Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

Le maquis est ouvert !

de : Matt Lechien
mercredi 12 juillet 2006 - 13h51 - Signaler aux modérateurs
1 commentaire

Le grand général en chef de la gendarmerie de Sornac (dont le nom doit être tenu top secret) entame sa croisade contre les libertés individuelles. C’est bien connu : Le citoyen, fondamentalement irresponsable et infantile, se doit d’être ramené à la raison, jusqu’au harcèlement sécuritaire s’il le faut. Alors que tout est paisible dans notre contrée, les contrôles arbitraires se multiplient, donnant lieu à des mesures de contrainte dignes d’une dictature en bonne et due forme.

Ainsi, pour un petit pipi champêtre, le haut gradé a honoré la ZAP d’un déplacement en force (2 gendarmes, dont le général. Soit un tiers des effectifs). Guignol était au rendez-vous !

Après la semaine de travail, désormais, il faudra affronter le bâton du terrible brigadier qui entend bien ne plus tolérer les débordements jugés par trop alcooliques du laboureur en goguette le samedi soir et le dimanche.

C’est pourquoi, les activités et autres animations ludiques programmées à la ZAP pour toutes et tous (enfants, jeunes et anciens) se poursuivront envers et contre tout, bravant le mur de la bêtise ignorante.

Dimanche 16 juillet

Guinguette pirate à la ZAP à partir de 14h

Musique rétro, buvette et grillades

La ZAP rue de la croix du mouton 19290 Peyrelevade 05 55 95 00 43 http://www.zapons.org http://agenda.zapons.org

*******************

Cette énième forfaiture de la part des forces du désordre est pour nous une occasion en or d’ouvrir un réel débat démocratique sur les libertés fondamentales et l’autogestion avec les habitants de notre région. A cette fin, nous avons imprimé des affiches A3 de couleur fluo que nous tartinons un peu partout sur le plateau qui sera le Gergovie du capitalisme. Pour l’occasion, nous nous transformons en afficheurs volontaires, car les panneaux de libre expression, pourtant obligatoires, ne sont pas légion sur les communes où nous lançons cette action. Il en faudra beaucoup plus que les menaces de la maréchaussée locale pour ralentir cette contre-offensive. Au Zapons, nous venons de prendre le maquis, tant au niveau physique que psychologique. Nous ne nous mettrons jamais à plat ventre devant les petits chefs et nous sommes prêt(e)s à employer tous les moyens que nous estimerons opportuns en temps utile pour défendre notre liberté fondamentale de vivre différemment qu’un troupeau de moutons qui délègue tout à ses bergers politiciens. Il en va de notre avenir à toutes et tous et de notre dignité d’êtres humains. Nous ne sommes pas de dociles chéquiers sur pattes. Nous sommes un peuple en rébellion contre le libéralisme et sa cohorte de méfaits. Si les provocations des camps retranchés romains (gendarmeries) doivent se poursuivre, notre village gaulois prendra toutes les mesures qui s’imposent pour organiser des expéditions punitives. Ensemble, nous sommes beaucoup plus nombreux que les fourbes qui mettent cette planète à feu et à sang. Nous nous sommes installés sur le plateau de Millevaches pour y vivre sereinement. Maintenant, si les tentatives d’intimidation doivent se renouveler, nous conseillons vivement à nos ennemis romains de comptabiliser leurs troupes. Et qu’ils se disent bien que nous aussi nous pouvons recevoir du renfort à toute heure du jour et de la nuit.

Esprits libres de tous les continents, engagez-vous dans la lutte qui nous oppose aux gredins capitaleux et à leurs cerbères en papier marché. Séparé(e)s, nous sommes vulnérables et peu efficaces. Ensemble, nous gagnons à chaque fois nos combats. La suite de l’histoire s’écrit en ce moment même dans la vie réelle.

Ceci est un message de la cellule action Surréaliste http://www.zapons.org

Le texte de l’appel au maquis est disponible au format PDF ici :

en cliquant ce lien

*******************

Samedi 15 juillet à la ZAP, soirée spéciale défaite nationale (de nos voisins français)

avec : concert des chiens fous (punk) et du mix en deuxième partie

les absent(e)s ont toujours tort ;-)

*******************

Et en cadeau bonus, les photos de l’inauguration de la ZAP :

JPEG - 29.2 ko
JPEG - 41.3 ko
JPEG - 31.2 ko
JPEG - 33.9 ko
JPEG - 43.5 ko
JPEG - 33.4 ko

PS : le grand chantier festif autonomiZant de l’été te tend toujours les bras.


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
> Le maquis est ouvert !
12 juillet 2006 - 15h24

Il est clair que les troubles à l’"ordre public" sont le fait volontaire des eunuques de l’arrêt public obéissant comme des chiens à leur maître. Le jour pê assez proche où ils auront ordre de tirer à vue dans la foule avec Tasers puis à feu en "état d’urgence" suite à une insurrection même pacifique ils le feront sans problème de conscience puisque par nature ils sont déconscientisés, lobotomisés à coup de briefing et de lavages de cerveaux. Il doit pourtant être possible de neutraliser ces forces de l’impuissance républicaine. Ils pratiquent le harcèlement et sèment la peur, le doute et le chaos institutionnel. Ne faut-il pas localiser les auteurs qui sont connus, ont une adresse... je parle des donneurs d’ordre en bas de la chaîne d’oppression et les harceler à leur tour afin qu’ils comprennent dans leur misérable quotidien ce qu’il en est d’être sous pression et empêché de vivre et respirer librement. L’anonymat est une force redoutable contre ceux qui occcupent des postes. Il est possible de les faire chuter très facilement en leur rendant la vie irrespirable, oppressive afin qu’ils mesurent les conséquences de leur ignorance et de leurs exactions. Destituer les imposteurs est finalement aisé puisque leur position est intenable, ne tient à rien. Il faut les réduire à ce qu’ils sont, à leur insignifiance et les projeter dans l’ombre de leur inconsistance. Comment ? A vous, à nous de touver des armes simples, efficaces, évidentes, sans violence physique. Serge







accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
DAZIBAO
14e festival des Canotiers mercredi 7 au dimanche 11 juillet 2021
lundi 5 juillet
L’association Ménil Mon Temps présente le 14e festival Les Canotiers, « cinéma et concerts en plein air », qui se déroulera du mercredi 7 au dimanche 11 juillet 2021 sur le parvis de l’église de Ménilmontant. Au programme : Des concerts (20h30) : Mer 7 : Dominique Grange et Mymytchell, avec Jonathan Malnoury (guitare) et Alexis Lambert (accordéon). Jeu 8 : Cheikh Sidi Bemol (solo). Ven 9 : TyArd, [Duo Électro-Pop]. Dim 11 : M.A.J, [Duo Électro-Folk’n’Roll]. (...)
Lire la suite
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite