Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

Non à l’union nationale ! Pas touche aux libertés

de : Jean
jeudi 15 janvier 2015 - 20h28 - Signaler aux modérateurs
1 commentaire

Le 7 janvier, à Paris, deux islamistes se réclamant d’Al-Qaida ont assailli l’hebdomadaire Charlie Hebdo, assassinant les dessinateurs Cabu, Charb, Honoré, Tignous, Wolinski. Ils ont exécuté en outre cinq autres collaborateurs du journal, un visiteur et deux policiers. Le même jour, un autre islamiste, lié aux premiers mais se réclamant de Daesh, a assassiné une policière municipale qui s’occupait de la circulation à Montrouge, a blessé un agent de voirie puis a tué quatre clients d’un supermarché casher à Paris.

Les trois fanatiques n’ont pas attaqué l’armée sioniste, ni« la France » : ils ne s’en sont pas pris à l’état-major de l’armée ou au siège d’un service secret (DGSE, DGSI…), ni au Printemps français fasciste et homophobe, ni à l’hebdomadaire raciste Minute. C’est un fait, les réactionnaires islamistes ont assassiné des artistes parce qu’ils se moquaient de toutes les religions et des habitants du 20e arrondissement de Paris parce qu’ils étaient juifs.

Le fondamentalisme musulman n’est pas une conviction religieuse, c’est un courant politique fasciste. Dans les zones qu’elles contrôlent, au Proche-Orient et en Afrique, les bandes islamo-mafieuses torturent leurs opposants et les exécutent, défendent la propriété privée, interdisent les grèves et liquident les organisations ouvrières, tuent plus d’Arabes et de Kurdes que de soldats des armées impérialistes et sioniste, oppriment violemment les femmes, les jeunes et les homosexuels, interdisent toute activité artistique et persécutent les autres croyances.

L’islamisme est un produit de la décomposition du capitalisme : il a été propulsé par les services secrets américains, pakistanais, turcs et israéliens ; il est financé par les monarchies du Golfe alliées des États-Unis et de la France ; il est branché sur le capitalisme mondial par ses trafics de drogue, de pétrole, d’armes… Il trouve un écho dans les pays dominés mais aussi dans les minorités arabes ou musulmanes opprimées des pays dominants en prenant l’apparence, fallacieuse, de l’anti-impérialisme et de l’antisionisme.

C’est possible parce que les États impérialistes comme les Etats-Unis et la France sécrètent en leur sein la discrimination contre les minorités ethniques (par exemple, le Premier ministre Valls a dit que les Roms n’étaient pas intégrables). Ils légitiment la colonisation sioniste de la Palestine. Pour protéger leurs groupes capitalistes qui pillent la nature et exploitent les salariés dans le monde entier, les puissances impérialistes interviennent à l’étranger pour soutenir des régimes despotiques, mener des coups d’État, bombarder, occuper, assassiner et torturer ceux qui osent les défier.

Hollande reçoit la raciste Le Pen et il défile avec le premier ministre israélien Netanyahou qui a détruit Gaza et massacré 2 000 Palestiniens l’été 2014 ainsi qu’avec le ministre des affaires étrangères des Émirats arabes unis, une monarchie absolue qui interdit les syndicats et la presse libre, applique la charia. Pourtant, le PS, le PCF, le PdG et toutes les directions syndicales (CFDT, CGT, FO, FSU, Solidaires, UNSA) appellent à « l’unité républicaine » et défilent avec les chefs de l’UMP.

L’union nationale, que ce soit contre le Kaiser en août 1914 ou contre les djihadistes en janvier 2015, transforme toujours le prolétariat et la jeunesse en dupes de la classe dominante. Elle débouchera sur l’espionnage généralisé de la population, sur la diminution des libertés démocratiques (il y déjà eu, depuis 2001, 15 lois « antiterroristes »), sur le renforcement de l’appareil répressif d’État (services secrets, armée, police nationale…) qui se révèle impuissant envers le terrorisme. Par contre, les lois liberticides et l’appareil étatique de répression constituent une menace contre les grèves, les luttes sociales et la révolution sociale ici et ailleurs. Le GIPN est déjà intervenu contre des postiers en grève, le GIGN est déjà intervenu contre des marins en grève. Des fascistes, qui haïssent Charlie Hebdo, multiplient les agressions contre les mosquées.

Les travailleurs et les jeunes de ce pays, quelle que soit leur ethnie, leur religion ou leur absence de religion, doivent s’unir pour défendre les libertés démocratiques. Ils doivent combattre aussi les campagnes xénophobes et islamophobes des partis bourgeois « républicains » comme l’UMP ou fascisants comme le FN, les interventions militaires impérialistes et la chasse aux immigrés que mène le gouvernement PS-PRG. Pour éradiquer définitivement le fascisme sous toutes ses formes, il faut extirper le capitalisme de ce pays et du monde entier par l’action révolutionnaire des travailleurs de tous les pays. Rupture de « l’union nationale » de la part de toutes les organisations ouvrières !

Aucune restriction des libertés démocratiques !

Protection des synagogues et des mosquées !

Fin des subventions à l’Église catholique et ses écoles !

Retrait de toutes les troupes françaises des pays étrangers !

Liberté pour les travailleurs et les jeunes de circuler, d’étudier et de travailler dans tous les pays !

groupemarxiste.info


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
Non à l’union nationale ! Pas touche aux libertés
15 janvier 2015 - 21h28 - Posté par Juanito

Le fondamentalisme musulman n’est pas une conviction religieuse, c’est un courant politique fasciste.

Ah, voilà « enfin » une analyse complète, sobre et sans démagogie, que pour ma part j’estime définitive.

Pour éradiquer définitivement le fascisme sous toutes ses formes, il faut extirper le capitalisme de ce pays et du monde entier par l’action révolutionnaire des travailleurs de tous les pays.

Et voilà donc une proposition-conséquence simple, logique, bien dans la lutte de classe, que j’encourage tout le monde ici (et ailleurs) à adopter.
De quoi discuter d’autre, en vérité ?







accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
TRICASTIN la catastrophe aujourd’hui ou demain
dimanche 19 septembre
de coordination sud est
pub marine nationale
dimanche 19 septembre
de publicis
Qui sont les animateurs de Reinfocovid ?
dimanche 19 septembre
de jean1
DAZIBAO
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite