Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

En quittant Matignon, Manuel Valls place la Cour de cassation "sous le contrôle direct du gouvernement"

de : Roberto Ferrario
mercredi 7 décembre 2016 - 18h01 - Signaler aux modérateurs
1 commentaire

Décret du 5 décembre 2016 : courrier adressé à Monsieur le Premier ministre par Monsieur le Premier président Bertrand Louvel et Monsieur le Procureur général Jean-Claude Marin

JPEG - 52.1 ko

https://www.courdecassation.fr/vene...


 Décret n° 2016-1675 du 5 décembre 2016 portant création de l’inspection générale de la justice - JORF n°0283 du 6 décembre 2016 texte n° 63 https://www.legifrance.gouv.fr/affi...

 Arrêté du 5 décembre 2016 précisant les modalités d’organisation de l’inspection générale de la justice et ses missions - JORF n°0283 du 6 décembre 2016 texte n° 64 https://www.legifrance.gouv.fr/affi...


La Cour de cassation a exprimé mercredi son inquiétude face à une réforme judiciaire qui, selon elle, place la plus haute juridiction française "sous le contrôle direct" du gouvernement. Ses chefs demandent à être reçus par Bernard Cazeneuve.

Pour son premier réveil à Matignon, Bernard Cazeneuve a reçu une lettre particulièrement acerbe. La Cour de cassation a en effet exprimé mercredi, dans un courrier adressé au nouveau Premier ministre et diffusé sur Twitter, son inquiétude face à un décret qui, selon elle, place la plus haute juridiction française "sous le contrôle direct" du gouvernement. La réforme qu’il engendre constituerait à ses yeux "une rupture avec la tradition républicaine".

Signé par le premier président de la Cour, Bertrand Louvel, et le procureur général, Jean-Claude Marin, le courrier met en cause un décret du 5 décembre 2016 visant à réformer "l’inspection générale des services judiciaires", en d’autres termes le contrôle par l’exécutif des juridictions judiciaires. Auparavant, ce contrôle se limitait aux juridictions "du premier et du second degré". A savoir les tribunaux de grande instance et les cours d’appel. Mais le décret du 5 décembre - signé par Manuel Valls et Jean-Jacques Urvoas, confirmé mardi à son poste de ministre de la Justice - supprime cette précision, faisant de facto entrer la Cour de cassation dans le champ.

"Cela créé du flou dans la séparation des pouvoirs"

Jusqu’ici, la plus haute juridiction française se contrôlait elle-même, faisant une fois par an un rapport sur son fonctionnement à l’occasion de sa rentrée solennelle. "Nous faisons état de notre activité, de notre gestion de dossiers et un bilan de nos ressources humaines dans notre rapport annuel, lequel est assorti d’une plaquette statistique. C’est notre obligation. L’aspect budgétaire est par ailleurs contrôlé par la cour des Comptes", précise-t-on à LCI du côté de la Cour de cassation. Cette dernière voit donc dans ce décret un coup de canif dans l’indépendance de la justice, fondement de la Ve République. En effet, l’article 16 de la déclaration des droits de l’Homme consacre le principe de séparation des pouvoirs : judiciaire, législatif, exécutif.

En outre, la constitution de 1958 dans son préambule fait référence à la DDHC et, depuis 1971, celle-ci fait officiellement partie du bloc de constitutionnalité. "A partir du moment où l’exécutif peut contrôler la manière dont la juridiction suprême organise ses services, gère son organisation de travail, sa productivité ou son mode de fonctionnement, cela constitue une emprise, une porosité du pouvoir exécutif sur le pouvoir judiciaire. Cela créé du flou dans la séparation des pouvoirs", estime-t-on au sein de la juridiction.

On comprend mieux l’inquiétude des deux plus hauts magistrats de France qui, chose rare, interpellent l’exécutif (après avoir appris l’existence de ce décret via sa publication au Journal Officiel). "Nous savions qu’une réforme de l’inspection générale des services judiciaires était en cours. Mais la Cour n’avait pas été informée de ce changement sémantique. Sur le fond comme la forme, cela est surprenant. "Nous vous serions obligés de bien vouloir nous recevoir", écrivent d’ailleurs au Premier ministre les deux hommes à la fin de leur missive ce mercredi. Une missive restée lettre morte à la mi-journée, précise à LCI la juridiction.

http://www.lci.fr/justice/la-cour-d...


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
En quittant Matignon, Manuel Valls place la Cour de cassation "sous le contrôle direct du gouvernement"
9 décembre 2016 - 21h31 - Posté par jean 1

cahuzac va être content.







accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
DAZIBAO
14e festival des Canotiers mercredi 7 au dimanche 11 juillet 2021
lundi 5 juillet
L’association Ménil Mon Temps présente le 14e festival Les Canotiers, « cinéma et concerts en plein air », qui se déroulera du mercredi 7 au dimanche 11 juillet 2021 sur le parvis de l’église de Ménilmontant. Au programme : Des concerts (20h30) : Mer 7 : Dominique Grange et Mymytchell, avec Jonathan Malnoury (guitare) et Alexis Lambert (accordéon). Jeu 8 : Cheikh Sidi Bemol (solo). Ven 9 : TyArd, [Duo Électro-Pop]. Dim 11 : M.A.J, [Duo Électro-Folk’n’Roll]. (...)
Lire la suite
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite