Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

Où est passé le "loubard" ?

de : Durdo REIL
samedi 3 décembre 2005 - 18h33 - Signaler aux modérateurs
13 commentaires

Quelle transformation !

Je l’ai entendu sur RMC (dans l’émission des GG). Je ne l’ai pas reconnu.

Fini le vocabulaire genre : bander ça me déglingue, j’la tringle putain, mon flingue pays de flics, banlieue merdique ...

Tout est devenu consensuel, chez lui. Rien ne dépasse. Le pouvoir établi (durement établi) n’a plus rien à craindre de sa part.

Rentré dans le rang !

Sur les événements des banlieues il affirme :

  Ceux qui disent que novembre 2005 c’est la même chose que mai 1968 sont des cons. En mai 68, on avait les filles avec nous. Il a peut-être raison. Mais il dit aussi qu’en novembre 2005, les filles sont restées à la maison, voilées, violées . Là, on croirait entendre « la voix de son maître » qui affirme que dans les banlieues les filles sont plus violées (quand elles sont voilées ?) qu’ailleurs. Possède-t-il les résultats d’une enquête officielle ? Des statistiques comparatives précises ? Il ne l’a pas dit.

  Ils n’ont fait que brûler les voitures des plus pauvres. Ils n’ont pas fait que ça ! Il devrait analyser, un peu plus soigneusement, les symboles (de cette « république oligarchique ») touchés pendant la révolte : écoles, gymnase, locaux de la police ... Il devrait aussi s’interroger sur les moyens dont disposent les gens des banlieues pour se faire entendre. Ils ont tout essayé depuis 30 ans. Ils n’ont pas, comme lui, l’écoute des médias. Il n’a pas expliqué comment agir face à une ploutocratie sourde qui ne s’intéresse qu’à la préservation des privilèges du « pays réel ».

  Certains rappeurs écrivent leurs textes avec leurs pieds et attisent la haine. Peut-être mais venant de lui on peut s’étonner. Comme les ploutocrates actuels, quand ils parlent des colonies, il souffre d’amnésie. Il a complètement oublié ses propres textes. Et aucune GG n’a pensé qu’il était bon de les lui rappeler.

Chacun devrait écouter les GG et leur impartialité légendaire !

Sinon tout va bien pour lui aujourd’hui : il va être de nouveau papa, il vit un amour comme il n’en existe pas beaucoup avec la plus belle blonde du monde (dixit lui-même), il ne boit plus que de l’eau claire et ne « fume » plus. Il hait même ceux qui consomment du tabac « normal ». Il n’a plus aucune raison de s’en faire pour lui.

Les soixante-huitards sont tous devenus des beaufs qu’ils détestaient par-dessus tout. Certains loubards contestataires seraient-ils prédestinés à devenir des bobos qu’ils n’aiment pas particulièrement ?

Il s’occupe aussi du cas d’Ingrid mais n’a pas dit s’il retire un quelconque bénéfice (financier ou autre) de cette affaire. Il serait pourtant intéressant de tout savoir à ce sujet. Je lutte aussi pour la libération d’Ingrid, mais ça me coûte et ne me rapporte absolument rien. Et c’est justement pou ça que je suis assez content de moi.

Les soutiens « intéressés » aux causes humanitaires ont trop tendance à fleurir de nos jours. Et c’est ce qui force, de plus en plus, l’indifférence. C’est pour cela qu’il est bon de toujours connaître la vérité même s’il faut se garder de tomber dans la méfiance à outrance.

Où est passé le loubard qui défendait les zonards ?


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
> Où est passé le "loubard" ?
3 décembre 2005 - 19h14

c’est mister renard qui a pris le dessus



> Où est passé le "loubard" ?
3 décembre 2005 - 20h02

Renaud est quand même moins critiquable que 99% des chanteurs en France.
Il est devenu très riche, c’est tout. Mais ces chansons sont toujours excellentes.

jyd.



> Où est passé le "loubard" ?
3 décembre 2005 - 23h00 - Posté par

extrait chanson Renaud :
Y a pas qu’ les mômes, dans la rue,
Qui m’ collent au cul pour une photo,
Y a même des flics qui me saluent,
Qui veulent que j’ signe dans leurs calots.
Moi j’ crache dedans, et j’ cris bien haut
Qu’ le bleu marine me fait gerber,
Qu’ j’aime pas l’ travail, la justice et l’armée.
C’est pas demain qu’on m’ verra marcher
avec les connards qui vont aux urnes,
Choisir celui qui les f’ra crever.
Moi, ces jours là, j’ reste dans ma turne.
Rien à foutre de la lutte de crasse,
Tous les systèmes sont dégueulasses !
J’ peux pas encaisser les drapeaux,
quoi que le noir soir le plus beau.
La marseillaise, même en reggae,
Ça m’a toujours fait dégueuler.

Les marches militaires, ça m’ déglingue
Et votr’ République, moi j’ la tringle,
Mais bordel ! Où c’est qu’ j’ai mis mon flingue ?

qu’est cequ’il a de plus que les rappeurs ????????
ecrit-il avec ses pieds ??????????

j’aime beaucoup Renaud (le chanteur) mais pourquoi accorder une liberté d’expression que vous refusez aux rappeurs ?????


Il n’a jamais été loubard, sympa c’est sûr, pas tant soixante-huitard ...
3 décembre 2005 - 21h42

Encore l’imaginaire de 68 mon Renard....
68 était phallocrate bien à coeur, confit de phallocratie, même dans les organisations gauchistes... La liberation de la femme mettra des années encore à se frayer un chemin (comme la libéralisation des moeurs d’ailleurs)....

Malgré tout, bien sûr que les émeutes des banlieues n’étaient pas Mai 68 ! Et alors !

Le caractère social de ces émeutes est évident.
Aucun jeune bourgeois dedans !
Que du pauvre !

Ce qui ne signifie en rien qu’on soit obligé d’approuver le mode de rébellion . Mais le fond est incontestable, et la responsabilité du côté de la bourgeoisie, des droites et gauches liberales gouvernementales depuis 20 ans, bien plus que de ceux qui ont brulé des voitures.

Mais Renaud, un peu jeune pour 68 (il a eu 16 ans ce mois de Mai 68)....

Durdo REIL ne racontes pas d’âneries sur les soixante-huitards en confondant une poignée qui a virer sa cutie à ce moment là avec les dizaines de milliers de jeunes qui ont lancé cette bataille suivie après en relais par 10 millions de grêvistes et toutes les grandes usines occupées.

Copas



> Où est passé le "loubard" ?
4 décembre 2005 - 08h13

LaFouine, c’est notre Elton John à nous (mutatis mutandis, évidemment) : toujours à l’affût d’un bon plan médias (Manhattan -K. ; chanson pour Ingrid etc.).

N’a plus rien à voir avec celui qu’on croyait être mais à l’époque, on s’en foutait parce que ses chansons nous parlaient et sa voix nous chantait.

Depuis son "comeback", il se croit investi donneur de leçons alors qu’il n’y a pas l’espace. Il est devenu aujourd’hui l’Ancien Combattant d’on ne sait quel combat. "Ah, de mon temps, ma brav’dam’..."

Il a une opinion sur tout, comme au café du Commerce. Il énonce des contre-vérités, des poncifs mais cela ne fait rien : c’est LUI qui les dit.

Sait-il seulement qu’en France tous les 5 jours, une femme meurt sous les coups d’un proche - mari, concubin ... ? Si c’était une caractéristique des quartiers (traduction ; des musulmans), les médias ne se priveraient pas de le claironner quotidiennement.
Or ce n’est pas le cas : toutes les couches sociales sont concernées. Alors, vaut mieux ne pas en parler et parler de femmes voilées violées. Ca frappe davantage les imaginations un tel slogan. Et au moins cela apporte de l’eau au moulin des préjugés.

Le chanteur "engagé" sur le retour a choisi son camp : il sera désormais le porte-parole des beaufs. MOCHE.

Allez : casse-toi tu pues et marche à l’ombre.

Valens



> Où est passé le "loubard" ?
4 décembre 2005 - 09h38

Bah ! On a tous le droit de vieillir, non ?

Après tout, il y a longtemps qu’il n’a plus touché une mobilette.



> Où est passé le "loubard" ?
4 décembre 2005 - 10h14 - Posté par

Absolument : Renaud a le droit de vieillir. On l’a connu communiste pur et dur, puis
tonton-maniaque enthousiaste. Aujourd’hui, un peu aigri, il se trompe une fois de plus (je me demande s’il ne continue pas son copinage avec Ph. VAL). Ce serait tout de même ennuyeux qu’il finisse comme Montand.


> Où est passé le "loubard" ?
4 décembre 2005 - 16h16

c’est le pernod qui lui ramolli le cerveau
ou bien c’est la bierrette qui fait qu’il raconte des sornettes
surement le gros rouge qui le fait tirer sur tout ce qui bouge
le whisky l’a rendu tout rabougri
le petit blanc l’a rendu méchant
l’alcool de riz l’a rendu tout aigri
le garlaban l’a attaqué si fort qu’il parle comme un gland
le punch coco le fait penser comme un facho
avec le petit rosé il est au taquet
et au bistrot il ne parle plus aux cocos
il a été si souvent noir qu’il oubli qu’il ya toujours de l’espoir
tout cet alcool l’a rendu pisse vinaîgre
la mauvaise réputation c’est plus pour ce gros con
on peut même pas lui cramer sa bagnole, il a plus de permis à cause de la gnôle.
les hlm sont toujours aussi blêmes, il les a oublié, il n’a jamais été un révolté
la rage des enfants est dans la rue, ils le payent cher
car la prison t’as pas connu, renaud vraiment pauvre rigolo.
allez je fini là ma prose, car j’écris aussi mal, que ce gugusse à la mémoire courte.

Gérard Lambert



mon pauvre renaud...
4 décembre 2005 - 22h23

C’est clair. Moi aussi j ai écouté ce pauvre Renaud chez les Grandes Gueules (je ne vois pas d ailleurs ce qu elles ont de grandes, ces gueules, faudra qu on m explique). Depuis qu’il est revenu et qu’il déballe sa vie privée, il fait bien de la peine, ce bon vieux renaud. L époque n est plus la meme, il n a plus le meme age que lorsqu il chantait Hexagone (c est une chanson qui fait vraiment mal a la gueule, encore aujord hui d’ailleurs) et je pense qu on n a plus grand chose à attendre de lui. Les médias l ont récupéré, pourtant il donnait l impression de résister, et ces cons la l ont embourgeoisé. Et un Renaud bourgeois, c est sur que c est bizarre...



> mon pauvre renaud...
6 décembre 2005 - 17h01 - Posté par

Ouais, bon...
Le principal, finalement, dans cette histoire, c’est ce qui reste de Renaud... Y’a eu Antoine avant lui, y’a eu Dylan avant lui, on les a récupérés et lui aussi... Mais nous, on nous aura pas... Parceque nous, on restera pauvres toute notre vie... Même si je peux pas m’empecher de lui en vouloir pour ce qu’il est devenu, après tout, il est pas totalement à blâmer de baisser les bras. Restent ses chansons d’avant la débâcle :
la terre peut s’arrêter de tourner, y rat’ront pas leur réveillon... moi j’voudrais tous les voir crever étouffés de dindes aux marrons...
ou tant d’autres que nous continueront à écouter, à chanter... (Personnellemnt, j’ai remis "marchand de cailloux" au dessus de boucan d’enfer, et comme j’écoute toujours les premiers CD de la pile, c’est tout bon...)

Soyez pas trop durs avec lui et gardez le meilleur... Renaud est mort, de toutes manières, à partir du moment où il a commencé à parler des footeux en bien... Alors oui, bien sûr, c’est pas cqu’on fait d’mieux en ce moment, mais en souvenir de l’adolescent que j’étais à l’époque de "Ou c’est qu’j’ai mis mon flingue...", je reste fidèle au Renaud qui m’a fait ce que je suis resté... Et je me garde en bonne santé en en écoutant d’autre. De toutes façons, faut être un peu à la ramasse pour écouter RTL, non ??? Et puis faut pas oublier que c’était RTL sa dernière tournée, alors voilà... Salut à tous, bonne écoute. Renaud n’est pas mort si nous le voulons. Ce qui reste aujourd’hui, c’est peut-être nous dans trente ans... Restés énervés

Roland


> Où est passé le "loubard" ?
9 décembre 2005 - 12h40

hé... ho... moi j’ai 75 berges j’etait coco a 15 ans et je le suis toujours...
Il faut dire que je suis ouvrier... bon, ça n’explique pas tout... des 68arts ;; ; j’en ai connus beaucoup, tous ne sont pas devennu des bourgeois, ou si ils sont bourgeois pas des plus réacs... C’est une vielle interogation :pourquoi telles et telles idées sont-elles dominantes la réponse est parcequ’elles sont celles dela classe dominante. Imaginez que ces idées ne dominent pas et que la bourgeoisie domine... la ça serait grave ! C’est dailleur le but des dictatures : mais ça ne dure pas lomgtemps (relativement).
Pour Renaud, il avait du talend quand même.
Pour les filles : je ne suis pas sûr qu’on viole plus aujourd’hui qu’hier, ce qui ne justifie rien, mais porquoi en parle-t-on plus, parcequ’on progresse "moralement" ? ayez pitié de mes lévres gercées.
Plus "sérieusement" il y a au moins deux féminisme : celui de Rosa Luxembourg, d’Anna Jaclard, d’Elizabeth Dimitrief, de Louise Michel et de bien d’autres excusez ma vielle mémoire. Et celui de "Elle" . On n’en sort pas : les idées dominates sont celles de etc.
Salut à tous, câlins aux fillles
Claude



> Où est passé le "loubard" ? dans la poche des barons de Neuilly !
5 janvier 2006 - 00h25

Corridas, Betancourt, and CO, les spécialistes de la manipulation de masse. Le chanteur Renaud s’active à nous désactiver le cerveau.

L’affaire Betancourt, un exemple de première.

Face à la nauséabonde et abusive propagande faite par les médias et personnages du showbizness français en faveur des intérêts d’Ingrid Betancourt, une initiative citoyenne s’est mise en place pour lutter contre la désinformation dans cette affaire.

De famille bourgeoise et richissime, avec un père, qui fut ministre de l’Education, ambassadeur de Colombie à l’UNESCO et en France, l’avenir financier et social se présentait à la petite Ingrid sur un plateau d’argent. Après une jeunesse dorée passée dans de somptueux appartements de l’Avenue Foch, après des études de sciences politiques, épouse comblée d’un diplomate français en poste en Équateur, puis aux Seychelles, Mazette ! voilà, notre petite Ingrid arrivée à maturité qui commence à se forger comme tous bons bourgeois dignes de ce nom, une moralité charitable de tradition.

Quand d’autres se lancent, dans la récolte des pièces jaunes ( devant, marron derrière ) organisée par sainte Bernadette, la brave Ingrid, elle, choisit de se lancer en politique !

Elle dénonce alors le système colombien comme un système dans lequel la démocratie ne fonctionne pas. Elle s’attaques à la mafia qui gangrène la vie politique en colombie, se présente aux élections et propose de représenter un gouvernement plus propre, plus démocratique, un peu à l’image de ceux de nos pays occidentaux où les pots de vin affluent et où les caisses électorales remplies par les patrons sont, croit-elle, moins le signe de corruption que les magouilles en place actuellement en colombie.

Ingrid nous raconte ceci dans une interview faite par la journaliste Michèle Cédric dans son émission « Dites-moi » de la RtbF Bruxelles - 8 février 2002.

Ingrid disait : C’était à l’occasion d’une interview faite par la télévision colombienne, on me demande : « Oui, vous luttez contre la corruption, mais quels sont les corrompus en Colombie ? »
En général, les gens disent : « Il y en a beaucoup. » et ils prennent la tengeante.
Et là, moi, j’ai donné les noms de ceux qui, je pensais, étaient véritablement les plus corrompus.
L’interview est diffusé dans le journal d’informations à Bogota et cinq minutes après, le téléphone sonne et j’ai cet homme extraordinaire au téléphone - il s’appelle *******, c’est un industriel, un des hommes les plus respectables de la Colombie qui me dit : « Ingrid, je viens d’écouter ce que vous avez dit, je suis tout à fait avec vous. C’est très dangereux ! Mais je veux vous aider, qu’est-ce que je peux faire pour vous, avez-vous besoin d’argent ? »
 Oui, évidement, j’étais en pleine campagne, oui, j’ai besoin d’argent !
 Quelle est la somme dont vous avez besoin ?
Je lui donne une somme, j’ai même pas pensé et il m’a envoyé le chèque le lendemain
Et ça m’a beaucoup aidé pour la campagne !

Voilà un très bon exemple de donation désintéressée venant des caisses d’un « respectable » industriel colombien, qui de toutes évidences n’exploite pas ses ouvriers et serviteurs et ne cherche aucunement a trouver intérêt, en versant de jolies sommes sur les comptes d’un parti politique. Du moins, c’est comme cela que notre brave et incorruptible Ingrid interprète la chose.

Se plaçant ainsi du côté des « non corrompus » en finançant l’organisation incorruptible de service, ce « respectable » industriel a toutes les chances de survivre à un éventuel changement de système, passant de la corruption politique généralisée, à la réglementation politique de la corruption.

Pour ce qui est des déclarations d’Ingrid Betancourt concernant la paix, l’égalité, la liberté et l’écologie, elles ne dépassent pas les voeux pieux provenant du souverain gourou, pontife en principal du Vatican. Bref, Ingrid Betencourt se situe parmi les très nombreux personnages qui participent activement au maintien d’une politique bourgeoise, bien intentionnée, qui cherche à conserver les privilèges de l’élite du pays, et la paix seulement pour les nantis. ( Les miettes pour les autres )

Depuis plus de trois ans, la France est mobilisée pour obtenir la libération d’Ingrid Betancourt, mais ne s’est que récemment rappelée qu’une autre franco-colombienne, Aïda Duvaltier, 71 ans, est aussi détenue depuis 2001 par un groupe de guérilleros.
La famille de Aïda Duvaltier déclare ceci : « Nous avons tout essayé, de contacter les médias, les autorités, de distribuer des tracts avec la photo de maman, d’ouvrir une ligne gratuite pour avoir de ses nouvelles, d’implorer l’aide de différentes communautés, mais en vain. C’est un calvaire »

Depuis des années, les personnages politiques français qui se déplacent à Bogota pour demander la libération d’Ingrid Betancourt, oublient étrangement, toujours, cette triste affaire.

Quand a Betancourt, si il y a une telle mobilisation en France, ce n’est pas le fait de ses soi-disant positions d’écolo-bobo, sirupeuse de charité et pleine de bonnes volontés pour construire un avenir écologique et plus juste en colombie, ni au nom de l’amitié franco-colombienne, mais bien grace aux relations de sa famille. Les médias complaisants, voir aux ordres des élites des beaux quartiers, s’activent à manipuler l’ensemble de la société, en choisissant pour nous les personnes, pour qui il convient de se battre, et lesquelles méritent la liberté plus que d’autres. C’est écoeurant !

Collectif Anti Renaud



ON S’EST FAIT AVOIR !!!!!!!
29 juillet 2006 - 01h18

Cela fait bien longtemps que Renaud se moque de nous ! Ajourd’hui il insulte les communistes sur son site et dit son amitié pour De Villepin !
Le pire c’est que son frère Thierry Séchan écrit dans Minute et s’invite régulièrement à Radio Courtoisie !
Allez Renaud bonne vacance avec ta blonde de TF1 dans ta belle maison à Tanger (voisin BHL)







accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
DAZIBAO
14e festival des Canotiers mercredi 7 au dimanche 11 juillet 2021
lundi 5 juillet
L’association Ménil Mon Temps présente le 14e festival Les Canotiers, « cinéma et concerts en plein air », qui se déroulera du mercredi 7 au dimanche 11 juillet 2021 sur le parvis de l’église de Ménilmontant. Au programme : Des concerts (20h30) : Mer 7 : Dominique Grange et Mymytchell, avec Jonathan Malnoury (guitare) et Alexis Lambert (accordéon). Jeu 8 : Cheikh Sidi Bemol (solo). Ven 9 : TyArd, [Duo Électro-Pop]. Dim 11 : M.A.J, [Duo Électro-Folk’n’Roll]. (...)
Lire la suite
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite