Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

N’oublions pas Battisti

de : senga
samedi 30 septembre 2006 - 21h27 - Signaler aux modérateurs
11 commentaires
JPEG - 29.9 ko

de Senga

Je voudrais juste , du fond de mon obscure banlieu lancer cette bouteille a la mer. Les tourmantes se succèdent dans notre pays, l’ opinion publique s’étourdit , s’ennivre de toute cette agitation pré-électorale , notre démocratie vacille , s’ébranle et je ne peux m’empècher de penser a Cesare Battisti.

Son extradition, sa fuite on bien fait parler mais il semble maintenant la passion est bien vite retombée . Je ne voudrais pas qu’il retombe dans l’oubli. Son dernier livre est magnifique , "Cargo Sentimental" aussi.

Ou sont passés les collectifs de soutiens ? Ou sont passés les artistes "engagés" ou plutot opportunistes, changent de cause a défendre tels des girouettes au gré de l’actualité ? Du fond de ma banlieu je ne peux m’ empècher de penser à cet homme ,a ce père de famille à qui létat français avait donné sa parole...

Il ne faut pas qu’il tombe dans l’oubli.

Fred Vargas a fait un travail trés documenté afin de rétablir une part de la vérité mais il ne faut pas cesser de parler de lui. Il faut continuer à soutenir sa cause puisque tout àa été fait pour le museler.

State buon Cesare


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
> N’oublions pas Battisti
30 septembre 2006 - 22h14

SOLIDAIRE ! SENGA !

D’accord avec toi : rappelons-nous et rappelons-leur Cesare BATTISTI !
Sans cesse, jusqu’à ce qu’enfin, la flétrissure Chiraquienne soit effacée et que Cesare puisse retrouver ici ceux avec qui il vivait.

NOSE



> respect et pudeur, le soutien se passe des mots de peu
30 septembre 2006 - 23h50 - Posté par

"que Cesare puisse retrouver ici ceux avec qui il vivait ?" allons donc ??!! Planqué, mort ou vif, il es bien mieux que soutenu sur internet par qui que ce soit, dont la plupart infoutus d’assurer le minimum vital dont il a besoin, concrètement. Battisti, certes, mais dans la pudeur et le respect, pas dans la mise en scène gratuite, comme d’hab, en miroir du spectacle, qu’il soit chiraquien, social-libéral, ou alternatif radical


> N’oublions pas Battisti
1er octobre 2006 - 01h59 - Posté par

Il est absolument nécessaire que Cesare puisse retrouver les siens et vivre dans la dignité , chose que toute personne accueillie sur notre territoire serait en droit d’espèrer (et il faut se battre pour ça ! ) . De plus il faut cesser de cultiver le mythe d’un Cesare " Arsène Lupin" qui parcourt la planète en cavale et qui se dore la pillule sous les cocotiers.Etre en cavale c’ est pas le pied ! Vivre planqué c’est vivre dans un monde parallèle et voir la vie s’écouler a travers un miroir sans teint ! Alors moi je dis CESARE ON T’ OUBLIE PAS et meme si les projecteurs ne sont plus tournés sur toi ,moi je continue ma p’tite lutte dans mon coin et je ferais du bruit jusqu’a ce que toutes ces cervelles anesthèsiées se réveillent .
FORZA CESARE

Senga


> N’oublions pas Battisti
1er octobre 2006 - 12h02 - Posté par

En effet il est temps de se souvenir de Battisti .Il faut ,pourquoi pas demmarer une action de soutient SERIEUSE,pourquoi pas à partir d’internet ?

Au fait ? Qu’est devenu Cyril Perez, ce cammarade blessé par les flics durant la bataille anti CPE ? On a des nouvelles ?

François.


> N’oublions pas Battisti
1er octobre 2006 - 18h10 - Posté par

Moi je suis tout à fait pour redémare.r quelquechose pour lui . Au début de son affaire il a été dit a juste titre que Battisti était l’arbre qui cachait la foret ( cf les 200 familles d’italiens exilés dans la meme situation que lui...). Aujourd’hui l’arbre a été engloutie par une foret d’injustices. L’,etre humain ayant tout de la luciole se détourne de ses centres d’intérets dés qu’un nouveau se présente . Il en va de meme pour l’ intéret que l’ on porte à Cesare Battisti, tant de nouvelles affaires ont éclaté depuis sa fuite que c’est a peine si les gens se souviennent ce qui c ’est passé...ou comment noyer le poisson dans un océan d’ignorance. Il faut faire du bruit pour Cesare Pour qu’il sache qu’on ne le laisse pas tomber et surtout pour que nos politiques n’ailles pas s’imaginer pouvoir dormir tranquilles tant qu’il n’aura pas eu gain de cause . Car s’il y a une chose que je n’ oublie pas , c’est que notre état a dénié sa propre parole et que c’ est une grave atteinte au principe de démocratie .
Alors voila , s’il y en a qui on des propositions a faire pour relancer le mouvement de soutien, je suis prete à partager les miennes !
Il ne faut jamais se résigner !

senga


> N’oublions pas Battisti
1er octobre 2006 - 18h16 - Posté par

Suite de mon message , quand je parle de relancer le mouvement c’est sérieux ! J’en ai marre du silence autours de cette affaire on n’enterre pas vivant un type .Il faut se retrousser les manches et battre le rappel pour Cesare !!!

Senga


> N’oublions pas Battisti
2 octobre 2006 - 11h55 - Posté par

Moi aussi je suis sérieux,il faut briser ce silence.

François.


> N’oublions pas Battisti
2 octobre 2006 - 21h56 - Posté par

Et tu proposes quoi ? C est évident qu’il faut faire du bruit pour lui mais il faut le faire intelligemment pour ne pas risquer de lui porter préjudice. Que dirait tu d’une guerre des symboles ?

Senga


> N’oublions pas Battisti
2 octobre 2006 - 21h57 - Posté par

Et tu proposes quoi ? C est évident qu’il faut faire du bruit pour lui mais il faut le faire intelligemment pour ne pas risquer de lui porter préjudice. Que dirait tu d’une guerre des symboles ?

Senga


> N’oublions pas Battisti
2 octobre 2006 - 15h57

De Maxime Vivas

SENGA ECRIT : "Ou sont passés les collectifs de soutien ? Ou sont passés les artistes "engagés" ou plutot opportunistes, changent de cause a défendre tels des girouettes au gré de l’actualité ? ..."

Tu as raison de t’alarmer sur un silence pesant. Tu as tort de mettre en cause ceux qui se sont engagés pour lui dès le début. Ce qu’il faut viser, ce sont ceux qui n’ont jamais bougé ou ceux qui, tel l’écrivain prolixe Max Gallo, ont tapé sur lui alors qu’il ne pouvait plus se défendre de l’endroit où il est.

Quant aux comités de soutien, voici ce que j’en sais pour faire partie de celui de Toulouse. Chacun agit en essayant de ne pas faire de boulettes. Il arrive que Fred Vargas, qui pilote tout ça (et qui l’a payé dans sa "carrière littéraire") nous communique des informations en nous demandant de ne pas les communiquer, voire qu’elle souhaite que nous soyons prudents et coordonnés dans nos actions. Elle est celle qui sait le plus de choses compte tenu de son engagement. Moi, j’ai tendance à l’écouter.
Cela dit, j’ai personnellement fait engager Attac au niveau national en faveur de Cesare, j’ai publié maints articles sur le Net et j’ai souvent consacré ma chroinique hebdomadaire sur une radio locale à Cesare. J’ai fait la promotion de son livre à l’antenne et ailleurs.

Par suite, le soupçon d’opportunisme lancé à l’aveuglette ratisse trop large à mon avis. ce que je trouve plutôt dommage c’est que, depuis le début de l’affaie, trop d’écrivains, tétanisés par la loi du marché et craignant de déplaire aux éditeurs et aux critiques, soient aux abonnés absents, que tant de politiciens de gauche aient pris des distances prudentes. Ainsi, on arrive à un paradoxe où l’écrivain notoire le plus résolument engagé après Fred Vargas est B.H. Levy (qui a écrit un texte remarquable, eh oui !) et que dans la classe politique, Cesare a un seul appui sûr : Bayrou (eh oui !).

Idée : le comité national de soutien ferait bien d’interroger les présidentiables.

Voila, Senga, ce que peux te dire pour le moment. Je comprends ta légitime impatience et je la partage, mais rassure-toi : les amis de Cesare ne l’abandonnent pas.



> N’oublions pas Battisti
2 octobre 2006 - 22h54 - Posté par

Ouf !!Merci Maxime,ton billet me rassure et je ne dois pas être le seul.Si je peux faire quelque chose moi aussi je le ferais sans hésiter.

François.






accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
DAZIBAO
14e festival des Canotiers mercredi 7 au dimanche 11 juillet 2021
lundi 5 juillet
L’association Ménil Mon Temps présente le 14e festival Les Canotiers, « cinéma et concerts en plein air », qui se déroulera du mercredi 7 au dimanche 11 juillet 2021 sur le parvis de l’église de Ménilmontant. Au programme : Des concerts (20h30) : Mer 7 : Dominique Grange et Mymytchell, avec Jonathan Malnoury (guitare) et Alexis Lambert (accordéon). Jeu 8 : Cheikh Sidi Bemol (solo). Ven 9 : TyArd, [Duo Électro-Pop]. Dim 11 : M.A.J, [Duo Électro-Folk’n’Roll]. (...)
Lire la suite
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite