Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

Affaire E. Leclerc : une enquête préliminaire ouverte pour escroquerie

de : T7c
mardi 25 novembre 2014 - 14h38 - Signaler aux modérateurs

Ouarda Mansouri et deux de ses amies doivent être entendues, en qualité de victimes, mardi 25 novembre par les gendarmes. Ces chômeuses, qui avaient témoigné dans Le Monde avaient porté plainte contre X, aux côtés de huit autres demandeuses d’emploi, pour « escroquerie, offre d’emploi fausse, travail dissimulé, soumission de personnes vulnérables à des conditions incompatibles avec la dignité humaine et violences ». Elles reprochaient au supermarché Leclerc de Fleury-Mérogis (Essonne) de les avoir embauchées en stage, financé par Pole emploi en leur faisant miroiter un CDI qu’elles n’ont jamais obtenu.

En fin de semaine, après avoir pris connaissance de la plainte et des révélations du Monde, le parquet d’Evry a ouvert une enquête préliminaire confiée à la gendarmerie. Contacté, le procureur de la République, Eric Lallement, confirme : « A la lecture de la plainte, j’ai confié aux gendarmes deux axes d’enquête : le premier, une escroquerie au préjudice de Pôle Emploi, le second, une escroquerie au préjudice des salariées. Bien sûr, chacune des parties sera entendue. »

Les avocats des plaignantes, Mes Sofiane Hakiki et Eddy Arneton, se félicitent de la démarche du parquet d’Evry : « L’ouverture d’une enquête ne fait que confirmer la gravité des faits que nous dénonçons. »

L’affaire est liée à l’ouverture d’un supermarché Leclerc à Fleury-Mérogis le 15 janvier. Le franchisé accueille en stage 91 chômeurs entre le 17 décembre 2013 et le 4 février 2014. Dans le cadre de cette formation, avec promesse d’embauche à la clé, les stagiaires sont indemnisés par Pôle emploi. Seulement entre deux cours théoriques, ils sont surtout préposés au nettoyage, au rangement des rayons, à l’étiquetage des codes-barres…

Une quarantaine d’entre eux, essentiellement des femmes, ont vu leur stage interrompu dans la même semaine, fin janvier, une fois le magasin ouvert. Les motifs invoqués sont aussi variés que contradictoires. On reproche à l’une d’être trop jeune, à l’autre d’être trop expérimentée, à une troisième d’être trop souriante, à une quatrième pas assez. Lorsqu’une stagiaire ose faire un aparté sur la tenue d’une formatrice, un autre formateur reprend l’ensemble des équipes : « C’est nous les patrons ! Je n’en ai rien à branler [sic] de vous. Vous pouvez partir d’ici. Le bus est juste en face et Pôle emploi à cinq minutes ! » Ouarda Mansouri avait confié au Monde : « On nous parlait comme [à] des chiens, mais on se taisait parce qu’il y avait le CDI au bout… Alors on a fait ce qu’on nous demandait. On a nettoyé, on a dépoussiéré. »

Élément étonnant, FM Formadif, l’organisme de formation en contrat avec Pôle emploi qui a formé les chômeuses de Fleury-Mérogis, appartient aux deux centrales d’achat franciliennes du Mouvement Leclerc. FM Formadif a perçu, selon les calculs du Monde, près de 190 000 euros de la part de Pôle emploi et du Forco, le financeur paritaire des formations dans la grande distribution, même si, finalement, moins d’un chômeur sur deux a été embauché. Ce chiffre est contesté par l’organisme de formation, qui refuse de communiquer la somme perçue.

Comme l’enquête du Monde le révélait, le schéma de Fleury-Mérogis se reproduit dans plusieurs départements. Des cas similaires ont été recensés à Auxerre, Montpellier, Narbonne, à Nîmes mais aussi dans les Hauts-de-Seine et en Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Dans un post de blog publié jeudi 20 novembre, Michel-Edouard Leclerc, le patron du groupe du même nom, a promis « de ne pas cautionner » les éventuels supermarchés de son enseigne qui abuseraient des formations financées par Pôle emploi. « Les entreprises sous enseigne E. Leclerc sont gérées par des patrons indépendants, responsables notamment de leur politique sociale », estime-t-il par ailleurs. L’enseigne a en effet la particularité d’être un réseau d’indépendants, M. Leclerc n’étant que le dirigeant de la centrale d’achat.

lien


Partager cet article :

Imprimer cet article




accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
DAZIBAO
14e festival des Canotiers mercredi 7 au dimanche 11 juillet 2021
lundi 5 juillet
L’association Ménil Mon Temps présente le 14e festival Les Canotiers, « cinéma et concerts en plein air », qui se déroulera du mercredi 7 au dimanche 11 juillet 2021 sur le parvis de l’église de Ménilmontant. Au programme : Des concerts (20h30) : Mer 7 : Dominique Grange et Mymytchell, avec Jonathan Malnoury (guitare) et Alexis Lambert (accordéon). Jeu 8 : Cheikh Sidi Bemol (solo). Ven 9 : TyArd, [Duo Électro-Pop]. Dim 11 : M.A.J, [Duo Électro-Folk’n’Roll]. (...)
Lire la suite
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite