Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

A propos de grève et de culture

dimanche 6 juillet 2014 - 15h28 - Signaler aux modérateurs

Tract distribué lors de l’AG du 6 juillet (recto et vero)

Tract distribué à l’AG du 6 juillet à Avignon (recto et verso)

A PROPOS DE LA GREVE…

 Combien faut-il de comédiens pour changer une ampoule ?
 100. Un qui change l’ampoule et 99 qui disent « Mmmouais, c’est pas mal… Mais j’aurai pas fait comme ça… »
C’est pour cela qu’il faut éviter le corporatisme

Et combien faut-il de comédiennes pour changer une ampoule ?
 1 000. Une qui change l’ampoule et 999 qui disent « Aaah la garce !… Elle a trouvé du taf ! »
C’est pour cela que la réforme de l’UNEDIC est une escroquerie, surtout pour les femmes.

« Etre en lutte, être en mouvement » : à moins que les mots n’aient plus aucun sens, une lutte ne peut être symbolique (elle peut certes comporter des actions qui le sont, user de symboles). D’autant que les mesures que nous refusons n’ont rien de symboliques et vont avoir des conséquences très concrètes sur nos vies. Le MEDEF et le Gouvernement ne sont pas dans le symbolique mais dans le rapport de force.

Si ils se permettent de telles attaques, c’est qu’ils comptent sur notre passivité, notre soumission et notre peur. Nos actions symboliques, nos happening, les confortent dans cette idée, ne les gênent pas et doivent les faire sourire quand on pense à ce qui est en jeu.

Ces actions montrent en revanche que « l’Art » peut exister (et existera) sans qu’on soit payés pour le faire… Car l’enjeu ce n’est pas la culture mais bien notre pain.
Alors, vive la grève ? Ben oui, vive la grève !

La grève : oui mais pas que. La grève emmerde le pouvoir et les patrons en bloquant très concrètement un secteur économique vital ! C’est aussi un moyen de libérer du temps et de l’énergie pour se rencontrer, discuter, réfléchir, débattre, mettre en place la logistique, etc. Et aussi et surtout le moment de mener des actions, beaucoup d’actions, symboliques ou pas : die-in, blocages, occupations, manifestations, auto-réductions, etc. etc. et d’autres à inventer pour faire pencher le rapport de force en notre faveur.

AG de lutte et décisionnelles.

GREVE OU CREVE !

JPEG - 132.6 ko

———————————————————

A PROPOS DE LA CULTURE…

On entend encore, parfois, qu’au travers du statut des intermittents, c’est bien l’art et la culture qu’il s’agirait de sauver.

Finie la « culture française » ? Est-ce à dire que les pays qui n’ont pas de régime des intermittents (quasiment tout les pays du monde) n’ont pas de culture, pas d’artistes, pas de théâtres, pas de comédiens, pas de techniciens, etc. ? Est-ce à dire que les gens y sont moins cultivés ? Plus bêtes ? Mais pourtant, la ville du « plus grand théâtre du monde » vote massivement pour le FN… vous y voyez un lien ? Cet argument bidon de la culture est avancé par certains dans l’espoir de nous apporter le soutien des classes moyennes… Quelques spectateurs et des commerçants malins arborent le carré rouge, symboles, symboles…

Et la majorité des Avignonnais, constituée de pauvres, chômeurs, RSAstes, intérimaires, etc., qui sont particulièrement concernés par l’accord que nous rejetons ? Eux qui vivent bien loin, extra-muros, et qui ne vont pas au théâtre. On ne peut pas les convaincre de nous rejoindre avec une culture qui les méprise et qu’ils rejettent donc fort justement.

La « culture française » ? Comme si l’expression d’un regard ou d’une pensée esthétique, symbolique, etc. sur le monde (« l’Art ») avait forcément besoin d’argent. En Grèce, où tout est détruit avec systématisme, y compris le « secteur culturel », le Théâtre ne semble pas se porter si mal : il est partout, les troupes amateurs fleurissent, on joue sans cesse et sans subventions, à 40 sur scènes.

Pourquoi la « culture française » se caractérise souvent par un monologue sur un plateau ? Parce que ça coûte moins cher.

Si nous participons au mouvement, ce n’est donc pas sous l’argument de « sauver la culture », mais de pouvoir continuer à survivre en faisant des trucs qui ne nous déplaisent pas trop, voire qui nous plaisent carrément. Nous avons besoin d’argent parce que nous ne mangeons pas par intermittence, c’est pour cela que nous voulons l’abrogation de l’accord de l’UNEDIC !

GREVE OU CRÈVE !

Des précaires du mouvement


Partager cet article :

Imprimer cet article




accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
DAZIBAO
14e festival des Canotiers mercredi 7 au dimanche 11 juillet 2021
lundi 5 juillet
L’association Ménil Mon Temps présente le 14e festival Les Canotiers, « cinéma et concerts en plein air », qui se déroulera du mercredi 7 au dimanche 11 juillet 2021 sur le parvis de l’église de Ménilmontant. Au programme : Des concerts (20h30) : Mer 7 : Dominique Grange et Mymytchell, avec Jonathan Malnoury (guitare) et Alexis Lambert (accordéon). Jeu 8 : Cheikh Sidi Bemol (solo). Ven 9 : TyArd, [Duo Électro-Pop]. Dim 11 : M.A.J, [Duo Électro-Folk’n’Roll]. (...)
Lire la suite
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite