Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

Égypte, la farce présidentielle ... : promesses mirobolantes pour allécher les électeurs

de : Al Faraby
samedi 3 septembre 2005 - 15h00 - Signaler aux modérateurs

de Al Faraby

Sans souci de réalisme, les candidats à la présidentielle en Egypte ont multiplié les promesses mirobolantes pour allécher les électeurs, dans un pays où la pauvreté et le chômage étouffent la population.

Sûr d’être élu, Hosni Moubarak, 77 ans, a égréné des engagements à donner le vertige : création de plus de 4 millions d’emplois, hausse de 75% à 100% des salaires des 5 à 7 millions de fonctionnaires, construction de 500.000 logements sociaux pour les familles à faible revenu.

Les infrastructures qu’il promet s’il est élu pour un cinquième mandat de six ans sont tout aussi impressionnants : 12.000 kms de routes, 500 ponts, 3.500 écoles, des milliers de chambres d’hôtels ou de 1.000 à 2.000 usines, selon ses discours de campagne. Le chômage "continuera d’être le défi le plus important que j’affronterai avec vous", a dit Moubarak. Le taux de chômage est estimé à 10,5 % selon les chiffres officiels et à plus de 20 % selon des estimations indépendantes.

Le quart de la population vit sous le seuil de la pauvreté, avec environ deux dollars par jour, selon le ministère de la Planification, et de telles promesses ne peuvent manquer de frapper les 32 millions d’électeurs. Le principal rival de Moubarak, le chef du parti Al-Ghad, le libéral Ayman Nour, a proposé une aide mensuelle de 150 livres égyptiennes (environ 26 USD) à chaque chômeur sur une période de deux ans. "Pendant ce temps-là, un programme de création d’emplois sera mis en place, en plus de la lutte contre la corruption", a-t-il dit lors de sa campagne.

Nour a également promis de faire libérer "immédiatement les (prisonniers de la pauvreté), qui ont été mis en prison pour n’avoir pas pu payer les crédits contractés pour acheter un réfrigérateur, des meubles ou une cuisinière". Les effets du chômage sont accentués par ceux de la corruption et du népotisme généralisés. Certains assurent que les emplois dans l’administration et les organismes publics se négocient entre 3.000 et 15.000 LE (520 à 2.500 USD). "Chaque emploi a désormais un prix : dans l’électricité, c’est 3.000 LE, dans la Justice c’est 5.000 LE (860 USD)", affirme Zaki Haydar, 42 ans, un fonctionnaire dans la région pauvre de la Haute Egypte. "Ces pots-de-vin sont payés à des proches de députés qui s’interposent pour trouver un emploi", ajoute-t-il.

Les mêmes accusations sont formulées à Tanta, dans le Delta. Samia Ali, 29 ans, qui a dû se résigner à occuper un emploi modeste dans une papeterie après avoir en vain tenté de travailler dans un service de l’Etat, affirme que "le népotisme est partout". "Pour obtenir un emploi, il faut payer entre 10.000 (1.700 USD) et 15.000 LE (2.600 USD)", déplore-t-elle. "On m’a demandé 10.000 LE pour mon inscription à l’école militaire des infirmiers, qui me garantit plus tard un travail fixe dans les hôpitaux militaires", assure de con côté Imane Hamid, 16 ans.

Les promesses de Moubarak de mettre fin à ces pratiques laissent plus d’un sceptique, d’autant qu’il s’est engagé à prendre de nouvelles mesures de libéralisation économique. "Pourquoi Moubarak n’a pas créé les emplois qu’il promet aujourd’hui, pendant les 24 ans qu’il a passés au pouvoir ?", s’est interrogé son rival du parti néo-Wafd, Noumane Gomaa. Pour les experts, le programme du président risque d’emballer l’inflation qui est dejà de 4,7%, selon les chiffres officiels, mais de 8,5% selon le Fonds monétaire international (FMI).

Selon Ahmad al-Naggar, du centre d’études stratégiques Al-Ahram, le déficit dans le budget 2005-2006 s’élevera à plus de 52 milliards LE, alors que la dette intérieure atteint des sommets. "Si les dépenses augmentent, le déficit augmentera aussi", souligne-t-il. "Le programme de création d’emplois de Moubarak est irréaliste. En 24 ans, 291.000 postes ont été créés par an (pour 500.000 nouveaux demandeurs/an). Comment compte-t-il doubler ce chiffre en seulement six ans", se demande Naggar. "C’est une déclaration de bonnes intentions, dont le financement compte sur les banques et les investisseurs privés, sans aucune garantie qu’il s’y impliquent vraiment", ajoute-t-il.

http://www.aloufok.net/article.php3...


Partager cet article :

Imprimer cet article




accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
DAZIBAO
14e festival des Canotiers mercredi 7 au dimanche 11 juillet 2021
lundi 5 juillet
L’association Ménil Mon Temps présente le 14e festival Les Canotiers, « cinéma et concerts en plein air », qui se déroulera du mercredi 7 au dimanche 11 juillet 2021 sur le parvis de l’église de Ménilmontant. Au programme : Des concerts (20h30) : Mer 7 : Dominique Grange et Mymytchell, avec Jonathan Malnoury (guitare) et Alexis Lambert (accordéon). Jeu 8 : Cheikh Sidi Bemol (solo). Ven 9 : TyArd, [Duo Électro-Pop]. Dim 11 : M.A.J, [Duo Électro-Folk’n’Roll]. (...)
Lire la suite
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite