Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

Vaccin Russe Spoutnik V : Crève-t-il enfin les yeux de la Commission Européenne ?

de : joclaude
mardi 9 mars 2021 - 15h58 - Signaler aux modérateurs

Avec son vaccin, la Russie va sauver l’Europe une fois de plus, par Gevorg Mirzayan Source : Histoire et Société-DANIELLE BLEITRACH6 MARS 2021ACTUALITÉ

Gevorg Mirzayan, professeur associé de l’Université financière

https://vz.ru/world/2021/3/4/108795...

L’Union européenne commence à capituler devant le vaccin russe Spoutnik V. Alors que jusqu’à récemment, ils l’appelaient « non fiable », « dangereux » et « politisé », les fonctionnaires européens mènent des procédures pour le reconnaître comme approprié pour la vaccination des citoyens des États membres de l’UE. Les dirigeants de certains pays de l’UE sont encore plus actifs dans ce sens. Que s’est-il donc passé ?

Le Fonds d’investissement direct russe a annoncé « le début d’une procédure d’expertise du vaccin russe contre le coronavirus Spoutnik V par le comité des médicaments à usage médical de l’Agence européenne des médicaments (EMA) ».

Les bureaucrates assassinent

On pourrait imaginer que la certification se fasse de manière accélérée, car l’Union européenne manque cruellement de vaccin. Nous tenons à rappeler qu’aujourd’hui trois vaccins sont certifiés dans l’UE – « Modern », « Pfizer » et « AstraZeneca ». La quasi-totalité du premier est destinée à vacciner la population américaine, et Pfizer et AstraZeneca ont déjà annoncé que les volumes contractés par l’Europe ne pourront pas être livrés à temps. Sur les 2,6 milliards de doses commandées par l’UE , seulement 51,5 millions ont été livrées et dans les pays de l’UE, la file d’attente de vaccination s’étire sur plusieurs mois.

Cependant, les bureaucrates européens ne sont toujours pas pressés. Les procédures de certification elles-mêmes sont en cours depuis janvier (lorsque Moscou a soumis les documents pertinents à l’EMA). Selon la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, les employés de l’EMA devaient tout vérifier, analyser les données sur le vaccin russe – comme ils l’ont fait pour d’autres vaccins. En général, l’ensemble de la procédure devrait durer de deux à quatre mois. En outre, dit Frau von der Leyen, l’Europe souhaite, avec l’aide de ses spécialistes, mener des inspections dans les usines où le vaccin russe est produit.

Quelle est la raison d’un retard aussi meurtrier pour certains Européens ? Les affaires avant tout.

Les médias écrivent qu’en raison des vaccins étrangers, les projets de l’UE d’introduire des “passeports pour coronavirus” sont menacés. Si des millions de citoyens européens prennent le vaccin russe ou, par exemple, chinois, ceux-ci devront également être inclus dans leur passeport. Cela signifie que l’Occident devra dire adieu aux projets d’enrichissement de ses propres entreprises en forçant les résidents d’autres pays à s’injecter des vaccins occidentaux.

Et qu’en est-il chez vous ?

Une autre raison est la politique. La même Ursula von der Leyen n’est pas prête à admettre que les scientifiques russes ont pu obtenir un vaccin efficace, d’ailleurs, plus rapidement que les entreprises occidentales. « Nous sommes toujours intéressés par la raison pour laquelle la Russie offre officiellement des millions et des millions de doses de vaccin, mais ne fait pas beaucoup de progrès dans la vaccination de sa propre population », déclare von der Leyen.

Si Frau est réellement intéressée, elle devrait prendre l’habitude de demander conseil aux professionnels. Les experts lui expliqueraient que le processus de vaccination en Russie avance lentement pour un certain nombre de raisons, dont l’une est la réticence de la population.

Il peut y avoir de nombreuses raisons de réticence. A la fois la méfiance générale des Russes dans les vaccins en tant que tels, et l’absence d’une réelle peur du « corona » – contrairement aux États-Unis et à l’UE, nous n’avons ni un tel nombre de morts, ni une quarantaine aussi stricte. Seuls 56% des Russes ont, en fait, peur de contracter le coronavirus.

Enfin, c’est le revers du droit de choisir, le principe « le mieux est l’ennemi du bien ». Certains Russes ne sont pas vaccinés avec le très bon vaccin Spoutnik V uniquement parce que dans un mois ou deux, un autre, développé par l’Institut Tchoumakov (un type de vaccin classique), sera disponible. Des citoyens avertis, des médecins et même des employés des missions diplomatiques étrangères l’attendent.

L’Europe n’a pas un tel luxe de choix. Les Européens peuvent soit attendre d’avoir enfin obtenu l’AstraZeneca bon marché et douteux (considéré comme le pire des trois vaccins officiels européens) ou Pfizer (dont même les médias occidentaux ne peuvent cacher les nombreux effets secondaires), soit espérer que leurs gouvernements daigneront acheter le vaccin à la Russie.

Des déserteurs

En fait, c’est exactement ce que font les gouvernements des pays de l’UE. Voyant la passivité et la chicane des bureaucrates européens, ils commencent à acheter directement des vaccins à la Russie (en utilisant des failles spéciales dans la législation européenne).

La Hongrie a été la première à briser la discipline européenne en acceptant de recevoir le vaccin. La Slovaquie a commencé l’enregistrement (de plus, le Premier ministre local Igor Matovich a plaisanté en disant que pour Spoutnik V, il était même prêt à donner l’Ukraine de Transcarpatie à Moscou). Le chancelier autrichien Sebastian Kurz appelle Moscou à discuter “de la possibilité de fournir à l’Autriche le vaccin russe Spoutnik V, ainsi que de mettre en place sa production conjointe”. Le Premier ministre tchèque Andrzej Babich a déclaré que son pays était prêt à utiliser le vaccin russe même sans l’approbation de l’EMA – une agence tchèque similaire sera engagée dans la certification.

La liste des Eurodéserteurs est complétée par la Croatie, qui a demandé de la documentation sur Spoutnik à la Russie. « Ne considérez pas cela comme le signe d’une sorte de dérogation aux procédures européennes – il s’agit ici plutôt d’une approche multilatérale qui ne contredira ni les règles européennes ni les règles croates. Nous avons juste besoin de revenir à la vie que nous avons tous vécue », explique le ministre croate de la Santé, Vili Beros.

Apparemment, la liste sera bientôt complétée avec d’autres États de l’UE, et pas seulement un ou deux.

Sauveurs une fois de plus

Les propagandistes occidentaux tirent la sonnette d’alarme –à ce qu’ils comprennent, la « diplomatie des vaccins » aide Moscou à diviser pour régner en Europe. Selon la chaîne de télévision américaine CNBC, “à un moment où l’Union européenne peine à accélérer la fourniture du vaccin contre le coronavirus aux 27 pays membres du bloc, le vaccin russe contre le coronavirus charme ses amis d’Europe de l’Est, créant une autre fracture potentielle dans la région. “

Et pas seulement une fracture – Spoutnik V est peut-être aujourd’hui l’un des instruments les plus efficaces du « soft power » russe. On s’aperçoit que dans le contexte de l’impuissance politique de l’UE, de l’incapacité des entreprises américaines et européennes à sauver les citoyens européens du coronavirus, la Russie les sauve.

Il s’avère que la Russie (celle qui, selon les médias occidentaux, veut conquérir l’Europe et empoisonner les Britanniques avec le Novitchok) se soucie beaucoup plus des Européens que ne le font leurs propres dirigeants.

Bien sûr, en théorie, les propagandistes occidentaux auraient dû trouver une sorte de stratégie pour combattre ce soft power russe. Cependant, ils peuvent se souvenir de l’histoire et se détendre. Aux XIXe et XXe siècles, la Russie a sauvé l’Europe au moins quatre fois (de Napoléon, des ambitions prédatrices de Bismarck lors de « l’alerte militaire » de 1875, puis par sa participation à la Première et sa victoire dans la Seconde Guerre mondiale).

Peu d’Européens s’en souviennent maintenant. On espère que Spoutnik V pourra rafraîchir la mémoire des Européens. Et les dirigeants d’un certain nombre de pays de l’UE ont commencé à comprendre cela bien plus tôt que les bureaucrates bruxellois.


Partager cet article :

Imprimer cet article




accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
DAZIBAO
14e festival des Canotiers mercredi 7 au dimanche 11 juillet 2021
lundi 5 juillet
L’association Ménil Mon Temps présente le 14e festival Les Canotiers, « cinéma et concerts en plein air », qui se déroulera du mercredi 7 au dimanche 11 juillet 2021 sur le parvis de l’église de Ménilmontant. Au programme : Des concerts (20h30) : Mer 7 : Dominique Grange et Mymytchell, avec Jonathan Malnoury (guitare) et Alexis Lambert (accordéon). Jeu 8 : Cheikh Sidi Bemol (solo). Ven 9 : TyArd, [Duo Électro-Pop]. Dim 11 : M.A.J, [Duo Électro-Folk’n’Roll]. (...)
Lire la suite
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite