Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

Fouloir, Pouvoir, Vouloir.

de : L’iena rabbioso
mercredi 2 octobre 2019 - 19h22 - Signaler aux modérateurs
> jy.D
1 commentaire

Dans un premier temps, étant donné le degré infernal de sur-réactions que provoque le thème de l’Islam en France, je demande aux personnes de bonne volonté qui souhaitent réagir à cet article d’observé une minute de réflexion avant d’écrire quoi que ce soit.

Évidemment, je sais que les trolls vont se précipiter sur l’occasion pour polluer un maximum mes propos, mais sachez que j’ai moi même mis longtemps pour peser mes mots sur ce thème.

Comme d’habitude, je vais remonter l’horloge, pour que le selon son âge, un lecteur(e) puisse correctement interpréter mes propos.

Depuis quelques temps, j’habite dans un appartement dont la fenêtre donne, chaque mercredi, le spectacle du marché hebdomadaire. Dans ce sous-espace du marché communale, les marchands sont en majorité marocains.

Les client(e)s sont en majorité des clientes, voilées ou non.

Les marchands parlent dans une sorte de mélange arabo-français aux femmes voilées, et dans un français sans accent aux femmes non voilées. J’y vais souvent car j’aime bien l’atmosphère agitée avec le vendeur qui doit jongler entre différents clients en se souvenant qui a commandé quoi en premier, et qui se trompent rarement.

Il est évident pour moi que sans cette présence, les mercredis seraient des mercredis morts devant ma fenêtre.

Voilà pour le contexte présent.

Maintenant remontons environ 30 ans en arrière.

Je me rappelle bien d’un copain algérien, à une époque où les filles s’habillaient comme Madonna, je veux dire la Madonna de 1985.

Un jour on avait été invité par ce lycéen dans son HLM pour une soirée entre garçons, c’est à dire pour se bourrer la gueule jusqu’à tard.

Seul un copain adhérent au jeunesses du front national a refusé l’invitation, et à vrai dire la plupart d’entre nous ne comprenait rien à ses justifications, parce-qu’on jouaient tous dans la même équipe de hand.

Et là j’ai un trou de mémoire. Samedi noir.

Impossible de de souvenir si cet ancien copain a bu avec nous ou non. Je me rappelle juste qu’il avait préparé un couscous dans des assiettes en carton, je m’en rappelle car j’ai vomis mon mélange vodka rhum martini porto dans une d’elles.

Ce dont je me rappelle, par contre, c’est que le lundi suivant, mon copain algérien avec l’œil gauche tout bleu, et la nouvelle s’est rapidement répandue que son grand frère, très croyant, l’avait « corrigé ».

La xénophobie dans les villages retirés où un noir ou un arabe est aussi rare qu’un oiseau bleu, je peux parfaitement la comprendre.

Mais ce qui s’est répandu dans les banlieues parisiennes à la fin des années 80, c’est vraiment quelque chose d’autre, quelque chose que malheureusement l’élite française n’a pas vu.

Des deux côtés, islamistes intégristes et nationalistes, la haine était devenue une norme.

La haine et la jouissance de faire peur, de dominer.

Cette redécouverte par les adolescents de mon époque du langage raciste et violent, elle s’est propagée avec autant de rapidité qu’elle n’avait pas de causes réelles sur le terrain.

Les apprentis gangsters qui volaient des auto-radios sur les parkings étaient de toutes les couleurs.

C’est quand la classe moyenne blanche a fuit en masse ce que les idiots de provinciaux ont appris à appeler « zone de non droit », qu’effectivement la réalité sur le terrain est devenue celle espérée par les vrais salopards.

Mais quelque chose va bouger.

Vous ne sentez pas la terre trembler ?

En France, en Algérie, au Soudan, ou partout ailleurs, quelque chose va bouger.


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
Fouloir, Pouvoir, Vouloir.
3 octobre 2019 - 12h53 - Posté par Pedro

Je ne sais pas si tout le monde est idiot en province mais que les choses soient en train de bouger (dans le bon sens of course), je ne demande qu’à le croire.







accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
DAZIBAO
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite