Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

L’Etat islamique, effet boomerang de la politique américaine

de : Valentin Zorine
dimanche 12 octobre 2014 - 15h52 - Signaler aux modérateurs
2 commentaires

La menace terroriste, dont l’ombre pesait sur le monde pendant des décennies, a soudain pris une forme bien concrète : l’Etat islamique, une structure très organisée qui a même proclamé son propre Etat.

JPEG - 57.1 ko

Mais il semblerait que le caractère soudain de son apparition, dont on entend parler dans les couloirs du gouvernement américain et dans les médias obéissants, ne soit rien d’autre qu’un nouveau mythe de propagande.

L’apparition de cette organisation terroriste extrêmement dangereuse n’est rien d’autre que le boomerang revenant vers ceux qui l’ont lancé il y a un quart de siècle sans réfléchir aux conséquences. L’armement des bandes islamistes et leur utilisation contre les troupes soviétiques en Afghanistan a marqué le début de la politique excessivement non prévoyante de Washington, qui a semé des "dents du dragon" très dangereuses.

Les pays du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord sont devenus le champ d’action des politiciens et des généraux américains aspirant à imposer la démocratie américaine par les bombes et les missiles. Violant les lois de l’évolution historique, les stratèges de Washington agissent en méprisant les mentalités comme les traditions des Etats et des peuples qui subissent leurs actions messianiques, des peuples pourtant héritiers d’une civilisation millénaire. Ils détruisent les coutumes établies depuis des siècles et imposent leurs valeurs, tout en spéculant sur la discorde religieuse en soutenant des forces nationalistes extrémistes.

"La démocratie est plus importante que la stabilité", avait annoncé la secrétaire d’Etat américaine tristement célèbre Condoleezza Rice, et les troupes américaines ont envahi l’Irak sans mandat de l’Onu. Or la guerre n’a apporté ni démocratie ni stabilité à l’Irak.

L’Etat irakien, en plein délabrement aujourd’hui, s’est transformé en l’une des principales bases des bandes islamiques terroristes.

La Libye a été elle aussi sacrifiée aux terroristes islamiques et est devenue aujourd’hui l’un de leurs repaires. Les islamistes radicaux ont renversé le président égyptien Hosni Moubarak avec le soutien des USA. Washington fournit généreusement en armes et en argent les islamistes qui ont lancé l’insurrection contre le président syrien légitime Bachar al-Assad.

Les Américains ont besoin d’une nouvelle stratégie de lutte contre l’islamisme radical mais il leur faut commencer par l’abandon des doctrines surannées. Et notamment, la lutte contre l’organisation terroriste Etat islamique (EI) ne doit pas être instrumentalisée afin de reverser les régimes en place, car tout porte à croire que les frappes aériennes contre la Syrie ont le même objectif que s’assignaient les États-Unis en bombardant l’Irak et la Libye, c’est-à-dire le renversement du gouvernement légitime et la création du chaos.

C’est ainsi qu’a mûri la menace prétendument "soudaine" apparue sur la carte du monde politique sous la forme de ce que ses créateurs se sont empressés de nommer "Etat islamique". Un tel Etat n’existe pas encore en réalité, mais la menace émanant du terrorisme international est bien là. Le boomerang est revenu.

http://fr.ria.ru/discussion/2014100...


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
L’Etat islamique, effet boomerang de la politique américaine
12 octobre 2014 - 17h29 - Posté par F Sharifi

La théocratie est réapparue au MO et elle s’est propagée comme une épidémie extrémiste depuis la création du régime théocratique et islamique d’Iran en 1979.
A l’époque la stratégie de l’impérialisme était l’encerclement de l’URSS par des états islamistes.C’est pourquoi depuis 1980 d’autres mouvements extrémistes islamistes, tels le hizbollah iranien, les Talibans Afghans, le wahhabisme d’Arabie saoudite, Al Qaeda ,etc, se sont propagés comme une épidémie au Moyen orient .

Il est clair que la stratégie actuelle de Washington est la main mise sur les sources du pétrole ainsi que le soutien aux intérêts des sociétés pétrolières américaines et occidentales tel Haliburton , Shell ,etc.
Suivant cette stratégie, le régime moyenâgeux & théocratique d’Arabie Saoudite , le Qatar , les Emirats Arabes , etc , continuent à prospérer au MO et le régime islamique d’Irak a pu gouverner dix ans sous Maleki pour enfanter les terroristes criminels d’EI .

Au sujet d’EI , Le Philosophe et psychanalyste Slavoj Zizek affirme :

« Les terroristes pseudo-fondamentalistes sont profondément dérangés, intrigués et fascinés par la vie de péché des non-croyants. On voit bien que lorsqu’ils luttent contre l’Autre dépravé, c’est en fait contre leur propre tentation qu’ils luttent ».



L’Etat islamique, effet boomerang de la politique américaine
13 octobre 2014 - 11h38 - Posté par PierreP

Cela remonte même avant ; après guerre. Quand le gouvernement américain d’alors a passé un accord avec les monarchies du Golfe : votre pétrole sans condition et nous vous laissons faire la police dans votre aire d’influence historique (l’ancien empire ottoman à peu près). C’est la reprise du vieux projet de rideau de fer (musulman à l’époque) entre l’Europe et l’empire du Tsar, pour contenir ce dernier dans ses conquêtes.






accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
DAZIBAO
14e festival des Canotiers mercredi 7 au dimanche 11 juillet 2021
lundi 5 juillet
L’association Ménil Mon Temps présente le 14e festival Les Canotiers, « cinéma et concerts en plein air », qui se déroulera du mercredi 7 au dimanche 11 juillet 2021 sur le parvis de l’église de Ménilmontant. Au programme : Des concerts (20h30) : Mer 7 : Dominique Grange et Mymytchell, avec Jonathan Malnoury (guitare) et Alexis Lambert (accordéon). Jeu 8 : Cheikh Sidi Bemol (solo). Ven 9 : TyArd, [Duo Électro-Pop]. Dim 11 : M.A.J, [Duo Électro-Folk’n’Roll]. (...)
Lire la suite
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite