Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

Contrôle & Surveillance Planétaire

de : sadeche
lundi 17 novembre 2014 - 13h34 - Signaler aux modérateurs
2 commentaires

Edward Snowden ou Citizenfour

JPEG - 37.8 ko

Le 6 juin 2013, Edward Snowden rend publique par l’intermédiaire des médias, notamment The Guardian des informations classées Top-secrètes de la NSA concernant la captation des métadonnées des appels téléphoniques aux États-Unis, ainsi que les systèmes d’écoute sur internet des programmes de surveillance PRISM, XKeyscore, Boundless Informant et Bullrun du gouvernement américain, ainsi que les programmes de surveillance Tempora, Muscular et Optic Nerve du gouvernement britannique. À la suite de ses révélations, Edward Snowden est inculpé le 22 juin 2013 par le gouvernement américain sous les chefs d’accusation d’espionnage !

Pour réaliser le documentaire Citizenfour - le nom de code que s’était donné l’analyste -, qui vient de sortir en salles aux Etats-Unis et est déjà candidat aux Oscars, Laura Poitras a tourné, en juin 2013, quelque vingt heures d’images de Edward Snowden .

La caméra introduit le spectateur dans la chambre d’hôtel où Snowden prépare avec Glenn Greenwald et Ewen MacAskill, du Guardian, la mise en place des révélations. Elle s’attarde sur son visage, ses doigts qui courent sur le clavier du portable, fascinée par le choix qu’il s’apprête à assumer. Il est calme, déterminé, hyper-rationnel. Décline son identité : Edward Joseph Snowden, 29 ans. Il veut exposer la dérive de « l’Etat-surveillance » depuis le 11 septembre 2001. « Je prèfère risquer l’emprisonnement ou toute autre conséquence négative pour moi seul plutôt que de voir limitée ma liberté intellectuelle et celle de ceux qui m’entourent, dont je me préoccupe autant que de moi-même », déclare-t-il.

Laura Poitras est rivée à son héros, sachant qu’il risque de disparaître d’un moment à l’autre. C’est en janvier 2013 que la journaliste américaine a reçu pour la première fois un e-mail anonyme signé CitizenFour. Edward Snowden se cache derrière ce message crypté. Il ne l’a pas choisie par hasard. Elle a dénoncé les excès de la guerre anti-terroriste dans deux films - My Country, My Country, en 2006, sur la guerre en Irak, et The Oath, en 2010, sur Guantanamo - ce qui lui a valu une mise sous surveillance de la part des autorités de son pays.

Plutôt que d’avoir à répondre aux questions de la police à chaque fois qu’elle revient de l’étranger, elle a préféré s’installer à Berlin. Edward Snowden avait apprécié sa défense de William Binney, un précédent lanceur d’alerte contre la NSA. « Je ne peux offrir que ma parole, lui écrit-il. Je suis un employé de haut niveau du gouvernement et je travaille dans le renseignement. » Cette scène ouvre le documentaire. Pour communiquer avec Snowden, Laura Poitras se procure un nouvel ordinateur qu’elle paie cash. Elle lit ses messages dans des endroits sans Wi-Fi. Comprenant qu’il a l’intention de faire ses révélations en divulguant son identité, elle demande au jeune analyste d’accepter d’être filmé. Il refuse car il pense que cela pourrait faire passer son message au second plan. Puis se ravise. En mai 2013, il donne rendez-vous à Laura Poitras et Glenn Greenwald à Hongkong. La rencontre est fixée au lundi 3 juin au matin. A 10 heures, il sera dans le lobby donnant sur le restaurant de l’hôtel Mira, occupé à jouer avec un Rubik’s Cube.

La "bombe" explose le 6 juin avec la publication d’un document attestant de l’espionnage massif par la NSA des communications électroniques des Américains.
Gros plan sur l’écran de télévision qui déroule les révélations. Snowden regarde par la fenêtre. La chambre paraît de plus en plus exiguë. Deuxième vague de révélations : le programme Prism de surveillance sur Internet . L’anxiété monte. Lindsay Mills, la compagne de Snowden, restée à Hawaï, lui écrit qu’elle a été interrogée par la police.

Le 9 juin, dans une vidéo de douze minute, Snowden accuse Obama d’avoir « trahi » ses promesses et avalisé la surveillance et le contrôle planétaire mise en place par son prédécesseur George W. Bush.

À la suite de ses révélations Edward Snowden est menacé de mort par les Etats-Unis . Le Big Brother veut étouffer Snowden pour avoir divulgué des informations sur les espionnages et les surveillances planétaire des États-Unis . Le secrétaire d’état américain, John Kerry, a menacé de représailles les pays qui oseraient octroyer l’asile politique à Snowden . Le 1er août, Moscou lui fournit une autorisation de séjour de trois ans.

Le Big brother américain a échoué dans ses manœuvres contre Citzenfour . L’héro des temps modernes , Edward Snowden est toujours Vivant .

Sources :

http://www.theguardian.com/film/201...

http://www.newyorker.com/magazine/2... http://fr.wikipedia.org/wiki/Edward...

http://www.lemonde.fr/m-actu/articl... http://www.youtube.com/watch?v=5yB3...

http://www.lemonde.fr/ameriques/art...

http://www.liberation.fr/monde/2013...


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
Contrôle & Surveillance Planétaire
17 novembre 2014 - 15h21

Ben, moi je croyais que l’Amérique était le pays de la liberté et qu’il n’y avait que les méchants cocos pour espionner tout le monde ?!



Contrôle & Surveillance Planétaire
17 novembre 2014 - 16h22 - Posté par sadeche

La surveillance planétaire de l’empire US est dans le but de contrôler pour dominer les cinq continents. Seulement il reste une question, une question essentielle.

Les banquiers, les financiers, les fonds d’investissement, les fonds vautours ,etc. , veulent-ils dominer le monde pour en gagner plus d’argent ou qu’ils veulent dominer le monde pour affamer et appauvrir les peuples et cela dans le seul but d’ affaiblir et d’anéantir toute résistance au capital ?

Tout est assujetti à la réponse à cette question.







accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
DAZIBAO
14e festival des Canotiers mercredi 7 au dimanche 11 juillet 2021
lundi 5 juillet
L’association Ménil Mon Temps présente le 14e festival Les Canotiers, « cinéma et concerts en plein air », qui se déroulera du mercredi 7 au dimanche 11 juillet 2021 sur le parvis de l’église de Ménilmontant. Au programme : Des concerts (20h30) : Mer 7 : Dominique Grange et Mymytchell, avec Jonathan Malnoury (guitare) et Alexis Lambert (accordéon). Jeu 8 : Cheikh Sidi Bemol (solo). Ven 9 : TyArd, [Duo Électro-Pop]. Dim 11 : M.A.J, [Duo Électro-Folk’n’Roll]. (...)
Lire la suite
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite