Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

Nouveau Monde (Golden Door)

de : Enrico Campofreda
samedi 31 mars 2007 - 14h04 - Signaler aux modérateurs
JPEG - 39.1 ko

de Enrico Campofreda traduit de l’italien par karl&rosa

Elle était blanche comme le lait, l’Amérique où se plongeaient les culs-terreux de l’Italie embarqués dans des voyages vers l’espoir et l’inconnu, tout à fait identiques aux immigrés afro-asiatiques d’aujourd’hui qui se dirigent vers nos côtes.

Ils rêvaient de choses entendues et exagérées par les racontars : d’olives et de légumes géants, d’arbres qui donnaient des monnaies, ignorants et naïfs, semblables à Pinocchio et surtout affamés mais bricoleur comme Geppetto.

Sur ces métaphores, Crialese construit, à la manière d’une fable, son ode à l’émigrant très appréciée à la dernière passerelle de Venise et rafraîchit la mémoire de la Botte qui se sent trop une terre de conquête alors qu’elle a été jusqu’à la fin des années 50 – les années 50 du 20e siècle - une belle terre à quitter en quête de pain.

Mais, surtout dans le Sud profond, il n’était pas facile de se détacher de la « maison du néflier » et Salvataore Mancuso de Petralia, dont sont narrées les vicissitudes, accomplit avec son fils un voeu pour recevoir « l’approbation » de la Madone.

Le film, qui arbore des prises de vue géniales - une marée humaine entassée dans laquelle se creuse un sillon entre ceux qui sont sur le paquebot et partent et ceux qui sont sur le quai et restent, ou encore les couches où, séparément, des hommes et des femmes dorment, parlent, espèrent – a des traits maniéristes et rhétoriques parfois appuyés mais l’ensemble est plaisant.

Dans la narration de la plèbe il y a la leçon littéraire du vérisme, la leçon iconographique et figurative du Caravage et beaucoup de « renvois », la leçon filmique du réalisme onirique des frères Taviani. Un si grand soin formel et esthétique ne détourne pas l’attention de l’histoire amère de ces gens déchirés entre le déracinement de leur monde archaïque fait de désespoir et de tradition et l’inconnu alléchant et redoutable du Nouveau monde.

Et tandis qu’on recourt à tous les stratagèmes pour partir, comme le fait Salvatore qui cache le mutisme d’un de ses enfants ou l’Anglaise embarquée avec les Italiens, qui a besoin d’un cavalier pour accéder à la nouvelle terre, on vit les nouveautés des rencontres. La plus tendre et invraisemblable est basée sur le jeu des regards, antichambre de la connaissance entre Mancuso et la demoiselle anglaise qui lui demandera de l’épouser « non pas par amour mais pour le visa d’entrée ». Et pourtant ce n’était pas un calcul cynique.

Cela devenait une pratique répandue pour des hommes et des femmes inconnus (des immigrants à peine débarqués ou des résidents qui allaient observer les nouveaux arrivés) qui se lançaient une promesse de mariage indispensable pour former une famille et pouvoir vivre dans les States.

Cela se passait à Ellis Island, l’île de la quarantaine, où les bateaux vidaient leurs cales du fourmillement d’espoirs presque toujours analphabètes et égarés. Ils furent douze millions à passer à travers ces édifices et par les visites médicales, les interrogatoires, les tests d’aptitude psychique ; la nation ouvrant ses portes visait à sélectionner les nouveaux arrivés et aussi à améliorer la race avec des visées eugéniques.

Aux chanceux qui, après les préliminaires épuisants, arrivaient à terre s’ouvrait le Nouveau monde et ses travaux manuels les plus durs et souvent humiliants. Il y avait moyen de survivre et, ensuite, de vivre. Et pour certains, les plus chanceux, même de s’enrichir.

Titre original : Golden Door
Mise en scène : Emanuele Crialese
Scénario : Emanuele Crialese
Directeur de la photographie : Agnés Godaro
Montage : Maryline Monthieux
Avec : Charlotte Gainsbourg, Vincenzo Amato, Vincent Schiavelli, Aurora Quattrocchi, Francesco Casisa, Filippo Pucillo
Musique originale : Antonio Castrignano
Production : RaiCinema
Origine : Ita-Fra, 2006
Durée : 112’


Partager cet article :

Imprimer cet article




accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
DAZIBAO
14e festival des Canotiers mercredi 7 au dimanche 11 juillet 2021
lundi 5 juillet
L’association Ménil Mon Temps présente le 14e festival Les Canotiers, « cinéma et concerts en plein air », qui se déroulera du mercredi 7 au dimanche 11 juillet 2021 sur le parvis de l’église de Ménilmontant. Au programme : Des concerts (20h30) : Mer 7 : Dominique Grange et Mymytchell, avec Jonathan Malnoury (guitare) et Alexis Lambert (accordéon). Jeu 8 : Cheikh Sidi Bemol (solo). Ven 9 : TyArd, [Duo Électro-Pop]. Dim 11 : M.A.J, [Duo Électro-Folk’n’Roll]. (...)
Lire la suite
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite