Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

La députée irlandaise Claire Daly a décidé de protéger la Russie d’un flot d’accusations ridicules

de : joclaude
mercredi 3 mars 2021 - 15h12 - Signaler aux modérateurs
1 commentaire

La députée irlandaise Claire Daly a décidé de protéger la Russie d’un flot d’accusations ridicules 27 février 2021 - Source : Histoires et Société - NDLR. : C’est un peu long mais que c’est beau à lire et bon pour notre moral qui en a bien besoin face aux avalanches médiatiques perverses ! - La Députée européenne : les libéraux occidentaux ne sont pas au courant des frasques de Navalny. “Si les libéraux d’Europe s’étaient donné la peine de lire au moins quelques-unes des déclarations nationalistes et racistes de Navalny, leur enthousiasme pour cet homme se serait immédiatement éteint”, a déclaré l’eurodéputée Claire Daly au journal VZGLYAD. À son avis, l’Occident a parfaitement tort de parier sur ce blogueur russe. Mais il n’est pas le seul de son espèce, hier nous avons vu à propos de la campagne orchestrée en Occident sur le pseudo génocide des Ouïghours sur les allégations de quel individu (un évangéliste suprématiste blanc, homophobe, antisémite, antiféminisme, une secte qui croit à la venue de l’antéchrist) et sur quelle preuve toute la presse, les politiciens spécialistes de ce genre de relais comme Glucksmann s’appuyaient pour diffuser des campagnes dignes de Goebbels. De temps en temps quelqu’un se réveille mais sa voix est vite étouffée par la quasi unanimité médiatique qui tient lieu d’information (note de Danielle Bleitrach traduction de Marianne Dunlop pour histoire et société)

26 février 2021

Photo : Brian Lawless / ReutersTexte : Artur Priymak,Natalia Makarova

https://vz.ru/politics/2021/2/26/10...

“Si les libéraux d’Europe s’étaient donné la peine de lire au moins quelques-unes des déclarations nationalistes et racistes de Navalny, leur enthousiasme pour cet homme se serait immédiatement éteint”, a déclaré l’eurodéputée Claire Daly au journal VZGLYAD. À son avis, l’Occident a parfaitement tort de parier sur ce blogueur russe.

Clare Daly, eurodéputée et socialiste indépendante d’Irlande, est devenue célèbre en Russie à la mi-février, après son discours émouvant dans lequel elle a réprimandé les dirigeants de l’Union européenne et des États-Unis. « Arrêtez de faire de la russophobie ! Arrêtez d’abuser des droits de l’homme pour faire avancer les intérêts de l’industrie de la défense. Nous devons mener un dialogue, pas une guerre », a exigé Daly depuis la tribune du Parlement européen.

La députée a alors posé la question : pourquoi les autorités des démocraties occidentales obligent leurs parlementaires à protéger le blogueur Alexei Navalny, bien qu’il soit connu comme un national chauvin et raciste. Elle a comparé la réaction bruyante de l’UE à l’affaire Navalny et le silence de Bruxelles sur l’arrestation du fondateur de WikiLeaks Julian Assange au Royaume-Uni et les peines de prison infligées aux partisans de l’indépendance catalane. Daly a accusé les dirigeants de l’Union européenne d’étouffer les violations des droits de l’homme commises au sein du bloc.

Claire Daly est impliquée dans la politique depuis sa jeunesse. À la fin des années 1990, en tant que dirigeante du syndicat étudiant de l’Université de Dublin, elle a organisé des actions en faveur des droits des femmes. Même alors, elle professait des idées féministes qui sont maintenant entrées dans le courant dominant occidental. En revanche, les autres thèses de Daly ne sont pas bien accueillies par les élites. Ainsi, elle critique constamment l’OTAN pour sa politique agressive.

Pourquoi elle a essayé de protéger la réputation de la Russie, s’exprimant clairement malgré l’hostilité de ses collègues députés, c’est ce qu’explique Claire Daly dans une interview au journal VZGLYAD.

VZGLYAD : Mme Daly, pourquoi avez-vous décidé de prendre la Russie sous votre protection ? Avez-vous des sentiments chaleureux associés à notre pays ?

Claire Daly : Je n’ai pas beaucoup de sympathie pour la Russie, je pense juste qu’il faut dénoncer l’hypocrisie et dire la vérité. Il est évident pour moi que la Russie est traitée injustement – à la suggestion de l’establishment de l’UE. Je ne vois aucune preuve que Moscou menace qui que ce soit. Par conséquent, la propagande constante dirigée contre elle doit être arrêtée, elle est sans fondement. Une telle propagande ne sert que les intérêts du complexe militaro-industriel.

L’OTAN place ses bases près des frontières de la Russie, et c’est la Russie qui seraitl ’agresseur ?!

Les États-Unis envahissent d’autres pays, incitent et arment les djihadistes, déstabilisent des régions et créent une crise de réfugiés, mais ils défendent aussi la démocratie ! Une telle interprétation est hypocrite et dangereuse, et il faut y prêter attention. L’incitation à la rhétorique de la guerre froide doit être combattue.

VZGLYAD : Comment pouvez-vous expliquer le fait que les libéraux occidentaux défendent activement Alexei Navalny, qui se qualifiait fièrement de “pur nationaliste russe” ?

K. D. : Beaucoup d’entre eux ne sont généralement pas conscients de l’idéologie ou des singeries spécifiques d’Alexei Navalny. Ils se sont concentrés uniquement sur ses « campagnes anti-corruption ». Les libéraux d’Europe occidentale se sont emparés de ce personnage car ils estimaient que Navalny était celui qui pouvait rivaliser avec Poutine. Ils soutiennent Navalny à chaque étape, font campagne pour lui. C’est incroyable !

Je suis fermement convaincue que si les libéraux européens avaient pris la peine de lire ne serait-ce que quelques-unes des déclarations nationalistes et racistes de Navalny, leur enthousiasme pour cet homme se serait éteint immédiatement.

Si Navalny arrivait soudainement au pouvoir (et je ne pense pas qu’il y ait une telle chance), alors les libéraux d’Europe reconnaîtraient immédiatement ses vraies positions. Ils considèrent Navalny comme un “russe typique”, mais il faut dire que très peu de gens jugent objectivement les habitants de la Russie dans l’Union européenne.

VZGLYAD : Vous êtes connue au Parlement européen comme expert de l’Afghanistan. Comment évaluez-vous la décision des États-Unis de violer l’accord qu’ils ont conclu avec les talibans il y a un an – sur le retrait de toutes les forces d’occupation ? Sous le nouveau président, Washington a changé d’avis et a décidé de laisser des troupes en Afghanistan.

K. D. : Malheureusement, l’Afghanistan a été victime de diverses interventions depuis plus de quarante ans, à la suite desquelles le cauchemar auquel nous assistons actuellement est né. Je suis fermement convaincue que le peuple afghan lui-même doit essayer de comprendre sa propre histoire – sans ingérence extérieure, quelle que soit son origine. Les États-Unis ont autrefois pleinement soutenu les moudjahidines dans leur guerre contre les troupes soviétiques en Afghanistan. Ensuite, les mêmes États-Unis ont contribué à la croissance des groupes djihadistes qui ont émergé à la suite de cette première guerre en Afghanistan.

Les troupes américaines doivent définitivement se retirer d’Afghanistan, les négociations de paix ne doivent être menées qu’au niveau local. Les Afghans veulent la paix et des solutions à leurs problèmes économiques, ils veulent vivre librement la vie qu’ils aiment. Ils ne veulent pas vivre dans un émirat islamique. Malheureusement, il est peu probable que le gouvernement afghan et les talibans bénéficient du soutien absolu de la population du pays.

VZGLYAD : Vous vous dites de gauche. Mais beaucoup pensent que la division entre la droite et la gauche est dépassée, que les anciens repères ont disparu. Par exemple, vos collègues – la gauche d’Europe occidentale – se sont transformés, à l’ancienne, en ultra-libéraux. Ils protègent les intérêts des sociétés transnationales et des généraux de l’OTAN …

KD : Premièrement, la gauche dans l’Union européenne, en particulier au Parlement européen, est très faible. Ils constituent, par exemple, le plus petit groupe parlementaire du Parlement européen. Deuxièmement, en effet, je ne considère pas que de nombreux membres de ce groupe soient de gauche. Beaucoup d’entre eux se sont égarés. Ils ont abandonné les positions anti-impérialistes et antimilitaristes qui définissaient auparavant la gauche du monde entier.

Au lieu de cela, la gauche actuelle s’est concentrée sur la recherche d’une nouvelle « identité humaine » de genre. En outre, les idéologues de gauche ont armé les impérialistes d’un discours sur les droits de l’homme, et cela est particulièrement dangereux dans les cas où les impérialistes veulent changer le régime dans un pays.

Qu’en est-il des sociétés transnationales ? Il est clair que les inégalités socio-économiques se creusent dans le monde. La propriété des moyens de production uniquement entre des mains privées reste un élément clé du problème. Ceci est clairement illustré par le fait que l’Union européenne aujourd’hui, en termes de propagation du vaccin contre le coronavirus, est entièrement entre les mains de grandes sociétés pharmaceutiques transnationales, ne dépendant que de leur miséricorde.

Tout cela signifie que la base mûrit pour l’émergence de nouveaux sentiments de gauche radicale. Dans les conditions de vie actuelles en Europe occidentale et aux États-Unis, les gens devront trouver de nouvelles façons de défendre leur voix politique. En particulier, cela est nécessaire pour les actions de la gauche de protection de l’environnement, pour l’organisation de mouvements de masse de jeunes contre le racisme.

VZGLYAD : Peut-être que l’Union européenne a simplement résolu tous les autres problèmes, alors la gauche actuelle, par désespoir, a repris l’identification du genre, la protection des droits des LGBT, etc.

KD : Il y a énormément de discussions sur la protection des droits des personnes LGBT, des minorités nationales, des actions de rue contre le racisme, mais, malheureusement, la réalité en Europe est très différente de ces déclarations. Les droits de l’homme et les libertés fondamentales sont violés dans de nombreux pays – membres de l’Union européenne. C’est une raison de le dire une fois de plus avec une triste ironie : Bruxelles fait la leçon à Moscou sur les droits de l’homme, alors que ces droits sont absents dans de nombreuses régions de l’Union européenne elle-même.

VZGLYAD : Et comment la société irlandaise actuelle se rapporte-t-elle à la Russie, à la culture russe ?

KD : Je ne pense pas qu’il y ait une opinion objective sur ce qui se passe en Russie en Irlande. Nous n’en savons pas assez sur votre pays. Il est vrai que la langue russe est peut-être devenue un peu plus répandue, car un grand nombre de Russes et de ressortissants d’Etats d’Europe de l’Est qui parlent russe se sont installés en Irlande. En ce sens, la compréhension s’est développée.

Mais je vais vous dire une chose curieuse. Après mon discours au Parlement européen à l’occasion de la visite de Josep Borrell, j’ai été contactée par plusieurs Irlandais(es) qui vivent en Russie et sont mariés à des citoyens russes. Tous ont dit à l’unisson la même chose : comment la Russie est imaginée en Irlande et la vraie vie de ces familles en Russie sont des choses complètement différentes. La presse irlandaise est très pro-atlantique et pro-américaine. D’un point de vue culturel, on peut dire que la plupart des Irlandais ont depuis longtemps émigré aux États-Unis. Ils regardent principalement la télévision américaine et ainsi de suite. Bien entendu, la culture russe et la presse russe n’ont pas une telle influence en Irlande.

VZGLYAD : Avez-vous des écrivains, musiciens russes préférés ?

KD : Oui, Tolstoï est clairement excellent. Quant à la musique, il est difficile de choisir, mais Rachmaninov est complètement extraordinaire. Je pense qu’il existe de nombreuses similitudes entre l’Irlande et la Russie. Ce n’est pas un hasard si l’un de nos grands écrivains irlandais, George Bernard Shaw, était incroyablement populaire en Russie et en même temps appréciait grandement la culture russe.


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
La députée irlandaise Claire Daly a décidé de protéger la Russie d’un flot d’accusations ridicules
3 mars 2021 - 17h29 - Posté par Pedro

Pas forcément inintéressant mais il s’agit d’affaires entre impérialistes. Macron soupçonne la Russie de cyberattaques. Très possible que ce soit à tort et qu’il manigance quelque chose.
Problèmes aussi avec la Chine qui n’a jamais été un Etat ouvrier d’après LO ou Etat ouvrier bureaucratiquement déformé (LTF) :
https://www.courrierinternational.c...
Egalement avec le Vietnam même si on est très loin, fort heureusement, de la guerre de 79 :
https://www.lefigaro.fr/flash-actu/...







accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
DAZIBAO
14e festival des Canotiers mercredi 7 au dimanche 11 juillet 2021
lundi 5 juillet
L’association Ménil Mon Temps présente le 14e festival Les Canotiers, « cinéma et concerts en plein air », qui se déroulera du mercredi 7 au dimanche 11 juillet 2021 sur le parvis de l’église de Ménilmontant. Au programme : Des concerts (20h30) : Mer 7 : Dominique Grange et Mymytchell, avec Jonathan Malnoury (guitare) et Alexis Lambert (accordéon). Jeu 8 : Cheikh Sidi Bemol (solo). Ven 9 : TyArd, [Duo Électro-Pop]. Dim 11 : M.A.J, [Duo Électro-Folk’n’Roll]. (...)
Lire la suite
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite