Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

Austérité québécoise : Pour une critique du maelstrom néolibéral contemporain

de : Samuel Beaudoin Guzzo
mardi 9 décembre 2014 - 21h19 - Signaler aux modérateurs

L’auteur est diplômé en sociologie à l’Université du Québec à Montréal. Il s’intéresse particulièrement aux divers enjeux auxquels sont confrontées les sociétés contemporaines notamment en ce qui a trait à la reconnaissance sociale, au dialogue culturel ainsi qu’aux conditions de la démocratie et de la justice sociale. On peut le suivre sur sa page Google+.

PNG - 579.7 ko
Illustration du maelstrom néolibéral contemporain !
Contestons les mesures d’austérité, misons sur le bien commun et décidons collectivement de l’avenir qui nous convient

Il y a quelques jours, je suis tombé par un pur hasard sur la petite revue « Savoir » du mois de juin 2014 de la « Fédération des commissions scolaires du Québec » (FCSQ) dans laquelle a été publié une entrevue avec le ministre libéral de l’éducation Yves Bolduc du gouvernement de Philippe Couillard. Je m’attendais avec tout mon optimisme (certains diraient ma naïveté) à y découvrir une entrevue classique du type question/réponse, mais mon désappointement fut grand lorsque j’ai constaté que le contenu du papier en question signé de la main de Marie Blouin, conseillère en communications à la FCSQ, arrivait hélas bien loin des attentes que je m’étais faites. Récit d’une déception et d’un mécontentement à l’égard de la contexte social actuel !

« Agir pour les élèves les plus démunis ! » tels sont les propos d’Yves Bolduc qui ont servis de titre à cet article pour le moins biaisé et subjectif dans lequel figure il est vrai quelques citations du valet à l’éducation de Monsieur Couillard. On y apprend entre autres que monsieur Bolduc a à cœur le succès des enfants et que dans cette optique, il a même la grandeur intellectuelle de miser sur les « bons coups » du gouvernement péquiste précédent en la matière ! Par ailleurs, comme le note l’auteure, le ministre de l’éducation considère que les commissions scolaires sont les chefs de fil du système d’éducation et qu’elles connaissent mieux que quiconque la réalité vécue par les élèves dans les diverses régions du Québec. De plus, on y apprend que le ministre se questionne grandement sur les actions les plus opportunes et pertinentes à mettre de l’avant afin d’appuyer, de stimuler et d’aider les élèves à réussir.

Avec tout ce qui s’est passé au Québec depuis le mois juin, je ne sais pas si madame Blouin a changé certaines des positions qu’elle avait à l’époque, mais je ne peux personnellement pas passer à côté de souligner ce qui m’apparaît comme un véritable excès de confiance envers le ministre et m’indigner des distorsions entre les dires de monsieur Bolduc et la réalité sociopolitique à laquelle nous assistons en ce moment qui est marquée par des mesures obsessives et nuisibles d’austérité. Les élèves (défavorisés ou non) au cœur des priorités ? Vraiment !? Avec toutes les coupures, que dis-je, les mutilations, dans à peu près toutes les sphères imaginables (aide aux devoirs, incitation à la lecture, services alimentaires...) sous prétexte de nécessité, j’en doute ! Il est illusoire de penser que les mesures actuelles n’auront pas d’incidence sur les élèves comme le défend le ministre de l’éducation. Je trouve désolant de vous le dire madame Blouin, mais vos « Yves Bolduc fera assurément ceci » et « Yves Bolduc fera très certainement cela » ne se sont pas avérés et c’est la population en général qui en paiera le prix à long terme.

Contrairement à ce que le gouvernement néolibéral au pouvoir veut nous laisser croire, c’est un mensonge éhonté qu’il n’y a pas d’argent au Québec ! Avec la somme colossale que le peuple québécois perd par année avec l’évasion fiscale et les choix économiques qui, dans les faits, vont contre le bien-être de la société, il n’y a pas d’argent parce que le gouvernement décide qu’il n’y en pas en concordance avec son idéologie simpliste et socialement pathologique ! Si l’on s’attaquait aux réels enjeux socio-économiques de ce monde au lieu d’aller fouiller dans le portefeuille des citoyens, ce qui est évidemment la solution la plus facile, on se rendrait compte que l’on ne manque pas de moyens au Québec !

À titre d’exemple, la tarification progressive dans les garderies pour laquelle le gouvernement vient tout juste d’opter est un choix certes implicite, mais pur et simple pour le privé. En effet, dans un contexte où les places en services de garde manquent, le gouvernement misera sans aucun doute pour des garderies privées à but lucratif pour lesquelles il n’aura pas à débourser un sou pour la construction des bâtiments au détriment des CPE (Centres de la petite enfance) où la qualité des services est supérieure, études à l’appui. Je trouve absolument scandaleux d’assister à une telle scène où la seule considération est celle de la rationalité économique qui prévaut sur la qualité des services que les enfants et les étudiants recevront.

Ce n’est certainement pas les coupures dans les programmes sociaux qui règleront les problèmes auxquels le Québec est confronté aujourd’hui. Dans l’optique néolibérale de l’obsession de la réduction de l’État et de la glorification des libertés individuelles par opposition aux responsabilités collectives, notre province serait certes économiquement plus "équilibrée", mais au prix de la multiplication exponentielle des injustices sociales diverses ; dommages collatéraux qui n’apparaissent tout simplement pas sur le radar de la droite québécoise.

Je conclurai en affirmant que M. Bolduc qui dit vouloir régler les problèmes des commissions scolaires - au « cas-par-cas » à la manière d’une entreprise - se méprend totalement sur la manière de le faire dans la mesure où sa philosophie anti-universaliste et les inflexions idéologiques socialement néfastes prises par le gouvernement auquel il appartient ne feront qu’envenimer la situation. Je considère qu’il est honteux de la part du gouvernement de faire payer la population - des enfants jusqu’aux personnes âgées - en raison de coupes soit disant "nécessaires" et "inévitables" ! Si les Couillard, Bolduc et Coiteux de ce monde se souciaient de l’avenir du Québec, ils s’attaqueraient aux problématiques contemporaines qui génèrent la souffrance et les iniquités en assumant ce que cela signifie en termes de choix de société !

Contestons les mesures d’austérité, misons sur le bien commun et décidons collectivement de l’avenir qui nous convient !

Source de l’image : https://cgcookie.com/blender/files/...


Partager cet article :

Imprimer cet article




accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
DAZIBAO
14e festival des Canotiers mercredi 7 au dimanche 11 juillet 2021
lundi 5 juillet
L’association Ménil Mon Temps présente le 14e festival Les Canotiers, « cinéma et concerts en plein air », qui se déroulera du mercredi 7 au dimanche 11 juillet 2021 sur le parvis de l’église de Ménilmontant. Au programme : Des concerts (20h30) : Mer 7 : Dominique Grange et Mymytchell, avec Jonathan Malnoury (guitare) et Alexis Lambert (accordéon). Jeu 8 : Cheikh Sidi Bemol (solo). Ven 9 : TyArd, [Duo Électro-Pop]. Dim 11 : M.A.J, [Duo Électro-Folk’n’Roll]. (...)
Lire la suite
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite