Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

Femme, maya, et candidate aux présidentielles

de : Bruno Lamothe
samedi 24 février 2007 - 14h33 - Signaler aux modérateurs
22 commentaires
JPEG - 33.8 ko

de Bruno Lamothe

Rigoberta Menchu sera la première femme candidate aux élections présidentielles de septembre prochain au Guatemala.

La Prix Nobel de la Paix 1992, amie personnelle de Danielle Mitterrand, âgée de seulement 48 ans, est la responsable du Winaq, dont le nom en maya signifie "équilibre et intégrité", a rappelé que durant 200 ans de vie républicaine les indigènes ont "toujours été des électeurs et n’ont jamais été candidats". C’est pour cette raison que leur participation plus active dans la vie politique devient nécessaire.

La leader indigène, dont la décision laisse apercevoir un espoir de changement pour ce pays d’Amérique centrale, dans un nouveau contexte régional favorable à des alternatives viables au modèle néo-libéral qu’elle a vivement critiqué, a indiqué qu’elle ne participerait pas à cette élection à titre personnel, mais à la tête d’un groupe de personnalités susceptibles d’offrir du neuf dans un nouveau Gouvernement et d’assumer la responsabilité de réaliser les transformations pour lesquelles le peuple combat depuis des décennies.

Rigoberta Menchu a consacré sa vie à la défense des droits des peuples autochtones. Elle a activement participé à la campagne pour la défense et le respect des droits humains et est devenue la figure emblématique et le porte-parole des peuples autochtones.

Elle est soutenue par un grand nombre d’universitaires, d’intellectuels, de responsables associatifs et de mouvements sociaux, mais surtout, et c’est un fait unique, par la quasi totalité des 23 tribus mayas.

Ensemble sera discuté le projet, proposé par Menchu, de la répartition des sièges aux Congrès et dans les mairies, dont 50% devraient être réservés au Winaq, lequel, comme elle le souligne elle-même, ne sera pas un Parti "exclusivement indigène, mais une expression multiculturelle et multilinguistique", qui travaillera en alliance avec d’autres forces.

Si l’on parle et si l’on brandit le thème de l’équité, il s’agit de le faire passer dans les faits au profit des peuples indigènes, tant délaissés, discriminés et exclus du Guatemala et dans d’autres nations du continent.

Lors d’une déclaration à l’agence Prensa Latina, Menchu a expliqué : « Je rêve d’un Guatemala pour tous, où ni la langue, le costume ou la position sociale soit un motif d’exclusion (...) Je voudrais voir tout le peuple participer à une aube nouvelle dans ce pays ».

Si, finalement, sa candidature à la tête d’une alliance de gauche se concrétisait, Menchu deviendrait la première femme dans l’histoire du Guatemala à occuper une telle position, jusqu’ici réservée uniquement aux hommes, et encore moins aux indigènes.

Elle devra aussi faire face aux haines accumulées contre elle par les secteurs militaires et l’oligarchie. Ceux-ci ne lui pardonnent pas s’être convertie en icône d’une lutte pour la justice face aux massacres perpétrés par l’Armée contre la population indigène et paysanne, expulsée au profit des propriétaires fonciers.

Rigoberta Menchu et sa famille ont été des victimes directes de ces massacres, du racisme et de la discrimination qui règnent au Guatemala. Ce qui implique que sa candidature pour la première magistrature du pays soit vue, depuis la logique du pouvoir établi, avec crainte, surtout en tenant compte du fait qu’un indigène comme elle, Evo Morales en Bolivie, contre toutes les prévisions, est parvenu à prendre les rênes du pouvoir pour accomplir les objectifs de justice et d’équité. Des objectifs pour lesquels nos peuples se battent depuis plus de 500 ans.

Les autres éléments, auxquels Rigoberta Menchu sera confrontée, seront les campagnes orchestrées par Washington, soutenu par tout l’appareil médiatique.

À partir du moment où sa candidature sera définitive, elle n’aura pas de trêve. Q’une autre brebis s’échappe du bercail, comme récemment au Nicaragua, est la dernière chose que pourrait accepter l’administration républicaine de George W. Bush.

Une combattante éprouvée comme Rigoberta Menchu devra résister aux coups bas et aux pièges, aux intimidations et aux menaces, si elle veut faire justice à tant d’années ignominie, d’exclusion et discrimination auxquels a été soumis l’immense majorité des guatémaltèques.

Selon le portrait que dresse d’elle l’UNESCO "Son action a instillé le sens de la fierté dans l’esprit des populations indigènes et a attiré l’attention de l’opinion internationale sur les souffrances silencieuses des siens. Depuis sa nomination en tant qu’Ambassadrice de bonne volonté en 1996, Rigoberta Menchú Tum travaille en étroite collaboration avec l’UNESCO à la promotion de la culture de la paix et à la préservation des cultures indigènes. Reconnue et hautement respectée pour son autorité morale, elle défend ces objectifs au long de ses entretiens avec les dirigeants politiques, dans les tribunes internationales et grâce au travail de sa Fondation."

Un beau portrait pour une future présidente.

http://www.changer-le-ps.com/articl...


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
Femme, maya, et candidate aux présidentielles
24 février 2007 - 14h48

Elle est bien. Elle est très bien. Vite !!!!



Femme, maya, et candidate aux présidentielles
24 février 2007 - 15h14 - Posté par

C’est vraiment un petit bout de femme extraordinaire, de gentillesse (son sourire franc toujours présent) et aussi de détermination.

Espérons qu’elle suivra les pas d’Evo Morales !

Bruno Lamothe


Femme, maya, et candidate aux présidentielles
24 février 2007 - 16h02

C’est un immense espoir pour le Guatemala. Sur les traces de Castro, Chávez, Morales, Ortega et Correa, elle va gagner...si on ne la plombe pas avant.

JMH



Femme, maya, et candidate aux présidentielles
24 février 2007 - 16h38 - Posté par

Pourquoi pas une maya, nous avons bien une pictocharentaise qui essaye aussi.


Femme, maya, et candidate aux présidentielles
24 février 2007 - 18h33 - Posté par

Pourquoi la plomber ! En Amérique du Sud, ils ont compris qu’on pouvait faire de la politique autrement, et qu’on pouvait vivre plus sereinement. C’est d’ailleurs dans la culture indienne. Leur mode de vie, avant l’arrivée les Espagnols, se rapprochait assez bien d’une certaine forme de communisme, non ?


Femme, maya, et candidate aux présidentielles
24 février 2007 - 20h57 - Posté par

Pourquoi la plomber ? Tu n’as jamais entendu parler d’assassinats en Amérique Latine ? Le Cardinal Romero en cathédrale de San Salvador par les Escadrons de la Mort du Major D’Aubuisson ou bien ce candidat colombien à la présidence dont le nom m’échappe sur le moment, et la liste est longue.

Pourquoi la plomber, pourquoi la plomber.... Mais parce qu’elle dérange l’oligarchie et la classe politique dominante !

La bonne blague !

JMH


Femme, maya, et candidate aux présidentielles
24 février 2007 - 21h50 - Posté par

J’ai répondu un peu vivement mais il faut savoir qu’une campagne de dénigrement a déjà commencé où l’on prétend que tout ce qu’elle a écrit n’est que mensonge. Le même genre de campagne a eu lieu et continue contre Morales.

Je dis que la vie de Rigoberta Menchu est en danger si elle ne prend pas des mesures urgentes de protection rapprochée. C’est potentiellement un domino de plus qui tombe pour Baby Bush.

Combien de tentatives d’attentats ou de renversement ont déjà eu lieu contre Castro ou Chávez ?

Vous ne croyez quand même pas que la CIA va regarder faire ça les bras croisés !

Non, Juju, rien n’a changé dans le fond en Amérique Latine et j’admets que j’aurais pu être plus aimable dans ma réponse. Mais, l’Amérique Latine, je l’ai dans les tripes !

JMH


Femme, maya, et candidate aux présidentielles
25 février 2007 - 00h16 - Posté par

T’inquiète JMH, je respecte tes pensées. Moi aussi, ça me met en colère que des pays, comme les USA, n’acceptent pas que d’autres choisissent une autre voie que la leur. L’ingérance et gendarmer le monde ça me gonfle sérieux !

Je souhaite vivement que Rigoberta Menchu réussisse, ainsi que tous ces hommes qui se lèvent les uns après les autres contre l’ingérance étasunienne. Un vent nouveau, gonflé d’émancipation, souffle un peu partout, et personne ne pourra l’arrêter, pas même Bush.
Juju


Femme, maya, et candidate aux présidentielles
25 février 2007 - 10h25 - Posté par

BIEN VU, MON CHER JEANMIMI...

J’approuve y compris le ton ! Quand je vois certaines réactions concernant les événements, la situation politique et les combats de ce continent, je reste songeur face à l’efficacité criminelle des dégats causés par les médias aux ordres dans l’opinion dite publique...

Moi aussi, l’Amérique Latine, je l’ai dans les tripes !

Amitiés, TZ.


Femme, maya, et candidate aux présidentielles
25 février 2007 - 15h40 - Posté par

A propos de media : paru hier dans Le Monde, un petit chef d’oeuvre du grand Paranagua sur Cuba. Du grand art !!!!!

http://www.lemonde.fr/web/article/0...

JMH


Femme, maya, et candidate aux présidentielles
25 février 2007 - 16h16 - Posté par

A LA SOUPE... DU MONDE !

JMH, j’ai lu comme toi l’article du grand spécialiste de Cuba, Paranagua ! DU TRES GRAND ART qui rehausse assurément le prestige déjà bien étiolé du canard. C’est Beuve-Méry qui doit être aux anges... face à "l’objectivité" de tels journaleux !!

TZ.


Femme, maya, et candidate aux présidentielles
25 février 2007 - 17h09 - Posté par

J’ai demandé à Viktor un petit commentaire dans son style mais, effectivement, il l’a déjà fait autrement. Lisez, c’est un régal.

http://vdedaj.club.fr/spip/article....

JMH


Femme, maya, et candidate aux présidentielles
24 février 2007 - 18h42

Ah ! l’émergence Sud-Américaine ! Pourvu qu’elle gagne !



Femme, maya, et candidate aux présidentielles
24 février 2007 - 21h22 - Posté par

JE SOUHAITE QU’ELLE SOIT LE EVO MORALES DU GUATEMALA MAIS,LA PAUVRE,QU’EST CE QU’ELLE VA RAMASSER AVEC NOS MEDIAS :PAS DES LOUANGES MAIS DES ORDURES BM


Femme, maya, et candidate aux présidentielles
24 février 2007 - 21h15

Il y a, au Guatemala, un racisme anti-mayas extremement fort, et, bien entendu, les Etats-Unis qui tenteront tout pour éviter que Rigoberta Menchu parvienne au pouvoir...



Femme, maya, et candidate aux présidentielles
25 février 2007 - 12h05 - Posté par

je suis pas sure que la situation politique du guatemala soit comparable avec celle de la bolivie. Le racisme, l’insécurité et la corruption on augmenté ces dernieres années. Je ne pense pas qu’un candidat qui n’est pas issus des familles de grand de propriétaire est la possibilité d’etre élu, tant que washintown les soustiendras. Et encore moin une femme quand on connais le machisme Guatemalteque


Femme, maya, et candidate aux présidentielles
25 février 2007 - 13h44 - Posté par

Je suis d’accord sur le racisme et le machisme, meme si en bolivie, il y avait un fort racisme aussi. Mais c’est justement par l’éducation et des accords politiques forts que Rigoberta Menchu peut y arriver.

Et elle est une figure historique et importante au Guatemala.

Bruno Lamothe


Femme, maya, et candidate aux présidentielles
25 février 2007 - 11h20

Au Guatemala ils n’ont pas réussi avec la guerilla à renverser le pouvoir, espérons que le changement se fera avec Rigoberta Menchu par les urnes. J’ai une pensée pour une autre femme indienne Maya la Comandante Ramona qui était la seconde du sous comandant Marcos et qui est malheuresement morte l’année dernière d’un cancer.



Femme, maya, et candidate aux présidentielles
25 février 2007 - 15h53

AVEC RIGORBERTA !

C’est une bonne nouvelle pour les peuples que cette candidature de Rigoberta Menchu au Guatemala ! C’est d’autant plus sérieux qu’elle a acquis une stature, une autorité internationale à travers son rôle à l’UNESCO et les distinctions qui ont honoré les Mayas à travers elle.

Mais c’est vrai qu’un domino supplémentaire qui tombe, c’est "dur" pour Bush et Bush !
Alors les tentatives de déstabilisation vont se produire imanquablement, si ce n’est déjà le cas.
Mais aujourd’hui, après la longue résistance de Cuba, les choses avancent en Amérique latine. Le rapport des forces n’est plus celui des années 60 !

Elle a donc toutes ses chances, et nous avons le devoir de veiller, nous les peuples du monde, à ce que le processus puisse fonctionner jusqu’à son terme.
Cela nous aidera en retour aussi à faire bouger ici ce fameux rapport des forces !

Vite une ’tite coupe pour Rigoberta et pour nous tous !

NOSE DE CHAMPAGNE



Femme, maya, et candidate aux présidentielles
25 février 2007 - 17h20 - Posté par

C’est vrai NOSE, que peut Bush, contre tout un peuple, d’une autre culture, qui veut une autre politique ? Bien-sûr, il y a des forces obscures qui oeuvrent pour la discréditer, mais il arrive un moment où les manipulations des pourris friqués ne trouvent plus preneur. C’est le peuple qui sait jusqu’où il peut aller et au final il se choisit le chef qui lui convient, même si les pourris veillent dans l’ombre pour déstabiliser le peuple au moment opportun. C’est pour cela qu’il est important d’instruire les citoyens, tout en leur développant l’esprit critique, qui évite de se faire piéger justement par les pourris égoïstes qui rôdent aux alentours.

Alors, une ’tite coupe à Rigoberta Menchu, symbole de la culture Maya, trop longtemps méprisée par les conquistadors, le catholicisme et les étasuniens.

Juju


Femme, maya, et candidate aux présidentielles
25 février 2007 - 20h56 - Posté par

vivement septembre une victoire de Rigoberta menchu fera grincer des dents les capitalistes americains .nous devont populariser ça candidature pour les empécher d’agir

J.M.






accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
DAZIBAO
14e festival des Canotiers mercredi 7 au dimanche 11 juillet 2021
lundi 5 juillet
L’association Ménil Mon Temps présente le 14e festival Les Canotiers, « cinéma et concerts en plein air », qui se déroulera du mercredi 7 au dimanche 11 juillet 2021 sur le parvis de l’église de Ménilmontant. Au programme : Des concerts (20h30) : Mer 7 : Dominique Grange et Mymytchell, avec Jonathan Malnoury (guitare) et Alexis Lambert (accordéon). Jeu 8 : Cheikh Sidi Bemol (solo). Ven 9 : TyArd, [Duo Électro-Pop]. Dim 11 : M.A.J, [Duo Électro-Folk’n’Roll]. (...)
Lire la suite
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite