Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

"Tous Charlie" : Une imposture sous le coup de l’émotion...

de : René HAMM
lundi 12 janvier 2015 - 08h52 - Signaler aux modérateurs
4 commentaires

Je ne doute certes pas de la sincérité de toutes celles et ceux qui ont extériorisé, de quelque manière que ce soit, leur effroi, leur tristesse, leur désir de redéfinir le "vivre ensemble", face à la si lâche exécution de dix-sept personnes, les 7, 8 et 9 janvier.

Mais je m’insurge contre l’écœurante récupération par de vils politiciens opportunistes qui surfent indécemment sur notre douleur et notre compassion, pour des desseins guère compatibles avec les "valeurs" dont ils se gargarisent.

Fidèle lecteur de "Charlie Hebdo", je ressens, bien que n’ayant pas côtoyé les chers défunts, un immense chagrin d’avoir perdu quasiment des amis de longue date.

Pour avoir souvent ri de leurs dessins irrévérencieux et de leurs traits d’esprit teintés d’un anarchisme joyeux, je ne pense pas que Cabu, Charb, Honoré, Tignous eussent apprécié que l’on entonnât "La Marseillaise" en leur honneur. Pour Luz, un des survivants, ses camarades morts "auraient conchié ce genre d’attitude" (1). J’imagine aussi qu’ils railleraient les appels martiaux du Président, du premier ministre, à "l’unité nationale", eux qui détestaient tant le patriotisme et le militarisme.

Le dessinateur susnommé déplore "cet unanimisme utile à Hollande pour ressouder la nation et à Marine Le Pen pour demander la peine de mort".

Non, nous ne "sommes" pas "tous Charlie", et surtout pas ceux, innombrables (les va-t-en-guerre, les nucléocrates, les réactionnaires de toutes tendances, les exploiteurs, les "beaufs", les xénophobes...), que les "cibles" des maudits frères Kouachi n’ont cessé de dénoncer à travers croquis et chroniques ! Les semaines précédant cet abominable attentat, le journal pas uniquement "satirique" se vendait autour des trente mille exemplaires. Et maintenant que la rédaction est décimée, il y aurait soixante-six millions de sympathisant(-e)s ? Quelle infâme supercherie (2) !... Ou alors, dès demain s’amorceront des changements radicaux au sein de notre société !... Rêve, utopie !

Si, tout en refusant de céder à la psychose, je ne minimise nullement le risque que des actes terroristes se multiplient, j’estime que les principaux fossoyeurs de la liberté d’expression et de la presse sont nos gouvernants qui, en particulier via le système pernicieux "d’aides" aux journaux et magazines (3), favorisent les organes qui s’engraissent déjà grâce à la publicité.

Ainsi, en 2013, "Le Figaro" a amassé 16 179 637 euros, "Le Monde" 16 150 256 euros, "Libération" 9 832 531 euros, "Télé 7 jours" 6 947 010 euros, "L’Express" 6 349 770 euros, "Paris Match" 4 965 561 euros, "Le Point" 4 658 889 euros, "L’Équipe" 3 449 962 euros, "Les Dernières Nouvelles d’Alsace" 1 928 827 euros... De quel "pluralisme" se targuent donc nos dirigeants m’as-tu-vu, qui craignent surtout la subversion, la sédition, contre le système dont ils sont les tenants ?...

Sur la liste des deux cents titres ayant bénéficié de la manne provenant de l’impôt, ne figurent ni "Charlie Hebdo", ni "Siné Mensuel", ni "Fakir", ni aucune revue militante indépendante. S’ajoutent à cette iniquité crasse, la désaffection, le désintérêt des "citoyen(-ne)s" pour la lecture d’un quotidien, d’un hebdomadaire, d’un mensuel et, plus généralement, pour ce qui nécessite réflexion, analyse et une certaine culture...

Dans sa rubrique "L’apéro" du numéro édité le 31 décembre 2014, Bernard Maris, une des victimes au 10 rue Nicolas Appert, avait écrit : "Vous êtes rentré et avez regardé les gens que vous aimiez, le chat, les fleurs, les livres, d’un air bizarre... Oui, cette année serait sublime. Elle serait douce, lente, extrêmement lente, et poétique"...

(1) Entretien avec Anne Laffeter, mis en ligne, le 10 janvier, sur le site des "Inrockuptibles". (2) Moi-même ai été convié par le maire UMP d’Obernai, Bernard Fischer, à un "grand rassemblement", pour ce dimanche après-midi. Ma réponse : le boycott ! (3) Cf. notamment l’opuscule de Sébastien Fontenelle "Éditocrates sous perfusion. Les aides publiques à la presse : trente ans de gabegie, paru au 4ème trimestre 2014 chez Libertalia à Paris, 109 pages, 8 euros.

René HAMM Bischoffsheim (Bas-Rhin)


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
"Tous Charlie" : Une imposture sous le coup de l’émotion...
12 janvier 2015 - 12h32 - Posté par yaya

je ne me suis pas rendue au rassemblement de dimanche parce que samedi j’ai pu y entendre la Marseillaise" et que je me refuse à chanter "qu’un sang impur abreuve vos sillons". J’aurais préféré y être pour y clamer mon indignation avec tous ceux dont je partageais l’émotion.
Mais je n’approuve pas ceux qui crient à la récupération. Peut-être suis-je assez naïve pour croire que toute la classe politique n’est pas qu’un ramassis de "vils politiciens opportunistes qui surfent sur notre douleur" ; il y en a certes, je n’en doute pas, mais je crois que parmi eux il y a beaucoup de femmes et d’hommes sincères qui croient en ce qu’ils disent. Sur ce plan-là aussi attention aux amalgames.



"Tous Charlie" : Une imposture sous le coup de l’émotion...
12 janvier 2015 - 12h50 - Posté par

yaya un peu d’histoire et de culture politique ..........................................


"Tous Charlie" : Une imposture sous le coup de l’émotion...
12 janvier 2015 - 13h20 - Posté par arnold
"Tous Charlie" : Une imposture sous le coup de l’émotion...
13 janvier 2015 - 01h33

Le Medef est Charlie lui aussi...







accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
DAZIBAO
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite