Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite, commenter l'article...

Eric Piolle fondateur fondateur d’une société d’optimisation fiscale

lundi 7 juillet 2014 - 10h52 - Signaler aux modérateurs
13 commentaires

http://lelab.europe1.fr/Eric-Piolle...

Il avait fait campagne en promettant d’exclure les banques en lien avec les paradis fiscaux, mais est lui-même actionnaire d’une société ayant des clients basés, notamment, aux îles Caïman, selon les informations du Lab.

Eric Piolle, maire Europe Ecologie-Les Verts de Grenoble, qui a notamment fait alliance avec le Parti de gauche de Jean-Luc Mélenchon pour remporter la ville en mars dernier (LIEN), possède des parts dans Raise Partner, une société qui ne correspond pas forcément aux idéaux que l’on imagine être ceux d’un écologiste à la gauche de la gauche.

C’est l’UMP locale qui a mené l’enquête, et qui met en ligne ces informations. Elle a découvert au tribunal de commerce de Grenoble l’existence de cette société, co-fondée par Eric Piolle, et spécialisée dans la gestion de risques financiers à destination des professionnels du secteur. En gros : pour toute entreprise financière ayant placé de l’argent en bourse, Raise Partner a des logiciels permettant de limiter la casse et d’investir là où les profits seront les plus juteux.

L’UMP-Grenoble précise que Raise Partner possède une filiale à Londres ainsi qu’à Singapour, et assure que, selon elle, elle vend ses "logiciels miracles" à des clients basés à Guernesey et aux Iles Caïman, paradis fiscaux par excellence.

Dans son programme de candidat à la mairie de Grenoble, Eric Piolle se voulait pourtant très, très ferme face aux paradis fiscaux. Il assurait même qu’il exclurait de Grenoble les banques en lien avec ces pays (engagement 64 ici) :

La Ville exclura les établissements bancaires concernés par des activités directes ou indirectes dans les paradis fiscaux de ses contrats de prêts. Comme l’ont initié de nombreuses régions françaises, la Ville demandera un rapport annuel sur leurs activités aux établissements bancaires avec qui elle contracte des prêts.

Contacté par Le Lab ce dimanche 6 juillet, Eric Piolle assure qu’il n’y a rien de contradictoire là-dedans. S’il confirme avoir co-fondé la société, il tempère également en assurant ne disposer que de 900 actions sur un total de 100.000, conformément à sa déclaration de patrimoine.

J’ai été assez actif de 2001 à 2003, mais j’ai levé le pied depuis.

Le maire de Grenoble présente d’ailleurs Raise Partners comme une entreprise servant plutôt la régulation financière que la maximisation des profits :

C’est une société qui sert à identifier les risques. Elle travaille effectivement pour aider les professionnels du secteur à mesurer les risques, qui est une problématique réelle de la finance. Raise Partners travaille aussi avec les régulateurs européens sur la nouvelle directive européenne Mifid.

Eric Piolle assure qu’il n’était pas du tout au courant que la société dont il est toujours actionnaire avait certains clients basés aux Caïmans ou à Guernesay.

Mais cela ne le choque pas outre mesure :

Je ne regarde pas leurs clients. J’ai une chemise, je pense que toute la chaîne de production n’est pas située en France...

Et relativise l’importance de l’information :

Moi en tant que maire de Grenoble j’ai aussi des prestataires que je fais travailler, comme des entreprises du BTP ou des banques qui ont des filiales dans les paradis fiscaux... C’est un combat contre les paradis fiscaux qu’on mène, que j’ai porté personnellement fortement.

Edit 7 juillet, 9h00 : l’opposition réagit

L’opposition municipale à Eric Piolle n’aura pas tardé à réagir à cette information. Interrogé par le Dauphiné Libéré, le patron de l’UMP locale, Mathieu Chamussy, accuse Eric Piolle de double discours :

Il y a tout de même un gros décalage entre le discours public et les actes privés et c’est en cela que c’est choquant. […] M. Piolle s’érigera un peu moins en donneur de leçons. Ce serait de bon goût. Au fait, que pensent de tout cela les élus mélenchonistes de sa majorité  ?

Le PS, représenté par Jérôme Safar, en tout cas, ne goûte que très peu ces informations :

Personnellement, je considère qu’il y a eu tromperie sur la marchandise.


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
Eric Piolle fondateur fondateur d’une société d’optimisation fiscale
8 juillet 2014 - 00h11 - Posté par Garence

Donc vous reprenez sans rien vérifier in extenso ce que dit l UMP locale ? Et qui est tout à fait mensonger . Étonnant !



Eric Piolle fondateur fondateur d’une société d’optimisation fiscale
8 juillet 2014 - 09h23 - Posté par

Il n’y a rien de mensonger. On a vendu au Grenoblois une belle histoire pour les municipales... décevant


Eric Piolle fondateur fondateur d’une société d’optimisation fiscale
8 juillet 2014 - 09h55 - Posté par

"Et qui est tout à fait mensonger . Étonnant "

alors qu’est ce qui est mensonge ? des faits !


Eric Piolle fondateur fondateur d’une société d’optimisation fiscale
8 juillet 2014 - 18h05 - Posté par u

Je n’ai aucune sympathie particulière ni pour ce gars ni pour les Verts. C’est pas une raison pour laisser dire ce genre de choses.

Aucune envie de rentrer dans les détails, juste quelques "approximations" de cet article pas très honnête (comme l’UMP qui joue au scoop).

Il est actionnaire de cette boîte ? Oui, à 0,5%. Cela remets les choses à leur juste niveau.

Un lièvre levé ? Cette info, ce pseudo scoop, est public depuis la campagne électorale, puisque ça a été publié dans son patrimoine.

Si on n’aime pas quelqu’un, ou ses positions politiques, on l’attaque, mais sur la réalité des faits, pas des mensonges. On polémique, mais honnêtement, sans manipulation.

Par exemple dire qu’il y a tromperie sur la marchandise laisse entendre que c’était caché, qu’on le découvre juste maintenant grâce à nos camarades de l’UMP : ça c’est de la manipulation.


Eric Piolle fondateur fondateur d’une société d’optimisation fiscale
9 juillet 2014 - 13h10 - Posté par

il n’est pas que actionnaire d’une boite qui fricote avec les paradis fiscaux,il est cofondateur.
et c ’est pas dans son patrimoine que cela aurait du être mais dans sa profession de foi . car qui était au courant parmi les dizaines de milliers d’electeurs ?
défendre ce genre de pratiques est assez étrange


Eric Piolle fondateur fondateur d’une société d’optimisation fiscale
9 juillet 2014 - 13h41 - Posté par

défendre ce genre de pratiques est assez étrange

Dire que je défends ce genre de pratiques est assez... étrange.
(je crois plutôt que je m’en prenais à d’autres pratiques, celles, en autres, de l’UMP 38)

Ne pas juger un élu pour ce qu’il fait de son mandat (quelle politique mène-t-il ? plutôt crapuleuse ou plutôt progressiste ?) mais pour ce qu’il est ou ce qu’il a ne me semble pas être la meilleure solution.

Si je suis intervenu, c’est que je me suis moi-même fait un peu prendre au piège : en lisant le titre puis l’article du quotidien régional, le Dauphiné libéré, je suis monté au cocotier.
Puis j’ai lu les précisions qui manquaient à l’article, qui permettent d’objectiver l’info et d’y voir le côté artificiel et manipulateur.


Eric Piolle fondateur fondateur d’une société d’optimisation fiscale
9 juillet 2014 - 18h29 - Posté par

"Ne pas juger un élu pour ce qu’il fait de son mandat (quelle politique mène-t-il ? plutôt crapuleuse ou plutôt progressiste ?) mais pour ce qu’il est ou ce qu’il a ne me semble pas être la meilleure solution."

ce n ’est pas s’en prendre à ce qu’il est mais bien à ce qu’il fait,cofondateur d’une officine financiére avec tentacules dans des paradis fiscaux pour gonfler les profits des capitalistes !! faut le faire pour un écolo !!

D’autre part ,je ne comprends pas la distinction entre être actionnaire petit ou gros dans ce genre de structure utilisée pour voler le fisc .
on parle bien de faits et non de s’en prendre à ce qu’il est.


Eric Piolle fondateur fondateur d’une société d’optimisation fiscale
9 juillet 2014 - 19h07 - Posté par Roberto

Ainsi donc le PCF de Grenoble en faisant alliance avec le PS de Jafar (dsk iste Dsk créant lui aussi des officines en Suisse) aurait anticipé et senti la chose !
Quel talent vraiment ! manque de pot les électeurs sentent pas comme ça ,heureusement


Eric Piolle fondateur fondateur d’une société d’optimisation fiscale
10 juillet 2014 - 08h36 - Posté par

cofondateur d’une officine financiére avec tentacules dans des paradis fiscaux

Merci de fournir un nouvel exemple.

L’utilisation des mots "officine" et "tentacules" montrent qu’on est dans le désir de caricature, dans l’appel à l’émotion, pas dans la recherche de l’objectivité.

s’en prendre (...) à ce qu’il fait,cofondateur...

Autre dérive : je parle de ce qu’il fait de son mandat, en tant qu’élu, en tant que politique, tu réponds à propos de ce qu’il a fait, il y a longtemps, dans sa vie privée et professionnelle.


Eric Piolle fondateur fondateur d’une société d’optimisation fiscale
10 juillet 2014 - 16h54 - Posté par

cette défense assez forte d’un élu qui est en contradiction avec les valeurs anticapitalistes se fait avec des arguments qui tapent à coté.
Exemple :
""
cofondateur d’une officine financiére avec tentacules dans des paradis fiscaux

Merci de fournir un nouvel exemple.

L’utilisation des mots "officine" et "tentacules" montrent qu’on est dans le désir de caricature, dans l’appel à l’émotion, pas dans la recherche de l’objectivité.""

je fournis pas un exemple mais un fait !!
les mots officines ou tentacules sont appropriés ,mais on peut mettre les mots succursales et ramifications,ça ne change absolument rien au fond sur lequel il n’y a pas de discussion,c ’est bien de cela qu’il s’agit .

deuxiement ::

s’en prendre (...) à ce qu’il fait,cofondateur...

Autre dérive : je parle de ce qu’il fait de son mandat, en tant qu’élu, en tant que politique, tu réponds à propos de ce qu’il a fait, il y a longtemps, dans sa vie privée et professionnelle.

""
ainsi dissocier ce qu’il fait de son mandat de ce qu’il fait en tant que citoyen est assez comique,imaginons un élu se disant colo,votant une subvention pour un jardin maraicher bio ET creant un societé d’engrais chimiques et bien bonnes gens circulez y a rien à dire,vu que dans son mandat il a soutenu le maraicher bio !
Quelle logique !
on va voir demain des élus anticapitaliste fonder des sociétés capitalistes mais pas grave si dans leurs mandats ils défendent une baisse des impots locaux .

Cette défense est assez lamentable et je cite celle de Piolle paru dans le canard enchainé :

depuis ,Piolle s’éssaie au ricanement :
"ils aimeraient bien que je sois dogmatique,en ne mangeant pas de viande,en n’ayant pas de voiture et en ne portant que des vêtements en toile de jute fabriqués dans le sud de l’ardéche. ""

et d’ajouter :
"sur les contradictions que l’on me reproche aujourd’hui,je répods que c ’est la continuité de mon parcours""

procédé consistant à caricaturer et mentir sur les arguments de ses contradicteurs .
défendre ce genre de personnage rempli de mauvaise foi,de malhonnéteté ,ça ressemble aux adeptes de sectes défendant leur gourou.
j’ai défendu bové quand il a été incarcéré,mais quand il a menti lors de l’épisode des cual ,je l’ai condamné totalement.
élu ou pas,mandat ou pas,un menteur reste un menteur


Eric Piolle fondateur fondateur d’une société d’optimisation fiscale
10 juillet 2014 - 17h57 - Posté par

Bon après j’arrête.

Je le défends ?! Décidément l’incompréhension est totale.

J’essayais juste de définir honnêtement ce qu’on peut lui reprocher, en essayant d’être le plus près possible de la réalité.
J’essayais d’être juge, face à toi avocat de l’accusation, voire "opinion publique" avec désir de lynchage.

Idem, maintenant ya basta donc je n’irai pas sur ce terrain, mais on pourrait s’interroger sur qui utilise des méthodes pouvant laisser penser à une secte, qui balance une fatwa au nom de je ne sais quelle pureté que Piolle n’a pas...

Et je reprécise, puisque ça a l’air d’être difficile à admettre pour toi, je suis politiquement très anti Verts et très anti FdG.

Et puis tiens, je vais t’horrifier : je me prétens révolutionnaire, entre le NPA, les Communistes sans parti et les libertaires, et SCANDALE je possède une assurance-vie.
Tu avais raison, je m’en aperçois maintenant, je suis comme un petit Piolle, j’ai mes contradictions, comme d’autres sont communistes ou anticapitalistes mais aiment les compétitions de foot.
Humains, quoi.


Eric Piolle fondateur fondateur d’une société d’optimisation fiscale
10 juillet 2014 - 18h30 - Posté par

oui dés ton premier post tu le défends ;tu écris ::

""Il est actionnaire de cette boîte ? Oui, à 0,5%. Cela remets les choses à leur juste niveau."""

et c’est bien une défense ,sinon c ’est quoi ?
et tu ne dis pas que non seulement il est actionnaire mais FONDATEUR ,ce qui est tout autre chôse.
C’est donc bien d’une défense et assez malhonnéte puisque il y a mensonge par omission.
tu distribues les rôles ,toi juge moi avocat et désir de lynchage ,tu es encore dans la caricature pour mieux critiquer mes assertions,mais ce n ’est que ton discours
avec des mots tels que fatwa ,pas mal toi qui critiquais mon "officine et tentacules" !
je reviens sur ça "quellepurét que Piolle n’a pas" c ’est une mérthode assez connue aussi,faire dans la litote ,mais désolé je me fous de la pureté de Piolle,ce qu’on lui reproche c ’est de faire le contraire de ce qu’il prone en tant qu’élu des verts ,la transparence et la lutte contre les paradisfiscaux .

c ’est de cela ,pas de sa puréte qu’on parle,détourne pas le débat,et c’est encore un argument pour sa défense,tout ce que tu dis va dans ce sens.
tu pourrais dire ,oui c ’est un élu qui dit blanc et fait noir,tu pourrais ajouter qu’il n’est pas le seul pour sa défense,mais non tu refuses de dire que c ’est un arriviste ,menteur et quasi voleur et fraudeur fiscal ,mais en plus chaque post est un argument d’avocat de la défense.
evidemment c ’est pas glorieux ,alors tu es dans le déni ,mais bon les écrits sont clairs.

moi aussi j’ai mes contradictions,,mais pas de cette manire là et je condamne le mensonge,l’exploitation des électeurs,les cabinets de fraudes fiscales,et les paradis fiscaux ,sinon à quoi ça sert d’être anticapitaliste ?


Eric Piolle fondateur fondateur d’une société d’optimisation fiscale
11 juillet 2014 - 20h24 - Posté par LAPALICE

"Ce qu’affirme E. Piolle est à l’image de sa campagne : c’est un mensonge ! Les documents officiels en notre possession prouvent sans aucune équivoque qu’il détient à titre personnel depuis le 30.11.2012 des parts sociales d’une société à Singapour (paradis fiscal réputé et figurant sur la liste noire de l’UE). Il lui avait été offert le choix de céder ses actions au moment où il a pris la décision de se présenter à la mairie de Grenoble, mais il a refusé car avide de gains il espère s’enrichir grâce aux bons résultats de la Sté "RAISE Partner Private Limited" (alors que la Sté grenobloise de production des logiciels "RAISE Partner SAS" est en pertes constantes). Et ce même s’il est détenteur d’un petite quote-part des actions. Quitte à renier ses soit-disantes convictions de gauche comme il l’a exposé durant toute sa campagne, il a choisi les gains et le mensonge. Et si E. Piolle prétend encore le contraire, alors je le défie de nous prouver le contraire !".







accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite
On avance… Marina Petrella et Roberta Cappelli sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Dominique Grange
Nous fêtons ce soir une libération qui nous fait chaud au coeur à tou.te.s, celle de nos deux camarades MARINA PETRELLA et ROBERTA CAPPELLI qui sont désormais dehors, sous contrôle judiciaire ! Mais n’oublions pas les six autres toujours détenus... Continuons à nous mobiliser per liberare tutti...pour les libérer tous ! Rejoindre notre groupe FB tu es le bienvenu ✊ (...)
Lire la suite
LIBERARE TUTTI (audio)
mercredi 28 avril
de Dominique Grange
1 commentaire
A Roberta Capelli, Marina Petrella, Enzo Calvitti, Giovanni Almonti, Sergio Tornaghi, Narciso Manenti, Giorgio Pietrostefani. En 2003, j’ai écrit cette chanson "DROIT D’ASILE", suite à l’enlèvement d’un militant italien exilé en France, Paolo Persichetti, et à son extradition, puis son incarcération en Italie. Je l’ai ensuite dédiée à Cesare Battisti, alors emprisonné au Brésil, à Marina Petrella, arrêtée en 2007 et emprisonnée en France, en attente (...)
Lire la suite
REVIREMENT INQUIÉTANT DE LA FRANCE POUR LES RÉFUGIÉS ITALIENS
mercredi 28 avril
de La LDH
Communiqué LDH A l’inverse de ce que la présidence de la République soutient, la décision de François Mitterrand, exprimée lors du congrès de la Ligue des droits de l’Homme (LDH) en 1985, de ne pas extrader les réfugiés italiens en France n’excluait aucun de ceux-ci. Il est regrettable qu’en violation de toute éthique le président de la République ait décidé de revenir sur les engagements de la République. S’en prendre à des femmes et des hommes qui vivent (...)
Lire la suite