand le racisme s’affichait crânement. Gagnés par le révisionnisme ambiant, certains n’hésitent même plus à glorifier la collaboration avec le IIIe Reich hitlérien contre l’Union soviétique, aujourd’hui officiellement honnie.

C’est sans doute dans cet esprit, estimant – comme tant de médias – que la Russie de M. Vladimir Poutine n’est que le prolongement déguisé de l’ancienne URSS, que Varsovie s’est déclaré favorable à l’installation sur son territoire du bouclier antimissiles conçu par le Pentagone pour protéger les Etats-Unis. Sans daigner consulter ses partenaires de l’Union européenne, ni même ceux de l’OTAN. Ce qui montre que, en politique, la paranoïa peut conduire non seulement à l’atrophie spirituelle. Mais aussi à une certaine forme de trahison.

(1) El País, Madrid, 20 mars 2007.

(2) Le Figaro, Paris, 17 février 2007.

http://www.monde-diplomatique.fr/20...


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
Pologne parano
9 avril 2007 - 00h00

La contre révolution réactionnaire s’imagine ne pas rencontrer d’obstacles...

Faisons la mentir !

Léo



Pologne parano
9 avril 2007 - 01h51

La criminalisation du communisme (et donc des communistes) n’est que la suite logique de celle du marxisme...



Pologne parano
9 avril 2007 - 11h48

Ou sont les droits fondamentaux dans cette Pologne,qui ressemble de plus en plus à celle des années 30-40 ,il ne faut pas oublier le rôle joué par l’état polonais et ses dirigeants,bien avant l’occupation allemande,dans l’organisation des ghéttos,et la chasse aux démocrates polonais et en particulier des communistes.Il y a à mon avis violation des droits de l’homme ,mais l’Europe et sa Communauté n’en a que faire.Il est grand temps de prendre nos distances avec ses gens.

Ou sont les protestataires de services RSF,B.H.L.,les socio- machins,les pseudos philosophes ?à c’est vrai ce n’est ni Cuba,ni la Chine !c’est juste à coté c’est la POLOGNE !

Roger bretagne



Pologne parano
10 avril 2007 - 10h24 - Posté par

Mort de rire !

Et ils ont répondu quoi, les deux frangins Paranoïski ?

 ;)

Brunz


Pologne parano
8 janvier 2009 - 17h03 - Posté par bouaichaoui

j’aimerai mettre dans l’homophobie toutes les dérives politiques sociales éconmiques spirituelles philosophiques enfin tout ce qu’un homme ou un groupe de personnes un pays ou une ethnie pourraient reprocher à leur semblables mais qu’ils ont adopté pour eux dans d’autres circonstances ,quelqu’un adit et que je ne citerai pas tu ne sera jamais croyant si tu ne désire pas pour autrui ce que tu désire pour toi meme déplaçons cette maxime de son contexte religieux et revenons a nos euro polonais tout ce qui a été fait ne doit plus se refaire il faut l’enregistrer tourner l page le rapeler si nécéssaire à l’occasion s’en servir comme argument mais ne pas l’utiliser comme punition sans contexte bien sur celui qui a commis une faute devrait etre puni mais quand tout une population s’est trouvée impliquée dans un système dogmatique qui ne laissait aucune place à la libre pensée on ne pourrait punir toute la population ou dumoins la majorité et je pense que vérité en deça des pyrénnées est erreur au delà






accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
TRICASTIN la catastrophe aujourd’hui ou demain
dimanche 19 septembre
de coordination sud est
pub marine nationale
dimanche 19 septembre
de publicis
Qui sont les animateurs de Reinfocovid ?
dimanche 19 septembre
de jean1
DAZIBAO
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite