Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

Qui est vraiment Marcello Pera, président du Sénat italien ?

de : bellaciao
dimanche 2 février 2003 - 21h35 - Signaler aux modérateurs

Troisième charge de l’état, après le Président de la République et le Président du Conseil, Marcello Pera fait partie du groupe chétif d’intellectuels, membres du monde académique, qui ont adhéré à Forza Italia, dans la tentative de donner une apparence de respectabilité au parti-usine créé par Berlusconi pour soutenir son dessein politique.

Il s’est servi de sa charge de Président du Sénat pour faciliter, par le déplacement de chaque obstacle procédural, l’approbation d’un complexe de lois (de l’abolition de la taxe de succession à la dépénalisation du faux en bilan à toutes ces lois qui servent à la multiplication des obstacles dans les procès dans lesquels Berlusconi et son entourage sont inquiétés) qu’autre ne sont que le programme de la loge maçonnique P2 - dont l’actuel Chef du gouvernement a été membre émérite depuis le 16.1.78 jusqu’à sa dissolution par loi - et c’est-à-dire :

1. diviser et affaiblir les syndicats ;
2. renforcer les télévisions privées et affaiblir la télévision d’état (que d’ailleurs désormais Berlusconi sent acquise...) ;
3. modifier la constitution ;
4. conditionner le Conseil supérieur de la magistrature ;
5. asservir au pouvoir exécutif le pouvoir judiciaire ;
6. Promouvoir la république présidentielle.

Un philosophe, Marcello Pera :
- qui n’a pas dépensé un mot quand Berlusconi, après les pirouettes innombrables de son gouvernement, est volé à Washington pour se prosterner aux pieds de l’empereur Bush II, en offrant l’espace aérien et les bases militaires de l’Italie pour la guerre imminente à l’épuisé peuple irakien, dans l’espoir d’obtenir pour notre pays d’être reconnu comme 52° état des USA et de recevoir la relative étoile (la 51° a été maintenant conquise d’une manière stable par le "travailliste" Blair), en oubliant que l’Italie n’est pas un vassal des USA et que la Constitution italienne, toujours en vigueur, exclut la guerre comme moyen pour résoudre les controverses internationales ;

- qui trouve parfaitement normal que les institutions de l’état - Sénat de la République inclut - soient au service d’un gouvernement formé par des fascistes tardivement "repentis", des racistes et xénophobes en service actif, des débris démocrate-chrétien et des "socialistes" survécus à la tempête de Mains propres, d’avocats et dirigeant de Fininvest (de propriété du Berlusconi) souvent sous procès pour collusion pluridecennale avec la maffia ;

- qui assiste sans se troubler au monopole scandaleux des médias de la part du Chef du gouvernement qui contrôle la majeure partie des journaux, des maisons d’édition, des radios et des télévisions publiques et privées et qui s’en sert pour attaquer systématiquement les forces politiques progressistes, les organisations syndicales, les mouvements de contestation qui se lèvent spontanés de la société italienne et de cette partie de la magistrature qui ne s’est pas encore laissée intimider par le biais de la contrefaction et du mensonge le plus effronté.

C’est pour dénoncer la réelle taille morale, politique et intellectuelle de ce faux gardien des institutions qu’aujourd’hui nous sommes ici et, plus en général, pour signaler et combattre chaque forme possible de perméabilité en domaine européen de la politique de l’actuel gouvernement italien.

Marcello Pera, président du Sénat Italien, tiendra une conférence à Paris lundi 3 février à 18h. Il est important que nous soyons nombreux.
RDV LE 03.02.2003 A PARTIR DE 17H, en face de l’IFRI (Institut français de la recherche Internationale) 27 rue de la Procession, PARIS XV
- Metro : Volontaires.
Faites passer le message !

COLLECTIF BELLACIAO
03.02.2003
PARIS

Chi é veramente Marcello Pera,
presidente del Senato della Repubblica italiana ?



Terza carica dello stato, dopo il Presidente della Repubblica e il Presidente del Consiglio, Marcello Pera fa parte della sparuta schiera di intellettuali, membri del mondo accademico, che hanno aderito a Forza Italia, nel tentativo di dare una parvenza di rispettabilità al partito-azienda creato da Berlusconi per sostenere il suo disegno politico

Egli si é servito della sua carica di Presidente del Senato per facilitare, mediante la rimozione di ogni ostacolo procedurale, l’approvazione di un complesso di leggi (dall’abolizione della tassa di successione alla depenalizzazione del falso in bilancio a tutte quelle legi e leggine che servono alla moltiplicazione degli ostacoli nei processi in cui il Berlusconi ed il suo entourage sono imputati) che altro non sono se non parte del programma della loggia massonica P2 – di cui l’attuale Capo del governo é stato membro emerito dal 16.1.78 al suo scioglimento per legge - e cioé :

1. Dividere ed indebolire i sindacati ;
2. Rafforzare le TV private ed indebolire la TV di stato (Berlusconi se ne é addirittura impadronito) ;
3. Modificare la costituzione ;
4. Condizionare il Consiglio superiore della magistratura ;
5. Asservire al potere esecutivo il potere giudiziario ;
6. Promuovere la repubblica presidenziale.

Un filosofo, Marcello Pera
- che non ha speso una parola quando Berlusconi, dopo le innumerevoli piroette del suo governo, é volato a Washington a prosternarsi ai piedi dell’imperatore Bush II, offrendo lo spazio aereo e le basi militari dell’Italia per l’imminente guerra al popolo irakeno ormai esangue, nella speranza di ottenere il riconoscimento per il nostro paese di 52° stato degli USA e la relativa stelletta (quella del 51° é stata ormai stabilmente conquistata dal "laburista" Blair), dimenticando che l’Italia non é un vassallo degli USA e che la Costituzione italiana, tuttora in vigore, esclude la guerra come mezzo per risolvere le controversie internazionali ;

- che trova perfettamente normale che le istituzioni dello stato, compreso il Senato della Repubblica, siano al servizio di un governo formato da fascisti tardivamente "pentiti", da razzisti e xenofobi in servizio attivo, dai rottami democristiani e "socialisti" sopravvissuti alla tempesta di Mani pulite, da avvocati e manager della Fininvest di proprietà del Berlusconi, qualcuno dei quali sotto processo per collusione pluridecennale con la mafia ;

- che assiste senza batter ciglio allo scandaloso monopolio dell’informazione che vede nelle mani del Capo del governo buona parte dei giornali, delle case editrici, delle radio e delle televisioni pubbliche e private, perché se ne serva per l’attacco sistematico alle forze politiche progressiste, alle organizzazioni sindacali, ai movimenti di contestazione che sorgono spontanei dalla società italiana, a quella parte della magistratura che non si é ancora lasciata intimidire, con le armi della falsificazione e della menzogna piu’ spudorata.

E’ per denunciare la reale statura morale, politica ed intellettuale di questo falso custode delle istituzioni che siamo qui oggi, e, più in generale, per segnalare e combattere ogni possibile forma di permeabilità in ambito europeo della politica dell’attuale governo italiano.

Marcello Pera, presidente del Senato Italiano, terrà una Conferenza a Parigi, lunedi`3 febbraio, alle ore 18, importante una presenza numerosa.
APPUNTAMENTO IL 03.02.2003 A PARTIRE DELLE ORE 17, di fronte all’IFRI (Institut français de la recherche Internationale) 27 rue de la Procession, PARIGI
XV - Metro : Volontaires
Passate parola.

COLLETTIVO BELLACIAO
02.02.2003
PARIGI


Partager cet article :

Imprimer cet article




accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
DAZIBAO
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite