Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

Ruissellement

de : red1917
jeudi 27 avril 2017 - 18h42 - Signaler aux modérateurs
JPEG - 287.6 ko

Bon c’est bon on a compris.

On est nul en ce qui concerne le libéralisme.

La chance que cela serait si seulement:les réformes essentielles étaient mises en œuvre, qu’ils disent encore et encore.

Mais une question se pose :

Depuis V.G.E (c’est trop chiant d’écrire le nom noble complet) , en 1974, j’ai cru comprendre que la France était définitivement engagée dans la société libérale avancée.

Bon, V.G.E ne s’est pas présenté en 2017, c’est dommage, on aurait eu un peu d’humour dans ce climat anxiolytique général.

Mais alors depuis 1974, aucune réforme libérale n’a été suffisante. Alors là je dis : incompétence.

Une chose a été fatale au communisme :

Si le Stalinisme ne fonctionne pas, alors il faut plus de Stalinisme.

C’est curieux que tous ces hyper diplômés soient exactement comme les dirigeants du parti communisme russe en 1952 : sûrs d’avoir raison contre la rumeur générale qui semble indiquer un petit problème.

Comme moins on a de culture, plus on l’étale (comme la confiture), je m’en vais vous instruire de mes réflexions vernaculaires.

Premièrement.

Il me semble qu’il y a une confusion entre système et idéologie.

Par exemple, le capitalisme est un système.

Un système fonctionne ou non.

Indépendamment de ceux qui sont pour ou contre d’un point de vue idéologique.

Par exemple, les chinois ont bien compris :

Il n’y a pas de contradiction entre un système capitaliste et une idéologie communiste.

L’idéologie libérale ne se limite pas à la question économique.

C’est un concept politique qui met en avant la liberté individuelle.

Par exemple, en Grande Bretagne , l’Habeas Corpus permet d’interdire aux flics d’arrêter un type dans la rue et lui demander ses papiers sans une raison valable.

En France, l’Habeas Corpus n’existe pas, car nous sommes sensés être tous égaux en liberté et en droit, sauf que bien sûr certains sont plus égaux que les autres (Orwell).

Deuxièmement.

Cette confusion entre libéralisme politique et libéralisme économique , voire cette assimilation entre capitalisme (système) et libéralisme (idéologie) ne paraît pas être une piste majeure pour tous les hyper-diplômés qui passent à la télé avec leurs cravates à la con .

Serait-ce inimaginable qu’une société libérale n’adopte pas le système capitaliste ?

Mais un argument imparable permet de mettre fin au débat depuis plusieurs décennies : la fin des idéologies.

Mes fesses, oui.

Troisièmement.

Le concept de concurrence libre et non faussée est une hypocrisie totale que de nombreux exemples peuvent dévoilés :

Par exemple : Qui sont les concurrents libres et non faussés de Google ou Microsoft ?

Qui peut concurrencer un monopole mondial privé ?

Un monopole d’état a montré ses limites, et de toute façon il est interdit de fait par la constitution Européenne.

Interdit, vraiment ?

En fait la constitution Européenne est un ensemble de directives que les états peuvent suivre ou non selon leurs poids politique.

Par exemple, si on ré-nationalisait EDF (ce qui me semble le moindre, puisque Areva à ruiné le secteur électrique avec sa stratégie géniale), l’Europe nous ferait les gros yeux.

Mais c’est tout.

Tous ceux qui parlent de l’Europe comme d’une dictature qui impose sa loi aux nations sont soit sourds, soit aveugles, soit je ne sais quoi.

Regardez la Hongrie, qui viole depuis plusieurs années les textes essentiels de la constitutions Européenne.

Que fait l’Europe ?

Les gros yeux.

Avec peut-être des sanctions d’ici 2077.

Dernièrement.

Une piste à creuser serait de reprendre une idée ancienne mais révolutionnaire : Les coopératives.

Il faudrait moderniser leurs statuts pour se prémunir contre le nouvel ordre mondial capitaliste.

Par exemple, introduire la notion de non-concurrence obligatoire, c’est à dire l’obligation de ne pas intervenir dans un secteur de production local qui est auto-suffisant.

Et même, la notion de solidarité entre secteurs identiques :

Si une coopérative manque de mains d’œuvre qualifiée, alors peut-être que des travailleurs d’une autre coopérative pourraient se porter volontaires pour aider ponctuellement cette coopérative amie.

Il y a un futur.

Il faut faire en sorte qu’il ne soit pas nationaliste.

Le progrès, lui, ruisselle, tout lentement, comme un petit ruisseau loin des océans.


Partager cet article :

Imprimer cet article




accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
DAZIBAO
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite