Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

L’union nationale est un piège

de : LOUIS
vendredi 9 janvier 2015 - 14h17 - Signaler aux modérateurs
15 commentaires

Tract national NPA

Après l’ignoble attentat contre Charlie Hebdo L’union nationale est un piège Unissons-nous pour la démocratie, la solidarité contre le racisme

L’attaque à l’arme lourde qui a fait 12 morts dans les locaux du journal Charlie Hebdo à Paris suscite dans tout le pays l’émotion, l’indignation, la colère et la révolte. Cette attaque terroriste est insupportable. L’exécution des salariés et des dessinateurs du journal est un crime qui nous vise toutes et tous, un crime contre la démocratie et la liberté d’expression. Notre solidarité est pleine et entière avec les victimes de cette folie meurtrière.

Hollande appelle à l’union nationale, le PS, l’UMP organisent dimanche des marches d’union nationale auxquelles s’invite le FN. Les uns et les autres cherchent ainsi à masquer leur propre responsabilité dans la dégradation sociale et politique, le climat délétère que nous connaissons aujourd’hui. Tout en s’en défendant, ils cultivent un climat xénophobe et raciste, la peur de l’étranger, la peur de l’autre, terreau de la haine. Un climat qui participe à la montée de l’islamophobie. Ils veulent ainsi diviser les classes populaires, les soumettre à leur politique, à leur ordre social qui engendrent la barbarie qu’ils prétendent combattre.

Une politique qui engendre le désespoir et la barbarie

Cette violence meurtrière et barbare ne vient pas de rien. Elle se forme au cœur de la violence sociale et morale que connait une large fraction de la jeunesse des quartiers, la violence du racisme et de la xénophobie, des discriminations, la violence du chômage et de l’exploitation. Cette violence barbare est l’enfant monstrueux de la guerre sociale que mènent la droite et la gauche au service de la finance. Et aussi des guerres contre les peuples qui se sont enchaînées depuis la première guerre contre l’Irak, en Afghanistan, en Libye, en Afrique, en Syrie. Ces guerres qui ne visent qu’à maintenir la domination des multinationales, leur droit à piller les richesses alimentent ainsi les pires fondamentalismes réactionnaires. Cette violence militaire barbare engendre une autre violence barbare. Il n’y a pas de réponse à la décomposition sociale dont le crime contre Charlie Hebdo est la dramatique expression sans combattre les politiques qui l’engendrent.

Le racisme tue la démocratie

Les dirigeants des grands partis de droite ou de gauche qui nous jouent aujourd’hui la comédie de l’union nationale ont un double langage. Ils posent aux défenseurs des valeurs républicaines tout en entretenant une campagne contre les musulmans. Certains n’hésitant pas à expliquer sur les plateaux télé qu’il s’agit d’un problème de culture et de civilisation... Le comble du cynisme revient à Marine Le Pen qui a fait de la xénophobie, de la dénonciation des immigrés et des étrangers son fonds de commerce.

La défense de la démocratie, la défense des libertés, tout comme la défense des intérêts de classe est indissociable de la lutte contre tous les obscurantismes dont les préjugés nationalistes, chauvins, racistes.

Pour la solidarité entre les travailleurs et les peuples

Notre solidarité avec Charlie Hebdo, avec les victimes de ce crime terroriste odieux dont certaines ont souvent été partie prenante de nos combats, c’est la lutte contre toutes les bêtises réactionnaires qui dressent les hommes et les peuples les uns contre les autres, contre tous les préjugés obscurantistes. La démocratie et la liberté d’expression ne se divisent pas, pas plus que le respect des hommes, des peuples ou de la vie humaine.

C’est pourquoi, sur nos lieux de travail et d’études, sur nos lieux d’habitation nous pouvons discuter, nous rassembler, manifester pour construire la solidarité nécessaire pour faire vivre la démocratie et la liberté, en toute indépendance des forces réactionnaires et du gouvernement.


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
L’union nationale est un piège
9 janvier 2015 - 14h47 - Posté par arnold

La Filpac CGT dénonce l’union nationale des racistes

Une saine réaction contre la pseudo union nationale prônée par celles et ceux qui sont responsables du chaos pour avoir soutenu la montée de l’islamisme armé, mené des guerres impérialistes pour garder la main sur le pétrole et autres minerais, maintenu dans l’exclusion les travailleurs immigrés de notre pays.

Hélas ces politiques ne sont pas l’apanage de l’extrême-droite mais ont été menées par des gouvernements de gauche comme de droite !

JE SUIS CHARLIE, LES INDIGNADOS DE LA PLACE DE LA RÉPUBLIQUE

Quelques minutes ont suffi.

Je Suis Charlie, cri de ralliement spontané et numérique, s’est transformé en foules sur les places, à Paris celle de la République. Les assassins de Charb et ses amis ne gagneront pas. Quels que soient ceux qui ont armé les meurtriers et vidé leurs cerveaux.

Et l’indignation endeuillée, baignée des larmes de Patrick Pelloux, a empli le pays, puis la Planète.

Un acte d’amour à l’égard de la liberté a remplacé sur les ondes la haine des Zemmour, Houellebecq, Dieudonné. Les Charlie l’entendent bien ainsi. Saviez-vous que l’esprit libertaire supporté par un journal aux moyens de misère bénéficiait de cette majorité muette, mise en mouvement ? C’est bien la presse écrite qui incarne l’opinion libre, la preuve par Charlie.

Ne laissons pas nous voler ce mouvement des Charlie Indignés, qui, les premières heures, faisait se retrouver une humanité agissante, modeste, discrète, et omniprésente. L’élan solidaire pour la liberté, contre l’obscurantisme, peut être dévoyé.

Maintenant on nous dit, c’est la guerre. Cette propagande n’est pas gratuite.

Guerre et union nationale contre l’immigration ? Voilà ce que veut le Front national, la droite dite dure, et avec eux les autres groupes d’extrême droite armés et entraînés contre les immigrés. Les agressions se multiplient contre les mosquées, le danger raciste va monter de plusieurs crans.

Guerre des civilisations, Occident chrétien contre Islam ? Cet amalgame de l’Islam au terrorisme a conduit aux désastres des guerres en Irak, en Afghanistan, en Lybie. L’indifférence de l’Occident chrétien à l’égard du peuple syrien, coincé entre dictature et islamisme montre ce qu’est ce « choc des civilisations », un égoïsme occidental sélectif.

Union nationale passant de l’émotion partagée à la justification de l’austérité ? Nous ne laisserons pas instrumentaliser nos morts, et les amis de Charlie. Le mouvement des Charlie montre que beaucoup attendent un espoir, aspirent à la liberté, pas à la guerre, pas à la haine.

Les Charlie nous laissent perplexes. Sommes-nous à leur hauteur pour construire avec eux un avenir libérateur des haines, du racisme, de la misère, de la guerre ?

C’est pourtant le challenge qui est devant nous. Tous.

source : http://www.filpac-cgt.fr/spip.php?a...



L’union nationale est un piège
9 janvier 2015 - 16h03 - Posté par Louis

Bravo encore une fois à la Filpac CGT.
Par contre...
Toutes les composantes du FDG participent à l’union nationale

Info dernière minute : Ensemble a retiré sa signature de ce communiqué... mais maintient son appel à la marche républicaine répugnante de Sarko-Valls


Communiqué commun
Paris, le 9 janvier 2015

Nous sommes Charlie : défendons les valeurs de la République !

L’attentat terroriste, qui a décimé avant-hier la rédaction de Charlie Hebdo et coûté la vie à des fonctionnaires de police, est un crime inqualifiable qui porte atteinte aux valeurs de liberté, d’égalité et de fraternité.

Nous – associations, organisations syndicales, partis politiques – appelons tous les citoyens à une marche républicaine silencieuse le dimanche 11 janvier, à 15 heures, de la place de la République à la place de la Nation.

Face à la barbarie, défendons les valeurs de la République !

Premiers signataires :
CFDT – CFE-CGC – CFTC – CGT – EELV – Ensemble – Fondation Copernic – Front démocrate – FSU – Gauche unitaire – LDH – Licra – Ligue de l’enseignement - MDP – Modem – Mrap – MRC – Nouvelle Donne – PCF – PG – PRG – PS – SNJ – SNJ – CGT – SOS Racisme – UDI – UMP – Unsa


L’union nationale est un piège
9 janvier 2015 - 19h10 - Posté par Louis

Mélenchon n’en manque pas une !

Posant devant un drapeau tricolore, en expliquant vouloir « se rendre utile à la patrie », Jean-Luc Mélenchon a à son tour appelé hier à grossir les rangs de la manifestation de dimanche prochain, 11 janvier, afin que « tout le monde trouve sa place et puisse manifester sa ferveur républicaine ».

Les dirigeants fauteurs de guerre du PS, de l’UMP et maintenant Mélenchon veulent nous faire avaler que les travailleurs, les bourgeois, les patrons, les politiciens professionnels auraient des intérêts communs. C’est une grossière et dangereuse mystification.


L’union nationale est un piège
9 janvier 2015 - 16h30 - Posté par mallers

Le discours du NPA est toujours très consensuel sous des dehors radicaux ; il veut bien condamner les dérives et abus de la démocratie mais sans critiquer l’organisation même de la démocratie bourgeoise qui reste au service du capital . Parler de La démocratie en général ne signifie rien si on ne comprend pas que la démocratie sociale des dominés et exploités n’a absolument rien à voir avec le régime républicain et représentatif des capitalistes . En abolissant les catégories du capital ( salariat , argent , force de travail ) , les masses laborieuses seraient bien inspirées de se débarrasser aussi de ses catégories politiques sinon le capital risquerait de revenir par la fenêtre après être sorti par la porte . Mais comme son antécédent LCR , ce groupuscule s’illusionne encore sur les possibilités qu’auront les capitalistes à lui accorder quelques strapontins dans une période de crise extrême .
Les travailleurs n’ont pas besoin d’être représentés par de quelconques farfelus aux relents léninistes ni d’être représentés tout court , l’émancipation n’étant l’oeuvre que des travailleurs eux-mêmes .



L’union nationale est un piège
9 janvier 2015 - 16h39 - Posté par Roberto Ferrario

farfelus aux relents léninistes

Des explication, juste pour comprendre ce que tu sous entend....


L’union nationale est un piège
9 janvier 2015 - 17h21 - Posté par

""il veut bien condamner les dérives et abus de la démocratie mais sans critiquer l’organisation même de la démocratie bourgeoise qui reste au service du capital ""
tu ne dois pas lire les écrits du NPA,ni sa presse.
où as tu vu que le NPA ne critique pas l’organisation même de la démocratie bourgeoise ?


L’union nationale est un piège
9 janvier 2015 - 17h58 - Posté par

il veut bien condamner les dérives et abus de la démocratie mais sans critiquer l’organisation même de la démocratie bourgeoise qui reste au service du capital .

Tu es sérieux, là ?

Pour ton prochain post sur le npa, dans le même genre, tu peux dire :« il veut bien condamner les discriminations mais sans critiquer le racisme qui est une arme du capital. » C’est du même tonneau.


L’union nationale est un piège
9 janvier 2015 - 19h06 - Posté par Louis

"En abolissant les catégories du capital ( salariat , argent , force de travail )"
Non seulement ce n’est pas le sujet , mais mallers ne lit pas. L’objectif du NPA va plus loin que lui... Il suffit de savoir lire :
http://npa2009.org/node/38455

Revenons au sujet.
Lur sur Arrêt sur image
« dans les forums du 08/01/2015 par la rédaction
"JE NE SUIS PAS CHARLIE. ET CROYEZ-MOI, JE SUIS AUSSI TRISTE QUE VOUS."
Par BC, @sinaute
"Je ne suis pas descendu parmi la foule." Un @sinaute exprime, dans le forum de discussion de la dernière chronique de Daniel Schneidermann, son malaise vis-à-vis de "l’union nationale" suite aux attaques meurtrières qui ont visé Charlie Hebdo. En cause, la "dérive islamophobe" du journal et de cette gauche "Onfray/Charlie/Fourest laïcarde".
Gros malaise. Je ne suis pas descendu parmi la foule. Je ne suis pas Charlie. Et croyez-moi, je suis aussi triste que vous.
Mais cet unanimisme émotionnel, quasiment institutionnel pour ceux qui écoutent les radio de service public et lisent les grands media, j’ai l’impression qu’on a déjà essayé de me foutre dedans à deux reprises. La société française est complètement anomique, mais on continue à se raconter des histoires.

Première histoire : victoire des Bleus en 1998. Unanimisme : Thuram Président, Black Blanc Beur etc. J’étais alors dans la foule. Quelques années plus tard : Knysna, Finkelkraut et son Black Black Black, déferlement de haine contre ces racailles millionnaires, mépris de classe systématique envers des sportifs analphabètes tout droit issus du sous-prolétariat post-colonial. Super l’"unité nationale".
FHaine
Deuxième histoire : entre deux-tour en 2002. Unanimisme : le FHaine ne passera pas, "pinces à linges", "sursaut républicain", foule "bigarrée" et drapeaux marocains le soir du second tour devant Chirac "supermenteur", "sauveur" inopiné de la République, et Bernadette qui tire la tronche, grand soulagement national. J’étais dans la foule des manifs d’entre deux tours.
Quelques années plus trard : le FN en pleine forme, invention du "racisme anti-blanc", création d’une coalition Gauche/Onfray/Charlie/Fourest laïcarde et une Droite forte/UMP/Cassoulet en pleine crise d’"identité nationale" contre l’Islam radical en France, "racaille" et "Kärcher", syndrome du foulard, des prières de rue, des mosquées, émeutes dans les banlieues, tirs sur les policiers, couvre-feu, récupération de la laïcité par l’extrême droite, Zemmour, Dieudo, Soral... Super l’"unité nationale".

Troisième histoire : sursaut national après le massacre inqualifiable à Charlie en janvier 2015. Unanimisme : deuil national, "nous sommes tous Charlie", mobilisations massives pour la défense de la liberté d’expression dans tout le pays. Charlie ? Plus personne ne le lisait. Pour les gens de gauche qui réfléchissent un peu, la dérive islamophobe sous couvert de laïcité et de "droit de rire de tout" était trop évidente. Pour les gens de droite : on déteste cette culture post-68, mais c’est toujours sympa de se foutre de la gueule des moyen-âgeux du Levant. Pour l’extrême droite : pas lu, auteurs et dessinateurs détestés culturellement et politiquement, mais très utile, les dessins sont repris dans "Riposte laïque" [site islamophobe d’extrême droite]. Pour beaucoup de musulmans : un affront hebdomadaire, mais on ferme sa gueule, c’est la "culture française".
Riposte
"DIEUDO/SORAL ET LES COMPLOTISTES SONT PASSÉS PAR LÀ"

Résultat : des centaines de milliers de musulmans sommés de montrer patte blanche, quelques années à peine après la purge officielle sur l’identité nationale. Des années durant avec toujours le même message insistant : mais putain, quand est-ce que vous allez vous intégrer ? Et vous, les musulmans "modérés", pourquoi on vous entend pas plus ? A partir d’aujourd’hui, "vous êtes pour nous ou contre nous". Cabu ne disait pas autre chose : "la caricature, ils doivent bien l’accepter, c’est la culture Française". Super l’"unité nationale".
Réactions à chaud de jeunes de quartiers entendues dans le micro : "c’est pas possible, c’est trop gros, c’est un coup monté". Dieudo/Soral et les complotistes sont passés par là : manifestement certains ne croient pas plus au 07/01/15 qu’au 11/09/01. La réalité est qu’on les a déjà perdus depuis longtemps, et c’est pas avec des veillées publiques à la bougie qu’on va les récupérer ni avec des incantations à la "résistance" - mais à quoi vous "résistez" au fond ? Vous allez vous abonner à Charlie ? Et ça va changer quoi ?
"LA MAJORITÉ VA SE SENTIR MIEUX, ET C’EST PRÉCIEUX. MAIS LA FRACTURE EST TOTALE."

La réassurance collective est un mouvement sain et compréhensible face à un massacre aussi traumatisant, mais elle a pour versant complémentaire le déni collectif, et pour résultat l’oubli des causes réelles et profondes de l’anomie. La majorité va se sentir mieux, se faire du bien, comme elle s’était fait du bien en 1998 et 2002, et c’est précieux. Mais la fracture est totale. Et la confusion idéologique à son comble.

Personne ne se demande comment on en est arrivé là, comment des jeunes parigots en sont venus à massacrer des journalistes et des artistes à la Kalash après un séjour en Syrie, sans avoir aucune idée de la vie et des idées des gens qu’ils ont tué : ils étaient juste sur la liste des cibles d’AlQaeda dans la Péninsule Arabique. Personne ne veut voir que cette société française, derrière l’unanimisme de façade devant l’horreur, est en réalité plus que jamais complètement anomique, qu’elle jette désespérément les plus démunis les uns contre les autres, et qu’elle a généré en un peu plus d’une décennie ses propres ennemis intérieurs.
"LA PLUS GROSSE FABRIQUE À SOLDATS D’AL QAEDA SUR NOTRE TERRITOIRE, C’EST LA PRISON"
Personne ne veut voir que la plus grosse fabrique à soldats d’Al Qaeda sur notre territoire, c’est la PRISON. Personne n’a compris que la France n’a pas basculé en 2015, mais il y a dix ans déjà, lors des émeutes. Personne ne veut voir que nous vivons encore les conséquences lointaines de l’immense humiliation coloniale et post-coloniale, et que vos leçons de "civilisation" et de "liberté d’expression" sont de ce fait inaudibles pour certains de ceux qui l’ont subie et la subissent ENCORE.
Prison
Et on continue à se raconter des histoires, après la fiction des Bleus de 1998, après le mythe du "Front républicain" de 2002, en agitant cette fois-ci comme un hochet la liberté d’expression, dernier rempart d’une collectivité qui n’est plus capable de se donner comme raison d’être que le droit fondamental de se foutre de la gueule des "autres", comme un deus ex machina qui allait miraculeusement réifier cette "unité nationale" réduite en lambeaux.
Vous n’arriverez pas à reconstruire la "communauté nationale" sur ce seul principe, fût-il essentiel. Je vous le dis, vous n’y arriverez pas. Car ce n’est pas CA notre problème. Notre problème, c’est de faire en sorte qu’il n’y ait plus personne en France qui n’ait tellement plus rien à espérer et à attendre de son propre pays natal au point d’en être réduit à n’avoir pour seule raison de vivre que de tuer des gens en masse, chez nous ou ailleurs.

Car on ne peut rien contre ceux qui leur fournissent la liste des cibles une fois qu’ils sont conditionnés. Il faut donc TOUT mettre en oeuvre pour agir avant qu’ils en soient là : ce n’est pas facile mais c’est la seule chose qui compte si on ne veut pas progressivement tomber dans le gouffre de la guerre civile, qui est la conséquence ultime de l’anomie.

Après, c’est trop tard. Et c’est déjà trop tard.... »


L’union nationale est un piège
10 janvier 2015 - 10h54 - Posté par

""Charlie ? Plus personne ne le lisait. Pour les gens de gauche qui réfléchissent un peu, la dérive islamophobe sous couvert de laïcité et de "droit de rire de tout" était trop évidente. ""
on ne lisait plus charlie ??et alors ??
c ’est quoi cet argument crétin !!
et on a pas du lire le même Charlie ,l’islamophobie pour toi ?non critique des religions !
alors pour ces 12 martyrs de la liberté de la presse ,oui,je suis charlie et si un bas du front fn le dit,je m’en fous.
Des ordures ont assassiné les miens !!


L’union nationale est un piège
9 janvier 2015 - 19h18 - Posté par Louis

Toute la racaille impérialiste à Paris...

Nos politiciens bourgeois et va-t-en guerre seront dimanche en bonne compagnie, avec Merkel, Cameron, Rajoy, Juncker et Tusk à la "marche républicaine".
D’autres suivront, c’est sûr...Pourquoi Bush et Obama ?
Et les crétins du FdG, toutes tendances confondues, annoncent qu’ils suivent...



L’union nationale est un piège
9 janvier 2015 - 22h15 - Posté par RICHARD PALAO

autant j ’étais en désaccord avec la position du NPA sur la LYBIE et la SYRIE , autant je partage totalement ce communiqué , on ne défend pas la liberté d ’expression, on ne lutte pas contre le racisme en défilant avec ceux qui violent ces valeurs quotidiennement ... de plus ce n est pas rendre hommage aux victimes de CHARLIE HEBDO que de faire l’union sacrée avec ceux qui les combattaient y compris en les tainant devant les tribunaux ...


L’union nationale est un piège
9 janvier 2015 - 21h39

Je pèse mes mots :
SALAUDS

oui, Ce Chef d’ETAT , caniche d’OBAMA, lécheur de bottes sanglantes des dirigeants d’Israel, allié des voyous saoudiens et autres barbares., est un salaud

le chef de l’Etat a clamé vendredi que « tous les citoyens peuvent venir » à ce type de rassemblements, qui ne font l’objet d’« aucun contrôle ».
« Des forces politiques, des forces syndicales ont appelé à une manifestation, c’est leur responsabilité mais ce sont les citoyens qui décident », a déclaré M. Hollande, après avoir reçu la présidente du FN, Marine Le Pen, à l’Elysée – au même titre que les principaux dirigeants politiques du pays.

http://www.lemonde.fr/politique/art...

Et certains de nous expliquer qu’un Parti qui fait 25 pour cent des voix , onn ne l’exclut pas...

Dans ce cas Hitler avec ses 44 pour cent de 1933 , était aussi quelqu’un avec sa SA et ses SS, qui aurait pu exiger de compter parmi la défense de quelques"valeurs" ?


 Salauds
, des signataires dits de"gôôche" qui osent se rassrmbler avec des salauds bien connus.

Nous nous souviendrons"camarades" (?) quand vous viendrez nous vendre votre "union républicaine" anti FN, que vous avez OSE mettre votre signature à cette MERDE

Nous – associations, organisations syndicales, partis politiques – appelons tous les citoyens à une marche républicaine silencieuse le dimanche 11 janvier, à 15 heures, de la place de la République à la place de la Nation.

Face à la barbarie, défendons les valeurs de la République !

Premiers signataires :
CFDT – CFE-CGC – CFTC – CGT – EELV – Ensemble – Fondation Copernic – Front démocrate – FSU – Gauche unitaire – LDH – Licra – Ligue de l’enseignement - MDP – Modem – Mrap – MRC – Nouvelle Donne – PCF – PG – PRG – PS – SNJ – SNJ – CGT – SOS Racisme – UDI – UMP – Unsa

Je suis comme beaucoup.

J’ai la GERBE

Je ne suis pas croyant

Mais si c’est moi qui me gourre, j’espère que Charb et ses potes attendront de pied ferme les enfoirés qui un jour, se pointeront "là -haut"
Il ya des Culs dits de la"gauche non gouvernementale" à BOTTER

Je suis en colère surtout parce que ce paquet d’étrons unis insultent ma gamine qui elle dans son "je suis Charlie" y met le refus de voir la Barbarie triompher, et comme nous tous, pleure des innocents.

Savoir que de prétendus" descendants" " de ceux qui hurlèrent leur colère de CLASSE quand des camarades algériens étaient assassinés à Paris le 17 octobre 61, ou que des militants CGT -PC étaient ignoblement massacrés à Charonne le 8février 1962, ..

 ;..que de tels pantins, signent un texte parlant de "valeurs "avec les successeurs de PAPON (oui, ex membre du C.C du RPR ,"papa" de l’UMP) , Chef des Racailles qui flinguèrent nos pôtes, oui, j’ai des bouffées de dégout.

Jamais je ne pardonnerai, jamais un bulletin de vote ne soutiendra ces pauvres et misérables SALAUDS..

Les"valeurs "de leur raie publiqu,e qu’ils se la carrent dans le cul et que les avaleurs..de couleuvres ne viennent pas me faire chier , ce week end, avec mon sectarisme stalinien..

Alain Chancogne

Militant du COMMUNISME qui prétend qu’on ne vient pas gambiller au bal des Sapeurs Pompiers quand l’orchestre est composé de pyromanes



L’union nationale est un piège
10 janvier 2015 - 09h31 - Posté par NOCTURNE

MERCI ALAIN TU EXPLIQUES PARFAITEMENT LA BOULE QUE J"AI EN TRAVERS DE LA GORGE ;
OUI CE SONT DE VRAIS SALAUDS


L’union nationale est un piège
10 janvier 2015 - 10h56 - Posté par

Alain,, bravo,j’attendais la réaction des "solidaires "je suis rassuré !


L’union nationale est un piège
10 janvier 2015 - 14h41 - Posté par PHIL

"Union nationale" entre autre pour nous faire oublier tout le reste ................
Mon c..






accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
Zemmour président.
jeudi 16 septembre
de jy.D
1 commentaire
Feria.
lundi 13 septembre
de jy.D
2 commentaires
DAZIBAO
14e festival des Canotiers mercredi 7 au dimanche 11 juillet 2021
lundi 5 juillet
L’association Ménil Mon Temps présente le 14e festival Les Canotiers, « cinéma et concerts en plein air », qui se déroulera du mercredi 7 au dimanche 11 juillet 2021 sur le parvis de l’église de Ménilmontant. Au programme : Des concerts (20h30) : Mer 7 : Dominique Grange et Mymytchell, avec Jonathan Malnoury (guitare) et Alexis Lambert (accordéon). Jeu 8 : Cheikh Sidi Bemol (solo). Ven 9 : TyArd, [Duo Électro-Pop]. Dim 11 : M.A.J, [Duo Électro-Folk’n’Roll]. (...)
Lire la suite
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite