Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

"Ma cavale", le livre très attendu de Cesare Battisti

de : Cesare Battisti
jeudi 27 avril 2006 - 16h03 - Signaler aux modérateurs
10 commentaires
JPEG - 29.9 ko

L’ex-activiste italien y raconte sa fuite depuis août 2004 et rejette toute implication dans les meurtres pour lesquels il a été condamné à la réclusion à perpétuité en Italie.

D’emblée, Battisti affirme qu’il n’a "jamais tué". "Je suis coupable, comme je l’ai dit souvent, d’avoir participé à un groupe armé subversif et d’avoir porté des armes. Je n’ai jamais tiré sur personne", écrit-il.

Selon lui, sa condamnation en Italie repose sur le "faux témoignage" d’un repenti, Pietro Mutti, l’un des chefs de l’organisation d’extrême-gauche des "Prolétaires armés pour le communisme" (PAC), à laquelle il appartenait.

Recours devant la CEDH

Cesare Battisti, 50 ans, a été condamné par coutumace à perpétuité en 1993 en Italie, pour quatre "homicides aggravés" commis en 1978-1979. Après une première cavale au Mexique, il se réfugie en France en 1991, où il obtient le statut de réfugié politique. Il entame une carrière d’auteur de romans policiers et travaille en même temps comme gardien d’immeuble dans le IXe arrondissement de Paris.

Mais en février 2004, il est arrêté par les autorités françaises à la demande de la justice italienne qui réclame son extradition. Il est écroué plusieurs semaines avant d’être remis en liberté. Il reçoit alors le soutien d’écrivains français et de militants de gauche. En août 2004, Battisti panique et passe dans la clandestinité. Il est introuvable depuis.

Le 23 octobre 2004, le Premier ministre Jean-Pierre Raffarin signe le décret rendant possible son extradition dès son éventuelle arrestation. Les avocats du fugitif ont depuis déposé un recours contre ce décret devant la Cour européenne des droits de l’homme.

JPEG - 49.2 ko

Préface de BHL

Dans la seconde partie de son livre intitulée "Journal d’un chien errant", il évoque sa clandestinité sans donner d’éléments précis sur son itinéraire.

"Ma cavale" est préfacé par Bernard-Henri Lévy, qui revient sur la période des "années de plomb" en Italie (1970-1980), marquée par des dizaines d’attentats terroristes. Pour BHL, la France ne peut pas revenir sur la promesse faite en 1985 par François Mitterrand aux anciens activistes italiens qu’ils ne seraient pas inquiétés s’ils abandonnaient la "lutte armée".

La romancière Fred Vargas, à la tête du mouvement de soutien à Battisti, écrit la postface.

La publication du témoignage d’une personne en fuite est exceptionnelle. "Si je raconte ma cavale, c’est par pure nécessité. C’est mon unique moyen de tenir le coup", écrit Cesare Battisti.

http://permanent.nouvelobs.com/soci...


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
> "Ma cavale", le livre très attendu de Cesare Battisti
27 avril 2006 - 16h10

continue a écrire Cesare !



> "Ma cavale", le livre très attendu de Cesare Battisti
27 avril 2006 - 16h28 - Posté par

Il est sauvé !

Avec une préface de BHL, qui est à la philosophie ce que Ségolène est à la politique,

Cesare ne risque plus rien, ouf... !

Flash 12


> "Ma cavale", le livre très attendu de Cesare Battisti
27 avril 2006 - 17h50

ON S’EN FOUT...

Que la préface soit de BHL on s’en fout et moi çà finirait peut-être par me le rendre sympathique (le BHL)... À côté de tous ceux qui l’ont pas écrite (la préface) et qui se croient "bien" !
Mais BATTISTI, lui il a écrit le reste avec sa vie (sa survie) et ses trippes et on peut pas gaspiller çà !
Il faut massivement acheter le livre de Battisti, car il nous apprendra bien des choses sur lui, évidemment, mais aussi, sur nous et notre système politique, sur les acteurs qui le font "tourner".

NOSE DE CHAMPAGNE



> "Ma cavale", le livre très attendu de Cesare Battisti
27 avril 2006 - 18h34

Le livre de Cesare Battisti est d’une très grande qualité littéraire. Je suis soufflé.
C’est un mélange de Dernières catouches et d’Avenida Revolucion.
Un témoignage exceptionnel à ne rater sous aucun prétexte. Bernard Strainchamps



> "Ma cavale", le livre très attendu de Cesare Battisti
27 avril 2006 - 19h06

Il parait que Battisti pourrait obtenir la nationalité française.
j’espère que cela sera le cas.

Des criminels comme Pasqua, par exemple, sont dans la nature, en toute liberté.



> "Ma cavale", le livre très attendu de Cesare Battisti
27 avril 2006 - 20h44 - Posté par

Oui c’est vraiment un bon bouquin, très bien construit, qui se lit aisément ; on apprend plein de choses et ça finit par faire comme un puzzle dont les pièces se rassemblent petit à petit dans un tout assez cohérent, comme on peut espérer que lui même y réussisse .... à se rassembler, à recoller ses propres morceaux éparpillés sur cette planète, avant la liberté et le retour qu’on lui souhaite fort.
La préface tient la route, là aussi on apprend des choses qui méritent à être explorées.
Il faut acheter ce livre et le faire circuler.

Marie


> "Ma cavale", le livre très attendu de Cesare Battisti
28 septembre 2006 - 23h17 - Posté par

c’est vrai ça ! pourquoi pasqua est-il encore en liberte et chercher des emmerdes a cesare battisti . cesare soit fier de ton passé recent et reste en liberté toute ta vie . tu nous manques au grand jour .


> "Ma cavale", le livre très attendu de Cesare Battisti
28 avril 2006 - 00h25

Il a bien fait de s’évaporer dans la nature pour échapper a la "justice italienne" évidement je soutien son combat d’homme libre...Mais je tiens quand même a lui rappeler, que j’ai des "ami(e)s" qui extradé(e)s de plein grès ou pas pour les mêmes "acccusations douteuses ou pas.." pratiquent actuellement le monde carcérale en Italie condanné(e)s a 160 ans pour rire, mais à 20ans pour de vrais.
la lota continua
GP



> "Ma cavale", le livre très attendu de Cesare Battisti
28 avril 2006 - 09h45 - Posté par

moi je me méfierai des BHL et cie
qui risuqeraient d’ être jaloux du talent immense de Battisti
Battisti que je respecte en tous points : humain écriture politique
Battisti qui n’est coupable que d’ humanité et d’engagement au service de l’humain
relisez Howard Fast : Mémoires d’un rouge
l’histoire balbutie ou bien nous sommes toujours gouvernés par des imbéciles fascisants ?
ce serait donc que la démocratie n’existe pas ?
Djo68


> "Ma cavale", le livre très attendu de Cesare Battisti
29 avril 2006 - 15h44 - Posté par

La république démocratique est un rêve en cours de réalisation






accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
DAZIBAO
14e festival des Canotiers mercredi 7 au dimanche 11 juillet 2021
lundi 5 juillet
L’association Ménil Mon Temps présente le 14e festival Les Canotiers, « cinéma et concerts en plein air », qui se déroulera du mercredi 7 au dimanche 11 juillet 2021 sur le parvis de l’église de Ménilmontant. Au programme : Des concerts (20h30) : Mer 7 : Dominique Grange et Mymytchell, avec Jonathan Malnoury (guitare) et Alexis Lambert (accordéon). Jeu 8 : Cheikh Sidi Bemol (solo). Ven 9 : TyArd, [Duo Électro-Pop]. Dim 11 : M.A.J, [Duo Électro-Folk’n’Roll]. (...)
Lire la suite
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite