Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

l’art contemporain ou la faillite d’un système culturel

de : lili-oto artiste art contemporain arts visuels
lundi 9 juillet 2012 - 14h26 - Signaler aux modérateurs
5 commentaires

L’art contemporain est un frein à la créativité humaine, la main mise sur les expositions publiques par un monopole d’état ou des collectivités territoriales associé au marché de l’art accélère la faillite d’un système culturel régalien en France.

Il est évident que l’utilisation à outrance de cette forme de label commercial "art contemporain" a été la plus grosse imposture culturelle de la fin du 20eme siècle et de ce début du 21eme siècle. Cette imposture est une escroquerie intellectuelle et culturelle.

La commercialisation globalisée de l’art contemporain sur toute la planète a été au sein de la culture le meilleur allié politique des dérives de l’industrie culturelle ultra libérale. Les bulles financières de l’art contemporain depuis les années 80 ont prouvé largement que le flux artistique nourrissant cette économie de marché est fondé uniquement sur la spéculation financière. Les œuvres d’art mises en avant dans les biennales, musées d’art contemporain, foires internationales ou les grandes expositions publiques n’ont strictement rien à voir avec les réalités mondiales de la création artistique, ses réelles émergences artistiques ou ses nouvelles sources de l’expérience de l’esthétique. Le marché de l’art escorté des institutions culturelles en France avec la complicité des artistes se sont servis de l’éclectisme culturel pour voiler une réalité honteuse ; le laminage systématique d’une diversité artistique française, européenne et mondiale infiniment plus complexe. Les critères politiques, commerciaux et culturels du marché de l’art sont restrictifs, arbitraires et malgré les apparences ultra autoritaires. Ces pratiques contraires aux intérêts de la communauté artistique, sont uniquement le fruit d’un petit milieu fort organisé et totalement verrouillé.

Les artistes en vogue sont malheureusement les " lumpenartist " (en allemand : artist = artiste de cirque ») du marché de l’art et des grands collectionneurs d’art contemporain, grands financiers ou gros industriels. Chez les artistes comme chez les intellectuels, l’égo a gommé toute forme de conscience politique. Paradoxalement, l’usage abusif de l’herméneutique, d’une réflexion démesurée puis essoufflée de l’art pour l’art et sur l’art ont façonné au fil du temps la configuration d’un quart monde de la pensée sociale et politique chez l’artiste. La critique et le sensible ne sont plus que solitude et matérialité. La paralysie du vivant est " ce qui est " sous-jacent à un présent pétri d’interdits, les attributs ordinaires d’un espace temps en ruine.

" Nous sommes contre cette rationalisation de l’existence qui nous empêche de nous penser, c’est à dire de nous sentir hommes, et il existe dans notre idée de l’homme une idée de la force de la pensée." Antonin Artaud, messages révolutionnaires ; paragraphe : l’homme contre le destin.

lili-oto artiste plasticien / art contemporain ou arts visuels

JPEG - 161.8 ko
artiste et art contemporain
les artistes crèvent dans l’art contemporain en France

http://www.lili-oto.com/


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
l’art contemporain ou la faillite d’un système culturel
9 juillet 2012 - 22h15

Lili Otto ; où peut-on vous rencontrer, cela fait longtemps que je vous cherche



l’art contemporain ou la faillite d’un système culturel
11 juillet 2012 - 10h39 - Posté par lili-oto

bonjour,
Malheureusement plus à Paris, Lyon ou Bordeaux... A Narbonne dans le Languedoc Roussillon, une région dans laquelle je n’ai pas pu monter une exposition depuis 3 ans avec mes grandes installations vidéo - art végétal (mobiles, suspensions) car ici le PS n’aime pas les artistes engagés de gauche, mon expo contre Sarko n’a pas été appréciée par les élus du parti socialiste, en + je crois avoir été le seul à faire une expo contre Sarko dans le dit art contemporain en France... (l’expo la grande sarkolade a gêné les barons locaux du parti socialiste qui préfèrent les artistes non politisés). Comme bien d’autres ici, je crève et ça commence sérieusement à me gonfler et je suis furieux de ne plus pouvoir exposer, c’est de la censure... Lili-oto

La mairie de Narbonne, 60.000 habitants, 120.000 avec le Grand Narbonne a publié son nouveau programme culturel dernièrement : création d’une biennale internationale de l’aquarelle et d’un salon de peinture des paysages narbonnais, peut-être que les élus vont aussi nous tenir le pinceau... Le département de l’Aude est le deuxième département le + pauvre de France alors que le tourisme devrait le faire vivre confortablement avec la cité de Carcassonne, le littoral avec Narbonne et la haute vallée de l’Aude qui est un endroit magnifique. Les élus refusent catégoriquement de prêter des lieux aux artistes plasticiens, peintres, sculpteurs (sauf pour les clubs de 3eme âge, clientélisme électoral oblige !) pour qu’ils travaillent et des lieux pour qu’ils montent leurs propres expositions et les touristes s’emmerdent avec les expositions envahissantes du Frac Languedoc Roussillon qui a un quasi monopole sur la région cette été sur la diffusion de l’art contemporain avec leurs petits copains et leurs petits réseaux... Alors si vous avez une exposition à Paris à proposer à Lili-oto, vous serez le bienvenue...


l’art contemporain ou la faillite d’un système culturel
10 juillet 2012 - 08h33 - Posté par Pénélope

Très intéressant cet article, et le site aussi, j’aime le côté rebelle



l’art contemporain ou la faillite d’un système culturel
10 juillet 2012 - 21h44 - Posté par Jacques

Tout à fait d’accord. Une suggestion : un article aussi pertinent sur le théâtre public serait le bien venu. La sociale démocratie a liquidé les fondamentaux d’un théâtre d’émancipation progressiste, il a nettoyé tout ce qui pouvait faire naître les pensées de notre temps. Merci pour cet article sur l’art contemporain.
Jacques



l’art contemporain ou la faillite d’un système culturel
11 juillet 2012 - 11h07 - Posté par lili-oto

à "Tout à fait d’accord. Une suggestion : un article aussi pertinent sur le théâtre public serait le bien venu.". je ne peux pas l’écrire, mais il est vrai que ancien Croix Roussien à Lyon, les petits théâtres sur les pentes ont fondu comme neige alors qu’il y avait jusqu’au début des années 90 une floraison de création théâtrale... Peut-être que le milieu artistique va se radicaliser, mais pour l’art contemporain tant que les institutions auront en France le monopole sur la diffusion artistique avec des budgets scandaleux (plusieurs dizaines de millions d’euros par an, ce ne va pas changer !)...

Je me répète, si vous avez dans votre entourage quelqu’un qui pourrait proposer à Lili-oto un espace pour exposer mes grandes installations vous serez les bienvenues, car en Languedoc Roussillon, je suis quasiment interdit d’exposition depuis 3 ans par les barons du partis socialiste et les dirigeants des institutions alors que je suis connu depuis des années pour mon engagement politique à gauche ou pour mes controverses sur le web dans l’art contemporain...

Je suis vraiment furieux ! Hollande doit uniquement son élection à tous ces web militants qui n’ont jamais lâché sarko d’une semelle pendant 5 ans, dénonçant sans cesse ses dérives politiques, informant les internautes, contrecarrant les néo libéraux...

Avec Monsieur François Hollande et Madame Aurélie Filippetti ministre de la culture, les artistes dans l’art contemporain qui bénéficiaient des largesses et des subventions dans l’art contemporain par la clique à Sarkozy ces 5 dernières années seront les mêmes qui bénéficieront de la générosité du parti socialiste maintenant au pouvoir, il n’y aura aucun changement, les artistes qui se sont engagés politiquement et publiquement contre Sarkozy se feront cracher dessus par les barons du parti socialiste, d’ailleurs sommes-nous encore dans une démocratie, je ne crois pas !!! Lili-oto

Voir l’article sur l’engagement politique des artistes à travers le monde : http://www.micmag.net/fr/dossiers/920-planete-artiste-






accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
DAZIBAO
14e festival des Canotiers mercredi 7 au dimanche 11 juillet 2021
lundi 5 juillet
L’association Ménil Mon Temps présente le 14e festival Les Canotiers, « cinéma et concerts en plein air », qui se déroulera du mercredi 7 au dimanche 11 juillet 2021 sur le parvis de l’église de Ménilmontant. Au programme : Des concerts (20h30) : Mer 7 : Dominique Grange et Mymytchell, avec Jonathan Malnoury (guitare) et Alexis Lambert (accordéon). Jeu 8 : Cheikh Sidi Bemol (solo). Ven 9 : TyArd, [Duo Électro-Pop]. Dim 11 : M.A.J, [Duo Électro-Folk’n’Roll]. (...)
Lire la suite
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite