Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

Le racisme anti-Arabes se banalise dans le Gard

de : Yves Bordenave
samedi 18 août 2012 - 10h01 - Signaler aux modérateurs
8 commentaires

Voilà près de deux semaines que William Vidal et Monique Guindon, 44 ans tous deux, sont en prison. Dans la nuit du 4 au 5 août à Aigues-Mortes (Gard), ils s’en sont pris à une dizaine de jeunes qui bavardaient devant l’épicerie Viva, à l’angle des rues du Vieux-Bourgidou et Jeanne-Demessieux, quartier du Bosquet, un endroit ni beau ni moche, situé un peu à l’extérieur de la cité fortifiée. Cette nuit-là, entre minuit et demi et 1 heure, alors qu’ils circulaient à bord de leur Citroën Xsara, William et Monique ont voulu "se faire des Arabes". Une ratonnade à eux tout seuls.

Lui était un peu alcoolisé - 1,8 gramme dans le sang - et elle, à jeun. Ils se sont arrêtés une première fois à la hauteur du groupe de jeunes gens. Lorsque l’un d’eux s’est approché pour demander s’ils voulaient un renseignement, ils ont démarré. Ils sont revenus dix minutes plus tard, armés d’un fusil de chasse. Ils se sont de nouveau arrêtés au même endroit et, sans sortir de sa voiture, William s’est écrié : "C’est pas un Arabe qui va me donner un renseignement !" Puis il a tiré une première fois en l’air.

Effrayés, les jeunes se sont enfuis, les uns à gauche vers le terrain de basket, les autres à droite dans un lotissement. William et Monique ont alors entamé la poursuite - "la chasse à l’homme", dira le procureur. Fenêtres de la voiture grandes ouvertes, William brandissait son fusil tandis que Monique criait : "On est en France ici. On est chez nous !"

La scène s’est prolongée pendant une vingtaine de minutes, le temps pour William de tirer au moins neuf coups, de blesser un jeune à l’épaule et au bras, de viser une dame et sa fille de 9 ans qui passaient en voiture. A ses côtés, Monique - la plus vindicative, selon les jeunes - rechargeait le fusil. Alertés, les gendarmes ont fini par intercepter le couple, qui a été condamné dès le 6 août par le tribunal correctionnel de Nîmes en comparution immédiate pour "violence avec armes et incitation à la haine raciale". William a pris quatre ans ferme et Monique, deux ans. Incarcérés à l’issue de l’audience, l’un et l’autre ont fait appel du jugement.

Par miracle, il n’y a eu ni mort ni blessé grave, mais l’affaire laisse un profond traumatisme et les victimes restent sous le choc : "On n’a jamais eu de souci avec personne. On est tous né ici. On est allé à l’école ici. Tout le monde nous connaît."

Agés de 20 à 25 ans, les uns sont étudiants en master à Montpellier, les autres ingénieur dans une société à Marseille ou vendeur en téléphonie, ou encore employé saisonnier dans la commune. Aucun d’eux n’a jamais eu affaire à la police, pas plus qu’ils n’ont eu "la moindre embrouille" avec leurs agresseurs. Lesquels, tous deux également habitants et natifs d’Aigues-Mortes, ne sont pas non plus des voyous. Certes, William a écopé d’une condamnation pour conduite en état d’ivresse, mais de là à brosser le portrait d’un dangereux délinquant, il y a un pas.

Depuis plusieurs années, William et Monique vivent ensemble dans cette petite ville du coeur de la Camargue où, l’été, les touristes se pressent par milliers le long des rives du canal et dans les rues étroites à l’intérieur des remparts. Lui travaille au cimetière où la municipalité l’emploie. Un honnête travailleur, qui boit sûrement plus qu’il ne faudrait mais sans déchoir pour autant. Probablement un brave type ! C’est en tout cas ce qu’assurent tous ceux qui, dans la ville, le connaissent et prennent aujourd’hui sa défense, n’hésitant pas, sur Internet, à fustiger la justice trop clémente "avec les Arabes" et trop dure "avec les Français".

ATMOSPHÈRE LOURDE

"Ils oublient la gravité des faits", s’agace le procureur de la République de Nîmes, Robert Gelli, qui "n’avait jamais vu ça : un tel niveau de violence qui aurait pu tourner au carnage". Réaction identique du préfet du Gard, Hugues Bousiges, qui, tout en condamnant "avec la plus grande fermeté ces actes", regrette que "manifestement, des gens n’ont pas compris la gravité des faits et la sanction qui a suivi". Seul Cédric Bonato, maire (PS) d’Aigues-Mortes, refuse de commenter les faits, soucieux, selon ses proches, de "pacifier" une situation décrite comme explosive.

C’est que, loin de manifester la moindre compassion à l’égard des jeunes tirés comme des lapins, nombre de ses administrés ont choisi le camp des coupables avec d’autant moins de complexes qu’"il n’y a pas eu mort d’homme". Tout juste une sorte de jeu, peut-être un coup de sang qui, dans leur esprit, doit bien se justifier d’une manière ou d’une autre. "Pour eux, la justice est injuste. Ils sont en incapacité de comprendre", indique un responsable local qui souhaite conserver l’anonymat.

Les autorités administrative et judiciaire locales ne le dissimulent pas : une atmosphère lourde de menaces plombe ce coin du Gard où la population tend de plus en plus à se replier sur elle-même et où, à chaque élection, le Front national réalise des scores importants.

Gilbert Collard, l’un de ses représentants, a été élu député dans cette circonscription en juin avec le soutien tacite des élus de la droite locale. "Les propos qu’on tenait sous le manteau il y a quelques années émergent aujourd’hui dans la sphère publique", constate le procureur Gelli.

Ainsi, le 5 août, dans les heures qui ont suivi la ratonnade, des jeunes gens ont profité d’une course camarguaise au Cailar, à quelques encablures d’Aigues-Mortes, pour faire irruption dans l’arène au cri de : "On n’a pas de bougnoules chez nous ! On est des fachos !" La mairesse a aussitôt condamné cet acte et le parquet de Nîmes a ouvert une enquête préliminaire afin de retrouver les auteurs. Même le président (PS) du conseil général du département, Damien Alary, s’inquiète de ces dérives de plus en plus fréquentes. L’élu voit dans "cette escalade le résultat de dix ans de banalisation d’un discours de rejet".

Un Aiguemortais, impliqué dans les affaires de la commune, s’alarme également de ce passage à l’acte : "Quand les difficultés sociales et économiques pèsent sur cette terre camarguaise, il est de bon ton de rendre l’autre responsable. La haine de l’autre est exacerbée." Au premier trimestre 2012, le taux de chômage dans le département atteignait 13,1 %.

Chacun ici garde en mémoire un épisode tragique de l’histoire locale qui remonte au 16 août 1893. Ce jour-là, des ouvriers aiguemortais ont massacré des immigrés italiens venus pour échapper à la misère, et ouvriers comme eux aux Salins du Midi. Il y eut au moins 8 morts côté italien, et les autochtones, relayés par la presse locale, en profitèrent pour rivaliser de propos nationalistes et xénophobes contre "les ritals".

Les atteintes contre les musulmans en hausse

L’un des indicateurs de mesure des actes racistes en France est le baromètre annuel de la Commission nationale consultative des droits de l’homme (CNCDH), créé en 2009. Or, selon les derniers résultats de ce baromètre, communiqués en mars, il y a eu, en 2011, une "hausse de la méfiance à l’égard des musulmans&" : 51 % des sondés ont estimé que les musulmans formaient "un groupe à part" (+ 6 points par rapport à 2009) et 59 % qu’il y avait trop d’immigrés en France (+ 12 points).

Les actes racistes, antisémites ou xénophobes constatés par la police sont un autre indicateur. En 2011, ils étaient en baisse de 7 %. Une chute due, notamment, à la difficulté d’établir ces faits juridiquement. Mais cette moyenne cache de fortes disparités. Les actes racistes étaient en baisse (-2,4 %, 865 faits en 2011 contre 886 en 2010), les actes antisémites aussi (- 16,5 %, 389 faits en 2011 contre 466 en 2010). Mais les atteintes contre les musulmans ont augmenté de 33,6 % (155 faits en 2011 contre 116 en 2010).

http://www.lemonde.fr/societe/artic...


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
Le racisme anti-Arabes se banalise dans le Gard
18 août 2012 - 15h42 - Posté par AntiFadas

Pourquoi ne donne t-on pas les chiffres des prison ?
Il faut savoir que 80% de la population carcérale est musulmane. il y a bien une raison ?
Depuis des siècles, ils ne s’intègrent nulle part.
Leur religion guerrière est en cause.
Notre prophète nous demande de tendre la joue si on nous frappe, le leur leur promet les paradis s’ils nous égorgent...



Le racisme anti-Arabes se banalise dans le Gard
18 août 2012 - 18h02 - Posté par

Pourquoi ne donne t-on pas les chiffres des prison ?
Il faut savoir que 80% de la population carcérale est musulmane. il y a bien une raison ?
Depuis des siècles, ils ne s’intègrent nulle part.
Leur religion guerrière est en cause.
Notre prophète nous demande de tendre la joue si on nous frappe, le leur leur promet les paradis s’ils nous égorgent...

Beurk...

Vite, tirez la chasse !

Chico


Le racisme anti-Arabes se banalise dans le Gard
18 août 2012 - 21h37 - Posté par une femme

Si le pourcentage des musulmans en prison est si élevé, c’est peut-être aussi parce que c’est une population désavantagée au point de vue travail, puisqu’elle subit de plein fouet le racisme ,justement, de nos concitoyen-nes !...
Le chömage, le désoeuvrement mènent bien souvent malheureusement à des actes répréhensibles...
Quant à leur religion (je suis athée !), elle n’est pas uniquement négative. Sans parler de la religion catholique et de tous les crimes dont elle est responsable !


Le racisme anti-Arabes se banalise dans le Gard
19 août 2012 - 09h27 - Posté par A.C

En protestation contre leurs manque de ciseaux et de gommes, les MODERATEURS de SITES, répondant à l’appel unitaire de leurs syndicats CGT, CFDT, CFTC, FO CFE-CGE, SUD, CNT ont décidé, de déclencher une grêve accompagnée d’une manif dans la piscine de la Villa Bella Ciao.

En soutien à l’hommage initié par Chimulus ,

(cf mort du fournisseurs de casquettes pour concours de pétanque et co sponsor de la Fête del’Huma)

http://bellaciao.org/fr/spip.php?ar...

....ils ont entamé ensuite 895 minutes de silence..

Le retour à la normale(? ?)...devrait intervenir dans la journée..

A.C


Le racisme anti-Arabes se banalise dans le Gard
19 août 2012 - 23h21 - Posté par staali

cessons de parler à tort et à travers de pourcentages de musulmans dans les prisons comme d’une explication raisonnée. C’est comme si on disait que les Noirs aux USA qui sont nombreux en prison étaient incapables de s’intégrer dans leur pays. Je suis étonnée qu’on tienne encore ce type de raisonnement complètement délirant. D’ailleurs, par pitié cessez de parler d’intégration !! le simple fait de désigner une catégorie de Français par leur religion supposée est révélateur d’un rejet de cette même catégorie à qui l’on refuse le statut de citoyen français. Or les jeunes et la mère de famille ainsi que sa fille de neuf ans victimes de la ratonnade dans le Gard, sont des Français !!!!!! quand est-ce que vous l’accepterez ? et parmi les Français, musulmans ou juifs ou cathos ou athées, il y a toutes sortes de gens y compris des fachos !! et ça n’a rien à voir avec la religion. Quant aux pourcentages... je demande à voir. Enfin un dernier mot. Vous n’avez rien à craindre de l’Islam monsieur. Les fachos sont bien plus dangereux. L’Islam est une religion qui en vaut une autre. Ni meilleure ni pire.


Le racisme anti-Arabes se banalise dans le Gard
20 août 2012 - 08h35 - Posté par A.C

Absolument

Je suis quand même étonné - m^me si je comprends qu’une modération a droit à un peu de "détente" en été..que le commentaire facho, islamophobe, raciste reste en ligne !

Depuis des siècles, ils ne s’intègrent nulle part.
Leur religion guerrière est en cause.
Notre prophète nous demande de tendre la joue si on nous frappe, le leur leur promet les paradis s’ils nous égorgent..

Si on vire pas ça, on a plus rien à virer .

Je remarque que, fort justement , hier , concernant le sujet UFAL, la modération a supprimé illico un commentaire tout aussi pourri que celui que je"vise"

Provenant des mêmes égouts

Cordialement

A.C


Le racisme anti-Arabes se banalise dans le Gard
22 août 2012 - 20h50 - Posté par JVTA

Alain Chancogne, je te préfère quand tu mets ta verve au service d’un vrai combat comme celui-ci ;) Je remarque qu’il n’y a que 6 commentaires ici ... alors que 26 messages commentent le (non-)discours de Laurent.

Ma question : pourquoi s’acharner à vitupérer une quasi-imposture (j’en suis un peu revenu de Mélanchon) alors que le mal s’infiltre dans notre société par tous les pores ? L’antifascisme n’est pas une posture, c’est un réflexe pour tout progressiste conséquent. Une société individualiste, atomisée en égoïsmes consuméristes, est vouée à se laisser dominer par ses passions malsaines. Voyez les USA et la régression féodale de pans entiers de sa population.
Il n’y aura jamais de société communiste tant que la haine, la bêtise et l’intolérance domineront. Essayons, au minimum, de retrouver quelques réflexes républicains et jacobins : le mépris pour les possédants, la passion égalitaire, le règne de la loi.... notamment à Amiens.

Quand je lis certains libertaires (soi-disant communistes) vomir la police, j’ai 2 réflexions : "oui la police est souvent gangrénée par un personnel raciste, pourri de préjugés, sous-qualifié & parfois difficilement discernable des voyous en face" ; puis je me reprends, et je me dis : "sans la police, dans quel pays vivrions-nous ?" Pour avoir vécu dans un quartier difficile & être d’origine arabe ET modeste, je sais que la vie y est difficile, mais je n’ai jamais développé un quelconque délire territorial. Les agents de l’État sont les agents du peuple, et ils sont partout chez eux. Contester à la police républicaine l’accès à certains territoires c’est adhérer au projet de société communautariste des libéraux-libertaires anglo-saxons où chacun est abandonné dans son banthoustan à la merci de la loi du plus fort, la loi du privé, le privi-lège ...

Voilà ce que m’inspirent les affaires d’Amiens et d’Aigues-Morte. Elles sont liées dans la mesure où l’esprit civique, jacobin, égalitaire se délite, tant chez les "djeuns" que chez les amateurs de pastis. Non, la police n’est pas une "bande" comme une autre dont il faudrait se protéger. Non, la France n’est pas un agrégat pyramidal de communautés ethnico-confessionnelles sous la domination des "souchiens" à la peau rose jambon.

Vous savez, on ne le dit pas assez, mais j’ai toujours été frappé par la convergence entre les discours communautaristes juif (type Finkie & le gang de Causeur/Ring), musulman (Ramadan & co) ou corse et la logghorrée racialiste du F-Haine. Tous veulent essentialiser les identités, morceler la société en petits groupes, cliver les appartenances. Oui, je n’ignore rien des critiques post-colonialistes de l’universalisme républicain, de ses illusions, de ses dérives chauvines et anthropologiquement orientées. N’empêche que la Nation, celle de l’An II, me semble être un horizon concret et politiquement atteignable, pourvu qu’on s’en donne les moyens politiques et idéologiques. Je veux bien dépasser les frontières illusoires, les États prédateurs et les nationalismes réducteurs pour un grand soir cosmopolite ... mais en attendant ce jour béni (un peu comme le grand parti authentiquement communiste qu’on nous promet depuis des décennies, ou le "nouvel homme socialiste" ...), je pense qu’on pourrait rééduquer les gens vers le cadre minimal que nous avons gagné en 1792 et 1793.

La Révolution est toujours d’actualité.


Le racisme anti-Arabes se banalise dans le Gard
23 août 2012 - 17h17 - Posté par A.C

CHER JVTAet Camarade,

tu me gratifies d’un

Alain Chancogne, je te préfère quand tu mets ta verve au service d’un vrai combat comme celui-ci ;)

je vais surement,te déplaire et sans verve , en commentant la suite de ton "post"..

Tu écris :

extraits (que tu excuseras car je tente de ne pas dénaturer ta position.)

Le"gras " que je m’ autorise est la marque de notre DIVERGENCE assumée.

Essayons, au minimum, de retrouver quelques réflexes républicains et jacobins : le mépris pour les possédants, la passion égalitaire, le règne de la loi.... notamment à Amiens.

...Les agents de l’État sont les agents du peuple, et ils sont partout chez eux. Contester à la police républicaine l’accès à certains territoires c’est adhérer au projet de société communautariste des libéraux-libertaires anglo-saxons où chacun est abandonné dans son banthoustan à la merci de la loi du plus fort, la loi du privé, le privi-lège ...

Voilà ce que m’inspirent les affaires d’Amiens et d’Aigues-Morte. Elles sont liées dans la mesure où l’esprit civique, jacobin, égalitaire se délite, tant chez les "djeuns" que chez les amateurs de pastis

Amateur de pastis, je ne me suis pas senti visé, cependant.

.

Pardon de te re-infliger ce que j’écrivais le 15Aôut

ref :
http://bellaciao.org/fr/spip.php?ar...
Article :
Cent policiers en renfort cette nuit à Amiens

Tous unis contre les"sauvageons".. ?

Ces deux jours de déclarations du pouvoir, dumaire PS, des médias sont à gerber !

On retrouve sur LIBE la musique sécuritaire quasi générale
Extraits :

http://www.liberation.fr/societe/20...

e Président de la République souligne que la sécurité est une « obligation » pour l’Etat, tandis que le Premier ministre promet la plus grande fermeté à l’égard des auteurs des violences.

Mais bien entendu, vive la Paix bottée des quartiers qui s’enflamment..

Faudrait pas laisser Guéant, NKM et autres Copé voire marine POUFFIASSE , seuls à défendre l’"AUTORITE" !

Même "l’Humanité" veille à ne pas sembler trouver desexcuses aux "fauteurs de troubles" (? ??)

LESQUELS, gentils pigistes recopieurs des fax d’agences ?

http://www.humanite.fr/societe/amie...

Un contrôle de police excessif serait-il à l’origine des ces heurts ?

Manquerait plus qu’on laisse croire ça !! enlevez mois vite ce point d’interrogation !

l’"Humain d’abord" bordel..

Le jeune branleur, on verra plus tard....

Chacun connait la façon "citoyennement courtoise" avec laquelle la police, notamment les CRS, assure sa mission..

Faut être un gauchiste ,quasiment complice objectif des racailles (souvent pré-terroristes car islamo- basanées..) pour oser évoquer le mépris, les insultes , les contrôles répétés au "faciès", le racisme anti-jeune..

On vous le dit et redit, braves gens : Dormez en paix, la France et sa raie publique assureront l’ORDRE , et feront en sorte qu’aucune partie du territoire, que ce soit NEUILLY ou les quartiers Nord de Marseille soient des zones de NON-DROIt !!

Pardon , vous dites ?

Le " NON DROIT"..au travail, au logement décent, aux salaires permettant de VIVRE, aux loisirs, aux services publics de proximité ?

Seriez pas un brin manipulés par ceux qui prétendent que" l’ORDRE CAPITALISTE" , la LOI..(du plus" fort" parce qu’exploiteur des faibles) cela vaut la peine de s’y attaquer , sans promouvoir le cocktail motov, mais en cherchant à ce que les foyers d’insurrection urbaine deviennent le plus vite possible des territoires ou la Révolution légitime remplace la désespérance aveugle ?.

C’est ainsi que les Valls et autres garde du corps du Capital seront mis en déroute..

C’est ainsi que l’on évitera aussi que quelques vrais-faux émeutiers made in RG ne viennent préparer une rentrée de"violences des Cités"...." visant à faire diversion alors que se préparent une attaque en règle contre nos derniers acquis.....

A.C

Je ne vois rien à retrancher depuis une semaine...

Cordialement

A.C






accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
DAZIBAO
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite