Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

AU2007 : L’HEURE EST A LA VICTOIRE, JOUONS GAGNANT !

de : xoup
vendredi 23 juin 2006 - 23h19 - Signaler aux modérateurs
1 commentaire
JPEG - 16.8 ko

Suite aux interrogations inter-minables de la LCR et du PC sur leur engagement dans une telle initiative qu’est l’AU, je me permet de répondre que nous pouvons gagner.

Que les sceptiques s’accrochent, ou qu’ils partent voter PS, l’Alternative Unitaire se doit de gagner et a les moyens de le faire.


La victoire est obligatoire Si l’objectif d’un tel mouvement est de faire entre 10 et 15% minables pour tenter d’influencer la politique d’un autre futur vainqueur, cela ne vaut pas la peine pour les militants de s’évertuer à constituer un tel front. Autant qu’ils se consacrent entièrement aux luttes, cela pèsera au niveau politique bien plus qu’une semi-victoire électorale. Ce sera plus productif.

Non la seule manière de traduire correctement les luttes via les urnes c’est une victoire totale.

Une victoire totale ? Qu’est-ce que cela ?

  • C’est tout d’abord une participation massive des citoyens pendant la campagne, par ses réflexions, ses propositions, par la pression qu’ils apporteront aux candidats. - * C’est une victoire dans les urnes, non seulement pour l’élection présidentielle mais aussi pour les législatives. -* Après les élections une nouvelle participation populaire pour exiger que le programme soit appliqué au mieux et pour permettre sa réalisation en soutenant le pouvoir en place face à la pression du système, notamment par de nouvelles manifestations massives.

Nous avons tellement à gagner si un tel front populaire est mis en route et tellement à perdre si les anti-libéraux ne gagnent pas les élections, que chacun se doit de participer.

Que se passerait-il en cas de non victoire ? Je me place dans les conditions suivantes : autres candidats potentiellement au 2° tour : PS = S.Royal, UMP= N.Sarkozy, FN= Le Pen.

Il est facile de prévoir les conséquences d’un non aboutissement du processus unitaire.

C’est le vote utile et l’abstention qui régneront en maitres en 2007. Le PCF et la LCR ne feront que de petits scores incapables de défendre concrétement le peuple qu’ils ont tant soutenu dans la rue depuis si longtemps. Il se peut même que le PS se retrouve dans cette situation faible face aux 2 pires dangers qui nous guette : Sarkozy-Le Pen.

 * 2°tour : Sarko-Le Pen C’est la révolution armée à gauche. Après 2002 et la politique de Sarkozy, les gens prendront le maquis face au choix France de Vichy ou Allemagne Nazie. -* 2° tour : Ségo-Sarko. Les gens n’hésiteront pas, après 2002, ils ne choisiront pas la droite de Sarkozy. Il est même possible qu’une partie de l’UDF vote Royal.

2°tour Ségo-Le Pen L’UMP appelera à voter Ségolène, sans conviction mais pour sauver les futures élections, l’UDF aussi, le peuple de gauche n’hésitera pas. Victoire du PS. Si le processus unitaire va au bout. Deux possibilités :

 * Nous n’arrivons pas à être qualifié pour le 2° tour, on se retrouve alors avec les solutions précédentes. Avec un score non négligeable pour faire pression sur une éventuelle qualification du PS, ceux qui accepteraient de participer au gouvernement auraient alors peut être un peu d’écoute, au risque de passer une nouvelle fois pour des traitres aux yeux de certains. Mais peu importe à la limite, chacun rentrera chez soi convaincu que l’échec est du au voisin, traitre ou extremiste, et que le plus dur reste à faire. -* Nous arrivons à aller au second tour. Ce qui veut dire que nous avons dépassé le PS et une des deux formations de la droite extreme (FN-UMP). Le PS se désiste et appelle à voter pour nous, je ne vois pas d’autre possibilité (ils ne vont pas appeler à voter UMP ou FN tout de même, ou même s’abstenir !?), LO se ralie aussi. La gauche est unie là où elle devrait l’être : à gauche. On gagne.

Dans tous les cas sauf le dernier, je ne peux laisser dire que la victoire sera celle du peuple de gauche (et donc celle du peuple tout entier)


Pourquoi nous sommes en position de gagner ? Tous les indicateurs, sauf un, sont au vert pour une victoire des anti-libéraux.

Le PS est de plus en plus tiré vers sa droite par des candidats à la candidatures quasiment tous oui-oui-istes, avec un projet mitigé bouclé à la va vite dans des conditions pitoyables (voir l’article de G Filoche).

4 ans de luttes surement inégalés par la fréquence de mouvement d’ampleur historique sur une période compacte (amis historiens, si vous avez des précisions sur des périodes équivalentes...) : crise du 21 avril, mouvement des intermittents, mouvement des chercheurs, mouvements des étudiants, crise des banlieues de Novembre 2005, crise du CPE... Et pour avoir vécu le CPE, plus que des mouvements c’est bel et bien une tension (parfois viloente) qui règne en France.

Une volonté d’en finir avec la politique de droite. Trois résultats électoraux sont à garder en tête :

  • la défaite du social-libéralisme incarné par L.Jospin en 2002(Présidentielles 2002). Où l’on peut déchiffrer grace aux votes dans l’extreme gauche un besoin d’une politique réellement socialiste . -* La claque (je ne vois pas d’autre mot) de la droite aux régionales. La France de 2004 est bel et bien à gauche(Régionales 2004) -* Le non au TCE(Referendum TCE ), qui confirme que la gauche française de 2005 est une vraie gauche, c’est à dire anti-libérale écologique et démocratique. -* Les sondages qui donnent victorieux le seul choix gagnant de gauche proposé pour l’instant(S. Royal) face à la droite.

En face de nous les 3 candidats qui ont une capacité apparente d’arriver au 2° tour sont identifiables : celui du PS (très probablement S.Royal), N.Sarkozy et enfin J.M. Le Pen.

  • Ségolène et Nicolas jouent sur les sondages, sur les médias et sur leurs partis, pour s’imposer comme seuls recours de victoire pour leur camp (droite et "gauche") -* Le Pen attend dans l’ombre que les citoyens opprimés par le système comprenne (et il ne leur faudra pas longtemps pour cela) que les 2 premiers sont de la même catégorie : celle des "tous pourris" qui flattent avant l’élection et qui pronent après que ce n’est pas la rue qui gouverne.

Tous ces petits témoignages, qui ne sont pas des sondages mais de réels appels au secours, appellant à l’unité et à la prise du pouvoir par la vraie gauche, et qui se moquent bien des petites querelles stratégiques politiciennes, je citerai deux articles du même site : Article 1, Article 2. Le peuple réclame cette unité et votera pour elle, car ce sera elle le vote utile, le vote le moins pire. Et les 9000 signataires des appels de l’AU qui commencent à organiser la propogation de l’espoir sont là pour montrer que cette volonté n’est pas le caprice d’une poignée de rêveurs.

La réalisation d’une telle alliance a déjà été vécue : le non au TCE, les collectifs du 29 mai, la Chartre anti-libérale sont là. Nous ne construisons pas cette Alternative Unitaire sur les ruines des échecs passés mais bel et bien sur les victoires que l’unité a permis. L’AU n’est que l’aboutissement de ces 4 dernières années, le processus unitaire s’inscrit dans la dynamique de résistance, s’il est réellemnt lancé, il ne part pas sans vitesse.

Le seul point négatif au tableau c’est que ce processus n’est toujours pas complètement engagé, et ce par aucun de ses potentiels acteurs.

  • Le PC n’a, par exemple, pas mis de lien vers le site de l’AU et fleurte beaucoup avec le PS pour quelqu’un qui cherche à draguer la Ligue pour l’unité. -* La Ligue, malgré sa volonté unitaire, n’a toujours pas signé l’appel pour des raisons de l’ambiguité de la définition des mots "social-libéral" (sur le point de vue rhétorique l’argument tient la route, mais pas du point de vue politique). -* José Bové qui pourrait faire parti des personnes en 1° ligne qui s’auto-proclame, dans Libé et à l’heure où j’écris, "le plus apte à rassembler" (pub pour l’AU, coup de pression sur MGB et OB, ou simple auto-promotion ?)J.Bové candidat ?.

Ces 3 là (les 3B) feraient bien de faire, au plus vite, une déclaration commune affirmant que le processus unitaire est lancé, sans candidat pour l’instant mais avec de très gros espoirs. Sinon moi aussi, comme S.Pocrain, je vais me présenter pour réaliser autour de ma petite personne l’unité de la gauche.


Si j’ai précédemment insisté sur les mots le seul choix gagnant de gauche proposé pour l’instant, c’est parce que malheureusement aujourd’hui et dans le système actuel les élections personnalisées se jouent pour beaucoup de manière passionelle (les programmes des uns et des autres ne sont guère analysés, les petites phrases dans les grands médias sont plus importantes que la profondeur de la réflexion). Dire ceci n’est qu’un constat. Si nous nous affirmons pour gagner l’élection, et pas uniquement pour créer un rapport de force, nous pourrons prétendre inverser l’effet psychologique du vote utile qui joue actuellement pour le PS. Il nous faut donc jouer la gagne, créer les conditions pour que les gens puissent dire "2007 ne sera pas seulement une non défaite face à la droite mais bel et bien une victoire à gauche".

Je finirais donc simplement en disant ceci :

Nous n’avons déjà laissé que trop de place à nos adversaires, levons-nous tous ensemble, maintenant. Marie-George, Olivier, José, soyons surs de notre victoire ; jouons gagnant, répandons collectivement l’espoir qu’un autre monde est possible, que la société que nous portons est démocratique, sociale et écologique, et que tout ceci est pour demain, pour 2007.

xoup


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
> Problème de signature
24 juin 2006 - 10h18

MONSIEUR XOUP, BONJOUR... APPRENONS A NOUS CONNAITRE SI NOUS DEVONS VOYAGER ENSEMBLE !

Je veux vous dire ce qui m’agace. Vous me répondrez. Les limites étant tracées, si nous nous respectons, nous pourrons continuer la traversée ensemble.

Je commence.
 Les partis, dans notre constitution, et cela depuis le CNR, sont pris en compte comme des outils permettant au peuple de concourir à l’exercice de la démocratie. Pour faire vite, Pétain et sa clique s’étaient empressés de les dissoudre. Dans la Résistance, ils ont prouvé leur nécessité.
C’est cela que je ne veux pas voir remis en cause, y compris sous de petites phrases sybillines.
 Trop souvent, dans vos interventions par rapport à l’appel et à l’AU, vous brocardez le PCF (ou la ligue) pour de soit disant "tendances" à être dedans tout en étant dehors. Et quand nous montrons que nous sommes clairement dedans, vous avancez que c’est parce que nous y avons intérêt pour nous en servir ! Vous en voudriez pour preuve l’absence de "lien" par ci, ou autre chose par là... Les procès d’intention ne permettent pas autre chose que de faire perdre du temps et des forces à se justifier au lieu de travailler à informer et rassembler.
Si vous suivez les opérations à l’intérieur de l’AU vous pouvez réellement évaluer l’engagement total du PCF, sans arrière pensée que de gagner dans le courant antilibéral de gauche. Les dernières informations internes montrent autour de MM. DEBONS, CHANIAL et LAURENT que se structure un vrai pôle offensif d’animation d’AU et des Comités.
 L’orientation donnée est bien celle de répondre aux interrogations des gens (le "peuple" est formé par les "gens" qui peuvent être des salariés, des chômeurs, des retraités, leurs familles, des petits artisans, etc.) et non de les opposer en focalisant sur des personnes par la mise en scène d’un "combat des chefs".
 Je travaille en ce moment à la constitution à la fois du Collectif Antilibéral de gauche dans mon "Pays" (109 communes pour 50000 habitants sur les 619 de mon département) et de celui de mon département, parce que je suis militant communiste, et non pas en plus d’être militant communiste. C’est comme si je vous disais je suis résistant parce que je suis militant communiste et non pas en plus d’être militant communiste. Cela c’est ce qui me fait agir. Pour quelqu’un d’autre ce peut être pour d’âutres raisons, toutes aussi légitimes que les miennes.
Mais je veux être respecté.
 Il ne sert à rien de forcer les réalités. Ce serait tromper les autres et probablement aussi sûrement se tromper soit-même. Lorsque l’on raconte que José Bové est le meilleur fédérateur de la gauche de la gauche je dis que c’est une tromperie et je le prouve. Sur le site "VOTEZ2007.COM" on nous montre 2 choses. La première c’est que les jeux ne sont pas faits chez les "gros culs" qui tiennent le devant du pavé dans les médias : Sarkozy, Royal, etc.
Malgré le soutien médiatique éhonté, ils présentent sur 76242 votes 19,82% à N. SARKOZY (guère plus que CHIRAC au 1er tour 2002) ; 18,86% à S. ROYAL (guère plus encore que JOSPIN en avril 2002) ; 5,16% à F. BAYROU... Mais LEPEN est bien là avec 18,59%, grace à la banalisation de ses idées par SARKOZY depuis 5 ans ! P.DE VILLIERS est là aussi avec 4,46%.
La 2° chose, c’est que sur le possible pôle antilibéral de gauche, Fabius (0,92%), Chevènement (0,87%), Laguillier (0,39%), Besancenot (2,9%), Bové (1,86%) et Buffet (1,55%), personne ne fait le trou, contrairement à ce qu’on veut nous faire croire. L’émiettement est totalement antiproductif et élimine le courant : voilà le fait grave alors qu’il totaliserait environ 10%, sur ces données...

Voilà donc la réalité sur laquelle nous avons nous avons moins de 10 mois à travailler pour devenir efficace. Le challenge vaut la peine que nous arrondissions les angles !
L’essentiel est de faire connaître le projet de convergences de la façon la plus décentralisée possible.

NOSE DE CHAMPAGNE







accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
DAZIBAO
14e festival des Canotiers mercredi 7 au dimanche 11 juillet 2021
lundi 5 juillet
L’association Ménil Mon Temps présente le 14e festival Les Canotiers, « cinéma et concerts en plein air », qui se déroulera du mercredi 7 au dimanche 11 juillet 2021 sur le parvis de l’église de Ménilmontant. Au programme : Des concerts (20h30) : Mer 7 : Dominique Grange et Mymytchell, avec Jonathan Malnoury (guitare) et Alexis Lambert (accordéon). Jeu 8 : Cheikh Sidi Bemol (solo). Ven 9 : TyArd, [Duo Électro-Pop]. Dim 11 : M.A.J, [Duo Électro-Folk’n’Roll]. (...)
Lire la suite
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite