Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

Georges Ibrahim Abdallah – La confrontation politique au grand jour !

de : [Tiens/2] Bagnolet
mercredi 16 juillet 2014 - 22h11 - Signaler aux modérateurs
1 commentaire
JPEG - 3.1 Mo
Georges Ibrahim Abdallah - Liberté

Dans la nuit du 11 au 12 décembre 2013, Georges Ibrahim Abdallah, communiste arabe et combattant de la juste cause palestinienne , était nommé citoyen d’honneur de la ville de Bagnolet après un vote majoritaire du conseil municipal .

La préfecture, le PS, l’UMP, l’extrême-droite, le CRIF et d’autres se sont immédiatement ligués, en une nouvelle croisade, pour attaquer cette décision et porter le dossier devant le tribunal administratif. Et c’est sans surprise que le 4 juillet 2014 le tribunal administratif de Montreuil a annoncé l’annulation par voie de justice de cette nomination votée par des élus d’une ville populaire.

Comme l’annonce l’avocat du conseiller UMP il s’agit d’une première judiciaire, c’est la première fois en droit français qu’un tribunal administratif est saisi sur ce problème .

Mais des premières judiciaires, juridiques, policières il y en a eu tant d’autres dans le dossier de Georges Abdallah.

Georges Abdallah a été le premier condamné à perpétuité en France à être jugé non pas par des jurés populaires mais par un jury composé de juges professionnels, désignés par l’Etat. Un amendement spécifique a été rédigé pour que la loi soit rétroactive .

Un des avocats de Georges Abdallah, Jean-Paul Mazurier, s’est déclaré à l’issue d’un procès où il devait défendre Georges Abdallah être à la solde des services secrets français. Le procès n’a pas été annulé, l’avocat a publié un livre et il est passé à la télévision faire sa promotion .

En 2003 la cour juridictionnelle de Pau ordonne la libération de Georges Abdallah. Le ministre de la justice intervient, fait appel contre la libération de Georges Abdallah et fait modifier la loi.

En janvier 2013, Georges Abdallah doit être libéré. Le ministère de l’intérieur ne signe pas l’avis d’expulsion qui doit permettre la libération de Georges Abdallah après 30 ans de captivité, et la décision de justice est cassée .

Comment appeler le régime politique d’un Etat qui manipule un avocat de la défense par ses services secrets, qui modifie la loi lorsque celle-ci s’applique favorablement à un condamné et qui fait bloquer une décision du pouvoir judiciaire par le pouvoir exécutif ?

Revenons sur cette décision du tribunal administratif, annoncée comme suit par une des parties prenantes au « procès », procès sans représentation de la défense . « Suite à la citoyenneté d’honneur accordée au terroriste Georges Ibrahim ABDALLAH par le conseil municipal de Bagnolet, le 11 décembre 2013, l’Association française des Victimes du Terrorisme (AfVT.org), représentée par Maître Géraldine BERGER-STENGER, avait déposé un recours pour faire annuler cette décision, aux côtés de Monsieur le Préfet de la Seine Saint-Denis (Philippe Galli), de Monsieur Jacques NIO, conseiller municipal représenté par Maître Jérémie BOULAY, et du Bureau national de vigilance contre l’antisémitisme. Le 4 juillet 2014, le Tribunal administratif de Montreuil a annulé la décision du conseil municipal de Bagnolet. »

Voyons à partir de ce paragraphe qui sont les acteurs de ce cérémonial judiciaire, auxquels nous rajouterons le B’nai B’rith France membre du CRIF et Grace MENG une parlementaire Etatsunienne.

Jacques NIO, est un élu UMP de Bagnolet qui donne des interviews à « Risposte laïque » , une association islamophobe ayant des liens avec l’extrême droite .

Philippe BALLI est le Préfet de la Seine Saint-Denis, nommé par M. Valls, qui dîne au « diner du siècle » avec M° Kiejman le représentant des Etats-Unis au procès contre Georges Abdallah .

Jérémie BOULAY est un avocat qui a fait annuler, déjà par le tribunal administratif de Montreuil, une subvention de la mairie d’Aulnay ayant servi à la construction d’une crèche en Palestine .

Le BNVA (Bureau national de vigilance contre l’antisémitisme) est une association partisane qui combat le soutien à la Palestine

Le B’nai B’rith France est une association sioniste, membre du CRIF, qui suite à la suspension par le tribunal administratif de la nomination de Georges Abdallah Citoyen d’honneur de Bagnolet, « remercie le Préfet de Seine saint Denis Monsieur Philippe Galli pour son action contre cette initiative « politique et idéologique » du maire communiste de Bagnolet » .

Le CRIF, conseil représentatif des associations juives de France, publie sur son site un texte assimilant au terrorisme tout soutien à Georges Abdallah . Lorsque le ministère de l’intérieur a bloqué la libération de Georges Abdallah un article publié dans Libération indiquait « On n’ose penser que si Manuel Valls tarde à signer, c’est pour ne pas déplaire au Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif) » .Le CRIF a également écrit au Secrétaire général du PCF, Pierre Laurent, pour lui demander de désavouer Marc Everbercq le maire communiste de Bagnolet .

L’AfVT est une « ’Association française des Victimes du Terrorisme » très orientée politiquement et souvent en lien avec le CRIF . L’ancien juge Jean-Louis Bruguière est membre solidaire de l’AfVT . Il est un de ceux qui ont participé à la manipulation par les services secrets français de Jean-Paul Mazurier un avocat de Georges Abdallah.

Grace MENG est la parlementaire étatsunienne qui a fait signer par 21 membres du congrès étatsuniens un courrier adressé aux autorités françaises demandant à ce que Georges Abdallah reste en prison à vie . Elle est présentée aux Etats-Unis comme une ardente défenseuse d’Israël et une opposante déterminée à la campagne « Boycott, Désinvestissement, et Sanctions » (BDS) . Des passerelles probables entre le B’nai B’rith et Grace Meng ne sont pas difficiles à trouver sur internet. Elle a ouvertement crié victoire quand la libération de Georges Abdallah a été bloquée suite à la décision du ministère de l’intérieur de ne pas l’extrader .

Toutes ces personnes, groupes, organisations sont de fait en lien et en actions conjointes contre la libération de Georges Ibrahim Abdallah, contre le combat politique pour sa libération, contre la libération de la Palestine.

Nous combattons leurs idées comme nous nous opposons à la colonisation de la Palestine.

Georges Abdallah a été nommé citoyen d’honneur de la ville de Bagnolet afin de faire grandir l’exigence de sa libération. La motion votée précise qu’il est un défenseur acharné de la juste cause palestinienne.

Les ennemis de la Palestine, les partisans de sa colonisation, les sionistes et leurs alliés ont dû se dévoiler. Ils ont dû ouvertement agir ensemble pour combattre cette faille dans ce qu’ils appellent démocratie. Une ville populaire a nommé citoyen d’honneur un adversaire à leur système, un combattant anti-impérialiste, qui plus est un arabe, communiste.

Mais que faire quand la conscience « il est des nôtres » se manifeste dans une ville de banlieue ? C’est là où une nouvelle offensive idéologique se met en place. Ils attaquent la prise de position pour le droit d’un peuple, le peuple palestinien, qui ne se laisse pas faire, qui résiste et qui depuis des décennies s’oppose à la colonisation, à l’occupation et à l’anéantissement. Ils déclarent terroriste tout soutien à la Palestine pour pouvoir continuer à massacrer comme aujourd’hui à Gaza et bombarder les populations civiles.

Cette réaction s’inscrit dans la répression de plus en plus forte contre toute résistance à l’ordre actuel et à l’occupation de la Palestine. Par cette offensive ils veulent criminaliser et par la même interdire tout soutien à la Palestine, tout soutien à la résistance armée du peuple palestinien et par conséquence tout soutien à Georges Abdallah, résistant historique de la cause palestinienne.

Georges Abdallah est un prisonnier politique. Le combat pour sa libération est un combat politique, le combat pour la libération de la Palestine.

Liberté pour Abdallah, Palestine vaincra !

Bagnolet, le 16 juillet 2014 – Des camarades du soutien

L’article avec l’ensemble des références : http://ledesordre.over-blog.com/201...


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
Georges Ibrahim Abdallah – La confrontation politique au grand jour !
17 juillet 2014 - 09h21 - Posté par PierreP

Leur hargne ne fait qu’alimenter notre haine.
Faisons comme eux, dénonçons-les sans répits pour ce qu’ils sont, des fascistes.







accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
DAZIBAO
14e festival des Canotiers mercredi 7 au dimanche 11 juillet 2021
lundi 5 juillet
L’association Ménil Mon Temps présente le 14e festival Les Canotiers, « cinéma et concerts en plein air », qui se déroulera du mercredi 7 au dimanche 11 juillet 2021 sur le parvis de l’église de Ménilmontant. Au programme : Des concerts (20h30) : Mer 7 : Dominique Grange et Mymytchell, avec Jonathan Malnoury (guitare) et Alexis Lambert (accordéon). Jeu 8 : Cheikh Sidi Bemol (solo). Ven 9 : TyArd, [Duo Électro-Pop]. Dim 11 : M.A.J, [Duo Électro-Folk’n’Roll]. (...)
Lire la suite
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite