Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

À bas le plan Hollande-Valls-Touraine contre les hôpitaux ! Retrait du plan santé 2014 !

de : jean
dimanche 7 décembre 2014 - 19h48 - Signaler aux modérateurs

Non au pacte de responsabilité ! À bas le plan Hollande-Valls-Touraine contre les hôpitaux ! Retrait du plan santé 2014 !

Je veux réduire la dépense publique… Cela vaut pour l’État, qui doit se concentrer sur ses missions essentielles… et pour la sécurité sociale. (Hollande, 31 décembre 2013)
Le gouvernement Hollande-Valls étrangle la Sécurité sociale Le gouvernement, comme ses prédécesseurs, bloque les salaires des fonctionnaires et continue de marteler que la Sécu et les hôpitaux publics ont des « trous », des « déficits » alors qu’il n’y a de déficit de la Sécu que parce que les capitalistes refusent de la financer. L’État exonère toujours plus les patrons de leurs cotisations sociales. Il s’en prend aux travailleurs de la santé et diminue la prise en charge des soins. Le capitalisme entraîne la société en arrière.
Le budget de la sécu prévoit 20 milliards d’euros d’économie dont 520 millions sur le dos des hôpitaux publics déjà en difficulté, alors que la fraude des patrons sur les cotisation patronales est estimée par la Cour des comptes à plus de 20 milliards d’euros et que d’autres dizaines de milliards d’euros sont légalement volés à la Sécu par les exonérations de cotisations patronales.
Les hôpitaux publics n’ont pas à être rentables. Ils traitent les réanimations les plus longues, les pathologies les plus lourdes, ils assurent les radios, les analyses et les autres examens sur place ; ils assurent la formation des médecins, des personnels paramédicaux (IDE, ASD, ASH, kiné, ergo, secrétaires, et autres).

Un projet de fermetures et de privatisation
Le « pacte de responsabilité », les milliards accordés aux patrons, le maintien de la loi HPST adoptée sous Sarkozy sont complétés par la loi santé de Touraine.
Tous conduisent à la fermeture d’hôpitaux et de services de soins (200 hôpitaux sont concernés, sont particulièrement visés les centres d’IVG et les maternités), à la réduction des postes, au surcroît de travail, à la remise en cause des droits statutaires (travail en 12 h imposé, rappel sur les jours de repos, suppressions de RTT, remise en cause de l’avancement), au développement de la précarité (16 % des emplois).
Sous prétexte « d’offre globale de soins » le gouvernement veut « mutualiser » les moyens entre hôpitaux publics et cliniques privées, remettre en cause le service public au profit du capital.
Les aides et subventions reviendront prioritairement aux « communautés hospitalières de territoire », c’est-à-dire aux hôpitaux acceptant de « se mettre en réseau », de se spécialiser (en abandonnant les autres secteurs), de partager les moyens (équipements et personnels), d’externaliser (sous-traitance d’une part des activités administratives, logistiques).
Sur un « territoire », c’est l’hôpital public qui fera double emploi et fermera partiellement ou totalement, pas la clinique privée. La finalité est de réduire les dépenses, de fragiliser un secteur qui reste syndiqué et revendicatif, tout en augmentant le profit des groupes capitalistes en cours de concentration.
L’attaque du gouvernement va aussi à l’encontre des malades. Déremboursement de médicaments, fermeture de centres IVG et maternités, systématisation des hospitalisations ambulatoires…

Front unique pour battre le gouvernement et obtenir le retrait du plan Hollande-Valls-Touraine !
Alors que des centaines de milliers de travailleurs de la santé et des millions d’autres, comme patients actuels ou potentiels, sont pénalisés par l’austérité qui frappe la santé publique, les représentants syndicaux continuent à siéger dans les conseils d’administration et toutes les structures qui mettent en œuvre ces mesures.
La CGT s’oppose à la méthode du gouvernement, définir les moyens financiers avant les orientations… Pour autant, la CGT reste inscrite dans la négociation, comme le répète régulièrement son secrétaire général Thierry Lepaon. (Libération, 10 juillet 2014)
Au lieu d’exiger le retrait pur et simple du plan, les bureaucraties syndicales dissipent la combativité dans des journées d’action (16 octobre, 18 novembre), lancent des pétitions pour les parlementaires (y compris ceux de l’UMP et du FN), organisent de barbecues...
Il est nécessaire que les députés comprennent que nous informerons les populations sur les conséquences de leur vote et que cela finira par se traduire dans les urnes… faire entendre le mécontentement grandissant contre l’ensemble des politiques d’austérité antisociales. (SUD Santé, 18 novembre)
Les travailleurs de plusieurs hôpitaux ont tenté de se regrouper en constituant une « convergence des hôpitaux en lutte ». Mais le PCF, le PdG, le NPA et LO la stérilisent en la ramenant dans les bras des directions syndicales. Ainsi, la convergence refuse jusqu’à présent d’appeler au retrait du plan et de préparer la grève générale pour battre le gouvernement.
Pour battre le gouvernement, pour se défendre et pour financer la santé publique pour tous et de qualité, il faut que les travailleuses et les travailleurs, dans les réunions syndicales et les assemblées générales, imposent aux organisations syndicales la défense de leurs revendications, la rupture des négociations des attaques du gouvernement. Ils doivent prendre en main leur lutte par des AG qui décident, des comités élus par les AG et centralisés à l’échelle nationale sur l’axe :

• À bas les budgets de l’État et de la Sécu faits pour le Medef et contre les travailleurs ! Gratuité de tous les soins ! Abrogation de toutes les exonérations de cotisations des capitalistes ! Les patrons hors de la Sécu !
• Retrait du plan Hollande – Touraine ! Boycott de toutes les négociations de nouvelles attaques ! Boycott des organismes qui les appliquent !
• Maintien de tous les centres IVG et de tous les hôpitaux publics ! Nationalisation sans indemnité des groupes capitalistes de soins, des médicaments et vaccins, des assurances !
• Non à la suppression des RTT, CA, RF… ! Défense des statuts de la fonction publique !
• Augmentation des crédits de fonctionnement, création de tous les postes de soignants nécessaires ! Titularisation des contractuels quelle que soit leur nationalité ! Paiement des élèves-infirmiers ! Augmentation des salaires ! Paiement décent des internes !

www.groupemarxiste.info


Partager cet article :

Imprimer cet article




accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
DAZIBAO
14e festival des Canotiers mercredi 7 au dimanche 11 juillet 2021
lundi 5 juillet
L’association Ménil Mon Temps présente le 14e festival Les Canotiers, « cinéma et concerts en plein air », qui se déroulera du mercredi 7 au dimanche 11 juillet 2021 sur le parvis de l’église de Ménilmontant. Au programme : Des concerts (20h30) : Mer 7 : Dominique Grange et Mymytchell, avec Jonathan Malnoury (guitare) et Alexis Lambert (accordéon). Jeu 8 : Cheikh Sidi Bemol (solo). Ven 9 : TyArd, [Duo Électro-Pop]. Dim 11 : M.A.J, [Duo Électro-Folk’n’Roll]. (...)
Lire la suite
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite